Archive | 06/03/2013

Minaret Symbolique !

Finalement, elle sera construite, la MOSQUÉE au premier étage de la Tour Eiffel…

Merci Monsieur Bertrand Delanoe, notre Tour Eiffel va devenir un minaret !
Mais a-t-on demandé l’avis à tous les Français de toutes confessions ?

L’information vient de tomber :
Une petite mosquée sera finalement construite au premier étage de la Tour Eiffel.

Le projet était en gestation depuis 3 Ans, sous la pression de plus en plus forte des musulmans français et étrangers dont le nombre de visites ne fait que progresser depuis 10 ans.
Impossible en effet pour les adeptes de l’islam de prier lorsque la dame de fer est pacifiquement conquise.
La mosquée, d’une capacité d’accueil de cinquante personnes, sera orientée vers La Mecque et donc construite entre le pilier sud et le pilier est de la tour.
Le Président du Conseil Français du Culte Musulman et le Recteur de la Grande Mosquée de Paris ont été les principaux acteurs du projet et du montage financier dont 50% des fonds sont publics et 50% proviennent d’un grand pays du Golfe Persique – le coût étant resté confidentiel.
Merci Monsieur Bertrand Delanoe, notre Tour Eiffel va devenir un minaret !
Mais a-t-on demandé l’avis à tous les Français de toutes confessions ?

Y a t il déjà une chapelle, un temple et une synagogue ?
NON

Pauvre France…néanmoins, on peut espérer que la vieille dame de fer ne risque pas d’attentat terroriste…seulement qui sait ?
Mais pourquoi, dans un Etat laïc, des dépenses pour un aménagement religieux dans un patrimoine culturel national est-il accepté, d’une part, payé à hauteur de 50% par des fonds publics, d’autre part ?
Pour couronner le tout, les payeurs n’ont même pas le droit de savoir combien ils devront débourser !
Serions-nous pris pour des pigeons ?

Après Tout Pourquoi Pas

Les zoophiles réclament leurs droits !

Il est toujours intéressant de prêter attention aux faits, gestes et dires des vieux « soixante-huitards », même, et peut-être surtout, de ceux qui débloquent le plus.
Dans leurs délires, ils nous en disent long sur l’air du temps, sur une époque permissive qui encourage la libre expression des désirs et la satisfaction des pulsions.

Michael Kiok aime les bêtes.

Il le dit haut et fort, et d’ailleurs, il ne se contente pas de le proclamer, il passe à la pratique et s’engage sur le terrain politique.
Michael est à la tête du ZETA (Zoophiles Engagement für Toleranz und Aufklärung), le lobby qui, en Allemagne, regroupe les adeptes des relations sexuelles avec les animaux.
L’élue de son cœur s’appelle Cessy.
C’est une ravissante chienne. Elle appartient à la race (je crois qu’on peut le dire s’agissant des animaux) des bergers allemands.
À Berlin, le parlement vient d’adopter une loi littéralement réactionnaire.
Ce texte revient sur un « acquis » social, ou sociétal, vieux de 44 ans.
En 1969, alors que le vent bienfaisant de la libération des mœurs soufflait sur le pays, la zoophilie fut dépénalisée.
Sans doute parla-t-on, à l’époque, d’une « avancée ».
Le texte actuel, liberticide, prévoit une amende pouvant aller jusqu’à 25 000 euros pour les contrevenants.
La Cour Suprême de Karlsruhe va sans doute devoir se pencher sur la question ; Michael Kiok accorde de très nombreuses interviews, en Allemagne et hors d’Allemagne, pour promouvoir sa cause et dire sa souffrance d’être incompris ou mal compris.
Relisons certaines de ses déclarations récentes car il y a quelque logique dans ses raisonnements même si les prémisses sont discutables :
« Les actions intentées par la société contre nous sont à peu près les mêmes que celles qui visaient les homosexuels il y a une trentaine d’années.
Nous considérons les animaux comme des partenaires.
On n’exerce sur eux aucune contrainte.
Derrière le prétexte invoqué, à savoir la défense des animaux, se cache en fait un retour à l’ordre moral.
On prétend interdire le plaisir sexuel entre hommes et animaux, mais on autorise les abus sexuels dans l’industrie agro-alimentaire, par exemple la castration des porcins. » Michael Kiok affirme aussi qu’ « un animal sait très bien montrer ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas », précisant avec délicatesse que « les animaux sont parfois plus faciles à comprendre que les femmes ».
Si on l’en croit, Michael Kiok se bat pour le droit à la différence et au bonheur, pour la liberté et pour l’égalité entre tous les citoyens quelles que soient leurs préférences sexuelles.
C’est beau comme un discours de Christiane Taubira.
Simple habillage tactique ?

