Archive | 22/08/2013

Et Valse Le Cinéma Marseillais !

Et Valse Le Cinéma Marseillais ! dans TABOU marseille2-e1377195342845

L’indécent cinéma de tous ces politiciens à Marseille.

Les  Ayrault, Valls, Taubira, Duflot, Touraine, Carlotti, Belkacem, Ghali , Caselli, Jibrayel,  Mennucci, n’oublions pas Gaudin, vestige d’un passé récent semblable au présent…
qui se précipitent sur le moindre « cadavre » marseillais pour vendre la soupe infâme de leur incompétence devant la délinquance et la criminalité galopantes en ce lieu, et tenter de faire oublier leur complicité réelle avec la masse informe des voyous de tous calibres  !
Et avec eux les journaleux bêlant de « La Provence » et de la presse en général lapant leur pitance fiscale socialiste… et s’aplatissant sans honte pour vanter les mérites de leurs maîtres, sans le moindre scrupule ni le moindre souci d’authenticité.
Et avec eux les histrions et petits profiteurs des associations caritatives  et prétendument « défenseurs des droits de l’Homme » qui se donnent des raisons d’exister en défendant l’indéfendable et qui font  » leur beurre » sur le dos des citoyens  fiscalement  taillables à merci  et poussés à l’exclusion de leur propre pays par la préférence étrangère érigée en  principe sociétal de base…

Oui, tous ces gens exhalent une vraie obscénité de comportement, une authentique  perversion de la parole, une réelle putréfaction de la pensée.
Oui, tous ces gens ont appelé par leurs discours, leurs fausses valeurs, leurs décisions, leurs attitudes le fumier sur lequel prospère une délinquance devenue endémique et qui se vautre dans l’idéologie de la diversité, du « multiculturalisme », du « tout se vaut », tout en émargeant largement aux budgets sociaux qu’abondent ceux qui travaillent, respectent les lois, payent leurs impôts, assument leurs devoirs sans avoir le plus souvent les droits auxquels ils pourraient prétendre, notamment celui de voir leur personne, leur famille et leurs biens protégés !
Les pantins articulés du gouvernement et leurs doubles locaux peuvent toujours s’écrier :
« ce qui se passe à Marseille, c’est inadmissible » (pour la soixantième fois en un an) « ,  » nous ferons respecter l’Etat de droit ici » (pour la cinquantième fois),  » le gouvernement fera reculer la délinquance et le crime dans cette région » (pour la soixante-dixième fois) , la voyoucratie locale, largement composée des flux d’immigrés, récents ou non, venus du Maghreb, d’Afrique subsaharienne ou des anciens pays de l’Est, s’en tamponne allègrement le coquillard… et se gave d’argent sale et volé chez les plus humbles.
L’idéologie régnante véhiculée par les médias aux ordres la justifie, la politique actuellement menée de délitement de l’autorité et de ses représentants la conforte, l’assistanat social et la préférence étrangère la renforce chaque jour davantage d’arrivées nouvelles:

Sait-on que la Préfecture de Marseille traite 900 dossiers d’étrangers par jour ?

Sait-on qu’en 2012, les statistiques officielles font état de  191 452 nouveaux titres de séjour accordés,  dont 86 572  au titre de l’immigration familiale, devant les immigrations étudiante (58 430), humanitaire (18 126) et économique (16 000). (Quid de l’immigration illégale?)

Sait-on que dans la délinquance sont surreprésentés les « venus d’Afrique », les réseaux mafieux des « gens du voyage », les maghrébins dont la soumission à l’islam est bien loin de calmer les ardeurs…

Alors, tous ceux qui viennent jouer les pleureuses hypocrites en prétendant vouloir protéger les citoyens (et leurs biens) de notre pays tout en laissant les frontières ouvertes et en faisant tout pour que s’active la pompe aspirante de l’immigration légale et illégale, ne sont que de vulgaires politiciens qui ont érigé le mensonge et la manipulation en mode de gouvernement .

Sans oublier ce paradoxe apparent :

Voilà que la crème gouvernementale (d’accord, elle est fort avariée) vient se répandre à Marseille pour tenter de convaincre les Français qu’elle s’attaque à l’insécurité aggravée de leur vie quotidienne, à Marseille même, au Conseil Général, où préside un sénateur socialiste trois fois mis en examen, poussé devant la Justice… et toujours membre du Parti socialiste et en responsabilité totale!

Et vous voulez que les voyous de Marseille ne se sentent pas protégés ?

D’autant que beaucoup jouissent de cette situation privilégiée de « clients électoraux » nourris par l’argent public -n’est ce pas, Madame Andrieux, toujours députée soutenue par le « PS » malgré sa condamnation à 3 ans de prison dont 2 avec sursis pour détournement de fonds publics ?- !

