TABOU

Fiers De Parler Français En France.

apprendre

Saluer ses collègues en arabe montrerait-il une radicalisation religieuse ?

C’est en tout cas ce que semble penser le préfet des Alpes-Maritimes.
Ce dernier a décidé de suspendre pour cette raison l’habilitation d’un agent de sûreté de l’aéroport de Nice.
Un employé de la société de sécurité « ICTS », est privé de travail et de ressources depuis plus de deux mois.
Il a saisi le tribunal administratif qui doit se réunir ce 21 janvier pour étudier son cas.

«Cela fait trois ans qu’il travaille comme agent de sûreté, raconte « Smaïl Jebali », membre du « Collectif contre l’islamophobie en France » (« CCIF »).
Il s’agit d’un employé exemplaire, consciencieux et rigoureux.
C’est un musulman pratiquant, mais il ne l’a jamais fait de manière ostentatoire.
Il n’a jamais pratiqué de rituels sur son temps de travail.»

Selon la préfecture (qui n’a pas souhaité répondre à nos questions), le jeune père de famille «aurait défavorablement attiré l’attention».
D’après «Nice-Matin», l’administration se justifie «en raison de son changement de comportement qui s’est traduit notamment par le salut de ses collèges en disant salam aleykum (ndlr : le salut en arabe) et son refus de parler aux femmes ou des les saluer».
La préfecture décide donc le 13 novembre 2013 de suspendre, pour une durée de 2 mois, son habilitation pour l’accès en zone réservée de l’aéroport de Nice.

Le jeune père de famille décide alors de saisir le tribunal administratif de Nice.
Le 12 décembre, cette juridiction décide de suspendre la suspension de la préfecture.
Essentiellement pour deux raisons :
-Premièrement, «le préfet n’indique pas en quoi il aurait défavorablement attiré l’attention, ni ne démontre le caractère urgent de la mesure attaquée», stipule l’ordonnance du tribunal que nous nous sommes procurée.
- Deuxièmement, «la décision attaquée préjudicie immédiatement et gravement à sa situation en tant qu’elle l’empêche de poursuivre l’exécution de son contrat de travail et ce, alors que son employeur, ni aucune autre société, n’a d’emploi à lui proposer en zone non sécurisée de l’aéroport», poursuit la juridiction.
En clair, l’agent de sûreté se retrouve avec pour seules ressources les quelque 400 € versés par la caisse d’allocations familiales.
Alors qu’avec sa femme sans travail et son enfant âgé d’un an, «il doit faire face à des échéances de loyer de 650 €», précise l’ordonnance.

La préfecture a toutefois décidé de ne pas lâcher l’affaire.
Le 17 décembre 2013, Monsieur M. reçoit un courrier qui suspend à nouveau son habilitation.
«Elle a alors reproché à mon client sa radicalisation religieuse, l’accusant de parler arabe avec ses collègues et de faire l’apologie d’actes terroristes !
Si c’était vrai, il serait déjà en garde à vue», remarque Maître « Guez Guez », l’avocat de l’agent, dans les colonnes du «Parisien» ce vendredi.
«Le préfet doit s’expliquer, lance de son côté le « CCIF ».
Comment explique-t-il qu’un jeune père de famille au casier judiciaire vierge et apprécié de sa direction soit injustement mis à l’écart de son activité professionnelle ?»
Et de se poser la question :
«Suffirait-il de s’exprimer en arabe pour être aussitôt suspecté de terrorisme et se voir priver de son emploi et de son salaire ?»

Gaïa pour « Dreuz.info »

http://www.dreuz.info/  du 20/01/2014

Le Français est la langue qui doit nous être enseignée dans nos écoles primaires, c’est celle de notre Nation !
Que, dans le privé, l’on parle autrement, peu nous chaud, nous sommes en France, mais notre langue administrative DOIT être respectée sur le lieu de notre travail et dans les lieux publics…hélas, ce n’est plus le cas de nos jours !
Bien sûr, nos langues régionales ont encore droit de cité, rien n’est plus normal puisqu’elles sont le creuset de notre langue nationale…mais toutes ces langues ou dialectes ETRANGERS parlés par des citoyens soit-disant français ne devraient même plus être entendus où que ce soit, dans le bus, dans la rue, dans les commerces, dans tous les lieux publics de France !
Ce ne sont pas les touristes qui envahissent de vocables incompréhensibles notre beau pays, ils ont des tenues correctes et reconnaissables, sont toujours discrets, en groupes plus ou moins nombreux et accompagnés d’un interprète.

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43