Archive | 12/07/2013

Encore Plus Loin De Mon Ile !

 

Encore Plus Loin De Mon Ile ! dans Politique drapeau-corse

Yvan Colonna, accusé de tentative d’évasion, transféré en région parisienne

Condamné à perpétuité pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac…
Yvan Colonna a été transféré vendredi dans une prison de la région parisienne, accusé d’avoir préparé une évasion avec un possible recours à des explosifs, une accusation que ses proches contestent.
Selon la Chancellerie, des informations recoupées laissaient penser qu’Yvan Colonna préparait un projet d’évasion, « au cours de laquelle des explosifs pouvaient être utilisés ».
Compte tenu de ces informations, « l’administration a jugé inutile de courir le risque de laisser Yvan Colonna à Arles », où il était détenu depuis décembre, et a décidé son transfèrement à la prison de Réau (Seine-et-Marne), a-t-on ajouté de même source.

Pour son avocat Maître « Pascal Garbarini », « cette prétendue tentative d’évasion, ou plus exactement de préparatifs en vue d’une tentative d’évasion » est une façon d’empêcher le rapprochement de son client de la prison corse de Borgo, non loin de Bastia, où résident l’épouse et le bébé du condamné.
« Cette difficulté intervient au moment où sa défense a contesté le statut de +détenu particulièrement surveillé+ (DPS), qui est aujourd’hui le seul obstacle qui empêche Yvan Colonna d’être rapproché de Borgo, où sa famille pourrait le voir plus facilement qu’elle ne peut le faire à Arles », a dit l’avocat à « BFMTV ».

Revenant sur ces propos, la Chancellerie a indiqué qu’il n’avait « jamais été question » de transférer le détenu au centre pénitentiaire de Borgo.
Yvan Colonna, condamné définitivement en juillet 2012, avait été transféré en décembre à la centrale d’Arles, après avoir été incarcéré huit ans à Fresnes (Val-de-Marne) puis un an à Toulon.
Depuis son interpellation, le 4 juillet 2003, « il n’y a eu aucune procédure disciplinaire concernant Yvan Colonna », a insisté Maître « Garbarini ».

« Je pense qu’on est dans un stratagème qui est d’empêcher Yvan Colonna de retrouver sa famille », a-t-il ajouté.
« On lui reproche une prétendue volonté de s’évader alors qu’aucune espèce d’élément ne permet de le penser », a ajouté un autre de ses avocats, Maître « Patrice Spinosi ».
« C’est un procès d’intention », a-t-il estimé.
Pour le conseil, on reprochait à son client de « faire trop souvent du sport et c’était quelque chose de bizarre ».
Le père d’Yvan Colonna, Jean-Hugues, a expliqué à l’AFP avoir été prévenu à 12h30 par la directrice de la prison d’Arles.
« Elle m’a dit qu’ils avaient eu vent d’un projet d’évasion.
Je lui ai dit que j’étais totalement surpris ».
Pour Monsieur Colonna père, « il est impossible qu’il ait pu envisager une évasion, vu les liens qu’il a avec sa famille », qui lui rendait visite chaque semaine à Arles, notamment son épouse et leur bébé d’un an et demi.
« En admettant même qu’une évasion réussisse, c’était se priver lui-même des relations avec sa famille », a-t-il estimé.

« Je trouve ce procédé scandaleux »
« (…) On punit l’ensemble d’une famille, et on dit qu’il faut améliorer les conditions de détention » des détenus!, a-t-il ajouté.
« On avait demandé un rapprochement à Borgo, il n’y a pas eu ce rapprochement et maintenant on a un éloignement ! »
Selon une source syndicale pénitentiaire, « on est venu le chercher à 05H00 du matin (vendredi).
Il a été emmené en véhicule terrestre ».
« Même les surveillants n’étaient pas au courant.
Jusqu’ici, il n’y avait rien à dire sur sa détention à Arles. Il était calme », a-t-on précisé de même source.