On le sait, les mots, ça compte énormément ; ça trompe énormément, aussi…

Ajoutons un argument que n’a pas encore, à ma connaissance, utilisé Michael Kiok : avec les progrès de la science, on peut espérer qu’une progéniture naîtra de ces unions. L’Allemagne souffre d’un déficit démographique très préoccupant et puisqu’on évalue à au moins 100 000 le nombre des zoophiles dans ce pays, il y a fort à parier qu’une bonne petite PMA contribuerait à redresser la situation.

Fabrice Le Quintrec, Journaliste.

Source : « bdvoltaire.fr » du 24/02/2013

Cela me rappelle notre grand Coluche faisant mine de se présenter aux présidentielles, à la différence qu’il parlait d’affaires publiques et qu’on débat de nos jours sur nos affaires privées !

 

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Palaces pour Détenus.

Après la prison des Baumettes, celle de Colmar pointée du doigt

Un rapport d’expertise judiciaire, établi à la demande d’un détenu, critique les conditions de vie dans la prison de Colmar (Haut-Rhin), trois semaines après la remise d’un rapport accablant sur celle des Baumettes, à Marseille.
Selon le rapport, les détenus vivent à trois dans des cellules de neuf mètres carrés, où l’aération est difficile et l’intimité presque inexistante, a souligné mardi Maître Fabien Arakelian, l’avocat du détenu, sur France info.
En outre, les douches de ce bâtiment très ancien, construit en 1791, sont dans un « état de vétusté avancé », et le chauffage est « très sommaire », a-t-il ajouté.

« Je vais désormais saisir le tribunal administratif de Strasbourg pour obtenir réparation des conditions de détention indignes imposées à mon client », a expliqué l’avocat, qui a déjà contraint l’Etat, en juillet 2011, à indemniser deux détenus des maisons d’arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) et de Bois d’Arcy (Yvelines).
Maître Arakelian entend en outre saisir le même tribunal pour obtenir la mise en oeuvre de travaux de mise en conformité, alors qu’il existe un projet de construction d’une prison neuve pour le département.
La visite à Colmar de l’expert judiciaire, en octobre dernier, a été ordonnée par la cour administrative d’appel de Nancy.
La semaine dernière, le Conseil d’Etat a enjoint à l’administration pénitentiaire de dératiser et de désinsectiser la prison des Baumettes, à Marseille, dont le tribunal administratif a déjà ordonné une remise en état partielle.
Le contrôleur général des lieux de privation de liberté a récemment épinglé dans un rapport l’insalubrité « consubstantielle » au centre pénitentiaire des Baumettes, et saisi à ce sujet la ministre de la Justice.

Pour l’Observatoire international des prisons (OIP), qui prône la fermeture de la prison des Baumettes, l’ordonnance du Conseil d’Etat est nécessaire mais pas suffisante.

« Cela va dans le bon sens, mais c’est une demi-mesure largement insuffisante.
C’est un cautère sur une jambe de bois », a dit à Reuters Maître Lionel Febbraro, juriste de l’OIP.

Source : « bdvoltaire.fr »

Il y a quelques décennies, notre maréchaussée s’affairait à recueillir les quelques sans domicile fixe pour les mettre à l’abri à l’intérieur des murs de nos prisons pendant les mois de froidure.
Aujourd’hui, avec les mesures d’expulsion, les associations qui collectent de l’argent pour les famines extérieures à notre pays, le paupérisme grandissant, la délinquance galopante, le paysage social a totalement changé !
Qui sait ?
Bientôt, pour être bien logé, bien nourri aux frais des contribuables, retraités y compris, la solution sera de se faire « héberger » pour un prétexte plus ou moins futile.
Vous serez au propre, un avocat vous sera fourni par l’Aide Judiciaire puisque vous ne pourrez bien sûr pas le payer.
Reste une question :
Le travail diminue et le chômage augmente, qui va payer des impôts sur le revenu dans quelques années, quand nos retraités n’auront pratiquement plus de pension ou seront morts, quand il n’y aura que les riches qui travailleront mais se débrouilleront toujours pour exempter leurs bénéfices…comme le CAC 40 ?

Certains pensionnaires de maisons de retraite devraient contacter cet avocat pour qu’il fasse transformer leur « home » en prison quatre étoiles ! Il est bon de rappeler que ces pensionnaires n’ont commis ni crime ni délit , eux !!! Que dire aussi de tous ces retraités qui n’ont plus assez pour se chauffer, pour se nourrir, se loger, pour vivre !! La prison devrait leur sembler bien douce, pour y couler leurs vieux jours… heureux et confortables !

Jacky

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43