Archive | 24/09/2013

Ne Touchez Pas A Ma Radio Libre.

Ne Touchez Pas A Ma Radio Libre. dans TABOU radio-courtoisie1-e1380049923214

 

Le CSA met en demeure Radio Courtoisie !

Qui a dit que le Conseil supérieur de l’audiovisuel ne servait à rien ?
Il est vrai qu’au regard de la vulgarité et de la bêtise des émissions de téléréalité, du développement exponentiel des programmes pornographiques et para-pornographiques, de la partialité permanente de l’information et des disproportions de temps de parole accordé aux différents courants politiques, on pouvait légitimement s’interroger sur l’efficience du contrôle effectué par cette institution dirigée par « Olivier Schrameck« , l’ancien directeur de cabinet de « Lionel Jospin ». 
On est aujourd’hui rassuré, en apprenant qu’à la suite de son Assemblée plénière du 24 juillet dernier, le « CSA » a, le 11 septembre, mis en demeure Radio Courtoisie pour « manquement aux obligations déontologiques »
 et encouragement à des « comportements discriminatoires à l’égard de personnes à raison de leur appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

La raison de cette procédure ?
Les propos jugés excessifs tenus sur le mariage gay et l’islam au cours de l’émission « Le Libre Journal d’Henry de Lesquen » diffusée par « Radio Courtoisie » le 27 mai 2013, « sans qu’aucun des invités en plateau n’exprime d’opinion contraire ou nuancée », comme l’indique le « CSA ».
Dans cette émission, le directeur d’antenne et président de « Radio Courtoisie » avait notamment qualifié le mariage homosexuel « d’abject et contre-nature » et comparé l’islam à une « menace pour l’identité nationale française ».

Ce noble souci de mesure et d’impartialité exprimé par le « CSA » surprendra toutefois ceux des auditeurs et téléspectateurs des grands médias nationaux qui ont eu l’impression d’assister durant plusieurs mois à une intense propagande en faveur de l’union des couples du même sexe.

« Radio Courtoisie », le seul média hertzien à avoir fait entendre une voix clairement discordante dans ce concert médiatique, se voit donc reprocher sa position dissidente et est mise en demeure de la corriger.

Un « deux poids/deux mesures » de la part du « CSA » qui a immédiatement déclenché l’ire de nombreux internautes, notamment ceux issus de la mouvance de la « Manif pour tous », voyant là une nouvelle expression de la « dictature socialiste » et de sa volonté de faire taire les opinions divergentes.

Une page « facebook » a ainsi rapidement été mise en place pour défendre « la radio du pays réel et de la francophonie » contre ce qui est considéré comme une tentative d’intimidation et de censure.

La mise en demeure du « CSA » est une procédure qui peut être suivie de sanctions telles que des amendes, voire une suspension de diffusion.

Source : « Correspondance Polémia » ( source : « Observatoire des journalistes et de l’information médiatique » – « OJIM » )

http://fr.novopress.info du 24/09/2013

Elisons Des Identitaires Aux Municipales.

Elisons Des Identitaires Aux Municipales. dans TABOU fabrice-robert-e1380045703211Fabrice Robert

C’est la première marche de l’escalier… Montons !

Le mouvement identitaire est un peu à la politique ce que les forces spéciales sont à l’armée.
Nous allons où les autres ne vont pas.
Nous passons devant comme nous l’avons fait avec les prières de rue.
Derrière nous, l’infanterie classique du Front national ou les officiers d’état-major de l’ »UMP de Copé » arrivent et raflent les honneurs électoraux.
Mais, du moins, avons-nous servi.

Ce rôle est notre rôle.
D’abord, parce nous pouvons le remplir.
Dans la vie, il faut faire ce que l’on doit.
Ensuite, parce que, de toute évidence, personne ne le fait à notre place.
En conséquence de quoi, nous avons à tenir notre place au créneau que la vie nous a dévolu.
Mais notre rôle ne s’arrête pas là.
Nous ne sommes pas, nous ne pouvons pas être que les sacrifiés qui sortent les premiers de la tranchée.
Les types dont on reprend les idées tout en les traitant d’infréquentables.

