Archive | 19/03/2013

Saint-Joseph, Aidez Nous.

« NOUS NE DEVONS PAS AVOIR PEUR DE LA BONTE NI DE LA TENDRESSE ! » NOUS DIT LE PAPE FRANCOIS

Le tombeau de Saint Pierre.
Empreinte d’une grande simplicité, dont le nouveau pape veut faire sa marque, cette cérémonie a commencé par une prière sur la tombe de saint Pierre, au creux de la basilique où l’attendaient son anneau papal et le pallium, une sorte de large collier liturgique, signe de son pouvoir.

Le pallium et l’anneau du pêcheur
La remise du pallium et de l’anneau, au début de la messe, ont ainsi symboliquement marqué le début de son pontificat, même s’il est pape depuis l’acceptation de son élection dans la chapelle Sixtine.
Son pouvoir, du reste, il l’a ainsi défini:
«Nous célébrons l’inauguration du ministère du nouvel évêque de Rome, successeur de Pierre, qui comporte aussi un pouvoir. Certes, Jésus Christ a donné un pouvoir à Pierre, mais de quel pouvoir s’agit-il?
N’oublions jamais que le vrai pouvoir est le service, et que le pape aussi, pour exercer le pouvoir, doit entrer toujours plus dans ce service qui a son sommet lumineux sur la Croix ; il doit regarder vers le service humble, concret, riche de foi, de saint Joseph et, comme lui, ouvrir les bras pour garder tout le peuple de Dieu et accueillir avec affection et tendresse l’humanité tout entière, spécialement les plus pauvres, les plus faibles, les plus petits.»

Son rôle de « Gardien »
Quant à son rôle de «gardien», «custos», le nouveau pape le voit ainsi:
«Comment Joseph exerce-t-il cette garde?
Avec discrétion, avec humilité, dans le silence, mais par une présence constante et une fidélité totale, même quand il ne comprend pas.» Il précise:
«Dans la constante attention à Dieu, ouvert à ses signes, disponible à son projet, non pas tant au sien propre (…), Dieu ne désire pas une maison construite par l’homme, mais il désire la fidélité à sa Parole, à son dessein ; c’est Dieu lui-même qui construit la maison, mais de pierres vivantes marquées de son Esprit.»
Et Joseph est «gardien», parce qu’il sait écouter Dieu, il se laisse guider par sa volonté et, justement pour cela, il est encore plus sensible aux personnes qui lui sont confiées, il sait lire avec réalisme les événements, il est attentif à ce qui l’entoure et il sait prendre les décisions les plus sages.
En lui, chers amis, nous voyons comment on répond à la vocation de Dieu, avec disponibilité, avec promptitude, mais nous voyons aussi quel est le centre de la vocation chrétienne: le Christ!
Nous gardons le Christ dans notre vie, pour garder les autres, pour garder la création!»

Le respect pour toute créature de Dieu
La création, troisième axe de son homélie, le Pape la voit comme une véritable écologie humaine:
«C’est le fait de garder la création tout entière, la beauté de la création, comme il nous est dit dans le livre de la Genèse et comme nous l’a montré saint François d’Assise: c’est le fait d’avoir du respect pour toute créature de Dieu et pour l’environnement dans lequel nous vivons.
C’est le fait de garder les gens, d’avoir soin de tous, de chaque personne, avec amour, spécialement des enfants, des personnes âgées, de celles qui sont plus fragiles et qui souvent sont dans la périphérie de notre cœur.
C’est d’avoir soin l’un de l’autre dans la famille: les époux se gardent réciproquement, puis, comme parents, ils prennent soin des enfants et, avec le temps, aussi, les enfants deviennent gardiens des parents.
C’est le fait de vivre avec sincérité les amitiés, qui sont une garde réciproque dans la confiance, dans le respect et dans le bien.
Au fond, tout est confié à la garde de l’homme, et c’est une responsabilité qui nous concerne tous.
Soyez des gardiens des dons de Dieu!»

