Archive | 29/12/2013

Dieudonné Est Un Prétexte Pour Valls !

Touche_pas_

Le problème essentiel de Manuel Valls est bien   »Dieudonné » !

Plutôt prompte à invoquer ad nauseam les racines de la Révolution française, la gauche hexagonale – notamment le PS – a pourtant un problème avec les libertés, et au premier rang desquelles la liberté d’expression.
Dernier exemple, la volonté affichée de Manuel Valls de vouloir faire interdire les spectacles de Dieudonné, sous prétexte de trouble supposé à l’ordre public.
En fait, ce souhait manifeste de censure montre – par-delà des jugements que l’on peut porter sur l’humour de Dieudonné – que le gouvernement tendrait à vouloir museler ses opposants.
Opposants forts nombreux au vu de l’impopularité massive de ce gouvernement socialiste.
Une bien mauvaise nouvelle pour la France qui semble de moins en moins être la patrie des droits de l’homme…

Cette annonce de Manuel Valls n’a pas manqué bien entendu de faire réagir.

Florilège  de réflexions sur les réseaux sociaux !

 

Dieudonné Est Un Prétexte Pour Valls ! dans TROQUET image_biggerBilger Philippe
Pour défendre Cohen et Haziza il y’a des procédures. Valls met le doigt dans un engrenage très dangereux. Pour « sepayer »Dieudonné!

 

 dans TROQUETLouis Aliot
Faire interdire un spectacle, aussi provocateur soit-il, est une atteinte à la Liberté et la marque d’une dictature idéologique rampante….

 

Christine Boutin
Je ne soutiens pas ms je me battrai jusqu’au bout contre tout forme de censure, la gauche tjrs contre les…(?)

Fabrice Robert
La qui permet de fliquer les citoyens.
qui veut interdire un humoriste.
La fin des libertés, c’est maintenant !

 

Antoine Sillani
Je déteste mais je ne pense pas que l’interdire soit une solution on le victimise et on lui fait de la pub.

 

Julien Rochedy
D’un certain côté, on comprend qu’un gouvMT d’humoristes s’en prenne à un autre humoriste. La gauche n’aime pas la concurrence.
IVCIOkDE_biggerMaitre Eolas

Visiblement, la France tient à conserver sa 3e place des condamnations par la CEDH pour atteinte à la liberté d’expression

 

Franck GUIOT
Manuel est devenu le directeur de communication de ?
Pourquoi tant de pub ?

 

Laura Slimani
Cela fait longtemps que Dieudonné n’est plus un humoriste mais un militant d’extrême droite.
Le gvt a raison d’agir.

 

Haziza Frédéric
Manuel à raison de vouloir interdire spectacles @MbalaDieudo pas 1 humoriste mais propagandiste criminel antisémite et négationniste

 

Gaspard Alizan
pare-feu idéal de .
Médias complices.

 

Vivien_hoch_twitter2_biggerVivien Hoch
Bien joué l’affaire « Dieudonné » pour éviter de parler du chômage, de la dérive des finances publiques, de la dette et de l’inaction.

 

scruffy_biggerVogelsong
J’attends, je trépigne de lire les templiers de la liberté d’expression sur le cas Dieudonné.

 

Isabelle VeЯgeЯ™
Dieudonné c’est la créature hybride qui s’est retournée contre le système qui l’a enfanté

 

Damien Rieu
J’ai vraiment envie de rester au Moyen-Orient quand je vois ce qui fait l’actualité en France.

 

 

valls

 

http://fr.novopress.info  du 29/12/2013

Dieudonné, Le Dernier Bouc Emissaire.

télé

Valls envisage d’interdire les spectacles de Dieudonné !

Les masques tombent entraînant avec eux la fin de l’illusion démocratique en France.
Historiquement, on se souviendra qu’un humoriste aura tenu tête à une coalition des pouvoirs médiatiques et politiques inféodée au « lobby » sioniste.
Chapeau bas…

Le ministère de l’Intérieur a annoncé vendredi qu’il envisageait d’interdire les spectacles et réunions publiques de l’humoriste français Dieudonné en raison des « propos racistes et antisémites » qui y sont tenus.

L’humoriste défraye la chronique dans ses sketches télévisés et dans ses spectacles donnés dans son théâtre de la Main d’Or à Paris, où il professe un antisionisme qui, selon ses détracteurs, n’est rien d’autre que de l’antisémitisme.

« Malgré une condamnation pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale, « Dieudonné M’Bala M’Bala » ne semble plus s’embarrasser de la moindre limite », peut-on lire dans un communiqué de Manuel Valls.

« Dans ces conditions, le ministre de l’Intérieur a décidé d’étudier de manière approfondie toutes les voies juridiques permettant d’interdire des réunions publiques qui n’appartiennent plus à la dimension créative mais contribuent, à chaque nouvelle représentation, à accroître les risques de troubles à l’ordre public », ajoute le ministre de l’Intérieur.

C’est un reportage filmé en caméra cachée dans son théâtre et diffusé mi-décembre sur « France 2″ qui a mis le feu aux poudres.

Le présentateur de la matinale de « France Inter », « Patrick Cohen », qui s’était interrogé sur l’opportunité d’inviter « Dieudonné » dans les médias, a fait l’objet de sa vindicte.

« Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise », a dit « Dieudonné ».
« Moi, tu vois, quand je l’entends parler, « Patrick Cohen », je me dis, tu vois, les chambres à gaz… dommage ».

« Radio France » a annoncé le 20 décembre avoir porté à la connaissance de la justice les « propos ouvertement antisémites » tenus par « Dieudonné » à l’encontre de « Patrick Cohen ».
« SOS Racisme » et la « Licra » envisagent aussi de porter plainte.

« De déclaration en déclaration, comme l’ont démontré plusieurs émissions télévisées, il s’attaque de façon évidente et insupportable à la mémoire des victimes de la Shoah », poursuit Manuel Valls dans son communiqué.

« Dieudonné » est également à l’origine de la « quenelle », un geste qui se propage de manière virale en France, notamment parmi les jeunes qui, placés parmi les spectateurs sur les plateaux de télévision, l’exécutent devant les caméras.

Pour les associations juives, ce bras tendu vers le bas, la main de l’autre bras étant portée à l’épaule, n’est rien d’autre qu’un salut nazi déguisé, ce que « Dieudonné » conteste.

Les longues « causeries » de l’humoriste diffusées sur internet sont vues par plus de deux millions de personnes et rassemblent un public hétéroclite, essentiellement des jeunes opposés au « système » mais aussi un public d’extrême droite.

Une de ses chansons, « shoananas », est également perçue par la communauté juive comme une provocation antisémite.

« Dieudonné » a, à plusieurs reprises, invité sur la scène de ses spectacles le militant négationniste français « Robert Faurisson », condamné pour contestation de crime contre l’humanité.
Cet historien de 84 ans affirme que les chambres à gaz utilisées par le régime hitlérien pour exterminer les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale n’ont pas existé.

Yves Clarisse

http://france.eternelle.over-blog.com  du 27/12/2013

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43