DIVERS

Boston Vu De Russie.

LES   ATTAQUES   TCHETCHENES   EN RUSSIE   SONT   DEVENUES   RARES

Si l’enquête américaine le confirme, les meurtriers de Boston seraient les premiers radicaux islamistes russes – originaires du Caucase du Nord – à commettre un attentat sur le sol occidental.

Correspondant à Moscou
Cette nouvelle d’un attentat commis par des islamistes russes a pris de court beaucoup de monde dans le pays et particulièrement au Daguestan, cette petite République islamiste frontalière de la Tchétchénie où auraient vécu et étudié les deux frères Tsarnaïev.
Le Daguestan reste aujourd’hui la région la plus volatile de tout le Caucase du Nord.
Elle concentre le plus grand nombre d’attaques contre les forces de l’ordre.
Pour les Russes néanmoins, les deux frères Tsarnaïev, présentés comme d’origine tchétchène, ne seraient pas des leurs.
Telle est la ligne de défense officielle qui semblait émerger à Moscou.
«Nous ne les connaissons pas.
Ils n’ont pas vécu en Tchétchénie, ils ont vécu et étudié aux États-Unis», a déclaré le président tchétchène, Ramzan Kadyrov.

De fait, les intéressés semblent avoir coupé les ponts depuis longtemps avec leur pays natal.
«Les djihadistes caucasiens sont désormais incorporés dans la nébuleuse du terrorisme international et, même s’ils ont la nationalité russe, ils n’ont plus de lien avec la Russie.
On est face à une nouvelle génération qui se retrouve sous l’influence de recruteurs internationaux menant leur activité dans le monde entier.
Ces terroristes opèrent aujourd’hui partout, et notamment en Syrie», confirme Pavel Salin, directeur du Centre de recherches politiques à l’Université des finances de Moscou.

À neuf mois des Jeux olympiques de Sotchi
Les deux guerres de Tchétchénie (1994-1996 et 1999-2000), qui opposèrent les forces russes aux indépendantistes, ont servi de creuset à ces futurs terroristes.
Défaits par les forces fédérales, les djihadistes ont progressivement essaimé en dehors des frontières.
Pour ceux qui sont restés, le combat indépendantiste est devenu un combat islamiste.
Mais leur pouvoir de nuisance «domestique» s’est effiloché.
Depuis les deux attentats du métro de Moscou (2010) et de l’aéroport de Domodedovo (2011), respectivement commis par des ressortissants daguestanais et ingouches, les attaques sur le sol russe ont baissé en intensité.
Le fait de marginaliser les frères Tsarnaïev permettrait au pouvoir russe de rassurer l’opinion internationale à neuf mois des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, région proche du chaudron caucasien.
Au Daguestan, néanmoins, certains craignent que la tragédie de Boston ne soit utilisée par les forces de l’ordre pour justifier un tour de vis supplémentaire.
Déjà, sur place, les « ONG » locales se plaignent aujourd’hui du caractère «aveugle» de la lutte anti-islamiste.
Le parquet de Russie prétend que 295 «crimes à caractère terroriste» auraient été commis en 2012 au Daguestan, soit trois fois plus que l’année précédente.
Quelques heures après l’attentat de Boston, Poutine avait proposé son aide à Washington et proposé la constitution d’une union sacrée internationale contre le terrorisme.

S’il est avéré que ses auteurs sont russes, Moscou devra mobiliser tout en évitant d’affoler.

Source : « lefigaro.fr » du 20/04/2013

Aucune mention de réactions étrangères ce matin sur nos écrans trop occupés par la libération des otages rentrés du Cameroun où ils ne souhaitent que retourner !
A peine un mot sur ce qui se passe à Boston, encore moins sur le dépôt d’engrais et rien sur le tremblement en Chine !

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43