Bonté et tendresse
À ce titre, il a lancé cet appel:
«Je voudrais demander, s’il vous plaît, à tous ceux qui occupent des rôles de responsabilité dans les domaines économique, politique ou social, à tous les hommes et à toutes les femmes de bonne volonté: nous sommes “gardiens” de la création, du dessein de Dieu inscrit dans la nature, gardiens de l’autre, de l’environnement; ne permettons pas que des signes de destruction et de mort accompagnent la marche de notre monde!
Mais pour “garder” nous devons aussi avoir soin de nous-mêmes!
Rappelons-nous que la haine, l’envie, l’orgueil souillent la vie!
Garder veut dire alors veiller sur nos sentiments, sur notre cœur, parce que c’est de là que sortent les intentions, bonnes et mauvaises: celles qui construisent et celles qui détruisent!
Nous ne devons pas avoir peur de la bonté, et même pas non plus de la tendresse !»

Enfin, comme une signature de son pontificat, le nouveau pape est revenu à plusieurs reprises sur ce thème de la «bonté» et de la «tendresse»:
«Le fait de prendre soin, de garder, demande bonté, demande d’être vécu avec tendresse.
Dans les Évangiles, saint Joseph apparaît comme un homme fort, courageux, travailleur, mais dans son âme émerge une grande tendresse, qui n’est pas la vertu du faible, mais, au contraire, dénote une force d’âme et une capacité d’attention, de compassion, de vraie ouverture à l’autre, d’amour. »

Source : Jean-Marie Guénois

Il est regrettable qu’aucun média ne souligne que le Pape François ait mentionné à plusieurs reprises la nécessité de la force d’âme !
Le nouveau Chef de Notre Eglise est certes humble et discret mais ne manquera pas d’une force insoupçonnée.

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Glas des Accords D’Evian

 

Glas des Accords D'Evian dans Politique ni-voile-ni-burqa-lislam-ne-passera-pas-300x200

 

LE 19 MARS : UN JOUR DE DEUIL, UN JOUR DE HONTE, UN JOUR DE MENSONGE, UN JOUR D’ IMPOSTURE !

Le 18 mars 1962, à Évian, les pourparlers engagés depuis des mois entre les représentants du gouvernement de la République française et leurs interlocuteurs mandatés par le FLN, alias « Gouvernement provisoire de la République algérienne », aboutirent enfin.
Le 8 avril 1962, le corps électoral métropolitain approuva par 90 % des suffrages exprimés les accords d’Évian, censés mettre un terme au conflit sanglant qui, en huit ans, avait fait près de 400 000 morts du côté de la rébellion et 30 000 dans les rangs de l’armée française, auxquels il faut ajouter environ 10 000 victimes civiles.
Las de l’Empire, las de la grandeur, las de la guerre, las de l’Algérie, soumis à l’intense pression de la quasi-totalité des médias et abusé par la propagande, la personne et le prestige du général de Gaulle, le peuple français aspirait à la paix et CROYAIT pouvoir se fier aux garanties obtenues et aux promesses avancées par l’homme du 18 juin, garant emblématique de l’honneur national.

De fait, le cessez-le-feu entra en vigueur sur tout le territoire algérien dès le 19 mars 1962 à midi, comme prévu.

Il n’en fut pas de même des clauses qui interdisaient dès lors le recours à toute violence individuelle ou collective, de celles qui prévoyaient la constitution d’une force provisoire de 60 000 hommes destinée à maintenir l’ordre public, et moins encore de celles qui organisaient la représentation et la participation aux institutions de l’Algérie nouvelle des citoyens français de statut civil de droit commun, autrement dit des « pieds-noirs ».
Toutes ces clauses furent violées avant que l’encre en fût sèche.
Mais surtout, bien que la date du 19 mars 1962 marquât la fin de la guerre sans nom, elle donna le signal d’un déchaînement de violence, de cruauté et de massacres sans précédent.
C’est entre mars et juillet 1962 que les attentats de l’OAS contre les biens et les personnes atteignirent leur maximum.
Ce fut le 26 mars 1962 que des militaires portant l’uniforme français tirèrent rue d’Isly sur une foule pacifique qui criait sa volonté de rester française, couchant 46 morts sur le pavé.
C’est entre mars et juillet 1962 que les courageux maquisards de la vingt-cinquième heure enlevèrent et firent disparaître, notamment à Oran et Alger, entre 3 000 et 5 000 civils européens sous les yeux d’une armée française contrainte de demeurer l’arme au pied.
C’est entre mars et septembre enfin, tache ineffaçable dans notre histoire, que nous laissâmes torturer et assassiner dans des conditions abominables des dizaines de milliers de Français musulmans qui avaient cru à notre parole et servi sous nos drapeaux.

