Archive | 11/07/2013

La France des Régions Cuisine!

 

La  France des Régions Cuisine! dans SANTE diable-et-cochonTout est bon dans le cochon

Dites non à la publicité pour le ramadan dans vos magasins

Souhaitez-vous que vos enfants soient transportés dans des bus conduits par des
personnes qui ne mangent et ne boivent rien du lever au coucher du soleil ?

Pourtant, le ramadan, c’est cela.

Souhaitez-vous que l’on refuse à votre conjoint l’autorisation de prendre ses vacances
pendant la période de ramadan (à partir du 10 juillet cette année) s’il ne prouve pas
qu’il est musulman ?

Pourtant, le ramadan, c’est cela dans un certain nombre d’entreprises.

Souhaitez-vous que nos compatriotes musulmans soient fichés et surveillés par les
membres les plus intégristes de leur communauté et obligés de « faire ramadan » pour
obtenir un certificat de bonne conduite ?

Pourtant, le ramadan, comme les prières à la mosquée ou le voile des femmes, sert à
montrer du doigt le « mauvais musulman »

Souhaitez-vous que vos enfants à la peau un peu trop mate ou au nom maghrébin,
fussent-ils chrétiens, soient menacés par leurs camarades et obligés de jeûner ?

Pourtant , le ramadan, c’est, aussi, une façon d’imposer un style de vie à ceux qui ont
le « faciès » de musulmans, on leur interdit de droit de ne pas/plus croire ou de
pratiquer une autre religion, parce qu’en islam on n’a pas le droit de quitter la religion
dans laquelle on est nés.

Souhaitez-vous que votre enfant risque sa vie en mangeant halal sans le savoir ?

Pourtant, la viande halal, c’est cela.
Les risques qu’elle soit contaminée par la bactérie e-coli sont considérables
quand la viande rouge n’est pas très cuite.

Alors, si votre magasin fait la publicité pour le ramadan et/ou la viande halal, écrivez
au directeur une lettre lui rappelant que donner une telle place à un élément clé de
l’islam revient à cautionner un système qui impose la séparation hommes-femmes,
le voile aux femmes, la séparation musulmans-non musulmans par des nourritures
et même des cimetières différents.

http://www.resistancerepublicaine.eu  du 09/07/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Le Petit Caporal Des U.S.A.

 

Le Petit Caporal Des U.S.A. dans INSOLITE la-france

la mise au pas de la France par le gendarme américain

 La longue descente aux enfers n’est pourtant pas terminée.

C’est un secret de polichinelle, mais les événements des derniers mois démontrent à quel point la France est tombée bien bas de puis les années Pompidou et comment une grande nation, par les artifices de la politique internationale, peut se retrouver en quelques décennies reléguée au rang de caporal de l’Europe… derrière bien entendu le sergent-chef allemand et le sous-lieutenant britannique.

Longtemps les différents gouvernements ont fait illusion sur l’assujettissement des milieux politiques français.
Désormais, après le chant du cygne du discours de « M. Villepin » aux Nations Unieshttp://www.youtube.com/watch?v=RNxU-tN8qNc un 14 février 2003, la France n’est plus qu’un pantin sinistre, agitant les bras selon les « désidératas » du grand ordonnateur, satisfait dans sa Maison Blanche.
Qu’ils soient socialistes ou libéraux, les politiques français, de reculades en reculades, en sont arrivés à fondre l’idée de la Nation dans un vaste creuset salvateur qui selon une propagande savamment orchestrée est la panacée du futur des Français : l’Union européenne.
Au nom de cette grande idée, toutes les capitulations ont été justifiées, à commencer par les renoncements et même pire, les humiliations.

C’est ainsi que nous retrouvons la France « en pointe », non pas de la défense des petits et des laissés pour compte, mais des intérêts de la première puissance mondiale, les USA.
Elle est en Afghanistan pour combattre des hommes certes peu recommandables, mais armés par l’Oncle Sam à un moment où il fricotait avec les islamistes pour combattre l’hydre soviétique communiste.
Hier la France prêtait main forte en Lybie afin de « libérer » un peuple opprimé, mais surtout pour mettre fin à un régime décidément trop riche en hydrocarbures…
Tant de richesses ne pouvaient raisonnablement pas se trouver entre d’autres mains que celles de la puissante Amérique.
C’est ainsi que cela s’est également passé en Irak et c’est ce que les mêmes histrions rêvent pour la Syrie d’abord… pour l’Iran après.

