DEBATS

« Un Musulman Ne Peut Pas Etre Laïc »

musulmann-258x300

Pourtant nous sommes dans une République Laïque !

La question du voile islamique revient périodiquement sur le tapis, et donne notamment l’occasion à Hynd Habach, présidente de l’association Des Françaises voilées s’expriment, de présenter ses arguments ici même, il y a peu.
Je suis d’ailleurs d’accord avec elle sur le constat qu’elle délivre :
« Qui peut nier la multiplication des voiles dans nos rues ? »
Cette multiplication signifie (simple bon sens) que l’islam se développe, grandit, augmente, se renforce en France, en Europe et dans le monde.

Y a-t-il lieu de s’inquiéter de cette expansion ?
« In fine », le cache-cache capillaire du voile islamique, qu’il constitue ou non une atteinte à la liberté et/ou à la dignité féminine, ne concerne-t-il pas d’abord et exclusivement d’autres musulmans dont il conviendrait de ne pas titiller à l’excès la testostérone ?
Je trouve l’altérité de la chevelure féminine d’une grâce sans égale.
Altérité que nos idéologues de gauche veulent gommer, là où simplement les femmes voilées musulmanes s’efforcent de la soustraire à de supposés instincts (musulmans) mal maîtrisés.

Non encore intégralement lobotomisé, bien que cerné de toute part et de tous couards (surtout politiques), le brave citoyen européen dont les ancêtres des ancêtres naquirent en cette terre infidèle et qu’ils modelèrent notamment au son de l’amour courtois, garde un œil circonspect en direction des royaumes musulmans du Proche et Moyen-Orient ou de certains pays du Maghreb :
Il n’y observe en effet rien de bon pour la liberté du chrétien ou plus généralement celle du non-musulman.

Le brave citoyen européen se demande simplement si cet islam, ce passager plus ou moins clandestin de la mondialisation (migratoire), ne risque pas de se rappeler à son très bon souvenir, ici ou là, dès qu’il se trouvera en position de force (numérique) quelque part.
Cela signifie-t-il d’autre part que l’islam se mondialise, ou que le monde s’islamise ?

Le citoyen européen n’oublie pas cette parole de « Son Excellence Hassan II » du Maroc, rappelant fort à propos il y a quelques décennies que « à partir du moment où on est musulman, on ne peut pas être laïque.
En réalité, tous les chefs d’État du monde musulman (je ne dis pas arabe) ne sont pas des chefs d’État laïques.
Et quand ils disent qu’ils veulent être laïques, je dis qu’ils ne sont plus musulmans. »

Le brave citoyen Français se berce de l’illusion que la peine de mort fut supprimée par « François Mitterrand ».
Puis, un beau jour, un universitaire (Robert Redeker) se fendit d’un article (dans « Le Monde ») critique à l’égard de l’islam.
Bienvenue donc en démocratie, où l’on se permet la critique courtoise.
Depuis, Monsieur « Redeker » vit sous le coup d’une « fatwa », c’est-à-dire une menace de mort, sous protection policière et caché sur son propre territoire.

L’islam semble donc en voie de réintroduire la peine de mort en France et nous semblons dangereusement nous y habituer, y compris l’ensemble des musulmans dits « modérés ».
Le citoyen français attend toujours que ceux-ci dénoncent publiquement ce scandale en manifestant massivement.

En attendant ce beau jour, « amis » musulmans, souffrez simplement que nous nourrissions quelque légitime méfiance.

Silvio Molenaar

http://www.bvoltaire.fr/  du 22/02/2014

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43