L’Algérie peut choisir entre les dates commémoratives de l’insurrection et de sa victoire :
1er novembre, jour de la Toussaint sanglante de 1954 ;
19 mars, entrée en vigueur du cessez-le-feu ;
5 juillet, proclamation officielle de l’indépendance.
À moins que le masochisme national aille un jour jusqu’à nous imposer la célébration de Crécy, d’Azincourt, de Trafalgar, de Waterloo et de Sedan, on ne voit pas au nom de quoi il nous faudrait commémorer le 19 mars, jour de deuil puisqu’il sonna le glas de l’Algérie française, jour de honte puisqu’il fut celui de notre capitulation devant le terrorisme, jour de mensonge et d’imposture qui doit nous rappeler que pour faire la guerre comme pour faire la paix, il faut être deux.

Dominique Jamet

Source : « bdvoltaire.fr » du 19/03/2013

Et les massacres continuent, un demi-siècle plus tard, de part et d’autre de la méditerranée puisque nombreux sont les ressortissants algériens qui bénéficient du droit de Notre Sol…. quand les Français nés en Algérie ne peuvent avoir accès à la bi-nationalité !

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Un Prêté Pour Un Rendu !

 

Un Prêté Pour Un Rendu ! dans TROQUET banques-e1374756108666

 

GENIAL – SUPER – FORMIDABLE – EXTRA – LES MOTS NOUS MANQUENT !

Le maire de Paris avait demandé 100 000 € pour réparer les pelouses, il va devoir sortir 50 000 € pour établir des récépissés aux 9 000 personnes qui lui ont envoyé un chèque de 10 centimes.
Ulcérée par les demandes …du maire, c’est Frigide Barjot, qui l’a piégé en demandant aux TRES NOMBREUX participants anti-mariage gay « d’envoyer à M. le Maire un chèque de 10 centimes ».

DECLARATION DU MAIRE :

« J’ai reçu 9 000 chèques de dix centimes », a déclaré Bertrand Delanoë au micro de France-Bleu 107,1.
« La loi m’oblige à renvoyer un récépissé à chaque fois, je ne sais pas comment je vais faire, puisque cela me coûtera plus cher en timbres que ce que j’ai reçu ».

 » Il faut savoir que renvoyer un récépissé coûte environ 3 euros entre l’impression, la mise sous enveloppe, l’enveloppe, les timbres, la TVA de Hollande, les taxes de Hollande …

Nous savons que, depuis très longtemps, si les Français n’ont pas de pétrole, ils sont loin de manquer d’idées…pourvu qu’ils puissent les manifester !

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Format Diversifié

PROPAGANDE POUR LA DIVERSITE DANS LES RESSOURCES HUMAINES EN ALSACE

« Label », « Charte de la diversité», « discrimination », « l’égalité des chances et de la citoyenneté », « CRAN », « SOS RACISME », « critères », « guide des bonnes pratiques », « HALDE », « accords de la diversité » : voilà certains termes que vous pourrez dénicher sur le nouveau portail « www.diversite-alsace.eu » lancé en ce début d’année.

Le ton est tout de suite donné :
« Bienvenue sur le site Diversité Alsace ».
En résumé, pour bien recruter, il faut de la D-I-V-E-R-S-I-T-E !
A une certaine époque, pas si lointaine que cela, en matière de ressources humaines on se basait sur des compétences, un savoir-faire, des qualifications, etc .
Désormais, l’un des points primordiaux, voir cruciaux, pour intégrer une entreprise est finalement votre origine ethnique.
On appelle cela « l’Egalité des chances ». Une chance, mais pour qui ?
L’entreprise qui veut se donner bonne conscience, qui veut faire aussi bien que son voisin, son concurrent, soucieuse de son image, voire même plus, tout ceci au nom d’une conformité, d’un formatage des esprits, d’une pseudo éthique, bref d’un politiquement correct.
Ainsi, on instaure une Charte au sein d’une entreprise, sorte de guide de bonne conduite pour montrer aux futurs postulants que leur place est bien là et non ailleurs.
Une fois de plus, il faut se plier à la norme, à un diktat de la pensée unique !
Pour vous aider à faire « le bon choix », on vous assomme de guides et outils dans la rubrique « La diversité en actions », afin d’être sûr d’user, et non d’abuser, des bonnes pratiques en matière d’embauches.
Encore faut-il pouvoir parvenir à bout d’une telle lecture.
Un peu plus, et on se croirait dans l’excellent « 1984 » d’Orwell.
Visionnaire ?