Bruno Ferrier, de la CGT pénitentiaire à Arles, a confirmé à l’AFP que l’un des détenus les plus célèbres de France était « parti ce matin »: « Quand on a pris le service à 07H00, il n’était plus là ».
Selon une source syndicale pénitentiaire, Yvan Colonna est arrivé au Réau entre 12H00 et 14H00.
« Ils ont essayé de faire ce transfert de manière discrète », la plupart des surveillants « n’ont pas eu l’info » avant son arrivée, a-t-on indiqué de même source.
A la prison de Réau, centre de détention livré mi-2011 et où est notamment emprisonné le braqueur « Antonio Ferrara », « on a un problème d’effectifs.
Il manque 60 personnes (sur un effectif total de 220 à 240 surveillants), donc nous confier ce genre d’individus, qui a envie de s’évader, c’est dangereux », a regretté « Gérard Ferjul », de l’Ufap Paris.

http://www.linternaute.com  du 12/07/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

La France, Pays Des Bons Fromages !

La France, Pays Des Bons Fromages ! dans INSOLITE france-rebelle1-e1373642973684Les Fromages Manifestent

Et si on était moins sectaires ?

« Christine Tasin » reproche à « Béatrice Bourges » et au Printemps français,  dans une tribune enflammée de ne pas se battre contre l’islamisation de la France et l’immigration.
Bref, de ne pas faire ce que fait Résistance républicaine.
Ce mouvement serait donc, selon elle, voué à un échec inévitable.

« Pourtant, depuis près d’une année, une exceptionnelle mobilisation contre la « loi Taubira » a pris de court toute la classe politique. »
Nous avons vu ce peuple que « Gabrielle Cluzel » appelle« la France bien élevée » se lever.
Toute une génération, qu’incarne le jeune « Nicolas », a découvert le militantisme, et inventé de nouveaux types d’actions.
Cette force représente le cœur de la Résistance de demain.
Au lieu de les regarder de haut, n’aurait-il pas fallu, tracts à l’appui, dans les manifestations, démontrer que le Pacs, en 1998, a introduit, malgré les promesses des socialistes, le mariage homo en 2013, et que celui-ci introduira forcément le mariage polygame musulman dans quelques années, charia pour tous, si rien ne change ?
N’était-ce pas ainsi qu’on aurait pu faire le lien entre ces deux combats ?

Ce qui rassemble ces manifestants et la majorité des adhérents deRésistance républicaine, l’amour de la France et de sa civilisation, n’est-il pas beaucoup plus important que ce qui pourrait les diviser ?

Ne doit-on mener des actions qu’avec des gens avec qui on est d’accord sur tout ?

Heureusement, non.

Ainsi, nous avons vu « Christine Tasin » rendre hommage à l’historien « Dominique Venner », devant la cathédrale Notre-Dame, en compagnie de l’écrivain « Renaud Camus ».
Rappelons qu’avant son suicide, celui-ci, tout en condamnant ce qu’il appelait l’abominable « loi Taubira », appelait nos compatriotes à se mobiliser pour défendre notre civilisation.
Nous avons vu également ledit « Renaud Camus » débattre très amicalement avec « Gabrielle Cluzel » et « Béatrice Bourges », à l’invitation de « Robert Ménard », et leur dire que selon lui, le mariage homosexuel était une bataille secondaire contre le pire danger qui guette la France, le « grand remplacement » et le « changement de peuple ».

Nous avons pu, « Christine Tasin » et moi-même, débattre fort courtoisement avec l’abbé de « Tanoüarn », espace Saint-Paul, à Paris, sur la laïcité.
Nous sommes régulièrement invités sur Radio Courtoisie, dont le président et la majorité des présentateurs ne partagent pas la vision de Christine – qui n’est pas la mienne – sur la « loi Taubira ».
Nous avons vu les Identitaires, auteurs d’une action exemplaire à Poitiers, organiser avec Résistance Républicaine et Riposte Laïque le mémorable Apéro Saucisson-Pinard et, six mois plus tard, les Assises internationales sur l’islamisation de nos pays.
Et pourtant, les Identitaires sont régionalistes et européistes, et nous sommes plutôt « République une et indivisible » et souverainistes.
Nous avons vu « Christine Tasin », à la tête de son association, manifester contre le fascisme islamiste, dans les rues de Paris, et donner la parole à « Oskar Freysinger », qui, pourtant, ne cache pas son hostilité à l’avortement.

