Archive | 14/06/2013

Vengeances Dominos !

Les méandres du linge sale  familial de nos célébrités  politiques.

 

 

Vengeances Dominos ! dans TROQUET img1-1-300x225

img2-1-300x225 dans TROQUET

img3-1-300x225

img4-1-300x225

img5-1-300x225

img6-1-300x225

img7-1-300x225

img8-1-300x225

img9-1-300x225

Un Professeur Exemplaire !

Il diffuse “Saw” à sa classe de 6ème !

Si l’école n’est plus un sanctuaire protégeant nos enfants depuis déjà de longues années, il est affligeant de constater que le danger vient de plus en plus du corps enseignant.
Certains professeurs trahissent ce qui est censé faire la grandeur de leur métier :
permettre la transmission de la connaissance, aider l’enfant à se construire sainement.

La dernière perle de mauvais goût:
un prof de math de Colombes (Hauts-de-Seine) a diffusé lundi dernier une longue séquence de Saw à ses élèves de 6ème…
Saw :
un torture « movie », une sous-catégorie fort plébiscitée du film d’horreur et gore dont la caractéristique première est d’enchaîner les scènes de cruauté et de tortures, le scénario se résumant en une laborieuse légitimation de ces scènes.
[Saw est interdit aux moins de 16 ou 18 ans selon les épisodes.]

Dans cet amas de hurlements et de souffrances, Saw tient lieu de référence incontestée.

Après “Le baiser de la lune”, dessin animé de propagande pro-homosexualité que l’on doit à l’ère sarkoziste et diffusé aux CM2, après la rédaction sur le suicide proposé par un prof en novembre dernier, l’école de la république et ses serviteurs arrivent encore à nous étonner…

Qu’est-ce qu’ils fichent dans les IUFM ?
N’y a t-il personne qui remarque chez un futur prof l’absence totale de lucidité, de connaissances même élémentaires en psychologie de l’enfant et de l’adolescent ?
Les hommes et les femmes à qui l’on confie “la chair de notre chair” ne sont-ils pas tenus au minimum syndical d’équilibre mental ?

Le témoignage au micro « d’Europe 1″ d’une des victimes (appelons un chat un chat) est accablant :
“il y a des enfants qui pleuraient, d’autres sont sortis pour aller vomir…j’ai demandé à sortir parce que j’avais mal au ventre. C’était trop dur à regarder. Je ne me sentais pas bien du tout”.

Maltraitance sur des enfants, torture psychologique, objectivement on est sur un dossier lourd.
En attendant les résultats de l’enquête, le prof est suspendu.
La « Fédération des conseils de parents d’élèves » (« FCPE ») a de son coté porté plainte.
Mais s’il est reconnu coupable, croyez-vous qu’il sera éjecté de l’enseignement ?
Aucune chance, les parents devront s’estimer heureux si le professeur reçoit un blâme de l’académie…

Aujourd’hui, la justice n’a plus comme fonction de punir, punir c’est mal, médiéval.

De l’idée de justice, les derniers gouvernements ont retiré le cœur de sa raison d’être :
l’exemplarité par la punition, le rappel nécessaire des devoirs de chacun et de la morale élémentaire.
En attendant que cela devienne autre chose qu’un vœu pieux, de nombreux parents déposent leurs enfants à l’école avec à l’esprit des questions bien légitimes quant à la teneur de l’enseignement et la personnalité des professeurs.

Rien de surprenant non plus si, dans ce climat de défiance, de plus en plus de pères et de mères envisagent de se charger eux-mêmes de l’instruction de leurs enfants, le principe de l’”école à la maison” étant légal puisque seule l’instruction est obligatoire, pas la scolarisation.

Des enfants qui ne reviennent pas de l’école traumatisés ou gays, quel beau programme scolaire !

Franck Vinrech

http://fr.novopress.info du 14/06/2013

Une Idée A Retenir !

Une Idée A Retenir ! dans TROQUET le-chat-morris--300x187

Un chat candidat aux élections municipales au Mexique

Morris le chat est l’un des candidats présentés aux élections municipales de Xatala, au Mexique.

Pied de nez de deux étudiants envers la classe politique locale, le félin a remporté l’adhésion des internautes grâce à ses promesses de campagne réalistes.

Le chat Morris est le candidat désigné par deux étudiants mexicains en vue des prochaines élections municipales dans la ville de Xalapa, située à l’est du Mexique.

Derrière ce trait d’humour se cache un mouvement de protestation contre la classe politique locale.

