Archive | 19/12/2013

« Charia » Pas Laïque Donc Pas Notre.

orient-occident

La liberté d’expression nourrirait-elle l’islamophobie  ?

L’ »Organisation de la coopération islamique » (« OCI »), a publié la dernière édition de son rapport annuel sur l’islamophobie, ce phénomène inquiétant qui rend la vie des musulmans en occident psychologiquement stressante, dans un environnement de plus en plus xénophobe.
Le sixième rapport de l’observatoire de l’ »OCI » sur l’islamophobie, couvrant la période d’octobre 2012 à septembre 2013 est un document de 94 pages censé offrir un tableau complet de l’islamophobie dans nos sociétés occidentales.
L’ »OCI », dont le siège est en Arabie Saoudite, pays célèbre pour sa tolérance envers les non musulmans, en particulier les chrétiens et leurs symboles comme la bible, la croix et l’église, est financée par des douzaines de pays musulmans qui persécutent ouvertement et de façon systématique les minorités non musulmanes, à commencer par les chrétiennes et les juives.
L’objectif principal de l’ »OCI » est de faire promulguer par les pays occidentaux une loi liberticide visant à pénaliser toute critique de l’islam, afin de lutter contre les stéréotypes négatifs diffusés sur l’islam, sources d’une islamophobie grandissante.

En réalité, l’ »OCI », avec la complicité de nos gouvernements, introduit peu à peu la « charia » en Occident.

La finance islamique, « si admirée par nos dirigeants », représente une autre façon d’imposer la « charia » en Occident, de manière plus subtile, mais tout aussi dangereuse.
Sous prétexte de lutter contre l’islamophobie qui n’est en rien un crime, mais l’expression d’une crainte envers une idéologie totalitaire, liberticide, tyrannique, et bafouant les droits humains les plus élémentaires, l’ »OCI » veut tout simplement imposer au monde libre sa vision des droits de l’homme selon la « charia », à commencer par l’interdiction de la liberté d’expression.
L’ »OCI » prétend imposer aux non-musulmans les normes et pratiques de sa religion, soi-disant d’origine divine, donc parfaite et, de plus, interdite à toute critique comme si leur dieu était si faible et fragile qu’il puisse en pâtir.

Dès lors, la moindre critique relève du crime de lèse-islam et devient de l’islamophobie. L’islam est l’idéologie qui a inspiré le nazisme, c’est une idéologie qui prône le pouvoir d’une communauté religieuse sur le reste de l’humanité et qui, de par sa nature suprémaciste et violente, n’hésite pas à l’imposer de force, quitte à recourir au génocide des minorités ayant le malheur de vivre en terre d’islam.
Dans ce contexte, le rapport annuel sur l’islamophobie fait partie de la stratégie de l’ »OCI » pour prouver l’existence d’une culture de l’intolérance envers l’islam et les musulmans en occident et ainsi faire pression sur les gouvernements occidentaux afin qu’ils interdisent toutes formes d’islamophobie, ce concept nébuleux, inventé selon certains, par « Khomeiny » dans les années quatre-vingt et selon d’autres par les « Frères musulmans » dans les années nonante – et qu’importe.




Le rapport de l’ »OCI » comprend cinq chapitres principaux et plusieurs annexes.
Il détaille les actes et paroles islamophobes visant à diffamer et à avilir les musulmans et leurs symboles sacrés, y compris les attaques contre les mosquées (en réalité des graffitis), les discours hostiles, les agressions physiques (rarissimes), principalement en raison de leurs traits culturels.
A noter que ce rapport hypocrite passe sous silence total la judéophobie et la christianophobie, qui, dans certains pays de l’ »OCI » se traduisent non seulement par la stigmatisation verbale des non musulmans, mais par la persécution, la torture, le meurtre des juifs, des chrétiens et de tous les islamo-réfractaires, sans oublier les destructions d’églises, encouragées par leurs leaders spirituels.
Le fil conducteur qui lie l’ensemble du document, c’est l’affirmation répétée par l’ »OCI » selon laquelle le principal coupable de l’institutionnalisation de l’islamophobie dans les pays occidentaux est la sacro-sainte liberté d’expression.

