Famille

Mot Race Supprimé ?

Fin des poursuites pour incitation à la haine raciale !

Malgré le climat psychologique plutôt houleux ces derniers temps..je ne peux m’ empêcher de penser  que « la vie est belle ».
Certes, la France et ses patriotes ont de nos jours, pléthores de raisons de se désespérer et de pleurer ; je confirme.
Néanmoins, en ce qui me concerne, aujourd’hui c’est de rire que je pleure, et comme l’occasion ne nous en est pas donnée souvent par ces temps troublés, je ne laisse passer aucun prétexte à me réjouir, dut-il grever mon budget « kleenex », puisque j’ai la fâcheuse habitude de rire aux larmes.
Et comme j’aime beaucoup partager, j’ai décidé de vous narrer par le menu les raisons de mon dernier fou-rire , dont je viens tout juste de me remettre, à peine mon souffle récupéré.

Raison de ma récente hilarité donc : la suppression du mot « Race » dans la Législation française !
Je vous vois déjà hausser un sourcil interrogatif :
Comment, elle se prétend patriote et elle se gausse d’un tel scandale ? ? ?
Rassurez-vous, je n’ai pas fumé la moquette, et encore moins viré ma cuti (bien que ce soit maintenant permis, voire même recommandé).
Non c’est bien plus simple, les premières suffocations de colères passées je réalise qu’en fait, le bataillon des crétins, labellisés « gens de gauche, donc de bien », a sans doute cru, par cette sournoise et crétine action, mettre au pas l’armée des incultes et nauséabonds citoyens français (blancs coiffés d’un béret, une baguette sous le bras, un litre de rouge à la main…) pratiquant le racisme, en les empêchant dorénavant de nuire avec leurs sales propos et actions contre les gentils immigrés désireux de s’intégrer.
Effectivement,si comme beaucoup de nos élus, on est dépositaire d’un cerveau de second choix, ayant précocement perdu un nombre incalculable de neurones, on peut se satisfaire de ce premier degré.
Sauf que si on gratte un peu, on trouve vite matière à se réjouir de la gaffe monumentale réalisée par ces sous-primates arriérés.

En supprimant le mot Race, les benêts pensant éradiquer ainsi le racisme, ne feront que l’attiser !
Parce que ces abrutis, forts de leur auto-proclamée supériorité, n’ont pas réalisé qu’en supprimant ce mot honni par eux, ils allaient se priver, eux et toutes les officines étiquetées « à Gauche », de leur principal fond de commerce : les procès intentés à tous ceux qui les indisposent, sous n’importe quel prétexte, mais sous l’appellation bien pratique « d’incitation à la haine raciale » !
Rien de moins !
Ils pensent avoir été suffisamment prudents en faisant préciser explicitement dans la loi qui restera sous le nom de Taubira, que « la République française interdit et condamne le racisme, l’antisémitisme et le xénophobie et ne reconnaît l’existence d’aucune prétendue race », selon leur habituel charabia indigeste, qui ne veut strictement rien dire car, soit il existe des races et le racisme également, soit il n’y a aucune différence entre elles, au point d’en supprimer l’appellation, alors il ne peut pas y avoir de racisme, pas plus que d’incitation à la haine raciale.

C’est Pierre Cassen, Pascal Hilout, Jacques Philarchein, Renaud Camus, Caroline Alamachère… (et tous les auteurs et contributeurs de Riposte Laïque qui vivent avec cette épée de Damoclès sur leur tête) qui vont être contents lorsque selon toute logique, leurs procès seront caducs pour cause de langage inadéquat …

Je pense que nos indignes parlementaires n’ont pas fini de se mordre les doigts jusqu’au coude (voire à jusqu’à l’épaule pour certains) et immédiatement je sens les prémices d’un nouveau fou-rire dévastateur arriver.