Oui, ces gens là exhalent l’obscène, le rance, le putride.

Que 2014 leur envoie un premier coup de pied aux fesses, et que ce soit le Rassemblement « Bleu Marine » qui le lui administre !

Empédoclatès

http://ripostelaique.com  du n° 317

La Plus Grande Exposition D’Horloges

La Plus Grande Exposition D'Horloges dans TROQUET horloge-e1377192735880

Un homme meurt et arrive au ciel.

Lorsqu’il arrive aux portes du ciel, devant Saint-Pierre, l’homme voit un grand mur couvert d’horloges.
Il demande à Saint-Pierre :
Pourquoi y a-t-il tant d’horloges sur le mur ?
Saint-Pierre lui répond :
Ce sont des horloges du mensonge.
Chaque être humain en a une.
Plus vous mentez, plus les aiguilles de l’horloge avancent.

L’homme s’exclame :
Oh !!! À qui appartient cette horloge ?
Les aiguilles n’ont pas bougé.
Saint-Pierre lui répond :
C’est celle d’ une brave soeur carmélite.
Les aiguilles n’ont jamais bougé car elle n’a jamais menti de sa vie.
L’homme s’exclame :
Incroyable !!!

Et à qui appartient cette autre horloge ?
Saint-Pierre répond :
Celle-ci appartient à Dominique Strauss-Khan.
L’aiguille des heures n’arrête pas d’avancer ce qui veut dire qu’il a beaucoup menti durant sa vie.

L’homme demande alors :
Et où se trouve l’horloge de François Hollande ?
Saint-Pierre lui répond :
Jésus nous a demandé de la mettre dans son bureau….
L’homme reste bouche bée devant ce qui lui semble un insigne honneur.
Quand Saint-Pierre finit sa phrase :
Il s’en sert comme ventilateur, l’horloge de Chirac est en tombée en panne et se trouve en réparation.

Laissons Donc Parler Tous Les Français.

Laissons Donc Parler Tous Les Français. dans TABOU marine-le-pen-sur-rtl-e1377189317657

Manuel Valls ne fait qu’accélerer le grand remplacement !

La présidente du Front national est revenue sur la polémique qui oppose « Manuel Valls » à certains membres de la gauche sur la politique en matière d’immigration.
« Manuel Valls » aurait souhaité rouvrir le dossier du regroupement familial, provoquant les critiques de son propre camp, malgré son démenti.
Il n’a en tout cas pas convaincu « Marine Le Pen », qui dénonce l’écart entre son discours et son action.
« Il devrait partir s’il est sincère, s’il est à ce point en désaccord avec le gouvernement auquel il participe », estime-t-elle.

« On nous repasse toujours le même film, c’était la même chose avec Nicolas Sarkozy », balaye la présidente du Front national au micro de « RTL ».
« On met un ministre de l’Intérieur qui fait de grandes déclarations de fermeté, qui montre ses muscles et qui en réalité soit rétro-pédale (…) soit limite son action à des propos plutôt qu’à des actes. »
« Parler, parler, parler, les Français n’en peuvent plus », poursuit-elle.
Et « Marine Le Pen » de tacler l’action de « Manuel Valls » place Beauvau.
« Depuis qu’il est arrivé au ministère de l’Intérieur, il n’a rien fait d’autre que d’augmenter l’immigration », affirme-t-elle.
« Le seul budget qui a été sanctuarisé c’est celui de l’intégration et de l’immigration. »

Marine Le Pen dénonce les « conséquences de l’immigration »

La présidente du Front national embraye ensuite sur les « conséquences en matière d’aggravation de l’insécurité ».
  Elle prend en exemple Marseille, qui a récemment connu son 13e règlement de comptes depuis janvier.
« Monsieur Valls à Marseille venait nous expliquer il y a quelques semaines que ça allait beaucoup mieux, qu’il enregistrait des résultats », explique-t-elle.
« Ça finit par devenir un véritable gag.
Le problème c’est que ça ne fait pas rire les Français : ce sont eux qui vivent les conséquences de l’immigration. »

« C’est la dictature des délinquants »

Marine Le Pen

Marine Le Pen illustre son propos en évoquant l’exemple de villes françaises, « de plus en plus nombreuses », affirme-t-elle, où les habitants vivraient  »une sorte de couvre-feu ».
« C’est la dictature des délinquants », dénonce-t-elle.
« Il y a des endroits où l’on ne peut pas aller, il y a des heures où l’on sait qu’on ne peut pas aller dans tel ou tel quartier.
 » Selon elle, la délinquance se propage dans le pays « à une vitesse spectaculaire ».

http://www.rtl.fr  du 22/08/2013

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43