Attention, si vous ne rentrez pas dans le moule de la dite diversité, Big Brother veille et est là pour vous remettre dans le droit chemin.
A force de mettre en avant les « minorités visibles », d’imposer des quotas dans le quotidien des Français de souche, on est en droit de se demander qui finalement est réellement discriminé…

Un thème abordé par Gérald Pichon dans son livre « Sale Blanc » !

Source : « fr.novopress.info » du 17/03/2013

Pauvres jeunes qui ne pourront plus redoubler et ne sauront jamais lire…remarquez, il y aura toujours des images !

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

La Presse Réjouie.

LES MEDIAS, LE PAPE, L’EGLISE ET L’EUROPE

“Pape des pauvres”, les médias internationaux sont satisfaits ; alors tout va bien, l’humanité a un bon pape !

1-En 2005, les médias avaient tenté de s’inviter au conclave.
Ils faisaient alors campagne pour l’élection d’un pape « progressiste » et surtout pour faire barrage au cardinal « Ratzinger ».

2-Celui-ci fut malgré tout élu.
Son pontificat fut marqué par les campagnes de diabolisation conduites contre lui : à l’occasion du discours de Ratisbonne où il rappelait le rôle de la raison hellène dans la foi .
Puis lors de son voyage en Afrique où il dénonça le tout préservatif , puis lors du rapprochement avec les traditionalistes.

3-Les médias ont été relativement plus discrets lors de l’élection du successeur de Benoît XVI.
D’abord, parce qu’il n’y avait probablement pas de « papabile » aux convictions conformes à la doxa médiatique, aucun cardinal n’étant en rupture avec les papes précédents sur la défense de la vie et du mariage.
Tout au plus de nombreux médias exprimaient-ils leur préférence pour un pape non européen.

4-Sur ce point les vœux médiatiques sont exaucés : même s’il est d’origine italienne (quelle ressemblance avec Paul VI !), le pape François est le premier pape qui vient d’un pays du Sud du monde.
C’est culturellement et géopolitiquement important pour l’Eglise mais aussi pour l’Europe et les Européens.

5-On objectera, bien sûr, que ce choix du conclave est logique puisque l’Eglise romaine est universelle et que 40% des catholiques sont sud-américains, principalement hispaniques.
D’autant que le christianisme est en vive concurrence dans le monde (y compris en Europe, d’ailleurs) avec l’islam et le pentecôtisme.

6-Tout ceci n’est pas sans importance : car alors comment garder l’équilibre entre raison et émotion ?
Comment garder l’équilibre entre traditions européennes et présence de plus en plus importante de fidèles d’origine africaine et amérindienne ?
N’y a-t-il pas alors un risque pour les Européens de déseuropéanisation de la foi chrétienne qui est depuis près de 2000 ans leur religion ? au moment même où leur droit à l’identité est mis en cause ?

7-Le pape François n’aura pas seulement – comme il en est pressé, là aussi, par les médias – à réformer la curie, il aura aussi à répondre à d’immenses questions.
Les Européens eux-mêmes devront aussi s’interroger sur leurs racines et leur identité.

8-Après tout, les Sud-Américains, catholiques ou non, cultivent leur hispanité et leur indianité.
Les Africains, leur négritude.
Les Européens eux-mêmes – s’ils veulent survivre – n’échapperont pas non plus à un retour sur eux-mêmes et à la culture de leur européanité.

Le souci de l’universel ne peut effacer la réalité de la pluralité des mondes ni les différences, ni même les préférences de civilisation.

Jean-Yves Le Gallou

Source : « fr.novopress.info » du 18/03/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43