Surnommé « El Candigato » (« le Candichat »), Morris est doté d’une page Facebook et d’un compte Twitter, qui rassemblent respectivement plus de 100.000 fans et 5.000 abonnés.

Il promet de débarrasser la ville des « rats », le surnom donné aux politiciens de la ville. Parmi ses autres promesses électorales : manger, dormir, bâiller, et plus généralement, s’adonner à toutes les autres activités typiques des félins.

 

http://www.rtl.fr du 14/06/2013

Et Ca Continue !

Et Ca Continue !  dans SECURITE prisonnier-politique-300x300

Dire que notre Gardienne des Sceaux veut vider les prisons des délinquants !

En ce moment-même, une prise d’otage a lieu à la prison d’Arles. Un détenu retient un membre du personnel.

La zone a été bouclée par les forces de l’ordre.

Le sous-préfet des Bouches-du-Rhône et le procureur de la République sont sur place.

 

http://www.laprovence.com  du 14/06/2013 à 15H07

Ivan Rioufol Pas Méric

 Ivan Rioufol Pas Méric dans SECURITE churchillfascistes-300x230

Pourquoi suis-je convoqué par la Police Judiciaire

Tandis que la gauche alerte sur une loufoque montée du « fascisme », au prétexte d’une rixe hélas mortelle entre extrémistes de droite et de gauche, l’islam radical prend de plus en plus d’assurance dans ses exigences de soumission.
Je me permets d’illustrer cette constatation avec mon cas personnel.
Pour la première fois de ma carrière journalistique,débutée en 1976, j’ai reçu, samedi, une convocation pour être entendu par la Police Judiciaire, suite à une plainte déposée par le « Collectif contre l’islamophobie en France » (« CCIF »).
Je vais devoir répondre de propos tenus le 15 novembre 2012 dans l’émission « On refait le Monde », animée par « Marc-Olivier Fogiel », sur « RTL » également visés par la plainte.
( L’intégralité du débat est sur le site de « RTL » mais non du « CCIF », qui a curieusement coupé une courte suite intervenue après la coupure publicitaire.)
Le « CCIF », qui oeuvre à l’islamisation des musulmans, me reproche d’avoir critiqué sa campagne d’affichage :
« Nous sommes la nation ».

Il s’agit du détournement du tableau de David, Le serment du Jeu de Paume.

Se substituant aux acteurs de la Révolution française, l’image représente très majoritairement des femmes voilés, des barbus, des encapuchonnés et des jeunes des cités.
Financée à hauteur de 35.000 euros par « l’Open Society Institute » du milliardaire américain « George Soros », qui a des comptes à régler avec l’Europe, la campagne avait pour but de promouvoir la visibilité islamique dans la République laïque, en revendiquant un refus de l’assimilation et de l’intégration, au profit d’une « inclusion » intimant d’accepter les musulmans tels qu’ils sont.
Avec sa plainte, le « CCIF » porte évidemment atteinte à l’élémentaire liberté d’expression.

La lutte contre l’islamophobie dont il se réclame revient à interdire tout débat.

Inutile d’insister, j’imagine, sur l’extrême gravité de cette tentative de pénaliser l’esprit critique, d’intimider des journalistes, de censurer des médias, de réintroduire le délit de blasphème.
Mais je m’étonne néanmoins de l’indifférence générale qui est portée à ce genre d’organisme, qui respecte si peu la France, son histoire et ses valeurs, sinon pour instrumentaliser les droits de l’homme dans le sens de ses intérêts propres.
Dans son livre déjà cité (Islam, épreuve française) « Elisabeth Schemla » rappelle cette déclaration d’août 2011, à la mosquée d’Orly, de « Marwan Muhammad », porte-parole du « CCIF » :
« Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ?
Qui a le droit ?
Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça.
Personne n’a le droit de nous nier cet espoir-là.
De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’islam.
Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’identité française ».

Il est d’ailleurs intéressant de s’arrêter au logo du CCIF .
Il est stylisé de telle manière qu’il peu se lire Sif, c’est-à-dire « Le glaive de l’islam ».
Pour ma part, je vais évidemment répondre à ma convocation.
J’espère néanmoins pouvoir y dénoncer ces inqualifiables méthodes et le danger qu’elles représentent pour la république.
Elles ne me feront évidemment pas taire.
Tout au contraire.

