Archive | 06/11/2013

« Prism » En Eclats De Rires Sur La Toile.

On a déchiffré le pacte de bonne conduite entre alliés

Cette semaine, la branche d’investigation de « RAGEMAG » s’est procuré en extrême exclusivité la version française du traité de bonne conduite dans l’espionnage inter-alliés.
Impulsé par la chancelière « Merkel », à la demande d’un « Hollande » qui devait protéger ses citoyens des écoutes américaines (72 millions en un mois !), l’accord est finalement repassé dans les mains expertes des agents de l’ombre français, ces bienfaiteurs numériquement masqués qui chaque jour arpentent nos communications honteusement privées.

Traité multilatéral fixant la réciprocité du non-espionnage américano-européen

Préambule

A l’aube du web 3.0, nous, les meilleures nations de la planète, nous engageons à respecter nos alliés dans le secret divin des correspondances et supprimons l’espionnage de notre indéfectible relation sentimentalo-diplomatique.
Le présent engagement est vraiment très sérieux et sera respecté ad vitam « Macdonaldam ».

Article I :
Les présents signataires s’engagent à respecter ce traité de non-prolifération d’écoutes numériques.
Article II :
Les belligérants numériques et autres voyeurs gouvernementaux promettent sur la tête de leur mère qu’ils n’écouteront plus leurs camarades parler d’escortes dans l’hémicycle.
Les allusions aux blagues racistes sur les Grecs proférées par Madame « Merkel » sont infondées.
La Chancelière se réserve le droit de résilier le forfait « Free 4G » de tout agent concerné.
Article III :
La France rappelle son intention de ne point être écoutée durant ses débats parlementaires sur « Twitter » et entend protéger ses profils « Viadeo ».
« François Hollande » n’acceptera aucune moquerie sur sa compréhension de l’anglais et rappelle qu’il suit actuellement des stages de « Free-Fight ».
Article IV :
L’administration « Obama » présente ses excuses diplomatiques et s’engage à équiper l’Élysée avec le dernier « MacBook Pro » ainsi qu’ »Avast Antivirus Pro » et son abonnement payant.
La présente condition est non susceptible de dérogation sous peine d’une augmentation de 66,6 % du Menu « Maxi Best Of McBacon ».
Article V :
Les États-Unis rappellent que l’espionnage des téléphones portables, c’est caca.
Article VI :
« François Hollande » et « Angela Merkel » s’engagent à finalement payer leur logiciel « WinRAR ».
Article VII :
Les États signataires érigent le droit à la vie privée au rang de droit fondamental intergalactique.
Le droit international est remplacé par la mention droit suprême des souverainetés privées qu’il ne faut pas écouter.
Article VIII :
La « Real Politik » est abolie et renommée en « Rainbow Licorn Politik ».
article IX :
Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
Article X :
Un organisme de coopération internationale des renseignements généraux est créé.
Sa devise : « Tout savoir sans rien écouter ».
Ses agents seront recrutés au sein des Nations Unies et dotés du statut de garant suprême du renseignement équitable et respectable.
Article XI :
La « NSA » est dissoute et retrouvera ses fonctions originelles, à savoir la publicité subliminale pour les marques de soda et chaînes de « fast-food » et la promotion du porno « hardcore ».
Article XII :
« Angela Merkel » est dotée du droit de véto pour toute publication « Facebook » effectuée par L’Élysée et se réserve la possibilité de gérer les groupes « LinkedIn » européens.
Article XIII :
« Barack Obama » se voit confisquer ses 14 iPhones.
Article XIV :
« François Hollande » est nommé ambassadeur de « Google Translate » et « Candy Crush ».
Article XV :
Le présent traité est placé sous la protection de la cour pénale pour l’intimité légitime sur « Instagram » et autres.
Article XVI :
Le ridicule ne tue pas, la cigarette électronique oui.
Article XVII :
L’écoute de tous les autres pays est fortement encouragée.
La mention « Web Halal » est créée en vue de promouvoir l’amour entre les peuples.
Article XVIII :
Une clé spéciale de cryptage est adoptée pour l’ensemble des administrations européennes.
Indéchiffrable et inutilisable, celle-ci servira à dépenser quelques allocations supplémentaires pour le personnel diplomatique.
Article XIX :
Les contrevenants au présent règlement seront sévèrement punis par la confiscation pour 48 h de leur « iPad ».
Article XX :
Toute infraction répétée au présent règlement entraînera la prise immédiate de décisions en vue de réfléchir à d’éventuelles sanctions proportionnelles à la possibilité de représailles envisagées et discutées conformément aux prévisions de sanctions mentionnées dans les accords-cadres de la punition internationale de 1898 inscrites au paragraphe 2.3 du préambule renvoyant à la convention cadre abrogée en 1945.
Article XXI : Merci.

Appendix:
Les présents signataires se réservent le droit de ratifier des protocoles annexes pour continuer à faire comme avant. En toute quiétude et avec l’aval des médias internationaux et journalistes correspondants spécialisés, le présent accord sera publié au Journal Officiel et porté à l’attention de tous en vue d’être violé.

Joachim Bel Mokhtar

http://ragemag.fr  du 05/11/2013

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43