Famille

Un Texte Incohérent !

Procréation  médicalement  assistée  et  gestation  pour autrui,  la boîte  de  Pandore  est  ouverte  !

Le mariage pour tous va-t-il entraîner la  » procréation médicalement assistée » (P.M.A.) pour tous ?
C’est désormais la principale revendication des associations de défense des droits des homosexuels et la plus grande crainte des opposants à la loi Taubira.
Dans sa décision de jeudi, le Conseil constitutionnel a cependant dissocié les sujets du mariage et de l’ouverture de la « PMA » aux couples de lesbiennes.
«Les couples formés d’un homme et d’une femme sont, au regard de la procréation, dans une situation différente de celle des couples de personnes de même sexe», ont souligné les Sages de la rue Montpensier.
À situation différente, droits différents.
Le Conseil a donc précisé «qu’aucune exigence constitutionnelle n’imposait que cette réforme soit accompagnée d’une modification des dispositions du Code de la santé publique relative à la procréation médicalement assistée, laquelle a pour objet de pallier l’infertilité pathologique, médicalement constatée, d’un couple formé d’un homme et d’une femme, qu’ils soient ou non mariés». Dans la même logique, les Sages ont estimé que la loi ne changeait en rien l’interdiction de la gestation pour autrui.
À l’origine, les députés PS avaient pourtant prévu d’ouvrir la PMA dans un amendement à la loi sur le mariage.
Un amendement finalement retiré en échange d’une promesse du gouvernement d’ouvrir ce dossier dans un second projet de loi sur la famille.
«Sans cette mesure, l’égalité ne sera pas complète», défend « Nicolas Gougain », porte-parole de l’Inter-LGBT qui regroupe les principales associations lesbiennes, gays, bi et trans.

Un texte incohérent

Les parlementaires de l’opposition, eux, dénoncent un texte incohérent et hypocrite puisqu’il permettra l’adoption d’enfants conçus par « PMA » ou par « GPA » à l’étranger.
Une fois la loi mariage votée, ils redoutent que la « Cour européenne des droits de l’homme » (CEDH) impose à la France l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples homosexuels.
Jusqu’à présent, « François Hollande »a fait preuve de plus de réticences que d’enthousiasme sur ce sujet, rappelant au passage que ses engagements de campagne se limitaient au seul mariage.
La forte mobilisation des «anti» mariage pour tous a-t-elle eu raison de la PMA pour tous?
La question ne semble pas tout à fait réglée.
Parmi les ministres, les avis sont partagés.
«La demande de PMA pour tous est légitime», a lancé la ministre de la Justice « Christiane Taubira » en mars dernier.
« François Hollande » s’en est remis au Conseil national d’éthique qui doit rendre un avis sur la question fin 2013.
Officiellement, le projet n’est pas abandonné.
En déliant les sujets mariage et PMA, le Conseil constitutionnel ouvre cependant une porte de sortie au gouvernement pour proposer un nouveau texte.
Faut-il y voir un signe?
En marge du déplacement du président de la République à Caen le jour de la décision des Sages, un de ses conseillers a reçu une délégation de l’Inter-LGBT à la préfecture du Calvados.
En cette journée mondiale de lutte contre l’homophobie, leur entretien a porté sur le mariage mais aussi sur l’accès à la PMA aux femmes.

Agnès Leclair

Source : « lefigaro.fr » du 18/05/2013

Une loi  votée dans une nation est humaine, elle se promulgue mais peut aussi s’abroger par la suite.

L’Homme, dans son orgueil, veut passer outre les lois naturelles millénaires n’ayant jamais connu PMA ou GPA ,  il va finir par provoquer non pas SON mondialisme idéal mais un chaos mondial !

 

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43