Archive | 01/04/2013

Gardienne Des Sceaux

 

 Gardienne Des Sceaux dans Politique taubira-pedale

Christine Taubira et Ses Pédales

POUR CHRISTINE TAUBIRA, LES OPPOSANTS AU « MARIAGE GAY » SONT DES BLANCS RACISTES !

A la fin de la semaine dernière, Christiane Taubira a accepté de répondre à une interview de Hans Sutter, correspondant genevois de Riposte Laïque, en reportage en France.
Qu’elle en soit sincèrement remerciée, même si l’entretien ne se déroula pas dans le meilleur climat, et finit en queue de poisson.

Riposte Laïque : Madame le ministre, merci de…

Christiane Taubira : Madame LA ministre, s’il vous plait !

Riposte Laïque : Je pensais qu’en France, la fonction déterminait le genre, mais je vais donc vous appeler Madame Taubira, cela évitera les problèmes.
Hier vous étiez à Lyon, et vous avez été prise à partie par des manifestants, qui vous ont fortement conspuée. On vous a vu monter précipitamment dans une voiture, l’air un peu crispée…

Christiane Taubira : Crispée, moi ? Vous voulez rire, je suis très sereine !
Les choses sont claires, et les Français le constatent quotidiennement.
Les manifestants sont racistes, et c’est à cause de ma négritude qu’ils manifestent contre mon projet de loi !

Riposte Laïque : Vous êtes sérieuse ?
L’opposition à ce projet dépasse largement vos origines…

Christiane Taubira : Silence, blanc-bec, où je vous fais inculper d’outrage à Garde des Sceaux.
Je maintiens que ces manifestations sont empreintes de racisme, d’homophobie et de guyanophobie.
J’ai donc demandé à Manuel Valls, avec les moyens dont il dispose, de me fournir les noms des 1,8 million de manifestants du dimanche 27, ainsi que ceux des 1,4 million du 13 janvier, et je demanderai aux associations antiracistes de déposer plainte contre chacun d’entre eux pour incitation à la haine !

Riposte Laïque : Mais vous reprenez les chiffres des organisateurs, alors que la police n’a donné, à chaque fois, que 300.000 manifestants…

Christiane Taubira : Cela suffit, paltoquet, cessez vos provocations racistes, où je mets fin à cet entretien.
On ne va pas se laisser intimider par des manifestants homophobes et réactionnaires, manipulés par l’UMP, le Front national et l’Eglise catholique.
D’ailleurs, je ne m’exprimerai plus sur cette question, la loi sera votée, et on va passer à autre chose.
Interrogez-moi plutôt sur ma politique carcérale…

Riposte Laïque : Si vous le permettez, je souhaiterais, avant cela, vous questionner sur votre polémique avec L’Express.
Vous avez répondu vertement à ce journal, qui a révélé que votre compagnon travaillait avec vous au ministère, et que cela mettait la pagaille dans vos services…

Christiane Taubira : Je suis dans une colère noire !
Comment osez-vous, misérable raciste !
Si je comprends bien, selon vous, le président aurait le droit d’avoir sa maîtresse à l’Elysée, et moi je n’aurais pas le droit d’avoir mon amant Place Vendôme ?
J’appelle immédiatement le Mrap et les associations féministes, et je dépose plainte contre vous pour discrimination sexiste et raciste !
Vous allez apprendre à me connaître…

Riposte Laïque : Mais à une époque où on demande des économies aux Français, cela ne vous pose pas de problème que votre amant travaille avec vous, payé pour les contribuables ?

Christiane Taubira : Aucun. Je m’en fous, ce sont les descendants d’esclavagistes qui paient, et cela m’est du, en réparation du passé colonial ! Bon, cela vient, ces questions sur ma politique carcérale ?

