Archive | 10/03/2013

Notre Nation Est Laïque

C’est à notre liberté que l’islam s’attaque en premier

Le débat autour de la question islamique continue et c’est tant mieux.
Dans un premier temps, Yacine Zerkoun expliquait qu’il ne fallait pas toucher au cœur de l’islam, confirmant ainsi la crainte des musulmans de voir leur religion mise à nu.
Pour Monsieur Zerkoun, dans le Coran, tout est bon.
J’y vois une sacralisation de la violence, telle qu’elle s’est inscrite dans l’histoire et dans la géographie, depuis les razzias de Mahomet jusqu’au 11 septembre 2001.
Dans un deuxième article, Monsieur Zerkoun fait une concession : il est disposé à sacrifier une partie des citoyens musulmans pour sauver l’islam.
Une manœuvre des plus classiques : toutes les générations ont su trouver des boucs malodorants chargés de racheter les ignominies prescrites par Allah et exécutées par son prophète.
À travers ces deux articles, notre défenseur de l’islam démontre qu’il a plus de respect pour le Coran et Mahomet qu’il n’en a pour leurs victimes — vecteurs — reproducteurs.
L’islam mène inéluctablement à ce type d’attitude et de comportements.

En arabe, islam signifie « soumission confiante aux décrets d’Allah ».
Le Coran et Mahomet font d’ailleurs fi de l’expérience judéo-chrétienne pour revenir à un archétype aussi barbare qu’Abraham.
Par amour d’un dieu avide de sang, ce patriarche s’était montré décidé à sacrifier un enfant.
À ce propos, le bain de sang planétaire qu’offrent les musulmans à Allah tous les ans est tout à fait éclairant.
Il nous rappelle l’emprise et la fascination que la mort et la violence ont toujours exercées sur notre humanité.
Allah est seigneur de la vie très courte et de la mort éternelle.
La mort est de toute puissance.
Mahomet est l’annonciateur de ces lapalissades.
Son enseignement tautologique est toujours vrai, quoi que vous fassiez.
L’islam rappelle aux musulmans la vanité de la vie ici-bas pour mieux valoriser l’outre-tombe.
Et c’est à travers la terreur que nous inspire la mort et sa violence que l’islam impose son ordre.
Ordre constitué avant tout de règles restrictives.

C’est à notre liberté que l’islam s’attaque en premier.
Chaque fois que ses adeptes arrivent au pouvoir, ils réactivent les différentes gradations de menaces que fait peser l’ordre islamique sur les êtres humains :
Pas de caricature, pas d’offense à la religion, pas de dancings, pas de mariage avec les non-musulmans, pas d’alcool, pas de produits du terroir, pas de représentation du nu, pas de cheveux féminins au vent, pas de visages féminins à découvert, pas de regards féminins sans grillage, pas de… sinon humiliation, intimidation, châtiment, flagellation, amputation et mise à mort sur la place publique.

Mais avant d’en arriver là, n’oublions surtout pas que l’islam fait déjà sa loi dans nos quartiers populaires.
Ses ghettos matrimoniaux, sexuels, vestimentaires, commerciaux et sépulcraux sont déjà mis en œuvre.
Et c’est ainsi que les musulmans sont bien partis pour vivre à part et à l’écart sans que jamais le vivre-ensemble ne soit possible ni nécessaire.

Adieu le creuset de fusion que la France a toujours été, la belle France qui m’a tant fait rêver !

Pascal Hilout

Source : « bdvoltaire.fr » du 10/03/2013

Boire : Encore Permis !

Les Français auraient des raisons de fumer…mais c’est devenu un luxe, alors ils boivent, ils boivent même trop paraît-il !

Les Français boivent trop !
49.000 décès en 2009 selon une étude du service de biostatistique et d’épidémiologie à Institut Gustave Roussy de Villejuif…
2,7 verres d’alcool par jour en moyenne, ça serait trop.
Les Français boivent trop ?
Mais il faut les comprendre aussi !
Vous avez vu les programmes télé ?
Il vaut mieux déboucher une bonne bouteille que de justifier la redevance devant l’écran plat !
Vider des verres plutôt que de se vider la tête !
Non seulement le programme télé pousse au crime, mais encore plus le programme Hollande !
Là, ce n’est plus la bouteille qu’il faut déboucher, c’est la caisse entière !
Quitte à avoir la gueule de bois, autant en tirer un peu de plaisir…
Il y a intérêt à avoir une grande cave et faire des réserves, parce qu’il y a encore plus de 4 ans à tenir !

Quand on voit ce qui nous est promis, il faut quelques paradis artificiels liquides en stock !
Hausse de la TVA dans un an, fiscalisation des allocations familiales, nouveau plan de rigueur, nouveau report de l’âge de la retraite, nouvelle fiscalité écologique, nouveau radar invisible sur les routes… sans compter le prix du caddie, du carburant et les tensions communautaires orchestrées.
Si tout ça ne donne pas envie de boire pour oublier qu’on est dans la mouise…
Si vous avez quelques économies, faites un casse chez le caviste, ça ne sera pas perdu.
En plus, le bon vin est un placement intéressant, paraît-il : ça grimpe, et si jamais ça ne monte pas, il n’y aucun regret, on peut toujours le boire.
Ça c’est intelligent, plutôt que d’acheter des actions et autres dégénérescences boursières qui vous plument à tous les coups !

Les Français boivent trop ?
Plus de 2,7 verres par jour alors qu’il n’en faudrait pas plus d’un demi ?
À coup sûr, dans les prochains jours, on va pointer du doigt celui qui aime lever le coude, tandis qu’on dorlote, qu’on excuse et qu’on abrite dans des salles de shoot celui qui aime se piquer le bras.
On va nous donner mauvaise conscience d’user du dernier réconfort terrestre !
Laissez-nous donc picoler, on vous laisse bien gouverner.

Edouard Fremy

Source : « bdvoltaire.fr » du 10/02/2013

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43