Politique

Les Discours Continuent…

LA « DEMISSION » DU MINISTRE DU BUDGET TOMBE AU PLUS MAL POUR LE PREMIER MINISTRE

Mauvaises circonstances pour le Premier ministre « Jean-Marc Ayrault ».
Alors que les signaux de la crise et de la rigueur s’accumulent, que sa communication patine et que ses détracteurs soulignent son manque de charisme sur la majorité, la démission de son ministre du Budget « Jérôme Cahuzac » survient alors qu’il doit réaliser, ce mercredi, un discours d’importance à l’Assemblée nationale.
Le Premier ministre défendra ce mercredi après-midi son gouvernement contre « une motion de censure déposée par l’UMP ».
Un parti, toujours marqué par la rivalité « Copé-Fillon », mais dont les difficultés du gouvernement ne peuvent que ravir.
Si cette motion est vouée à l’échec –la gauche et ses alliés disposant de la majorité des voix dans l’hémicycle pour éviter d’être renversés- elle n’en est pas moins une épreuve pour « Jean-Marc Ayrault ».

Explication de texte musclée de la part des alliés
«Le discours d’un chef», selon les termes du député PS de l’Essonne « Thierry Mandon », doit tout d’abord répondre à celui de « Jean-François Copé ».
Le président de l’UMP, qui s’offre aujourd’hui une tribune pour s’imposer comme chef de l’opposition – tout en marquant des points dans son propre camp face à son rival « François Fillon » – attaquera sur la politique économique et sociale du gouvernement, soulignant les «échecs» de celui-ci en matière de chômage, de croissance, de déficits et d’impôts.
A « Jean-Marc Ayrault » de parer les coups en valorisant le bilan du gouvernement, un peu moins d’un an après l’élection de « François Hollande » à la présidence.
Le discours du Premier ministre est aussi l’occasion de requinquer le moral des troupes socialistes, inquiètes par des erreurs de communication, le manque de perspective du gouvernement, et un délitement des rapports avec les alliés politiques.
Chez les alliés écologistes, on ne votera pas le texte déposé par l’UMP, mais on «invitera le gouvernement à ce que les engagements soient tenus, à ce qu’il fasse preuve d’audace, d’esprit réformateur sur des sujets qui nous tiennent à cœur», a souligné mardi « François de Rugy », co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale.

Parer aux coups et construire un discours audible
Des «engagements» non tenus qui font grincer les dents au Front de gauche.
Le président des députés du Front de gauche, « André Chassaigne », a lancé mardi que les élus «critiqueront (ce mercredi, ndlr) la politique néfaste du gouvernement», une politique qui «va dans le mur» selon lui.
Si ces députés ne voteront pas non plus le texte déposé par l’UMP, l’explication de texte adressé au gouvernement devrait être musclée.
Enfin, « Jean-Marc Ayrault » doit s’adresser aux Français, tracer le cap de sa politique en cette période économique et sociale plombée en évitant les circonvolutions.
Mais ce mercredi, le discours du chef sera-t-il audible, alors que les répercussions de la «bombe Cahuzac » débutent ?
Réponse dans quelques heures…

Anne-Laëtitia Béraud

La motion de censure pour ressouder les camps, proposée par l’UMP, a naturellement été rejetée, cet après-midi, à l’Assemblée Nationale !

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43