Riposte Laïque : Puisque vous voulez poser les questions, faites les réponses…

Christiane Taubira :
Ma politique est la suivante :
Les Blancs sont majoritaires dans la rue, mais minoritaires dans les prisons.
Les Noirs et les Arabes sont minoritaires dans la rue, mais majoritaires dans les prisons.
C’est donc bien la preuve que policiers et juges sont racistes.
J’ai décidé d’inverser cette tendance.
En accord avec Manuel Valls, je vais donc accélérer l’immigration, essentiellement en provenance des pays d’Afrique du Nord et subsahariens.
D’autre part, je vais faire libérer un maximum de prisonniers issus de l’immigration post-coloniale, et faire emprisonner les principaux meneurs racistes blancs qui s’opposent à ma loi du mariage pour tous.
Et ainsi, je serai fidèle au deuxième dicton de la République, « Egalité ».
Par ailleurs, je vous rappelle que je vais déposer plainte contre vous, Riposte Laïque, suite à vos questions, pour discrimination raciste et sexiste, et que les associations antiracistes se porteront partie civile.
Cela fera votre septième procès.
Et il en sera ainsi pour tous ceux qui oseront contester la politique majoritairement décidée par le peuple français, qui a élu François Hollande le 6 mai 2012.
Je vais ajouter une chose :
Riposte Laïque et les autres sites de la fachosphère, avec moi à la Justice, vous n’avez pas fini de payer !
On va s’occuper d’Internet, quand on aura fini le mariage homo.
On va vous broyer.
C’est aussi pour cela que j’ai été mise là !

Riposte Laïque : Madame Taubira, permettez-moi de vous expliquer que les lois suisses ne sont pas les lois françaises, et que vous ne pouvez pas…

(Elle se lève brutalement, brandit un doigt d’honneur, et met fin à l’entretien)

Propos recueillis par Hans Sutter

Source : « ripostelaïque.com » dans le n° 297

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Ma Petite Poulette !

Ma Petite Poulette ! dans DEBATS poule-262x300

VERSION ANGORA OU CHINCHILLA, LA POULE EST LE NOUVEL ANIMAL DE COMPAGNIE

À la rubrique « Nouvel Animal de Compagnie »(NAC), c’est la poule qui fait le neuf !
Comme Julia Roberts et Hilary Swank, on s’entiche de cette nouvelle star des balcons et terrasses, version angora-chinchilla « hyperlookée ».
Du nid au nac.
« La poule, phénomène lié au bio écolo, explose », selon une responsable, qui y voit aussi une attitude pédagogique :
« Le recyclage des déchets et la récolte des œufs sont un vrai plus pour les enfants. »
Les chiffres dans les jardineries s’en ressentent, le chiffre d’affaires du rayon basse-cour augmente de 60 % par an.
Petites cocottes.
Plus faciles en ville, les petits formats sont néanmoins d’excellentes pondeuses.
Nous pouvons prévoir 180 œufs par an, soit un tous les deux jours.
Il est à savoir que la poule s’ennuie toute seule, mais cohabite très bien avec ses congénères.
Quelles sont les plumes les plus demandées ?
Les poules-soie, avec leur toucher angora, leurs pattes emplumées, leur look bouffant, suivies de près par les Bantam frisées, puis les hollandaises huppées, avec leur silhouette de « punkette ».
Pensons aussi à leurs abris
Aurons-nous bientôt un modèle signé du nom d’un célèbre « designer » ?
En attendant, on choisit les modèles qui sont le plus « dans le vent ».
« Style chalet », trop « classe », en pin certifié, nichoir et pondoir inclus.
« Ardoise ou taupe », le « 5 étoiles » pour quatre poulettes, avec deux perchoirs de repos et un système coulissant pour fermer la trappe d’accès de l’extérieur.
Vous pouvez aussi vous procurer des Kits « 100% Nature » et le créer à votre idée.

Source : « lefigaro.fr » du 01/04/2013

 

jolie p’tite poule que cette poule angora…J’connaissai pas…

apprentie charpente

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

 

 

Ségrégation,Toujours !

HANDICAPES, CACHEZ CE SEXE QUE JE NE SAURAIS VOIR !