La France avait une place privilégiée dans le monde arabe.

Désormais, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Au Maroc, en Tunisie, en Egypte, au Liban, partout, l’influence française régresse aussi rapidement qu’une peau de chagrin et proportionnellement à la main mise américaine sur ses positions.

Diluée dans l’Europe des Nations, la France participe elle-même à la destruction de sa souveraineté et de ses intérêts les plus importants.

Elle a détruit ses frontières, elle propose un vote étrange en Alsace et nous entendons et lisons de plus en plus d’inquiétants discours sur les bienfaits de la régionalisation : indépendance en Catalogne, en Corse, en Ecosse, création de supers régions européennes qui ressemblent à un découpage à la manière du tristement célèbre traité de Trianon de 1920…derrière lequel se trouvait déjà les Américains.

Pendant ce temps, elle est entrée à nouveau dans l’OTAN, organisation que le général De Gaulle dénonçait comme devant être dissoute à la chute de l’Union soviétique sous peine de devenir un danger mortel… pour la France et le monde.

Elle pouvait alors prétendre représenter une troisième voie, celle des pays libres entre les deux blocs et les tireurs de ficelles.
Aujourd’hui, sans vergogne, la France détourne l’avion présidentiel bolivien sur un seul coup de fil d’Outre-Atlantique.
Mitterrand n’avait pas fait autrement au moment de l’affaire Vetrov connue sous le nom de Farewell.
Les années passent, les têtes changent mais pas les procédés.
La différence essentielle depuis 1981, c’est à la fois la mutation européenne et la destruction de la force militaire française.

Cette liquidation de l’armée française est en marche depuis 30 ans.
Elle s’appelle aujourd’hui Le Livre Blanc et elle est au cœur de la perte d’indépendance de la France.
Les Français ont applaudi massivement à la fin de la conscription et du service militaire universel.
Il y avait là pourtant un instrument important de la garantie de sa liberté et de la communion des Français au sein de leur armée. C’est un retour à l’Ancien Régime où les armées étaient professionnelles et pour partie mercenaires.
Cette force militaire tant décriée par un pacifisme criminel est pourtant le dernier rempart de l’indépendance et de la Liberté.
Les exemples du passé ne manquent pas, notamment dans les rangs des pacifistes de 1919 à 1939 qui rallièrent massivement la collaboration après avoir applaudi le pacte Germano-Soviétique.

Ce n’est pas en désarmant la France, en proposant, comme ce fut le cas dernièrement des socialistes, de se débarrasser de l’arme nucléaire ou de donner son siège au Conseil de Sécurité de l’ONU à l’Union européenne, que les Français défendront leurs intérêts.
En refusant de s’armer contre le danger clair qui se levait à partir de 1933 en Allemagne, la France a couru à la catastrophe.
Elle court aujourd’hui à la même déconfiture et pour les mêmes raisons.
Se défendre, ce n’est pas aimer la guerre, ce n’est pas intervenir dans des pays comme la Lybie, la Syrie ou la Côte d’Ivoire.

Aimer la France, ce n’est pas souhaiter qu’elle soit désarmée.

Aimer la France, ce n’est pas détruite son industrie d’armement.

Si nous vivions dans un monde totalement pacifique et bienveillant, il y a bien longtemps que nous aurions jeté par-dessus bord ces brimborions.

Dans une récente conférence (http://www.youtube.com/watch?v=kLauGGDA7To), « Pierre Hillard » expliquait très clairement les enjeux géopolitiques, internationaux et politiques entre la France et le monde anglo-saxon.
Nier la pertinence de cette analyse est jouer avec le feu, car l’histoire parle et elle parle clairement :
La France a été pendant longtemps un obstacle à l’hégémonie anglo-saxonne.
Après bien des aléas, après Waterloo et l’incroyable reniement que la France fait de l’empereur Napoléon, après les déculottées et les saignées du XXe siècle, la France est désormais le pays où l’on donne l’asile politique à des « Inna Shevchenko », une sexe-extrémiste ayant découpé à la tronçonneuse une croix catholique transformée en orthodoxe par les médias… http://fr.news.yahoo.com/france-accorde-lasile-%C3%A0-chef-file-femen-121636993.html érigée ici en mémoire des victimes de Staline…
En France, désormais, on aime mieux enseigner et recevoir des instructions en langue anglaise, distribuer des bons points et emprisonner des Nicolas.