Dans six mois auront lieu les élections municipales.
Par leur nature, elles nous sont propices.
Les prétendants à une commune auront besoin de 30, 50, 80 noms pour faire leur liste.
Dans certains cas, ils auront du mal et devront faire appel à leur grand-père ou à leur concierge.
Dans tous les cas, ils auront une difficulté considérable : que les dix premiers de la liste tiennent la route !

Ces listes peuvent être « Bleu Marine », divers droite ou même sans étiquette, peu importe.
Vous pouvez y figurer ès-qualités de membres du « Bloc identitaire » ou de « GI », seulement sous votre nom, peu importe.
L’important est d’être dans les places éligibles, c’est à dire, a minima, dans les six premiers.
Ne faites aucun complexe.
Vous ne connaissez rien au fonctionnement d’une commune ?
Rassurez-vous : 95% des autres candidats sont dans le même cas.

Etre candidat et être élu sur ces listes, voire même monter votre propre liste, vous apporterait et apporterait au mouvement identitaire un double bénéfice.
D’abord, pour vous, l’irremplaçable expérience d’une campagne de terrain.
Ensuite, en cas d’élection, vous bénéficierez d’un atout précieux, d’un tremplin, pour capitaliser dans votre ville, sur votre nom, les soutiens et développer notre combat.
Être élu, même d’opposition, c’est prendre du galon médiatique à l’échelle locale.
C’est forcément aussi développer son réseau, sa sphère d’influence.

Il n’appartient qu’à nous – qu’à vous donc – d’avoir des élus, ce serait donc une faute politique que de ne pas prendre ce qui s’offre.
Le mouvement a besoin de cette avancée.

Alors, oui, bien sûr, un conseiller municipal d’opposition dans le Gard ne stoppera pas l’islam à lui tout seul.
Il ne mettra pas en prison les banquiers de Goldman Sachs.
Mais, jusqu’à preuve du contraire, on peut faire 20% à une Présidentielle et ne pas y parvenir davantage…

Être élu local, c’est avoir un pouvoir, certes limité, mais réel.
C’est la première marche de l’escalier. Montons !

Fabrice Robert
Président du Bloc identitaire

http://fr.novopress.info  du 24/09/2013

Véritable Tir Croisé Contre La France.

 Véritable Tir Croisé Contre La France. dans TABOU

Edito de Cyrano

Cela fait un moment que cela les démange.

La bouche en cul de poule, les « Belkacem », « Joffrin », « Boutih », « Benbassa », « Fourest » et autres se trémoussent sur les plateaux et glapissent que la liberté est un bien précieux… mais qu’il faut encadrer, contrôler, surveiller, réprimer ceux qui en abusent sur internet !

Diable, à cause de ce nouveau moyen d’information, les Français entendent un autre son de cloche que « Radio Paris ».

http://www.youtube.com/watch?v=m0WHm1Nmf_I

Et catastrophe, ils n’achètent plus « Libération », « Le Nouvel Observateur », « Le Monde ».
Pire, ils écoutent de moins en moins les informations télévisées, et, encore plus grave, ils ne se sont pas précipités pour découvrir la nouvelle émission de « Sophia Aram », qui s’est rendue célèbre en traitant de gros cons 20 % d’électeurs français.
Encore plus angoissant, nos compatriotes rejettent de plus en plus massivement l’islam et ce qui permet son développement, une immigration majoritairement post-coloniale.
La « collabosphère » se devait donc de réagir au plus vite pour défendre son fonds de commerce !

Elle a donc envoyé en mission deux de ses mercenaires les plus réputés, « Fourest et Askolovitch« .
Ceux-ci se voient invités sur tous les plateaux pour nier ou sous-estimer la réalité de l’offensive de l’islam.

Ils expliquent, sans être contredits, que les musulmans sont les juifs du 21e siècle.