Cette liberté d’expression, l’une des valeurs fondamentales de nos démocraties, que les membres de l’ »OCI » aimeraient voir rayée de la charte de nos libertés.
Et ils ne sont pas apparemment les seuls :
l’Union Européenne verrait aussi d’un bon œil la suppression de la liberté d’expression, comme à la belle époque du fascisme, du nazisme, du communisme.
Le peuple écoute de moins en moins les élites faiseurs de la pensée unique, il ose remettre en question le politiquement correct, il doit donc être muselé.

Le fascisme islamique interdit la liberté d’expression à ses adeptes et cela explique peut-être en partie la fascination qu’exerce l’idéologie islamique sur nos gouvernements et les technocrates de l’ »UE ».

Selon l’ »OCI », la liberté d’expression protège les responsables de l’islamophobie.
Ces responsables cherchent à propager la crainte irrationnelle de l’islam et l’intolérance enver cette belle religion.
Les auteurs islamophobes suscitent des tensions injustifiées, des troubles à l’ordre public en calomniant la foi islamique, via une campagne de désinformation grossière et de fausses déclarations, disent-ils, alors qu’il n’est pas possible de déformer les contenus explicites du coran et de la « sunna ».

 

Le chapitre 1 du rapport traite de l’islamophobie, de l’intolérance et de la discrimination envers les musulmans.

« La liberté d’expression est responsable de la propagation de l’islamophobie et cette islamophobie est à l’origine de l’augmentation de crimes haineux à l’encontre des musulmans : violence verbale habituelle, discrimination, notamment dans les domaines de l’éducation et de l’emploi, multiplications d’agressions physiques, vandalisme, attaques contre les centres islamiques et profanation des mosquées et des cimetières. »

Le génocide des minorités non musulmanes dans la plupart des pays membres de l’OCI, les destructions d’églises, relèvent sans doute de l’imaginaire des islamophobes ?

L’exploitation malsaine de la liberté d’expression

« Dans ce contexte, l’acceptation de différentes formes d’intolérance, y compris les discours de haine et la propagation de stéréotypes négatifs contre l’islam et les musulmans dans certains pays occidentaux contribuent à la prolifération de sociétés intolérantes.
Ce processus est en outre soutenu par… l’exploitation malsaine de la liberté d’ expression et le maintien d’un contexte idéologique prônant un conflit inéluctable des civilisations.

Ce sont les musulmans, en occident, qui « exploitent de façon malsaine » la liberté d’expression, dont ils usent et abusent pour détruire nos démocraties, nos libertés.

« Un autre facteur favorisant l’intolérance est le rôle négatif joué par les grands médias, qui non seulement propagent les stéréotypes et les idées fausses sur l’islam, mais privent de la parole toute organisation ou groupes d’individus qui s’élèvent contre l’intolérance, la haine religieuse et la violence. Cette approche biaisée des médias a contribué à l’élaboration d’une image diabolisée, déshumanisée des musulmans dans l’esprit d’une certaine catégorie de personnes, prédisposée à la xénophobie, en raison d’une situation économique de plus en plus désastreuse ou tout simplement éprouvant une peur irrationnelle de l’autre. »

Reproche injustifié.
La plupart des médias sont islamophiles, de véritables lèche- babouches, qui cachent ses lois criminelles et encensent l’islam, notamment au moment du ramadan et de la fête de l’égorgement.

 

Le chapitre 2 du rapport traite des manifestations d’islamophobie en Occident.

