Archive | 28/07/2013

Manolo Joue Les Picadors !

Manolo Joue Les Picadors ! dans DIVERS picador_con_toro_y_monosabio-209x300

Manuel Valls se voit en héritier de François Mitterand ! ? !

Valls, ose évoquer le Maréchal Pétain pour justifier ses dissolutions !
A Trappes, des racailles refusent d’appliquer la loi, se rebellent contre l’autorité, attaquent  un commissariat, caillassent  les forces de l’ordre à coups de parpaings, brûlent des voitures, cassent -pour le plaisir- le mobilier urbain (qu’il faudra renouveler, bien sûr, avec l’argent des CON-tribuables, ces 50% de la population qui paient des impôts -contrairement à la majorité des fauteurs de troubles).

Les mêmes avaient saccagé le Trocadéro, brisé les vitrines, pillé les commerces, dévalisé un car de touristes ; les mêmes avaient joué aux Indiens avec un train-diligence ….
Les mêmes s’en prennent à des militaires et rouent de coups une femme enceinte de 7 mois -qui perd son bébé-, usent de la hache contre un policier, jouent du couteau pour un coup de klaxon, incendient une école, frappent une septuagénaire pour cause de regard un peu trop appuyé, agressent violemment et détroussent, s’en prennent aux assistants sociaux, terrorisent les campeurs, effectuent des fusillades en pleine rue  -bref sèment le chaos, la peur et la désolation.
Un peu partout en France, des racailles d’un autre genre s’installent où bon leur semble, illégalement, avec leurs caravanes, pourrissent la vie des riverains et se disposent à laisser derrière eux, après leur départ, un monceau d’immondices, un ensemble de dégradations gratuites…. et une belle facture pour les CON-tribuables.
Je n’ajouterais pas, pour ne pas faire d’amalgame qui renverrait aux HLPSDNH, que le nombre de vols et de cambriolages explose curieusement à leur arrivée !

Et on pourrait continuer la liste de ces faits divers qui apparaissent dans les journaux locaux, mais que les grands médias ne relaient pas tous.
On peut néanmoins penser que les préfets, mis au courant des faits, les font remonter jusqu’au ministre de l’Intérieur et que celui-ci a une idée très précise de l’état de la France, et c’est bien la « France, Orange Mécanique » telle que décrite par Laurent Obertone.
Or donc, sentant la patrie en danger devant ces faits « inacceptables » ou « intolérables », notre Don Quichotte de l’Intérieur vient d’agir avec une fermeté dont on lui sait gré !
Il était temps, en effet, qu’un terme fût mis aux désordres et violences, et que l’ordre fût rétabli sur le sol français.

Il a annoncé , le menton en avant, les mâchoires serrées, le regard volontaire :

la dissolution de deux associations d’extrême-droite : » l’Oeuvre française  et les Jeunesses nationalistes  ! »

Vous êtes certainement comme moi :
Vous ignoriez jusqu’à aujourd’hui l’existence même de ces groupuscules, bien que leur dangerosité extrême eût visiblement hanté d’effroyables cauchemars les nuits du ministre…
Inconscients que nous étions : le danger était là et nous ne le discernions pas !
Heureusement, l’homme de Beauvau veillait :
il a mis fin aux violences perpétrées par ces redoutables associations, comptant une poignée d’adhérents.

A vrai dire, les violences commises, j’ai eu beau chercher, je n’ai rien pu trouver…
Vraiment rien, nada !

Mais Valls le redresseur de torts nous explique qu’ « Oeuvre française »« propage une idéologie xénophobe et antisémite, des thèses racistes et négationnistes, exalte la collaboration et le régime de Vichy, et rend des hommages réguliers au « maréchal Pétain », à « Brasillach » ou àMaurras« .
Quant à « JN », elle « propage elle aussi la haine et la violence, exalte la Collaboration, rend hommage à des miliciens ou à des Waffen SS, avec pour certains de ses membres aussi des saluts hitlériens ».
Alors là, le Valls, iI a réussi à me foutre une sacrée trouille « a posteriori », moi qui dormais tranquille sur mes deux oreilles, naïve, sans savoir que la « bêtimmonde » était de retour, et que c’était pire qu’un pillage de blessés, qu’un caillassage de pompiers ou qu’une prise d’assaut de commissariat…

Ça « propage », qu’il affirme, le gazeur des familles !