« Cachez ce sein que je ne saurais voir. »
Au pays des tartuffes en tout genre, la commedia dell’arte de l’hypocrisie hétérosexuelle semble avoir encore de beaux jours devant elle.
« Cachez ce sein… », c’est le râteau que vient de se ramasser le président du conseil général de l’Essonne qui voulait inscrire la notion « d’assistant sexuel » dans son schéma départemental en faveur des personnes handicapées examiné cette semaine.
Ledit assistant sexuel, dans l’esprit de son promoteur, devait être chargé de la délicate mission de « raviver le plaisir sensuel, érotique ou sexuel » chez les handicapés adultes qui en exprimeraient le souhait.
Un projet pour le moins audacieux, « une initiative citoyenne, qui brave les interdits et les tabous » saluée par l’Association des paralysés de France comme l’avènement « du dernier droit à conquérir pour les personnes en situation de handicap ».
Un enthousiasme que ne partagea pas le Comité consultatif national d’éthique qui a cru bon de se fendre d’un communiqué dénonçant « un risque important de marchandisation du corps humain ».

En clair, allez vous rhabiller !
Devant la levée de boucliers qu’il suscita, le statut d’assistant sexuel fut retiré, le très chaste conseil général de l’Essonne se contentant de « lancer une réflexion sur les enjeux de l’éveil et de l’accompagnement dans la sexualité des personnes lourdement handicapées ».
Qu’en termes choisis cela est dit, même si pour éviter tout soupçon de prostitution, les initiateurs de ce projet encore inédit en France entendaient en faire un métier à part entière rémunéré et contrôlé par les structures associatives et médicales, elles-mêmes financées par les conseils généraux.
Comme c’est déjà le cas en Allemagne, au Danemark et en Suisse où des assistants sexuels spécialement formés permettent aux personnes handicapées de vivre une sexualité presque normale.
Mais il est vrai qu’au pays de Tartuffe, dans un tout autre domaine, les sycophantes du sexe ont pignon sur roue…

Depuis que l’on a fermé les maisons closes…
Les filles de joie racolent toujours artisanalement sur le trottoir, alors qu’en Allemagne, le plus vieux métier du monde en est au niveau du management.
Le commerce du sexe y a été légalisé par la loi sur la prostitution de janvier 2002 qui assure aux « travailleuses du sexe » allemandes un statut social ainsi qu’une couverture médicale.
Elles exercent indoor, le plus souvent en appartement, font l’objet de contrôles sanitaires rigoureux et, cerise sur le gâteau, payent des impôts sur les revenus de leurs charmes.
Et comme les Allemands ne font jamais les choses à moitié, la profession contribue même à faire baisser le chômage avec des offres d’emploi que proposent régulièrement les pôles emplois d’outre-Rhin.
L’État allemand proxénète certes, mais réaliste, tire les dividendes de cette « petite industrie qui ne connaît pas la crise », alors que chez nous, le législateur envisage, après le délit de racolage, de poursuivre « l’usager » qui, en cas de récidive, pourra écoper jusqu’à deux mois de prison et 3.750 euros d’amende.
Cachez ce sein, vous disais-je, mais n’oubliez pas la tirelire.

En revanche, personne n’a encore envisagé de poursuivre les émirs arabes ou chefs d’État africains qui viennent s’éclater dans les palaces parisiens.
L’amende pourrait être proportionnelle à leurs comptes en banque suisses…

José Meidinger

Source : « bdvoltaire » du 31/03/2013

Il ne faut pas généraliser, tous les handicapés ne sont pas des handicapés en fauteuil !
Nos élus gaspillent l’argent de nos impôts en perdant du temps avec des dossiers aussi futiles et ne concernant que certains de tous ceux qui doivent supporter leur handicap.
Les Aveugles, Les Sourds, pour ne citer qu’eux, sont aussi des handicapés, mais tout un chacun ne voit un handicapé que dans un fauteuil, pourquoi ?
Il faudrait sans doute demander à nos médias de nous parler en détail de tous ceux qui souffrent quotidiennement quand ils nous abreuvent de maladies orphelines, de sida, de « loupés » pharmaceutiques, et j’en passe…

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43