Pour l’ »OCI », « le nombre d’incidents islamophobes ne cesse d’augmenter aux États-Unis, en raison de la propagande anti- musulmane.
Il est particulièrement inquiétant de constater que les sentiments anti-musulmans s’enracinent profondément et s’infiltrent davantage dans le système éducatif.
Parmi les cas et tendances les plus inquiétantes, signalons l’initiative prise par l’un des principaux leaders et puissant législateur, le représentant américain pour le deuxième arrondissement du Congrès de « NY », le Républicain « Peter King », de convoquer des audiences spéciales au Congrès sur la radicalisation de l’islam aux USA.
Lors des récentes élections présidentielles, le parti républicain avait également utilisé la carte anti-islam comme stratégie. »


« En ce qui concerne les tendances islamophobes en Europe, divers rapports et sondages ont révélé une perception erronée croissante vis-à -vis de l’islam et des musulmans.
Parmi les fausses idées, les plus communes et les plus récurrentes, citons les suivantes :

  • les musulmans sont enclins à la violence et à la vengeance ;
  • l’islam est une religion intrinsèquement expansionniste, qui vise à obtenir un pouvoir politique, et dont les adeptes sont obsédés par le prosélytisme ;
  • l’islam prive les femmes de leurs droits et encourage le fanatisme religieux et le radicalisme.
  • Selon ces mêmes sondages, seule une infime partie de la population voit l’islam sous un jour plus positif, comme étant une religion de paix qui prêche l’amour pour les voisins, la charité, l’ouverture et la tolérance.

Que ces faux naïfs se réveillent et comprennent qu’internet rapporte ce qui se passe en Afghanistan, en Irak, au Yemen, en Somalie, au Nigéria, au Soudan, en Iran, en Arabie Saoudite ou au Pakistan.
Toute la beauté de l’islam y est exposée :
Amour, tolérance, générosité, paix selon la charia.
Et il ne se passe pas plus de deux ou trois attentats terroristes par jour – un chiffre qu’ils considèrent probablement modéré.

« Dès lors, les musulmans qui vivent dans des environnements xénophobes sont plus exposés au stress quotidien et à d’autres formes de préjudice moral dans leur vie quotidienne ».



L’ »OCI » conclut que « les journalistes et médias ont la responsabilité de ne pas encourager la rhétorique de la haine en agissant comme une plate-forme pour sa diffusion à grande échelle. »
Ils n’ont en revanche aucun état d’âme à encourager la haine d’Israël, de l’occident, et à dénoncer les « vices » de notre civilisation judéo-chrétienne.

 

Le chapitre 3 souligne les quelques évolutions positives en termes d’initiatives et autres mesures prises pour lutter contre l’islamophobie, à savoir :

« … La condamnation des discours de haine contre les musulmans par certains milieux sociaux, y compris de la part des chefs religieux non – musulmans.
L’interdiction de séjour de conférenciers islamophobes dans un certain nombre de pays, invités à participer à des manifestations ou à des conférences incendiaires anti-musulmanes. »

A signaler que les prêcheurs de haine islamistes, qui justifient les châtiments prescrits par la « charia », la lapidation des femmes adultères, le meurtre des apostats, des homosexuels, l’imposition de la « charia » à l’occident sont les bienvenus dans nos pays démocratiques, mais les défenseurs de nos libertés, comme « Robert Spencer », « Pamela Geller », « Geert Wilders », et d’autres qui n’appellent ni à tuer, ni à haïr, eux sont interdits de séjour.

« Il a été noté avec satisfaction qu’un certain nombre d’organisations internationales, y compris l’ »UNESCO », l’ »OSCE » et le Conseil de l’Europe, ont reconnu le danger posé par l’islamophobie et ont pris des mesures concrètes pour combattre ce fléau, notamment en établissant des lignes directrices pour les éducateurs sur la lutte contre l’intolérance et la discrimination contre les Musulmans. »

 

Le chapitre 4 porte sur les initiatives et les activités prises par l’OCI pour lutter contre l’islamophobie.