Pourquoi cette culture du débat et du rassemblement, qui caractérise le camp des patriotes, ne serait-elle pas possible avec le Printemps français ?

Nous sommes dans une période où le jeune « Nicolas » vient de passer trois semaines en prison.
Nous sommes dans un pays où « Esteban » et « Samuel », agressés par des antifa, sont embastillés pour s’être défendus, quand les gauchistes sont en liberté.

Nous sommes sous un régime où « Renaud Camus », « Marine Le Pen », « Ivan Rioufol », « Christine Tasin », « Pascal Hilout », « Pierre Cassen » et bien d’autres qui osent critiquer l’islam se voient menacés juridiquement pour délit d’opinion.

Nous avons un gouvernement qui, par la bouche de sa porte-parole, réfléchit à mieux encadrer la liberté Internet, pour faire taire ces « fromages qui puent » qui osent encore se réclamer de l’amour de la France et de ses valeurs.

Alors, l’heure est-elle aux divisions sectaires qui affaiblissent notre camp, ou bien au renforcement de l’unité de tous ceux qui résistent, chacun dans son registre ?

À quand « Béatrice Bourges » et « Christine Tasin » à une même tribune ou à une même manifestation ?

Pierre Cassen

http://www.bvoltaire.fr  du 10/07/2013

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Une Victoire Peu Médiatisée

 

Une Victoire Peu Médiatisée dans TousSports marion-300x199

Marion Bartoli s’impose à Wimbledon 

Elle s’appelle Marion, son nom est Bartoli
Elle aurait dû faire la une de tous les journaux
Elle n’a eu droit qu’à dix secondes chez Pernaut
Et aux insultes de certains pisse-copies.
Troisième joueuse Française à gagner ce tournoi
Mais lamentablement ignorée des médias.
Trop ordinaire, trop fade ou pas assez glamour,
La victoire serait belle en fonction des atours ?
Un MOF a même osé cracher à son égard
« Elle est grosse », joli jugement péremptoire !
Mais où sont donc passés tous ces commentateurs
Qui, hier encore, brandissaient bien haut nos couleurs
Qui, hier encore, étaient fiers de notre drapeau
Quand, des victoires françaises, fusaient mille bravos ?
Le chauvinisme a des relents de sombres heures.
Feu Thierry Roland fut le dernier journaliste
A clamer cet amour, dernier nationaliste
A être fier d’encenser un Français vainqueur.
Elle s’appelle Marion, son nom est Bartoli,
Au bas du palmarès de Wimbledon inscrit.
Elle n’a subi la dictature des apparences,
Elle s’est moquée des diktats de la bien pensance,
Elle a ri des critiques et avec élégance,
Sa victoire a comme un arrière-goût de vengeance.
Une silhouette atypique dans ce milieu du sport,
Où règne un certain culte du paraître et du corps,
Où la beauté vaut plus que le goût de l’effort,
Et un esprit frondeur lui firent parfois tort.
Généreuse et sensible, grande dame du tennis,
N’en déplaise aux écrivaillons commis d’office,
Elle a su leur donner, de magistrale façon
Par cette belle victoire, une jolie leçon.
Pour finir, au-delà des félicitations
Qu’amplement elle mérite, je loue l’abnégation
Dont elle a su faire preuve face à ses détracteurs
Qui, envers elle, se sont permis toutes les horreurs.
Puisse cet hommage effacer toutes les vilenies
Et faire que son exploit ne tombe dans l’oubli.
Elle s’appelle Marion, son nom est Bartoli
Mademoiselle, je vous dis simplement merci.

