Archive | 11/03/2013

Tant De Questions !

Je suis Française et retraitée mais je ne cesse de me demander quelle société évolue maintenant sur le sol de ma patrie

A tout bout de champ, insidieusement l’une ou l’autre des questions qui suivent me vient à l’esprit, lancinante, pénible, sans réponse, avant qu’une autre vienne prendre la place :

- Où est la justice sociale quand on repousse l’âge légal de la retraite alors que tout étranger de 65 ans n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite de 780 euros par mois dès son arrivée ?

- Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la ferme, n’a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour un couple ?

- Où est la justice sociale quand la sécu en faillite continue de payer à l’étranger, sans le moindre contrôle, des retraites à d’innombrables centenaires disparus depuis des lustres ?

- Où est la justice sociale quand l’Aide Médicale d’Etat soigne 220000 sans papiers chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que la sécu ne dépense « que » 1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?

- Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d’une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n’ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s’en payer une ?
30% des Français ont différé leurs soins en 2011 !

- Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse identité, au détriment des « ayant droit » ?

- Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames, certains d’entre eux percevant plus de 10 000 euros par mois sans travailler, alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?

- Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu’un jeune couple français doit attendre sept ou huit ans son premier logement pour avoir un enfant ?

- Où est la justice sociale quand on sait qu’un million de faux passeports, donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports biométriques soi-disant « infalsifiables » ?

- Où est la justice sociale quand un Français né à l’étranger doit prouver sa nationalité à l’administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu’on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages blancs ?

- Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors que nos élus ont confisqué aux citoyens leur « non » au référendum sur la Constitution européenne et que des millions d’électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas représentés au Parlement ?

- Où est la justice sociale quand on accueille chaque année plus de 200000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n’a nul besoin, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de sans emplois et que le chômage atteint déjà 40% chez la population immigrée ?

- Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations qui ne combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme anti français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?

- Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance étrangère, alors que des rappeurs incitant à la haine ne sont jamais inquiétés au nom de la liberté d’expression ?

- Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que les droits des voyous passent avant ceux des victimes ?

Car si l’intégration a totalement échoué, c’est tout simplement parce que nos dirigeants ont confondu anti racisme et acceptation de l’autre, avec le renoncement à nos valeurs.
Il ne fallait rien changer au moule républicain qui a permis depuis des siècles à des millions d’immigrés de devenir des citoyens français.
Les règles d’intégration qui ont fait leur preuve avec des générations d’immigrés, étaient la force de la République.
La faute majeure de nos élus est de les avoir ignorées.

Des Patrons Fraudeurs.

Arnaque à la Sécurité sociale, 1,65 million d’euros

Il s’agit d’une arnaque à la Sécurité sociale de Seine-Saint-Denis, mise en place par le gérant d’une société d’ambulances.
Cet homme d’origine marocaine employait de faux brancardiers et facturait des courses fictives.
Pendant plus de deux ans, l’escroc et son frère, à la tête de quatre sociétés différentes, se faisaient rembourser grâce à des bons de transport tamponnés par les Hôpitaux du département.
Le système était bien rodé :
Le gérant indélicat recrutait des brancardiers disposant d’un agrément et les licenciait très rapidement… tout en conservant leur numéro d’agrément.
Il faisait alors appel à des travailleurs clandestins qui utilisaient lesdits numéros, mais n’effectuaient pas la course.

L’Urssaf estime de son coté avoir été arnaquée de 513.139 € du fait du “travail” dissimulé non déclaré.

Les services de lutte contre la fraude aux prestations sociales ont diligenté une enquête et découvert qu’une partie de l’argent détourné était déjà bien au chaud dans des banques marocaines.

Source : « fr.novopress.info » du 11/03/2013

Bien sûr, nous seront informés que le « trou » de la Sécurité Sociale n’aura pas diminué car ils doivent avoir fait des émules.
Et ils auront mis deux ans pour s’en rendre compte ?
Ceux qui avaient été licenciés n’avaient donc pas retrouvé de travail, même avec un agrément ?

Tout Pour Les Autres !

Notre armée porte secours au Mali et, pendant qu’elle est au loin, notre nation subit de graves affronts !

“Vive l’Algérie & Fuck la France”
Nous sommes en France et parlons Français mais comprenons très bien ce message !
Le site internet du parc régional naturel du Pilat a été piraté dans la nuit de vendredi à samedi.
Le site du parc a été rétabli hier peu avant midi.
Ce parc est à cheval sur les départements de la Loire et du Rhône, et s’étend sur l’ensemble du massif du Pilat, dans les contreforts du Massif central.
C’est notre confrère « ledauphine.com » qui a révélé ce piratage hier.
Les « hackers » avaient mis des propos en arabe et en français “Vive l’Algérie & Fuck la France” et des photos.
Le drapeau de l’Algérie, avec le symbole classique de l’Islam (croissant et étoile), ornait la page d’accueil.
Œuvre d’islamistes ou d’algériens ?

La présidente du parc, Michelle Perez, a porté plainte à la gendarmerie.

Les piratages de sites internet par des islamistes ou des arabes se multiplient en France, en particulier sur les sites chrétiens (par exemple ici).
Symboles de conquête ?
En tous les cas il serait bon que les sites français se protègent davantage, d’autant plus que cela semble assez facile, ces « hackers » utilisant en général des méthodes très élémentaires.

Source : « fr.novopress.info » du 10/03/2013

Pourquoi dire « hackers » ?
N’avons-nous pas le mot « pirates » dans notre dictionnaire ?
Que d’autres utilisent la grossièreté américaine, peu nous chaud, mais nos journalistes de tous les médias devraient faire honneur à notre langue nationale en se servant de notre vocabulaire et en surveillant leur orthographe comme leur syntaxe !

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43