Archive | 12/12/2013

La Manifestation Passée Aux Oubliettes.

vision1-300x225

Le silence des moutons sur la manifestation du 8 décembre.

Une manifestation passée sous silence par les médias de la bien-pensance.
Il est vrai qu’elle était contre l’islam, ce cancer qui grignote notre pays, cette peste verte qui est favorisée par bien des maires de villes, petites ou grandes, qui s’ingénient, pour obtenir le vote musulman, à satisfaire les associations islamiques avant même qu’elles ne fassent de demandes.
Je me souviendrai toujours que la seule mosquée à avoir appelé à voter Hollande est celle de Puteaux, dont le Maire « UMP » ne fait pas dans le détail pour favoriser l’islam dans sa ville, à commencer par lui offrir une gigantesque mosquée de toile, contre un modeste loyer en attendant qu’une mosquée de cinq étages se construise au centre de la ville.

Une manifestation passée sous silence, une de plus, qui se voulait aussi, pour le maintien des fêtes chrétiennes.

Plus lâches que certains politiques à gauche, il n’y a que certains politiques à droite.
Tous, main dans la main, pour flatter l’imam du coin et espérer obtenir en échange une sorte de paix des électeurs.
Cela fait bien rire les imams et autres docteurs de la foi qui observent avec délectation ces circonvolutions et ces courbettes.
Une main tendue si elle n’est pas musulmane, est une main à couper.

Le plus étonnant est de voir que la communauté juive de France n’est pas en reste. Pourtant, celle-ci devrait être bien plus prudente dans ces signaux vis à vis de l’islam et ne pas faire semblant de ne rien voir, à commencer par les faits révoltants et de plus en plus courants d’actes antisémites qui ne sont pas le fait de hordes de Français blonds aux yeux bleus, et autres franchouillards.
Ils doivent réaliser que les seuls Français antisémites sont ceux qui se réclament de l’extrême gauche et qui, au nom de l’excuse facile de l’anti-sionisme en profitent pour dégueuler leur haine des juifs.
Israël a bon dos.
Mais Israël est loin.
La seule réponse qu’ont trouvée les élites juives françaises est de faire des courbettes à l’islam à travers le « CRIF » et la « LICRA ».
Ils devraient savoir qu’il ne sert à rien de reculer devant des personnes qui ont dans leurs propres textes religieux, leur « ADN », la détestation de ce qu’ils sont.
« Le jour du jugement dernier, même la pierre dénoncera le juif qui sera caché derrière elle«  .
C’est valable aussi pour les Chrétiens et je ne parle même pas des athées, des homos et autres mécréants qui sont condamnés à la pendaison immédiate dans le discours de la « charia ».
«Il n’y a pas d’autres dieu que dieu et il est le seul à disposer des lois ».
Autrement dit, dès lors que l’islam sera majoritaire, les lois de la république deviendront obsolètes.

Une manifestation donc, une de plus pour dénoncer cette horreur liberticide qu’est l’islam, système totalitaire équivalent au nazisme à tel point comme le faisait remarquer Jeanne Bourdillon ici même, qu’Hitler avait de l’admiration pour cette pseudo religion.

On peut simplement regretter que cette manifestation n’ait pas rencontré beaucoup de succès en termes de manifestants mais que cela tient à mon sens à des faits que je vais tenter d’expliquer :
-         La période électorale qui a interdit à beaucoup de personnes de venir alors même qu’elles ont à l’esprit une campagne municipale, qu’elles ont la tête dans le guidon et ne peuvent pas s’investir ailleurs que dans la recherche de colistiers et de démarches comme le tractage et le boitage ainsi qu’une présence sur les marchés de leurs villes.
-         Une confusion totale dans le message qui se voulait ce jour-là, à la fois républicain, laïc et pro-chrétiens dans la défense des fêtes chrétiennes (et donc religieuses) alors même que « Résistance Républicaine », l’organisatrice, refusait de participer aux manifestations du « Printemps Français » sous prétexte que c’était une démonstration de religieux « anti-mariage pour tous », que la Présidente de Résistance était en faveur de la loi Taubira.
Ce qu’elle revendiquait partout où elle pouvait le faire.
Sans compter que sur son site, «les veilleurs debouts» étaient assimilés à des extrémistes religieux. Se souvenir tout de même que de nombreux adhérents se sont fait vilipender, voire virer de l’association pour avoir participé, au nom de « Résistance Républicaine », aux manifestations.