Cette lutte est axée sur les efforts en cours de l’ »OCI » pour promouvoir le processus d’Istanbul.
Ce processus pervers que les pays musulmans s’efforcent avec acharnement de concrétiser, vise à criminaliser au niveau international toute critique de l’islam.
L’objectif explicite du processus d’Istanbul est de faire inscrire dans le droit international une interdiction mondiale de tout examen critique de l’islam et de la loi islamique, la « charia ».
Au cours des dernières années, l’ »OCI » s’est engagé dans une offensive diplomatique sans précédent, afin de convaincre les démocraties occidentales de faire appliquer par le Conseil des droits de l’homme de l’ »ONU » la résolution (« HRC ») 16/18, qui appelle tous les pays à lutter contre « l’intolérance, les stéréotypes négatifs et la stigmatisation de la religion et de la croyance. »

L’appel est terriblement hypocrite, car la seule religion concernée par cette offensive est l’islam.
La résolution 16/18 avait été adoptée au siège du Conseil des droits de l’homme (« CDH ») à Genève en Mars 2011 avec le soutien de l’administration « Obama », en même temps que la résolution 66/16, qui fut discrètement approuvée lors de l’Assemblée nationale des Nations Unies le 19 décembre 2011 par les 193 membres.
Le rapport souligne l’importance de la résolution 16/18 comme un moyen pratique et efficace pour lutter contre le fléau de l’islamophobie, et toutes les formes d’intolérance, de stigmatisation, de discrimination.

 

Le chapitre 5 du rapport de l’OCI fournit un ensemble de conclusions et de recommandations.

Qui appellent les gouvernements occidentaux et les organisations internationales à prendre toutes les mesures nécessaires pour combattre la haine raciale ou religieuse, conformément à leurs obligations, établies par la Convention internationale sur les droits civils et politiques.

 » Lutter contre les crimes haineux islamophobes, qui sont alimentés par les discours de haine propagés par les médias et sur ​​l’Internet. » 
(Dreuz est visé)
Les prêches de haine, les appels à tuer les juifs et les chrétiens diffusés sur les sites islamistes et médias arabes, eux ne sont pas concernés.
Ils n’intéressent pas l’ »OCI », car l’ »OCI » ne cherche pas, en vérité, à combattre la haine raciale ou religieuse en général.
Il veut seulement faire interdire la haine dirigée contre l’islam, et entend continuer à encourager celle qui est dirigée contre les infidèles.

« Prendre toutes les mesures nécessaires pour vous assurer que les médias ne servent plus de plate-forme pour la diffusion de discours de haine… en associant l’extrémisme et le terrorisme à l’islam et aux musulmans, mais qu’ils présentent la vraie nature positive de l’islam. »

Demain on nous obligera à faire leurs louanges pendant qu’ils décapitent nos soldats dans les rues européennes en nous expliquant que l’islam, ce n’est pas ça.
Les terroristes se revendiquent clairement de l’islam, hurlent fièrement « allah akbar », et se définissent comme de vrais et pieux musulmans.
Ils obéissent aux injonctions du coran, ne manquent jamais une des cinq prières quotidienne, et suivent le coran à la lettre quand ils exécutent des attentats, qu’ils égorgent, amputent et violent les ennemis de l’islam.



 »Mettre en œuvre les dispositions de la résolution 16/18 du CDH par le mécanisme du processus d’Istanbul, car il offre une plate-forme favorable pour le débat, l’échange des meilleures pratiques de lutte contre l’islamophobie et le maintien d’une position commune et unifiée.
Le rapport déclare que l’ »OCI » et les États membres ne devraient faire preuve d’aucune complaisance, car le monde d’aujourd’hui est progressivement entraîné vers le précipice dangereux de l’intolérance galopante envers la diversité religieuse et culturelle, notamment l’islam et les musulmans. »

« L’OCI ne cesse d’avertir la communauté internationale sur ce danger clair et précis. »

« L’islamophobie doit être combattue au plus vite, afin d’assurer une coexistence pacifique, non seulement de nos jours, mais également pour les générations à venir, car son impact sur la paix et la sécurité régionale et mondiale suscite de graves préoccupations ».

Le rapport se termine par la transcription d’un discours du Secrétaire général de l’ »OCI », dans lequel il remercie l’Amérique et les leaders européens de le soutenir dans ses efforts pour limiter la liberté d’expression en Occident….