Oréliane

http://ripostelaique.com  du n° 311

 

 

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Le Coeur Français Saigne !

 

Le Coeur Français Saigne ! dans DIVERS coq-autruche-300x185

Tu peux avoir honte !

Le Drian soumet l’armée française aux règles de l’islam et son ramadan

A seulement quelques jours de notre Fête Nationale, j’ai le cœur qui saigne !
L’an passé à cette même époque, j’étais, comme beaucoup de compatriotes, désespérée, qu’une poignée d’individus aient réussi à faire élire au prestigieux poste de Président de la République Française, un homme que je considérais, à tort, comme un simple benêt, uniquement dangereux dans la mesure où il ferait perdre cinq longues années à notre pays, à une époque de crise mondiale nécessitant un conducteur, sérieux, compétant et fiable, ce qu’il n’est absolument pas.
J’étais pourtant loin de me douter, dans ma tristesse initiale, jusqu’où ce président fantoche, sans allure, sans honneur et sans parole, mènerait notre Pays déjà si mal en point et si mis à mal par ses prédécesseurs qui ne le surpassaient qu’en matière de classe et de stature.
Au moins, aucun d’entre eux, si j’ai bonne mémoire, ne nous a fait honte à un point inimaginable en multipliant les bévues lors de visites officielles en pays étrangers, ou en oubliant de refermer sa braguette.
Aucun d’entre eux n’avait eu le culot d’imposer à la Nation une compagne illégitime digne émule de la célèbre Madame Sans Gêne, que ce soit pour l’arrogance dont elle fait preuve auprès même de ses confrères journalistes, que dans l’inélégance ultime de ses propos envers celle qui l’a précédé dans les draps de son empoté.

Pourtant j’avais grand tort de ne pas plus me méfier de la puissance de nuisance de ce pantin, qui en serait presque pathétique de sottise, s’il n’y avait derrière chacune de ces vilenies, des larmes et de la souffrance destinées au Peuple français.
Car pour parachever l’oeuvre entreprise par les précédents présidents, celui-ci sous ses airs bonasses met le turbo depuis qu’il est aux manettes, pour parachever l’anéantissement de la Nation, par le biais de hordes d’immigrés, de préférence islamistes.

A seulement quelques jours de notre Fête Nationale, j’ai le cœur en berne !
Savoir que même dans ce qui devrait être un des derniers bastions de résistance à l’envahisseur, notre Armée, des traîtres, tel le vice amiral « Jean Casabianca », adjoint au Major général des Armées, Chef de la division étude, synthèse, management général, vient de pondre une note abjecte au sujet du Ramadan et fête de l’Aïd el Fitr en 2013, dont voici la teneur :

de s’assurer que le personnel de confession musulmane qui le désire puisse respecter les prescriptions alimentaires inhérentes à ce temps, en ayant la possibilité de prendre des repas complets sans viande en dehors des heures habituelles.

le personnel de confession musulmane qui en ferait la demande pourra bénéficier de permissions non-décomptées à l’occasion de cette fête.
Cette disposition concerne également le personnel participant aux activités de préparation opérationnelle, dans la mesure où son absence est compatible avec l’exécution des missions en cours.

Scandale suprême !
Cela signifie que pendant un mois, les services de l’armée seront désorganisés par les absences réitérées (je suis prête à parier que les petits chéris concernés ne se priveront pas d’user de cette autorisation en demandant les congés « qui leurs sont dus »), pendant ce temps les personnels d’autres confessions devront mettre les bouchées double pour assurer « les missions en cours » !
Encore plus révoltant est de constater, puisqu’il est question de « textes cités en références »que la sinistre farce perdure depuis déjà quelque années, « à l’insu du plein gré des citoyens-quantités négligeables » bien évidemment.
http://static.blog4ever.com/2010/08/431391/Minist–re-de-la-D–fense—26-juin-2013.pdf

J’imagine le chagrin de quelques amis, retraités de l’Armée, lorsqu’ils liront ces lignes, à moins qu’ils n’aient déjà eu vent de ce scandale d’Etat, mais ne m’en ont soufflé mots.
Car enfin, si nous nous référons à cette circulaire, nous pouvons légitimement nous interroger :
« Sommes-nous encore dans un Etat laïc » ?