Période électorale, confusion des messages, lassitude des uns et des autres, positionnements fluctuants et incertitudes sur les aboutissants, sans compter les dépenses inhérentes qu’une manifestation entraîne, expliquent probablement le nombre de manifestants.
300 disent les uns, près de mille, dit Résistance Républicaine.
Qu’importe, il va être temps de cesser de se prendre les pieds dans le tapis des egos multiples et variés et de proposer aux résistants un message clair, audible, unificateur et porteur d’avenir.

Le temps n’est pas à l’invective mais à la reconquête de nos libertés mises à mal par la classe politique et nos dirigeants depuis plus de 40 ans.

Gérard Brazon

http://ripostelaique.com  du n° 333, le 12/12/2013

Non Aux Violences Et Oui Au Jihad ???

nomosquethumb152

Grâce à Freebox TV, « jihad » à domicile sur le territoire français…

Propagande « djihadiste » en langue française sur Freebox, silence complice du pouvoir PS. La chaine salafiste « Iqraa » a lancé une version française diffusée sur Freebox. Au programme : « djihad », « charia » et haine de l’occident ! La version française d’ »Iqraa » est désormais intégrée au bouquet arabo-musulman, disponible sur Freebox TV. Cette chaîne diffuse un programme d’appel au « Jihad » et promouvant la « charia » et la haine de l’occident… Le Ministre de l’intérieur va-t-il enfin réagir pour interdire cette télévision salafiste incitant à la haine raciale de l’Occident ? Madame Taubira va-t-elle intervenir pour condamner la haine raciale des occidentaux ? Non bien sûr ! Trop heureux qu’ils sont de donner la parole à ceux qu’ils draguent à longueur d’émissions TV, de communiqués haineux sur le soi-disant racisme des Français, et pour conquérir sur le dos du peuple le tant aimé bulletin de vote qui les fera continuer encore et encore la destruction de notre patrie. Le principal site d’information des musulmans en France s’est félicité de la nouvelle le 10 décembre dernier : « Après les anglophones, c’est au tour des francophones de confession musulmane d’être servis par « Iqraa ». La célèbre chaîne religieuse leur est désormais accessible. La doyenne des TV islamiques commence dès mercredi 12 décembre sa diffusion en langue française. Une nouvelle qui ravira un très grand nombre de musulmans de France qui attendaient son lancement de longue date. » « Le lancement se fera en direct avec l’émission « Fatawa » (Avis juridiques), qui sera également transmise sur la version arabe de la chaîne « Iqraa » mercredi 12 décembre, à 21 heures, heure de Paris. Les téléspectateurs sauront être au rendez-vous. » Tu parles mon n’veu ! Qu’ils sont contents les musulmans de France ! Les cours de terrorisme à domicile… Sur le site de l’institut de recherche sur les médias arabes « MEMRITV », vous pourrez vous faire une idée plus précise de l’orientation « wahhabite » de la chaîne, en visionnant les émissions de la chaîne « IQRA », des propos extrémistes, antisémites, antichrétiens, haineux d’appel aux meurtres et à l’insurrection armée, que vous pouvez consulter en intégralité sur ce lien. Voici un florilège des propos tenus par l’islam de « paix et d’amour » que  l’ »UMPS » nous vend depuis trente ans et qu’ils ont introduit sur notre terre sans notre consentement, le voila l’ennemi intérieur : Monsieur Vals, Madame Taubira ! Ce n’est pas le FN et les patriotes ! Lisez plutôt : Le cheikh « Saad Elbrik », accueilli à Puteaux, se plaint : « Dès que l’on dit quelque chose de bien sur Hitler, on est accusé d’antisémitisme …» Le cheikh « Aidh Al-Qarni », accueilli à la mosquée de Puteaux aussi : « Les gorges doivent être tranchées et les crânes fracassés; c’est le chemin vers la victoire… » Le cheikh saoudien « Mohammad Al-Arifi » : « L’Islam n’impose pas d’âge minimum pour le mariage… » L’imam saoudien « Mohammad Musa Al-Sharif »: « Le jour viendra où l’Islam règnera à nouveau sur le Monde… » Le cheikh saoudien « Mohammad Al-Arifi » : « Les soldats Israéliens ont trop peur de quitter leur tank pour uriner ou déféquer, la Palestine sera libérée par la force, et non par la négociation… » Le professeur d’université « Salman-Al-Abdali » : « Les attentats-suicide OK à Tel-Aviv, mais pas à Ryiad… » L’expert législateur saoudien « Basem Alem » : « Nous avons le droit d’appeler au « Jihad » offensif pour imposer notre mode de vie… » L‘imam yéménite « Abd Al-Majid Al-Zindani » présente : «Des preuves scientifiques que la femme ne peut parler et se souvenir en même temps… » (Les féministes apprécieront !) Le saoudien « Adnan Hassan Bahareth »: « Les femmes ne peuvent réussir en politique que si elles sont dirigées par des hommes… » Le cheikh « Yousuf Al-Qaradawi » : « Justifie le meurtre des enfants et des femmes israéliens dans des opérations suicide… » L‘imam égyptien « Zaghloul Al-Naggar »: « Israël doit être détruite. L’Amérique doit être réduite à néant… » Le ministre de l’Information saoudien « Muhammad Abduh Al-Yaman » : «Nous avons dit aux chrétiens et aux juifs dans des échanges interreligieux que leurs Livres Saints sont falsifiés et que nous voulons les ramener à la Vraie Religion… » (Message au pape qui leurs fait des courbettes depuis qu’il a été élu !) L’imam égyptien « Gamal Qutub » : « Les Juifs détestent le Monde, et le Monde les déteste… » Le 29 août 2005 sur les ondes de la chaîne saoudienne « IQRA TV », « Abdallah Basfar », le secrétaire-général de la Commission de mémorisation du coran de la « MWL », invité chaque année par l’ »UOIF » en France, a ouvertement incité tous les musulmans à contribuer financièrement aux activités terroristes du « Hamas » en donnant à son organisation : «Le Prophète a dit : ‘Celui qui équipe un combattant — c’est comme s’il avait combattu lui-même.’ Vous êtes étendu dans votre lit, en sécurité dans votre maison, vous donnez de l’argent et Allah vous crédite des récompenses d’un combattant. Qu’est-ce que c’est? Un privilège.»   (« MEMRI ») 3 janvier 2006, 16 h 15, Extraits de la conférence de cheikh « Mohamed Saleh al-Mounjid » : « Allah seul a fait les lois et Il est seul juge, mais les mécréants, voués à l’enfer éternel, se permettent de mélanger les lois humaines aux lois d’Allah. » « Pour ce qui est du djihad, les djihadistes doivent tuer les ennemis, mais ils ne doivent pas tuer les femmes et les enfants de ces mécréants. Par contre, si une femme porte les armes, elle doit être tuée. Quant à l’impôt que les pays musulmans doivent prélever sur les mécréants vivant sur leurs terres pour leur assurer la protection, ce sont seulement les hommes qui doivent le payer…» 19 janvier 2006, 22 h 30, émission « Fi rihab el charia » (Sur la voie de la charia), le présentateur, cheikh « Massoud el-Ghamdi », reçoit le prédicateur cheikh « Abdallah ben Salem el-Batati ». Sujet du jour : « Le « hijab », une obligation pour chaque musulmane, imposée par le Coran et la « Sunna » et non laissée à son choix. » Extraits : Le présentateur : « On a fait et on continue à faire beaucoup de remous en Occident, notamment en France, sur le port du voile dans les écoles et sur les lieux de travail. Ils ont prétendu que c’était un signe religieux ostentatoire, et ils l’ont interdit. Qu’avez-vous à dire ? » L’invité : « Ils n’ont pas le droit d’obliger un musulman à agir contre les obligations de sa religion. Cela est grave. Le nikab pour toutes, et par la force s’il le faut ! » 23 janvier 2006, 20 h 30, Le présentateur est cheikh « Jassem Mohamed el-Metaweh », directeur de la chaîne « Iqra », émission « Awlawiyate » (Priorités) : « Combattez les mécréants avec votre argent, votre personne et votre langue… » Voila la bouillie immonde qui va être déversée 24/24h dans nos villes et nos banlieues islamisées, voila les appels à la haine raciale, aux meurtres, aux viols, aux vols, etc. Mais où est la bien-pensance grasse de nos subventions (souvent détournées…) où sont Désir, Taubira, Valls, Noah, Mélenchon, LCI, BFMTV, ITélé, SOS Racisme, LICRA, UEJF, Copé, etc. etc. etc. Vous savez qui sont les traitres qu’il faudra bien juger un jour devant le tribunal de la nation et de l’histoire ! Je lance un appel à « RL », à « FDS » et à tous les patriotes pour faire un maximum de bruit sur cette affaire gravissime. André GALILEO http://ripostelaique.com  du n° 333, le 12/12/2013