Alors, sans vouloir le contrarier, ça « propage» plutôt mal, parce que la « propagation » n’est jamais parvenue jusqu’à mes oreilles, ni jusqu’à celles des membres de ma famille, celles de  mes voisins et celles de mes collègues  (on pourrait faire un sondage plus que fiable avec cet échantillonnage !)

Mais il faut le comprendre, le ministre de l’enfumage pour tous…

« Vikernes, c’est fini », a-t-il dû chantonner, les larmes aux yeux -sur l’air bien connu de « Capri…- » :
Eh oui, le néo-nazi norvégien ayant fait un beau « flop »,  il fallait bien que le pourfendeur de croix gammées  -la résurgence du nazisme étant le problème primordial en France, avec au plus quelques dizaines d’imbéciles braillant « Heil Hitler » pour se donner le frisson !-  il fallait bien, dis-je, que notre pourfendeur trouvât de quoi pourfendre : pourquoi pas les « JN » ?
Quant à l’ »Oeuvre française », elle serait « raciste », « xénophobe, « antisémite », « négationniste » :
Je veux bien en croire le ministre, mais j’aimerais savoir quels ont été les violences meurtres, attentats, assassinats perpétrés.

Ah ? Ce sont seulement des propos, seulement des écrits qu’on lui reproche ?
J’ai bien envie de dire à Manuel : « C’est un peu court, jeune homme !  »

« Ils rendent hommage à Brasillach », dit-il.
Et alors ?
Nul ne conteste son antisémitisme, ses appels à la collaboration -je n’en ai jamais lu une ligne, mais je devine…-.
Mais est-on coupable de « mal penser » ?
Si un écrivain peut être mis à l’index pour ses prises de position, à quand un gigantesque autodafé des ouvrages d’auteurs étiquetés « douteux » par le régime ?
Cela s’est fait dans l’Allemagne nazie …

On a déjà voué Céline aux gémonies pour ses écrits antisémites, lui,  l’un des auteurs les plus importants du 20e siècle,que la France n’a pas voulu commémorer en 2011.
A quand le tour de Voltaire, qu’il est facile de convaincre d’antisémitisme et même d’islamophobie ? 
A quand le tour de Houellebecq, coupable d’avoir déclaré « La religion la plus con, c’est quand même l’islam » ?
A quand le tour de Raspail et de tous les autres ?

Le ministère de l’Intérieur va-t-il éditer une liste des auteurs politiquement corrects autorisés ?
Encourra-t-on une amende ou une GAV pour lecture dissidente, ou bien l’incendie de sa maison (avec les livres dedans) comme dans le roman de « Bradbury »  « Farenheit 451″ ?

Recourir à « Brasillach » pour justifier la dissolution, c’est franchementgrotesque, et on aimerait que le Grand Inquisiteur « dissolveur » précise en quoi  les lecteurs de ses poèmes représentent un danger pour les Français…
Mais recourir à « Pétain » et à la Collaboration, c’est fort culotté  de la part d’un socialiste, qui ferait mieux de la boucler, s’agissant de cette période troublée.
Rappelons-lui à ce Franco-espagnol que, si  les ligues patriotiques, les royalistes, les anti-Dreyfus notoires et historiques ont suivi De Gaulle à Londres et ont été les premiers résistants à fonder les « FFI », on trouvait des personnalités de gauche à Vichy, pour collaborer avec l’occupant allemand.

Monsieur Valls cite « Maurras », d’extrême-droite, mais il oublie  les « Doriot », les « Laval », les « Déat », de sa chapelle à lui, quant à eux… Il serait bien avisé de se documenter ou d’écouter la mise au point d’ »Eric Zemmour ».
D’ailleurs, on attend le grand mea culpa de la gauche, championne de la repentance, pour tous ces communistes et socialistes coupables de collaboration.
Le Catalan francisé, qui connaît mal l’Histoire de son pays d’accueil, ne connaît pas mieux l’histoire récente de son parti et de ceux qui ont été à sa tête.