 

Enfin la vérité sur nos très démocrates islamophiles :

Ils collaborent avec l’OCI pour réduire, voire supprimer la liberté d’expression en Occident.

Ils feignent d’ignorer que les musulmans se servent de nos lois démocratiques pour les détruire.

 

 

Soren Kern – « Islamophobia in West »
Rosaly pour « Dreuz.Info » (Extraits traduits et adaptés)

http://www.dreuz.info  du 19/12/2013

Veillez Sur Vos Bijoux Cette Année !

0-300x225

Paris sera envahi pour la Noël par le monde musulman !

Pour ceux qui ne savent pas comment fêter Noël les 23, 24 et 25 décembre, il y a un évènement à ne rater sous aucun prétexte :
LE SALON INTERNATIONAL DU MONDE MUSULMAN
qui se tiendra du 23 au 25 décembre au parc des expositions du Bourget !

? ? ! ! Un canular ! ! ? ?

Mais non, c’est bien la triste vérité.


En plein pendant les fêtes de Noël, les islamistes organisent leur salon international à Paris.
Et « cons » que nous sommes nous laissons faire ….

Qu’il y ait un salon du monde musulman, je m’en moque complètement (encore que …).

Mais l’organiser pile à la date de Noël, il s’agit sans aucun doute d’un hasard de calendrier étonnant.

Ça laisse plutôt un arrière-gout désagréable après une énième provocation …
Je vous laisse aussi apprécier le logo du site organisateur :

Veillez Sur Vos Bijoux Cette Année ! dans SECURITE
C’est pas joli la Tour Eiffel accolée à un minaret et entourée du croissant islamique ?
Franchement je n’aime pas polémiquer sur les sujets sensibles voire devenus  » tabou  » en France.

Mais cette fois je trouve que ça va beaucoup trop loin dans la provocation !

! Je suggère d’organiser la  » Fête du Cochon  » pendant la période du Ramadan !

 

cochon-rit1-e1382225217755

 

Autre Que Réseau Social

 

 

images-3-e1373992848211

Notre France Tuée Par Les Mondialistes !

panique-163x109-e1374775571574

L’immigration imposée n’a que des effets négatifs pour la France !

L’ encre de mon article dénonçant le rôle malfaisant joué par l’Eglise Vaticane dans le processus d’immigration de masse et d’islamisation qui accable nos sociétés  n’était pas encore sèche que la réalité, par malice sans doute, y apportait une succession de preuves à faire pâlir de rage un bobo parigot « droit de l’hommisme-socialo-bien pensant et multiculturellement compatible » …
http://ripostelaique.com/leglise-vaticane-complice-de-lislamisation-de-nos-pays-et-du-grand-remplacement.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+Laique%29)

Qu’on en juge par ces quelques informations glanées dans la presse :
- la France est accablée par une immigration clandestine en progression exponentielle.
(http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/17/01016-20131217ARTFIG00224-immigration-clandestine-la-france-sous-pression.php)

- cette immigration illégale est pilotée par des réseaux mafieux de toutes les nationalités.
(http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/17/01016-20131217ARTFIG00233-depuis-le-portugal-des-centaines-d-indo-pakistanais-covoitures-a-paris.php)

- ces étrangers portent de manière excessive une part importante de la délinquance qui explose dangereusement et construit l’insécurité quotidienne.
(http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/16/01016-20131216ARTFIG00625-delinquance-les-etrangers-commettent-un-quart-des-vols-en-france.php)

- la commission européenne (organisme totalitaire non élu) et la Turquie ont signé un accord pour favoriser le déplacement des Turcs vers l’Europe, prélude, sans doute, à une « future intégration de la Turquie ».
(http://www.lefigaro.fr/international/2013/12/16/01003-20131216ARTFIG00622-l-union-europeenne-et-ankara-signent-un-accord-sur-l-immigration.php)

Tout est dit dans ces événements, qui conforte d’ailleurs ce que nous écrivons depuis de longues années dans « Riposte Laïque » :
L’immigration illégale suit les flux de l’immigration économique et de peuplement que l’Europe, le patronat européen, le « MEDEF »  (pour notre pays) demandent, et que les pouvoirs politiques « UMP » et socialo-écolo qui se partagent depuis 40 ans les responsabilités organisent de toutes les manières possibles.

