Archive | 17/12/2013

Ce N ‘Est Qu’ Un Songe Bien Comique !

enfumeur(1)

La journée de « Gédéon Cloupomorphe », un des désintégrateurs de la France.

Apothéose sémantique de la boucherie en gros nommée « Rapport sur la Désintégration de la Francie Médiane, » cette expression à trois balles pour initiés communiquant en morse : « FAIRE FRANCE ».

Un lecteur facétieux nous envoie l’emploi du temps d’une journée d’un des quelques cent trente héros de la société civile promis au Panthéon des plus belles âneries de l’Histoire de notre pays.

5h34 :
Je fais rêve prémonitoire.
La France est divisée en quatre quadrans eux-mêmes subdivisés en parts façon « Brie de Meaux ».
Elle prend le nom d’Unité 16, entre les 12 d’Allemagne et les 13 d’Espagne.
La Tour Eiffel est mise à bas.
« Drieu la Rochelle » souhaita ça dans son« Journal », le jour même où les Allemands entrèrent dans Paris.

5h36 :
Je fais dodo à nouveau.
Pour Notre Dame, on verra plus tard.

7h00 :
Je fais quelques étirements dans mon lit, puis deux tartines de « halva », à la cuisine.

7h13 :
Je fais pipi.

7h34 :
Je fais « France », première de la journée.
Il pleut, c’est moche.
Ce pays m’emmerde, on me demande comment le détruire, ça tombe bien.
Les mômes vont à l’école, je les vois de ma fenêtre.
Ils sont mignons.
Les enseignants de Primaire ne pourront exercer qu’après avoir connu une expérience homosexuelle.
J’en parlerai à « Moktar », du panel « « Ouvertures et béances »« .
Il est chou, « Moktar », fruits et légumes à la Goutte d’Or.
Quartier populaire.
Quarante millions de fonds publics pour agrandir la Maison du Prophète.
Je démarre fort, ce matin.

8h23 :
Je fais toilette.
Mon bronzage « UV » fout le camp, mes joues aussi, vers le bas.
Les réfractaires à la désintégration de la vieillerie nommée France seront ré-éduqués dans des ateliers de secteurs eux aussi de forme triangulaire, le triangle devant remplacer, à la ville comme à la campagne, les formes géométriques obsolètes des anciens départements, régions, provinces.
Je pense que ça passera sans trop de difficulté.
J’ai affaire à des nuls en géographie, de toute façon.

8h42 :
Je fais caca.
Une pensée pour mes parents qui devront apprendre une langue africaine pour prétendre toucher leur retraite pleine.
Université du temps libre, ça fait bourgeois, ça.
Il faut trouver autre chose.
Je m’énerve sur la feuille de « Lotus » double-douceur, celle sur laquelle on peut aussi prendre des notes.
Pas de crayon.
Bohême.
Mémoriser avant de rejoindre la cellule de réflexion.
Université du repentir, ça fait tendance, et sérieux en même temps.
Banco.

9h53 :
Je fais « France » avec les autres.
Et front.
Un type moyennement propre sur lui, genre bourreur de pipes à « chicha », me tombe dessus à propos du voile.
On ne va pas assez loin à son goût.
Il faut aussi couvrir les profs femelles, pour éviter le traumatisme de la différence chez les fillettes.
Et permettre le « kami » pour le personnel masculin des futures fabriques de « moudjahiddines ».
Je le soupçonne d’être arrivé récemment de son « bled ».
C’est curieux, tout de même, le choix des sachants.

11h30 :
Je fais pause.
On a négocié.
Introduction du voile dès la maternelle, pour les élèves seulement.
C’est une belle victoire pour les modérés, notamment pour une empailleuse de chats plutôt bavarde et cherchant comme elle dit « le juste milieu ».
J’entends d’ici les crétins de journalistes parlant d’un « retour du voile », alors qu’il n’y a jamais vraiment mis le bout d’un fil.
Plus nul qu’eux, tu meurs.

12h24 : Je fais une fellation à « Moktar » avant le déjeuner, dans les toilettes du « Musée des Cailloux et Bitumes » qui nous héberge.
J’ai craqué quand il m’a soutenu contre le facho de service et ses histoires de barbes et de jupes longues.

12h25 :
Je fais vite car j’ai faim, comme tout le monde.

