TousSports

Pas De Jeux Du Cirque En Russie.

Pas De Jeux Du Cirque En Russie. dans TousSports logo_moscou_2013

Mais où sont les spectacteurs aux Mondiaux 2013 ?

Les autorités russes ont été montrées du doigt lundi en raison de la fréquentation dérisoire aux championnats du monde d’athlétisme à Moscou dans un stade aux sièges souvent vides, au point que sa capacité aurait été réduite.
De célèbres athlètes parmi lesquels le Britannique « Mo Farah », champion olympique du 10.000 mètres, et l’Américain « Aries Merritt », spécialiste du 110 mètres haies, se sont dit déçus par le faible nombre de spectateurs au stade « Luzhniki » d’une capacité de 84.745 places, qui avait accueilli les jeux Olympiques de 1980.
Les épreuves de qualification dans la matinée se sont déroulées dans un stade quasi vide, où des sièges étaient inoccupés dimanche soir même pour la finale du 100 mètres – l’une des plus prestigieuse épreuves – remportée par la légende jamaïcaine Usain Bolt.

Un test pour la Russie

Ces championnats du monde à Moscou sont considérés comme un test pour la Russie à organiser de prestigieuses compétitions internationales tels les jeux Olympiques d’hiver dans six mois à Sotchi et la Coupe du monde de football en 2018.
« Tatyana Lebedeva », ancienne championne olympique du saut en longueur et vice-présidente de la Fédération russe d’athlétisme, a reconnu qu’il y avait des problèmes, notamment l’inexpérience du pays pour un tel événement.
«Oui, les gradins sont tout sauf plein.
Oui, des billets sont distribués gratuitement.
Et au final, les organisateurs se verront reprocher des erreurs», a-t-elle écrit dans une tribune au quotidien « Sovetski Sport » lundi. «Mais soyons un peu indulgents.
Nous n’avons tout simplement pas l’expérience d’organiser de grands événements d’athlétisme» », estime « Sovetski Sport ».
«Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas.
Par exemple, les décathlètes ont pour tradition de faire un tour d’honneur (dimanche soir, ndlr) mais nous leur avons demandé de quitter la piste.
La tradition a été rompue.
Mais croyez-moi, cette erreur ne se reproduira plus.
Nous apprenons et apprenons avec plaisir», écrit « Lebedeva ».

L’athlétisme en Russie est loin d’être aussi populaire que le hockey sur glace ou le football, ce qui peut parfois se refléter dans les résultats des sportifs.
Suivez les Mondiaux de Moscou en live comme-à-la-maison
La piètre performance des athlètes russes au saut en longueur – parmi lesquels la star « Darya Klishina » – qui ont échoué à s’approcher du podium dimanche est un revers pour la Russie, et cela va accroître la pression sur la diva de la perche « Yelena Isinbayeva » qui rêve de décrocher l’or mardi soir.
La chaîne de télévision publique russe « Rossia Une » a ouvert ses bulletins d’informations lundi avec du sport, non pas avec les Mondiaux-2013 à Moscou, mais les championnats du monde d’escrime à Budapest où l’équipe russe a été sacrée championne du monde par équipes au sabre chez les messieurs et médaillée de bronze chez les dames au fleuret.
«Comment peut-on attribuer les championnats du monde d’athlétisme à un pays qui ne soutient pas l’» a interrogé le décathlète allemand « Pascal Behrenbruch ».

Selon des sources proches des organisateurs, la capacité actuelle du stade « Luzhiniki » a été réduite à 50.000 places. Le nombre de billets en vente au public a été limité à 33.000, après déduction des invitations et des places pour la presse.
Les difficultés à remplir le stade moscovite sont d’autant plus étranges que les prix sont très accessibles, dès 100 roubles (2,30 euros) pour les moins chers.
De nombreux billets coûtent moins de 1.000 roubles (23 euros), tandis que les plus chers dépassent 2.000 roubles (46 euros).
Mais la publicité en ville est très discrète voire quasi inexistante pour ces championnats qui sont considérés comme le plus grand événement sportif au monde après les JO et le Mondial de football.

De modestes affiches sont les seuls signes apparents que les Mondiaux-2013 se déroulent à Moscou du 10 au 18 août, un période peu propice à attirer les foules dans la mesure où de très nombreux Moscovites quittent la ville en août.

http://www.20minutes.fr  du 13/08/2013

 

Disons qu’il n’y a pas assez de touristes qui parlent le russe, que ces touristes préfèrent aller visiter les pays du tiers-monde, que les U.S.A. sont en froid avec la Russie en ce moment.

Les russes aussi privilégient leur vie de famille et ne vont pas sacrifier leurs vacances parce que les jeux se déroulent « pour une fois » à Moscou !

Le mondialisme leur importe peu, ils se seraient sans doute plus déplacés pour un championnat national.

 

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43