Ignore-t-il que François Mitterrand fut décoré de l‘ordre de la francisque par Pétain (décoration –dixit Wikipédia- qui fut attribuée par le Régime de Vichy en tant que marque spéciale d’estime du maréchal  Pétain).

Ignore-t-il que le président socialiste  fit fleurir chaque année la tombe de Pétain à l’île d’Yeu, jusqu’à ce que ce geste fasse scandale ?

Ignore-t-il qu’il fut l’ami de « René Bousquet », l’organisateur de la rafle du Vél d’Hiv, jusqu’à l’assassinat de ce dernier en 1993 ?

Charles de Gaulle aurait dit, en 1965, concernant son adversaire principal à l’élection présidentielle : « » Mitterrand » et « Bousquet », ce sont les fantômes qui reviennent : le fantôme de l’antigaullisme surgi du plus profond de la collaboration.» (propos rapportés par Alain Peyrefitte)

Alors, je demande que par souci de cohérence, vu ce qui est reproché aux groupuscules dissous, Valls fasse débaptiser la Bibliothèque Nationale de France, ainsi que toutes les rues ou ponts qui portent le nom de François Mitterrand, admirateur de « Pétain » et collabo (avant de retourner sa veste au bon moment)

« Last, but not least » :

« Il n’y a pas de place dans notre pays pour la haine, la xénophobie, l’antisémitisme ou des actes antimusulmans », déclare, notre chevalier blanc !

Vous l’aurez noté comme moi :
Le ministre de l’Intérieur et du Culte Musulman est parfaitement d’accord avec la mère de la niqabée de Trappes
« on peut attaquer un chrétien », disait-elle : il y a de la place dans notre pays pour les actes anti-chrétiens !

Quel bon petit ex-franc-maçon, ce Valls !

Chantal Macaire

http://ripostelaique.com du n0 313

 

 

 

IL EST ILLEGAL DE MENTIONNER DES LIENS COMMERCIAUX

LES COMMENTAIRES SONT FERMES

Le Manie-Tout Lui-Même Manipulé

Le Manie-Tout Lui-Même Manipulé dans Politique ane

Manipuler pour diviser Nos Français, détruire notre Notre Nation, c’est le programme socialiste !

 

Contrairement, selon lui, à son prédécesseur, notre nouveau président prétendait avoir la vocation de rassembler les Français.
C’est un axiome autoproclamé : par définition « la gauche » rassemble.

Depuis son accession au pouvoir, les Français, eux, ont « le sentiment » -expression en vogue – et même la certitude que c’est bien le contraire.

Il ne se passe pas une semaine sans qu’un ministre – probablement sur ordre – ne trouve une idée susceptible de diviser les Français.
L’avant-dernière trouvaille est à mettre au crédit de notre ministre de la santé qui veut créer des espaces publics extérieurs bien ventilés, comme certaines plages ou parcs, interdits aux fumeurs.
Rassurez-vous, pas à Trappes…
D’autre part, cette dame est favorable aux salles de shoot.
Allez comprendre.

La dernière trouvaille provient de notre matamore, en paroles pour les durs et en actes pour les citoyens bien intégrés, qui souhaite diminuer la vitesse des automobiles sur toutes les routes.
Ce faisant le rendement des radars va croître d’une manière « exponentielle » comme aiment le dire les journalistes -et bien d’autres- qui ne connaissent pas cette fonction ni sa réciproque, antérieure, étudiée par « Neper ».
Cela compensera à moyen terme le surcoût dû au changement de panneaux de signalisation.
Reste à savoir si la baisse de fréquentation des autoroutes qui s’en suivra ne fera pas réagir fermement les sociétés d’autoroute. Sans parler des constructeurs automobiles contraints de retourner à la 2CV.
La majorité des usagers trouvera cette mesure supplémentaire injuste et contraignante.
C’est le but cherché, créer la division, la zizanie, vocable d’actualité.

Il y a peu, nous avons eu l’initiative du ministre de l’éducation nationale qui souhaite introduire la théorie du genre dans l’enseignement.
Sans parler des modifications des manuels jugés trop sexués après l’adoption du mariage homosexuel.
Modifications à la charge de l’État, donc à l’ensemble des contribuables.
Encore des frais en plus…
Le même zigoto avait effectué, il y a quelques temps, la promotion du cannabis.