Hollande Est Le « Troufion » D’ Obama !

attention-300x225

Le trouble jeu de la France en Centre-Afrique.

La France n’est-elle pas plus qu’une simple compagnie de CRS de l’Oncle Sam ?
Comme nous le craignions dans nos précédentes éditions, le scénario à l’ivoirienne semble dramatiquement se répéter en République Centrafricaine.
Une fois de plus la France intervient militairement avec le blanc-seing de l’ »ONU », pour officiellement mettre fin à des massacres de civils et « sauver des vies humaines », selon son super-président « François Hollande » et le Ministre des Affaires Étrangères, le philanthrope « Laurent Fabius ».
Charitables déclarations et louables intentions  qui masquent difficilement la responsabilité et surtout l’implication de Paris, dans la déstabilisation de ce pays, majoritairement chrétien, livré à une rébellion musulmane venue du Nord.
Pourquoi en effet avoir tant tardé pour intervenir, alors que la France maintient sur place une force militaire et ne peut ignorer les affrontements meurtriers opposant depuis de nombreux mois des groupes d’autodéfense de villageois, surnommés « anti-balaka » (ou anti-machettes) à l’ex-rébellion « Séléka ».
Une alliance de groupes hétéroclites arrivée justement au pouvoir en chassant l’ancien président « Bozizé » en mars 2012… avec la bénédiction tacite de Paris !
Alors volonté politique ou impuissance diplomatique ?

Les enjeux de cette nouvelle opération militaire française, baptisée Sangaris, semblent multiples.
Bien que classé parmi les pays les plus pauvres de la planète, en raison de son instabilité, la Centre-Afrique dispose de riches ressources en bois, or, diamants et uranium.
Les nouvelles forces armées centrafricaines qui ne sont en réalité qu’un ramassis de milices incontrôlées n’obéissant qu’à des seigneurs de la guerre locaux, mettent le pays sous leur coupe réglée.
Sous couvert d’intervention humanitaire et de sécurisation d‘une région, que la France a pourtant sacrément contribué à perturber depuis 2011, notamment en Libye et en Côte-d’Ivoire, Paris cherche surtout à s’assurer du contrôle des ressources.
Quitte pour cela à conforter un pouvoir minoritaire et illégitime, en désarmant des milices chrétiennes qui chercheraient à se venger sur des populations musulmanes, notamment d’origine « Peules », des multiples exactions, violences et pillages à répétition dont elles sont victimes.
Rien de mieux en tout cas pour attiser un conflit ethnico-confessionnel que de croire qu’un gouvernement d’obédience musulmane puisse diriger un pays comportant 80 % de chrétiens.
À ce stade, ce n’est plus de l’incompétence mais une réelle politique de tension permanente et les masques tombent enfin, malgré les grandes déclarations de principe prononcées lors du sommet sur la sécurité et la coopération qui se tient actuellement.

Paris semble avoir lâché l’Afrique.

Ou en tout cas s’être mis en retrait au profit du bloc atlantiste, États-Unis en tête, qui entendent diriger les opérations et superviser progressivement l’ancien pré-carré français.