Et ils les organisent avec l’appui permanent et actif de toutes ces associations « droits de l’hommisme » qui, comme l’a montré dans un article très précis notre amie « Anne Zélensky »,  s’engraissent (et engraissent leurs responsables) copieusement après avoir fait de l’immigration un fonds de commerce juteux.
(http://ripostelaique.com/france-terre-dasile-lhumanite-harlem-desir-elle-est-pas-belle-la-gauche-morale.html)
Fonds de commerce porté par une manne publique à laquelle les socialos-écolos au pouvoir abondent largement, au point même que ces associations se substituent au rôle et à la mission des fonctionnaires d’Etat en matière de gestion des flux migratoires…
Ainsi le contribuable paie 2 fois la mise en place pratique des choix politiques faits par les casseurs qui nous dirigent !

Et, bien entendu, tous ces flux, dont la réalité quotidienne nous apprend qu’ils sont conduits par des réseaux relevant de la grande criminalité, apportent sur notre territoire des gens qui ne travailleront jamais, sauf dans l’économie illégale, qui ne cotiseront jamais, qui seront forcément poussés à la délinquance par leur situation même, mais qui auront accès à toutes les aides et à tous les services de l’assistanat social (indemnités journalières, accès au logement, scolarisation des enfants, soins gratuits, aides sociales diverses, allocations familiales…) sans jamais avoir été prélevés du moindre euro!

On ne peut donc s’étonner de voir notre pays commencer à crouler sous le poids de ces illégaux qui se précipitent de la Terre entière vers ce qu’ils croient être un Eldorado !
Eldorado raciste d’ailleurs, si l’on en croit le bobo-parigot-socialo-écolo-bien pensant-multiculturellement compatible, mais qui n’est qu’un pays en crise, au chômage aigu, à la dette abyssale, aux besoins essentiels (logement, santé, éducation notamment) non assouvis pour une large part de sa population.

Il est donc temps de mettre le « holà » à ce dépérissement de notre espace politique, économique, sécuritaire, social, sociétal….

Tout d’abord, un moratoire de plusieurs années sur l’immigration quelle qu’en soit la forme.

Sortir de Schengen :
L’Europe ne serait pas d’accord?
Et alors, cela permettrait le retour à notre souveraineté nationale…
Ensuite, éradiquer l’immigration illégale en écumant les chantiers du « BTP », les établissements de services, les propriétés agricoles et en faisant la chasse aux « clandestins », renvoyés illico dans leur pays .
Puis, supprimer tout assistanat social, effacer le regroupement familial, renvoyer les étrangers en fin de contrat de travail dans leurs pays, supprimer le droit du sol et la nationalité multiple…
Imposer le respect des lois, des principes, des valeurs, de notre démocratie laïque pour ceux qui seraient amenés à rester en s’assimilant à notre substrat historique.

Et soumettre cette nouvelle politique migratoire à un référendum.
Car, quand il s’agit de mettre en place une politique qui touche à l’avenir de notre pays, de la Nation dans son ensemble, de tous ses citoyens, c’est l’opinion du Peuple qui doit prévaloir, et , pour cela, il y a le référendum!

Voilà, citoyens de France, ce que vous devez exiger de vos futurs représentants , ce que vous devez leur demander dès aujourd’hui, avant les scrutins à venir, afin d’envoyer aux « affaires » ceux qui seront vos vrais représentants , attentifs à ce que vous voulez que soit la Nation- France et son devenir.

Robert Albarèdes

http://ripostelaique.com  du n° 334, le 19/12/2013

 

 

 

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43