Plus sérieusement, comme le dit Gabrielle Cluzel avec sa logique implacable, dans son article intitulé « Le mot race supprimé – les faux culs au pouvoir », sur Bd Votaire ce 17 mai :
« L’ennui avec le vocabulaire est qu’il est très décevant : s’il peut à la rigueur cacher la réalité, il ne peut pas la changer »

Même le journal Le Monde, pourtant reconnu comme zélé larbin de la gauche au pouvoir, reconnaît dans un article en ligne en date du 17 mai dernier, que les races existent.
« … exemple :
celui des différences entre groupes humains.
Il existe une multitude de races de chiens, neuf sous-espèces de girafes, quatre de chimpanzés, quelques variétés de mésanges bleues, une liste impressionnante de sous-espèces de ratons laveurs.
Quel que soit le mot employé, il s’agit là de différences génétiques.
Et chez Homo sapiens ?
La fiction actuellement à la mode nous assène que les différences génétiques entre groupes humains sont proches de zéro, que la notion de race est scientifiquement infondée.
Idée aussi généreuse dans ses intentions politiques que farfelue sur le plan des faits.
La diversité de l’espèce humaine est grande :
Une partie de notre héritage génétique est largement partagée, mais une autre est caractéristique de groupes géographiques. »

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/05/17/oui-les-races-existent_3296359_3232.html

Pourtant le plus inquiétant, qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est la mortifère logique qui transpire dans les sournoises menées de nos apprentis sorciers :
on commence par supprimer de notre langage, vite validé :
*le mot « Sexe » : Mariage pour tous = plus d’hommes ni de femmes, tout le monde est pareil.
*puis très vite le mot « Race » (soit disant pour éviter le racisme alors que cela ne va faire que l’exacerber) …

Quel serait donc la suite logique dans l’esprit démoniaque de ces démolisseurs de sociétés ?
le mot  » Nation », officiellement pour renforcer les liens d’amitié et de fraternité, la joie du vivre ensemble entre « choses » sans sexe, sans race, sans racines géographiques, alors qu’il s’agit uniquement de substituer aux Etats, un immense peuple de consommateurs compulsifs, malléables à merci, rêve des puissants « lobby » de la finance, ogres jamais rassasiés de frics et de pouvoir.
Nos traîtres élus sont bien trop arrogants pour avoir envisagé une seule seconde que le Peuple serait assez malin pour comprendre à demi-mots leurs visées démoniaques .
Ils ont donc tombé le masque trop tôt et maintenant qu’ils sont à découverts, il vont devoir se confronter, chaque semaine un peu plus, aux hordes de citoyens n’ayant pas l’intention de laisser changer leur nature profonde par les tenants d’une « race » inférieure, celle des »politicus-méprisus-traitrus » … et là ce n’est pas le mot qu’il faudra changer mes bel et bien les entités qui la composent et qu’il va falloir urgemment empêcher de nuire plus longtemps.

Mais à leur logique de malades, nous pouvons opposer celle que Hollande a lui même édictée :

Mot Race Supprimé ? dans Famille hollande-dit-ecouter-le-peuple-300x300

Ainsi qu’une autre, très prisée dernièrement, et que l’on voit fleurir un peu partout sur les réseaux sociaux et les sites d’informations faisant la nique aux médias officiels :

l-v-m-h1-300x149 dans Famille

Pour virer les imposteurs, il faut un soulèvement populaire encore jamais vu, afin de démontrer au dictateur de l’Elysée, qu’il est loin d’en avoir fini, avec le Peuple français, qu’aucun chef d’Etat avant lui n’avait eu l’audace de trahir à ce point, et pour tous ceux qui le pourront, rendez-vous aux deux prochaines manifestations officiellement prévues :

La Manif Pour Tous à Paris le 26 mai prochain

La Manifestation « Un an ça suffit ! Dissolution ! » à Paris le 22 juin prochain.

Patriotiquement vôtre.

Josiane Filio

Source : « ripostelaïque.com » du n°304

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43