La « Françafrique semble » avoir cédé le pas à l’ »Américafrique » comme le déclare « Patrick Mbemko », auteur de plusieurs ouvrages de géopolitique.

Le projet est dorénavant connu :
Remodeler le monde en fonction de la nouvelle guerre économique mondiale qui a débuté, et dont l’Afrique sera l’un des champs de bataille, au propre comme au figuré.
Aucun pays ne pourra rester neutre et les chefs d’état africains n’ont guère le choix.
Soit ils alignent leurs pays sur les visées atlantistes et ils se maintiennent au pouvoir.
Soit ils passent outre et ils se retrouvent dans le camp des parias, mis à l’index des nations « éclairées » et s’exposant à des rébellions qui trouveront toujours, miraculeusement, les fonds nécessaires pour armer et entretenir une troupe de plusieurs milliers d’hommes, capables de mettre en échec les armées nationales.

Le but est clair :
Verrouiller au plus vite le continent africain face à l’avancée commerciale des pays émergents comme la Chine, la Russie ou le Brésil.
Pour cela il faut s’approprier rapidement les terres agricoles, les ressources énergétiques ou l’exploitation des richesses minérales.
Mais il faut aussi contrôler les corridors d’évacuation comme la « route transversale » qui traverse l’Afrique D’est en Ouest, de l’Océan indien au Pacifique et passe… par la république centrafricaine.
Étrangement aucun expert médiatique français n’aborde ces questions.
On se contente seulement d’appuyer la version officielle d’une urgence humanitaire.
Certains allant même jusqu’à dénier toute légitimité à la moindre réserve ou critique prononcée.
Le syndrome rwandais oblige, la culpabilisation artificielle de la France joue parfaitement son rôle de censure psychologique et politique.

Toutes ces guerres humanitaires dissimulent en réalité des opérations néo-coloniales qui n’en portent pas le nom.
« L’intervention française sera rapide, elle n’a pas vocation à durer et je suis sûr de son succès », c’est la dernière déclaration d’Hollande-le-va-t-en guerre.
Souhaitons-le en tout cas.
Car comme personne ne semble se bousculer pour financer cette opération, ni l’ONU, ni l’Union Européenne, ni les sociétés privées qui pourtant tirent d’énormes bénéfices de leur situation sur place, il faut souhaiter effectivement que cette probable victoire tactique, ne se transforme en une défaite stratégique, faute de financements.
À moins que comme, certains le supputent, Paris ne consente à supporter toute la charge financière.
La « Hollandie » en est réduite à rendre de martiaux services en échange d’une partie de sa dette, de son déficit ou de délais supplémentaires à titre de remerciements dans le cadre des relations économiques et politiques avec l’Afrique, espérant ainsi redorer l’image ternie de « Monsieur Bricolage ».
Les militaires français coûtent moins cher que les intérêts de la dette.
On comprendrait dès lors plus aisément le retournement stratégique français général et son alignement sur des intérêts contraires aux siens.
Comme l’écrivait « François de La Rochefoucauld » :
« Quand on croit servir les autres, on ne fait que se servir à travers eux ».
fin de citation.

Tout homme a son prix et il est indéniable,  en tout cas, que même en temps de crise financière, l’argent demeurera toujours le nerf de la guerre.

http://www.prorussia.tv  du 09/12/2013

 

 

Depuis le 09 décembre, nos forces ont déjà eu des morts en Centrafrique alors que l’argent des contribuables Français est largement dépensé pour les déplacements du gouvernement dans le même temps.
Combien d’immigrés reviendront dans notre hexagone quand nos troupes rentreront ?
Nous ne sommes plus chez nous, nous sommes dans un immense camp de réfugiés africains, la population qui déambule dans nos rues a changé de vêtements, parle DES langues inconnues.
Certains doivent parler Français puisque les télés, les pubs même, leur donnent leurs micros et braquent leurs caméras sur eux neuf  fois sur dix, ce ne sont pas des européens blancs mais des noirs, nés en France ou non, des noirs dont l’habitat n’est pas sous notre latitude.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43