Ils vomissent leur haine de la France et de sa laïcité.
Peu leur importe le massacre de Nairobi.
Peu leur importe  »Merah », « Fofana », « Kelkal ».
Peu leur importe la colonisation de l’espace public par le voile, les mosquées, le halal, le ramadan.
Peu leur importe que l’islam soit majoritaire dans les prisons.
Peu leur importe la multiplication des provocations musulmanes, porteuses d’une logique de jihad qu’il faut être sot, aveugle ou collabo pour ne pas voir.

http://www.youtube.com/watch?v=-htOju1OtlE

http://www.youtube.com/watch?v=HXlSiyGu_A4

Selon eux, le vrai danger serait ceux qu’ils qualifient de racistes et de fascistes parce qu’ils refusent la perte de nos valeurs.
Et donc ils appellent ouvertement les autorités à faire la chasse aux patriotes, et à tous ceux qui refusent l’islamisation du pays.
Avec les duettistes « Fourest-Askolovitch », ce n’est plus :
« Radio Paris ment, Radio Paris est allemand« , mais « Radio Paris ment, Radio Paris est musulman« .

Leur cible, ce ne sont surtout pas ceux qui rêvent de transformer notre France en terre d’islam.
Ce sera cet homme qui a osé écrire, en 2011, ce texte sur le site du Figaro :
« …quant aux musulmans qui provoquent de plus en plus les Français de souche avec leur merde de repas halal… je leur conseille d’arrêter immédiatement ces provocations ou de quitter la France au plus vite et de retourner dans leur pays musulman s’ils ne savent pas vivre en harmonie avec les autres religions, sinon ils finiront par n’avoir que le choix de la valise ou le cercueil comme ce fut le cas pour les « pieds noirs » dans les années 60″.

La justice Taubira a tranché : 1 mois de prison avec sursis, et 1680 euros d’amende !
A comparer avec l’impunité des racailles multirécidivistes qui peuvent se permettre des dizaines d’agressions avec de simples rappels à la loi.

La priorité « Fourest-Askolovitch », et celle de  »Valls », l’homme qui dissout plus vite que son ombre, ce sont des sites comme « Riposte Laïque », « Boulevard Voltaire », « Fdesouche », un média comme « Radio Courtoisie », ou bien la future télévision de ré-information, appelée dans un premier temps « Notre Antenne« , qui s’appellera finalement  »TV-Libertés » et émettra dans quelques semaines.

Chacun sait que notre site est harcelé judiciairement par une coalition d’antiracistes racketteurs et d’admirateurs de la charia, soutenus par la clique des journaleux.
Nous en sommes à dix instructions contre nous, heureusement entravées, pour nombre d’entre elles, par le fait que notre site est en Suisse.
Le procès de « Pascal » et « Pierre », qui devait se tenir le 25 septembre, vient d’être ajourné de plusieurs mois, suite à un couac administratif entre la cour de cassation et la cour d’appel.
Nous avons remarqué que les procureurs de la République demandaient des sanctions plus lourdes contre eux que contre le mari jihadiste de la niqabée de Trappes, qui a frappé et tenté d’étrangler un policier !
Mais l’acharnement contre « Riposte Laïque » existe sous d’autres formes.

Dans un autre registre, un obscur historien, « Nicolas Lebourg », dans « Le Monde », réclamait ni plus ni moins la dissolution de « RL », mais aussi des peines planchers contre les animateurs de notre site.
Un autre prétendu historien, dans un ouvrage médiocre, intitulé « Dictionnaire de l’islamophobie« , rend un hommage appuyé à « Riposte Laïque », considéré comme les meilleurs dans le registre… mais demande à « Valls » de nous dissoudre au plus vite !
Nous n’avons pas oublié qu’au lendemain du massacre de « Breivik », « Joffrin », dans « Le Nouvel Observateur », accusait ouvertement notre site, ainsi que « Fdesouche » et les Identitaires, d’avoir armé le bras de l’assassin, et suscitait donc sa nécessaire interdiction.

« Boulevard Voltaire » a été victime, dans « Le Nouvel Observateur », toujours, d’une véritable délation du nommé « Guillaume Weill-Raynal », frère jumeau du journaliste du « Figaro » « Clément », qui a révélé « Le Mur des Cons ».
Dénonçant et déformant un article de « Christine Tasin », ce minable cafteur a appelé « Taubira » et les antiracistes à déposer plainte contre le site et l’auteur de l’article.

Le fondateur de « Fdesouche », « Pierre Sautarel », est régulièrement convoqué à la Préfecture de police, ce qui s’apparente à un harcèlement policier.
« Radio Courtoisie » vient d’être victime d’un incroyable rappel à l’ordre de la part des minables cerbères du « CSA » (encore un machin à dissoudre au plus vite) sous le prétexte que leurs émissions ne reflèteraient pas suffisamment d’opinions différentes !
Fallait oser !