14h30 :
Je fais « France » en couronne, une fois encore.
C’est exaltant, on traverse l’Histoire en la jetant au caniveau, mon père qui était sur les barricades avec « Dan Cohn Bendit », sera fier de moi.
La Place « Charles de Gaulle » s’appellera « Grand Cercle des Poètes Lybiens », en hommage à « BHL », qui a bien bossé pour ça.
La rue de Beaune sera faite « Sidi bou Zid », celle de la Paix : « Trouée des Croyants », Matignon, l’avenue, se fera « Halal ».
« Moktar » me fait clin d’oeil.
Ce soir, ceinture, mon vieux, je fais jeûne.

16h20 :
Je fais sensation.
Dès l’âge de quatre ans, l’enfant à peine sorti du stade anal devra se masturber en public une fois par semaine, ceci à seule fin de contrer sa tendance au repli sur lui-même et à la défiance envers sa future contrainte sociale.
Initier les enseignants par le geste.
Séances collectives.
L’État enseigne et éduque en même temps.
La mère au foyer sera lourdement pénalisée.
Taxe sur l’oisiveté, suppression des allocations dès le premier enfant sauf immigration depuis moins de soixante dix ans, cotisations triplées voire plus.
L’État sanctionne quand il le faut, c’est « Najat » qui va être contente.
Il y a beaucoup de Marocains en France, ça fait décor naturel.

18h00 :
Je fais petite mine.
Quatre heures ou presque de « think tank », plus serré que chez Terra Nova.
On donne l’exemple.
L’euthanasie active pourra être délivrée dès l’âge de soixante cinq ans.
Vieux fantasme attalien.
J’ai omis d’en parler en fin de réunion.
À voir demain.
Pour le cadeau « participants », je vais faire formule quatre jours à Marrakech.
Avec « Moktar ».
Il est de là-bas.
Ca calme ses ardeurs, ils sont chauds, ces hommes du Rif.
Limite glu.
Mais bon, je fais accord avec son moi profond.
C’est mon voeu, faire le bien.

18h34 :
Je fais un peu de marche vers la Muette.
Les églises vendues à des tiers musulmans seront exonérées d’impôts sur les plus-values, celles-ci étant estimées rétro-activement jusqu’en 1041, en francs évolutifs, pour les chapelles, prieurés et autres abbatiales que l’on tranformera en supérettes, en garages ou en boîtes gays.
Exemption, bien sûr, pour les abattoirs certifiés Médine.
On fait fort, là.

20h52 :
Je fais tisane.
Faire « France » à un tel niveau de compétences entre-croisées dessèche un peu la gorge.
Parler, parler, quand il suffirait d’agir.
Coucher avec les poules.
Le rapport se construit nuit après nuit d’intense veille même si l’on dort.
Je fais mission, pour la première fois de ma vie.
Comme « 007″ou les « Médecins des Autres ».
J’existe, épuisé, je fais « myself » devant un débat télévisé « Askolovitch » contre « Ribéry ».
Impressionnant de force, de karma.
Mais le pouvoir, c’est moi qui l’ai tandis que ces ludions s’agitent.
Abolition des frontières, passeports uniquement pour les Français ayant choisi de le demeurer dans l’Unité 16. Suppression de l’enseignement de la Renaissance.
C’est peut-être un peu gros, ça, non ?
Mettre en petit, bas de page.
On a encore trois ans et demi pour faire passer le bébé.
Ils ont gobé Louis XIV, Napoléon, Sully, Clémenceau, ils laisseront filer Véronèse, Couperin, Greco.
Quels cons, ces Français !

22h12 :
Je fais doute, je ne sais pas vraiment pourquoi.
La nuit, l’importance des choses, le temps, mais j’assume.
On m’a choisi.
Ce vertige ne durera que l’espace d’un soupir.
Je ne fais pas l’Histoire, je SUIS l’Histoire.

5h34 :
Je fais rêve.
Un train, toujours le même à la même heure, m’emporte vers des catacombes creusées sous l’Élysée.
Un passeur hébété m’accueille.
« Il est où, le rapport ?
Je dois monter dedans pour rentrer à Paris
« .
Je ne sais pas, je ne sais plus.
Le passeur s’affale dans un bruit de vidange gastrique, c’était une poupée gonflable.
Je fais réveil, en sueur.
La copie doit être rendue dans trois jours.

5h35 :
Je me fais peur.
« Moktar », rendors-moi !

(Gédéon Cloupomorphe, rapporteur,
section : « Fumées et Vapeurs »
du Rapport sur la « Désintégration de la Francie Médiane ».)

Paul Le Poulpe

http://ripostelaique.com  du n° 334, le 17/12/2013

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43