Laurent Brayard

http://french.ruvr.ru  du 09/07/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Le Printemps Ne Sera Pas Français !

Le Printemps  Ne Sera Pas Français ! dans Famille printemps-francais

Pourquoi le « Printemps français » est-il voué à l’échec ?

Parce qu’il n’y aura pas de révolution en France sans Reconquista.
Parce qu’il ne saurait y avoir de changement, en France, sans que l’islam et son corollaire, l’immigration, soient en première ligne de la contestation, de la révolution.
Et c’est bien là que le bât blesse pour ce« Printemps français » si mal nommé puisqu’il évoque un « Printemps arabe » qui a fort mal tourné et a permis aux pires réactionnaires qui soient de prendre le pouvoir sur l’autre rive de la Méditerranée.

Le « Printemps français » s’est spécialisé, à tort ou à raison, dans la lutte contre le mariage homo.
Peu importe, là n’est pas le sujet aujourd’hui.
Mais comment ont-ils pu se laisser ligoter dans ce combat aux côtés des forces les plus réactionnaires, les plus communautaristes ? Non seulement l’aile catholique traditionnelle la plus véhémente – celle qui refuse l’avortement, voire la contraception et, forcément, demain, l’euthanasie -, était là, avec à la fois Civitas – dont le président, « Alain Escada », affirme tranquillement que l’homosexualité est un péché (on ne rit pas) et que les homos doivent carrément se faire « hara-kiri » pour ses beaux yeux – mais, surtout, « Fils de France », en la personne de « Camel Bechikh », qui était invité aux préparations de manifs en compagnie de « Béatrice Bourges » et présent à la tribune avec ses femmes voilées…

Et ça, c’est rédhibitoire.
Non seulement le « Printemps » ne lève pas le petit doigt contre l’islam, mais il le rend visible, il l’inclut dans sa lutte et ses revendications et « Béatrice Bourges » marche aux côtés de « Camel Bechikh » derrière la banderole en tête de cortège…
Comment comprendre l’empressement des organisateurs du « Printemps français » à s’entourer de tels soutiens ?
Certes, il y avait, forcément, parmi les manifestants, des patriotes authentiques, des gens croyant en toute sincérité défendre la France et sa civilisation, et même des militants anti-islam !
Mais il faut reconnaître que leur discours n’est pas relayé dans l’association, c’est peu de le dire…
Alors, imaginer que le « Printemps français » soit porteur de changements, de révolution ?
Impensable.

D’abord parce que les vraies révolutions sont portées par des aspirations au changement, au progrès.
Et quand elles sont portées par des mouvements rétrogrades comme le sont, forcément, « Civitas » et les associations musulmanes, qui défendent le même communautarisme et l’imposition de règles religieuses à toute la société, cela aboutit à une révolution à l’iranienne.
Ce qui ne fait pas envie, il faut bien le dire…
Si le « Printemps français » avait dû être le mouvement par lequel les choses changent, on aurait entendu « Béatrice Bourges », qui a consacré sa vie à la défense de l’enfance, s’alarmer quand « Fillon » inaugurait une mosquée aux côtés d’une fillette voilée ; on aurait entendu ses dirigeants appeler spontanément les leurs à notre manifestation du 22 juin ; on les aurait entendus dénoncer l’énorme manipulation médiatique à propos de la mort de « Clément Méric » ; on les aurait vus dans la rue pour s’indigner de la dissolution annoncée de deux associations…
On les aurait entendus hier pour dénoncer les islamistes pro-Morsi qui manifestaient en plein Paris.
On les verrait à la sortie de Carrefour et d’Auchan veiller pour protester contre la visibilité/célébrité faite au ramadan…
Où sont-ils, ces « Veilleurs », ces « Hommen », pendant que ces horreurs se passent, chaque jour, sur notre sol ?

Le « Printemps français » a des réseaux, de l’argent, une extraordinaire capacité à mobiliser… et il laisse faire la pire des choses, l’islamisation de la France.

C’est pourquoi il n’a aucun avenir.

Et s’il en avait, je crains bien qu’il ne soit le plus zélé fossoyeur de la République à cause de sa collaboration avec « Fils de France » qui voudrait nous faire croire qu’on peut être patriote et musulman…

Christine Tasin

http://www.bvoltaire.fr/  du 10/07/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43