Évidemment le grand sujet de discorde qui a précédé fut porté par le garde des sceaux, ministre de la justice.
C’est le mariage homosexuel.

Pour bientôt et pour encore diviser, il faut s’attendre à l’arrivée en force de la « PMA », de la « GPA » et de la fin de vie « médicalement » abrégée, l’euthanasie, du droit de vote des étrangers, etc.
Il faut se dépêcher de mettre tout cela sur le tapis avant les municipales et les européennes…

Pour la « PMA » en faveur des homosexuelles il faudra faire admettre au commun des mortels qu’il est naturel d’engager les hôpitaux publics dans des structures et dépenses nouvelles, alors que le secteur peine de plus en plus à s’occuper de tous les malades, pour satisfaire des personnes qui éprouvent du dégoût dans un acte où la majorité des êtres humains éprouve du plaisir depuis des millions d’années.
Si en plus la majorité doit payer pour que cette « PMA » soit remboursée, la pilule passera mal.
Suffira-t-il de traiter de fascistes, d’extrêmes droite ceux qui s’opposeront ?
De toutes façons il n’y aura pas de référendum, puisque par définition les socialistes sont pour le progrès et le bien du peuple.

Nous aurons l’honneur d’assister à des « débats » à l’assemblée nationale où s’envoleront les arguments pernicieux, que les journalistes aux ordres qualifient d’art oratoire, comme ceux employés lors du débat en faveur du mariage homosexuel.
En effet les différents « orateurs » qu’ils soient ministre, sénateur où député nous déclarent que « la société a évolué », nous demandent « si le couple idéal homme-femme a jamais existé, si ce n’est pas une vue de l’esprit (sous entendue rétrograde) ? ».
Tout cela pour « justifier » le mariage homosexuel.
Se doutent-ils que ce type d’argument, employé à tors et à travers, peut conduire à des conclusions néfastes ?
Ainsi, si l’on constate que bon nombre d’hommes ont une maîtresse, faudra-t-il admettre que la société a évolué, que le couple monogame idéal n’a jamais existé et qu’il faut donc adapter la loi à cette réalité (bien plus fréquente que les homosexuels désireux de se marier) ?
Et légaliser la bigamie.
Une bonne partie de leur électorat serait ravie.
Bien sûr cette loi s’étendra aux homosexuels mariés et évidemment aux femmes qui pourront être aussi bigames, sans oublier les panachages…

Adaptons ce « raisonnement » aux vols.

La société évolue.
Les vols sont de plus fréquents.
Qui n’a pas commis un vol, un larcin, un petit délit un jour ?
Qui n’a pas essayé de minimiser sa déclaration d’impôts ?
Le citoyen idéal, honnête, comme l’homme politique, a-t-il existé un jour ?
Promulguons une loi pour légaliser la plupart des vols, des escroqueries, des détournements de bien publics.
Ne pénalisons plus !
Adaptons nous à la société !
C’est l’évolution, le progrès !

Ce raisonnement fallacieux peut se transposer au multiculturalisme et ses déviances, au vote des étrangers, à la « PMA », l’euthanasie, au hachich, etc….

La déstructuration de notre société française n’attend plus !

Accélérez, hommes et femmes de la gauche compassionnelle !

Encore plus de lois  »sociétales »  !

Max Leroy

http://ripostelaique.com  du n° 313

 

 

 

IL EST ILLEGAL DE MENTIONNER DES LIENS COMMERCIAUX

LES COMMENTAIRES SONT FERMES

Encore des Problèmes En Lybie.

Encore des Problèmes En Lybie.  dans TABOU lybie-e1374965310574

Evasion de plus d’un millier de prisonniers en Lybie

Plus d’un millier de détenus, dont la plupart de droit commun, se sont échappés samedi d’une prison à Benghazi, chef lieu de l’Est libyen, sur fonds de tensions et protestations au lendemain d’une série d’assassinats qui a suscité la colère de la population.
«Il y a eu une émeute à l’intérieur de la prison d’Al Kuifiya, ainsi qu’une attaque depuis l’extérieur.
Plus de mille prisonniers ont pu s’évader», a indiqué à l’ »AFP » un responsable des services de sécurité sous couvert de l’anonymat. Selon lui, la plupart des fugitifs étaient des détenus de droit commun.
«Mais certains étaient détenus pour des affaires liées à l’ancien régime de Mouammar Kadhafi», a-t-il ajouté sans autre précision.
Le Premier ministre « Ali Zeidan » a confirmé l’évasion.
Selon lui, «ce sont les habitants du voisinage qui ont lancé l’attaque, parce qu’ils ne veulent plus de cette prison à proximité de leurs habitations».