Je vous le demande, Messieurs « Le Drian », Ministre des Armées –   »Ayrault », Premier Ministre –   »Hollande »,  soi-disant Président de tous les Français (que vous foulez au pied) !

Et pour en rajouter une couche, « Notre-Dame de Paris », l’insipide mais haineux Maire de la capitale, comme en 2012, réitère son invitation dans les salons de l’Hôtel de Ville, aux frais des contribuables parisiens, à une joyeuse soirée pince-fesses dédiée à ce fabuleux événement qui consiste à jeûner tout le jour, au moment où précisément les individus ont besoin de toutes leurs forces pour travailler… puis de bâfrer une grande partie de la nuit, en faisant la fête jusqu’à plus d’heure, sans se soucier le moins du monde des citoyens qui aimeraient dormir en paix puisqu’ils devront eux, être frais et dispos pour travailler le lendemain, n’ayant aucune excuse pour tirer au flanc, pendant que leurs collègues  » de confession musulmane » pourrons se la couler douce, puisqu’ils seront excusés (un peut de compréhension que diable !).
Et cela va durer UN MOIS !

A seulement quelques jours de notre Fête Nationale, j’ai le cœur au bord des lèvres, 
soulevé par une immense et immonde nausée devant  tous ces renoncements, et toutes ces trahisons d’une clique de vauriens sans honneur.
Nous ne devons plus les laisser continuer ainsi !
Amis Patriotes, Résistants, Français de souche ou de cœur, passons à l’étape supérieure et sans trêve, chaque fois que possible, menons la vie dure à cette bande de voyous sans scrupules.
Ils bafouent eux-mêmes les lois de la démocratie ?
Alors faisons la même chose en manifestant sur la voie publique, sans demander d’autorisation puisque dorénavant seules les racailles en obtiennent alors qu’à nous elles sont systématiquement refusées !

Ils n’auront jamais suffisamment de forces de police pour nous arrêter tous, les tribunaux seront encore plus embouteillés… si nous le voulons vraiment, nous pouvons mettre une belle pagaille !
Les islamistes leur font peur, au point qu’ils cèdent à toutes leurs demandes ?
Ils n’ont encore rien vu !
Nous allons leur faire plus peur encore !

Pour commencer, ce 14 juillet, que l’on soit à Paris, en Banlieue ou en Province, accrochons tous ostensiblement à nos fenêtres, sur nos voitures, sur nos vêtements… notre valeureux Drapeau, signe de ralliement des patriotes, pour lequel tant de nos aïeux se vont vaillamment battus !
Que les parisiens soient nombreux sur le parcours du minable pour le huer et  siffler copieusement, ainsi que ses ministres, comme ils le méritent !

Entonnons notre vibrante Marseillaise à chaque occasion !

Faisons comprendre à ces rustres que le Peuple de France, qu’ils martyrisent depuis 14 mois, est loin d’être abattu, que tel un moteur diesel il a été long à démarrer, mais que maintenant plus rien ne l’arrêtera !

A l’exemple de nos jeunes et  courageux Veilleurs, debout, assis, marchant …
nous allons leur pourrir la vie, à l’identique de ce qu’ils nous font subir, et comme nous sommes plus nombreux,

NOUS VAINCRONS !

VIVE LA RÉPUBLIQUE LAÏQUE !

VIVE LA FRANCE !

Josiane Filio

http://ripostelaique.com  du n° 311

Il est interdit de mentionner des sites commerciaux

Par commentaire ou par ping !

Il est inutile de mentionner une messagerie privée fantaisiste

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43