Ivan Rioufol

Source : « blog.lefigaro.fr » du 10/06/2013

Et nous n’avons que le droit de nous faire convoquer par la police  ?
Dans notre République Laïque, il ne peut pas y avoir d’islamophobie, les  fonctionnaires doivent avoir des oeillères pour tout le monde !

Alerte Franc Rouge.

Hollande aurait-il peur d’une révolution en France ?

De mauvaises langues (à moins que ce ne soit des gens bien informés ? ) assurent que Hollande aurait récemment installé à l’Elysée une cellule chargée de surveiller les risques de révolution dans notre pays.

Je ne sais si c’est vrai et il appartient à l’Elysée de confirmer ou de démentir mais je sais que cela me paraît plus que plausible eu égard à l’état de la nation, de notre pays et à la côte de popularité en berne de la clique « Hollande-Ayrault ».

Je ne vois pas comment le quinquennat en cours pourrait aller jusqu’au bout quand tous les clignotants sont au rouge :
- la crise et le chômage ?
« Hollande-Ayrault » nous promettent toujours plus de rigueur, refiscalisent les heures sup, s’attaquent au CDI et donc aux salaires et au temps de travail, veulent mettre les allocations familiales sous conditions de ressources après avoir refiscalisé les heures supplémentaires, financent les créations d’emplois au Maroc et encouragent l’immigration ce qui rend encore plus difficile et la recherche d’emploi et la possibilité d’obtenir des logements sociaux par la concurrence -déloyale- qu’elle induit.
Nos PME sont étranglées et leurs dirigeants contraints, de plus en plus souvent, de mettre la clé sous la porte.
Sécurité sociale et mutuelle ne suffisent plus à rembourser des frais médicaux pourtant incontournables quand les étrangers, même illégaux, sont soignés gratuitement.
- l’insécurité, la violence, la délinquance, les incivilités… battent tous les records.
Les prisons débordent (et 60 à 70% des détenus sont musulmans, donc issus de l’immigration pour une bonne partie ) et « Taubira » veut les vider des délinquants pour les remplir avec les patriotes qui dénoncent et pratiquent l’auto-défense.
- nos gouvernants ne prennent plus aucune décision, mis sous tutelle qu’ils sont par Bruxelles, rendant impossible tout changement politique tant que des souverainistes ne seront pas élus qui auront le cran de sortir de l’Europe.
- 100 enfants meurent chaque année, contaminés par e-coli, bactérie qui se développe, entre autres, sur les viandes abattues rituellement.
Mais pour le halal, nul principe de précaution…
Et peu importe à nos gouvernants que tous nos compatriotes mangent halal sans le savoir et sans le vouloir et… financent accessoirement les mosquées.
- Les voiles se multiplient dans les villes et même les plus petits villages, donnant à nos enfants l’image de la femme inférieure qui doit se cacher.
Les filles non voilées dans les quartiers islamisés s’exposent aux tournantes…
- L’immigration est favorisée par la diminution du coût des visas, la naturalisation facilitée par la suppression de l’épreuve de connaissance d’histoire, les clandestins et ceux qui les aident décriminalisés.
- L’école bat tous les records d’inefficacité et de démagogie :
Interdiction de donner des devoirs au primaire, interdiction du redoublement, interdiction de proposer l’apprentissage dès 14 ans aux cas lourds qui ne supportent pas l’école et vont rendre encore plus difficile l’enseignement pour les autres.
Le programme d’histoire et de littérature s’allège d’année en année, afin de faire disparaître toute culture commune, toute référence commune et donc la nation même, à qui on vole sa langue, puisque l’on va pouvoir enseigner en anglais dans les universités françaises.
- La préférence nationale est interdite mais la préférence étrangère encouragée et favorisée.
- La responsabilité et la liberté individuelles ?
« Hollande-Ayrault » ont décidé d’imposer à tous de se geler les fesses en nous faisant payer au prix fort les kilowatts qu’ils estimeront superflus, ayant décidé, de façon dictatoriale, de nous obliger à nous chauffer à la température qu’ils ont décidée…

Alors, forcément, nous ne serions pas étonnés que les Français, un jour ou l’autre, se révoltent ni que, parmi les petits énarques qui entourent Normal Premier, il y en ait un qui ait entrevu, une seconde, la réalité de la France et des Français et qui ait conseillé à Louis XVI et à Marie-Antoinette de surveiller la populace et d’être prêts pour Varennes…

Christine Tasin

Source : « http://www.resistancerepublicaine.eu/ » du 29/03/2013

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43