SANTE

Attention, Ce Vaccin Est Dangereux !

0

Le vaccin réduit le risque d’infection par le Papillomavirus

Une étude américaine met en évidence une baisse de plus de 50 % de la contamination par le papillomavirus, après la vaccination.
À la fin des années 1970, les chercheurs ont découvert que certains virus, les « papillomavirus » (en particulier ceux de type 16 et 18) étaient responsables du cancer du col de l’utérus.
Près de vingt-cinq ans plus tard, des firmes pharmaceutiques mettaient au point un vaccin contre ce cancer.
En 2006, les autorités sanitaires américaines le recommandaient à toutes les jeunes filles de 11 à 13 ans, puis jusqu’à 26 ans.
Une enquête publiée en début de semaine dans « The Journal of Infectious Diseases », révèle une baisse de la contamination par ces virus pour les filles de 14 à 19 ans, grâce à cette politique vaccinale.
C’est une bonne nouvelle pour la santé publique.

(Nous n’avons pas assez de recul !
Des voix se sont déjà élevées pour dénoncer un risque de stérilité due à ce vaccin.
Trop de femmes auront servi de cobayes quand on s’en rendra vraiment compte, mais se sera trop tard, comme pour le « médiator » !
pelosse)

En France dans le nouveau calendrier vaccinal, ce vaccin (trois injections avec un intervalle de deux mois entre la première et la deuxième et de quatre mois entre la deuxième et la troisième) est proposé aux filles de 11 à 14 ans, avec un rattrapage pour les 15 à 19 ans.
Quelle est l’efficacité de ce vaccin qui protège contre plusieurs souches de papillomavirus responsables du cancer ?
S’il faut attendre encore quelques années avant d’observer une diminution des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus,
les chercheurs du « Centre de contrôle » des maladies d’Atlanta (« CDC ») se sont intéressés à l’évolution du nombre de cas d’infection chez les jeunes filles.

Aucun effet indésirable majeur

Pour mener à bien ce travail, les scientifiques ont examiné les papillomavirus identifiés sur les frottis vaginaux de 4150 femmes de 14 à 59 ans testées entre 2003 et 2006 et sur les frottis de 4253 autres femmes de même âge testées entre 2006 et 2010.
Il est possible sur lesfrottis cervico-vaginaux effectués dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus, de détecter la présence de papillomavirus.
Les résultats révèlent que pour la classe d’âge des 14 à 19 ans, le taux de contamination par le papillomavirus a chuté de 56 % entre les deux périodes.
Le pourcentage de porteuses du virus (type 6, 11, 16, 18) est passé de 11,5 % entre 2003 et 2006 à 5,1 % entre 2006 et 2010, après donc le début des campagnes de vaccination.
Pour les autres tranches d’âge, aucune différence n’a pu être observée entre les deux groupes.

Pour le professeur « Thomas Frieden », directeur du « CDC » d’Atlanta, qui répondait aux questions de la presse lundi sur ce sujet, «ces résultats sont très frappants.
Ils devraient conduire à un réveil pour inciter les jeunes filles à se faire vacciner.
Il est possible si l’on s’en donne les moyens de protéger une génération contre le cancer du col de l’utérus.»
Aujourd’hui, en France, moins d’un tiers des jeunes filles bénéficient d’une protection par ce vaccin.
Même chose aux États-Unis.
Il faut aussi savoir que la vaccination pourrait réduire de 75 % le risque de cancer du col, mais pas de 100 %, car le vaccin ne couvre pas toutes les souches virales potentiellement oncogènes.

À ce jour, aucun effet indésirable majeur lié ce vaccin n’a été identifié, alors que 56 millions de doses ont été utilisées dans le monde.
En 2011, en France, 6800 femmes ont souffert d’un cancer du col de l’utérus, 2 080 en sont mortes.

Martine Perez

http://sante.lefigaro.fr  du 26/06/2013

J’ai repris cet article que j’avais publié il y a quelques mois en raison de l’actualité.
Chacune est libre de faire comme elle l’entend, se rappelant toutefois que la couverture est loin de la protéger contre « une » forme de cancer.
Y avait-il des vaccins pour nos ancêtres ?

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43