Très tôt dans la matinée, des milliers de manifestants ont crié leur colère contre les partis politiques et les Frères musulmans en particulier, accusés d’être responsables de l’instabilité en Libye, au lendemain d’une série d’assassinats ayant visé notamment un militant anti-islamiste.
Ces manifestations ont été émaillées d’actes de vandalismes contre les locaux des deux principaux partis : le Parti pour la justice et la construction (« PJC »), bras politique des Frères musulmans libyens, et son rival l’Alliance des forces nationales (« AFN », libérale).
Ainsi, les locaux du « PJC » à Tripoli et à Benghazi ont été saccagés par des dizaines de manifestants, de même que le siège de l’ »AFN » dans la capitale.

Manifestation pour dénoncer l’assassinat de l’avocat et militant politique anti-islamiste Abdessalem al-Mesmari

Dans la nuit de vendredi  à samedi, plusieurs centaines de personnes avaient parcouru les rues de Benghazi pour dénoncer l’assassinat vendredi de l’avocat et militant politique anti-islamiste « Abdessalem al-Mesmari », ainsi que de deux officiers de l’armée.
Monsieur « Zeidan » a indiqué samedi que la frontière avec l’Egypte avait été fermée aux voyageurs en vue d’empêcher les responsables de ces assassinats de quitter le territoire, sans préciser si cette décision était également motivée par l’évasion des détenus.
Il a annoncé par ailleurs unremaniement ministériel sous peu afin de réduire le nombre de membres de son cabinet, «en vue de plus d’efficacité», a-t-il dit.

Les manifestants accusent les islamistes d’être derrière l’assassinat de « Mesmari » et les attaques qui ont visé depuis la révolte des dizaines d’officiers, en particulier à Benghazi.
Les protestataires estiment que les rivalités politiques empêchent la stabilisation du pays, où pullulent les armes.
Le « PJC » et l’ »AFN » sont accusées de manipuler des milices armées qui servent leurs intérêts, empêchant la formation d’une armée et d’une police professionnelles.
«Nous voulons la dissolution de tous les partis.
Ils sont la cause de tous nos problèmes.
On doit adopter une Constitution puis une loi organisant la vie politique avant de permettre aux partis d’exercer», affirme « Ahmed Trabelsi », un manifestant à Tripoli.

Les islamistes n’ont pas remporté les premières élections libres en Libye

Contrairement aux autres pays du Printemps arabe, la Tunisie et l’Égypte, les islamistes n’ont pas remporté les premières élections libres en Libye.
Vainqueur des élections législatives de juillet 2012, l’ »AFN » de « Mahmoud Jibril », une coalition de petits partis libéraux menée par des architectes de la révolte de 2011 contre le colonel « Kadhafi », détient 39 sièges sur les 80 réservés à des partis politiques au Congrès général national (« CGN »), la plus haute autorité politique et législative du pays.
Le « PJC » est la deuxième formation politique du Congrès avec 17 sièges.
Les 120 sièges restants sont détenus par des candidats indépendants aux allégeances et convictions diverses.

L’avocat « Abdessalem al-Mesmari » était parmi les premiers militants qui avaient participé aux manifestations contre le régime du dictateur déchu « Mouammar Kadhafi » en février 2011.
Après la révolution, il était connu notamment pour son opposition aux Frères musulmans et aux milices islamistes qui œuvrent selon lui à prendre le pouvoir malgré le rejet de la population.
Depuis la chute du régime de « Kadhafi », l’Est libyen est le théâtre d’une multiplication de violences, dont des attaques ciblant des juges, des militaires et des policiers ayant servi sous le régime déchu.

http://www.20minutes.fr  du 27/07/2013

 

 

 

IL EST ILLEGAL DE MENTIONNER DES LIENS COMMERCIAUX

LES COMMENTAIRES SONT FERMES

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43