Dans ce contexte de chasse aux sorcières, les outils d’un véritable retour au délit de blasphème, liberticide, se mettent donc en place.
Le « CCIF » multiplie les procès, y compris contre « Ivan Rioufol », et milite pour un délit d’islamophobie, relayant l’offensive du « Mrap » et de tous les cerbères-racketteurs qui se disent antiracistes.

Un nouveau machin communautariste apparaît, avec la « Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans » (« LDJM »), présidé par celui qu’on présente comme l’avocat des gangsters, le nommé « Karim Achoui », radié à vie du barreau de Paris.
Comme le monde est petit, l’ineffable « Mourad Ghazli » sera, paraît-il, le conseiller politique du président.
Celui-ci a annoncé que sa première cible serait « Charlie Hebdo », à cause d’une couverture jugée insultante pour les malheureux musulmans.
Il ne cache pas, par ailleurs, dans l’intimité, sa volonté de se faire « Riposte Laïque ».

« Fourest-Askolovitch » et l’opération « LDJM » de l’avocat des gangsters « Achoui » et de son porte-flingue « Ghazli » participent d’une même offensive.
C’est un véritable tir croisé contre la France, au service des soldats d’Allah, auquel nous assistons.
Il leur faut casser dans l’œuf tout embryon de résistance patriotique, pour imposer le Grand Remplacement, la société multiculturelle, le changement de civilisation, le mondialisme et l’islamisation du pays.
Tout ce que les élites mondialisées et leurs larbins écolo-socialistes veulent imposer, tout ce que  les Français refusent de plus en plus massivement.

Chers compatriotes, la résistance ne se fait pas seulement derrière un ordinateur, même si la bataille de l’opinion se gagne aussi de cette façon.
Elle se fait par l’engagement physique, qu’il soit politique, associatif ou municipal, au service de la France.
Elle se fait aussi en agissant, au petit matin, dans la rue, en collant très vite, et discrètement, ces étiquettes, et en envoyant, par cet acte résistant, un message de combat à des millions des nôtres.
Même si vous n’en collez que dix, dans un petit village, vous aurez fait avancer la cause, comme vous la ferez avancer en offrant des livres de « RL » qui ouvriront les yeux des hésitants.

Cyrano

http://ripostelaique.com  du n° 322

Le Canton Du Tessin Dit NON !

Le Canton Du Tessin Dit NON ! dans TABOU burqapanneauinterdit-e1379978009218Non à la Burqa

Initiative contre la burqa acceptée à 65% en Suisse !

Aléa jacta est !
Le canton du Tessin a  dit :
BASTA.

Assez de ces fantômes sombres qui commencent à envahir leurs rues.
Assez de ce rabaissement de la femme.
Assez de l’invasion dans leur région d’une culture totalement étrangère à leurs coutumes.
Ce canton de 350.000 habitants, frontalier de l’Italie, sera le premier canton suisse à interdire le port d’un voile religieux sur le visage dans les lieux publics….
Les électeurs devaient se prononcer sur la question suivante:
« Personne ne peut dissimuler ou cacher son visage sur la voie publique, ni dans les endroits ouverts au public (exception faite des lieux de culte) ou destinés à offrir un service public ».
Il était ajouté:
« Personne ne peut obliger une personne à dissimuler son visage en raison de son sexe ».

Les associations musulmanes suisses et Amnesty International avaient pris position contre l’initiative.

L’homme à la base de ce vote historique s’appelle Giorgio Ghiringhelli.

Grazie mille, Ticinesi !
Vous nous avez ouvert une voie.
Grâce à vous, l’ »UDC » vient d’annoncer le lancement prochain d’une initiative anti-burqa au niveau national, qui, j’en suis persuadée, aura un succès similaire auprès du peuple.

Est-ce le début d’un très attendu réveil européen ?
Nous le souhaitons tous ardemment !

Danielle Borer

http://ripostelaique.com  du n° 322

 

Une loi a bien été votée en France, pourtant ces sentinelles noires pullulent partout comme des oiseaux de mauvais augure.
Faut-il que la Suisse réveille notre vieux coq par son célèbre « COUCOU » ?

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43