Famille, LECTURE

Il Faut Etre Eveillé Pour Réagir !

europe

« Le premier qui dort réveille l’autre ! »

La colère fut le premier mot de l’Europe !
Depuis la colère d’Achille, au premier vers de l’Iliade, le mythe de Sisyphe cher à « Albert Camus », en passant par la fureur du Dieu biblique, ce sentiment électrise toute la tradition occidentale.
La colère des dieux relayée par les humains est salutaire, elle nous réveille, stimule, galvanise, comme les embruns d’une mer en furie.

Mais sous vos climats laiteux – je vous écris de Grèce –, la colère extravertie, héritée des dieux de l’Olympe, est mal vue, dérangeante, trop sauvage, comme le paysage qui m’entoure.
On passe vite soit pour un fâcheux présomptueux, un affreux réac, un indécrottable facho ou, lorsqu’on est une femme, pour une hystérique ou une furie.

Sous le couvert d’une illusoire nouvelle morale pour tous, ou d’un Valls à mille temps, l’invective à la bouche, la colère légitime de nos indignés de service semble curieusement, mezza voce, se mettre en sourdine… Même Mélenchon, Chevènement, Régis Debray ou Dieudonné rentrent dans le rang ou se couchent, dans l’attente d’illusoires tsunamis dans les urnes.

La meute semble repue, la soupe médiatique est bonne :

avale des couleuvres et tais-toi !


Pour ceux qui ont de l’oseille, Bibendum s’enrichit de nouvelles étoiles.
Les agendas annoncent les échéances électorales prochaines.
On ira voter entre la poire et le fromage.
Au diable le verdict des urnes.
Comme si le bulletin Bleu Marine allait changer quelque chose, comme si le combat, depuis Gramsci, ne se situait pas ailleurs, sur le terrain culturel.

Il est où, le « gramscisme » de droite que l’on nous promettait ?
Même« Éléments » et « Nouvelle École » s’embourgeoisent.
Que sont nos « empêcheurs de penser en rond » devenus ?
Jean-Edern Hallier nous avait pourtant prévenus :
« Le premier qui dort réveille l’autre ! »
La classe intellectuelle hiberne-t-elle définitivement, confortablement attablée chez Drouant ou chez Lipp, somnolant entre les flatulences des flagellateurs homologués et les éructations « BHLiennes » des rentiers de l’indignation sélective ?

Dans les lupanars cathodiques de la pensée travestie, nos mandarins soulagés ressemblent de plus en plus à des « indicateurs » de police, au mieux de chemin de fer, versant une larme nostalgique sur les trains de l’Histoire qui leur sont passés sous le nez.
Sur le canapé du bordel médiatique, seuls les clandestins ou les rebelles y lisent encore du Rainer Maria Rilke, avant de rejoindre la tanière des loups, « loin des bouzins de « Tel Quel » puant la médecine légale qui reconstruisent le labyrinthe pour y répandre leur sciure» que dénonçait Dominique de Roux.

Disparu trop tôt, le fondateur des « Cahiers de l’Herne » y côtoie le polémologue Julien Freund et son épitaphe insurgée :
« Sachons être suspects.
C’est le signe d’un esprit libre et indépendant, surtout en milieu intellectuel.
 »
C’est sous ce signe incandescent que s’est forgée l’épée d’un Alain de Benoist, Renaud Camus, Dominique Jamet, que se sont aiguisées les plumes au vitriol de Boulevard Voltaire, plus indispensable que jamais.

« Quand on représente une cause « presque’ perdue, il faut sonner de la trompette, sauter sur son cheval, tenter la dernière sortie… », nous exhorte encore « l’ultra-réactionnaire » Jean Raspail dans « Le Camp des Saints ».
Qualifié de « livre raciste » par « Libération » ou de « roman-brûlot d’un provocateur impénitent » par « L’Express », voilà au moins deux bonnes raisons pour s’y replonger, toutes affaires cessantes.

Et en le refermant de se dire qu’il y a urgence, que l’on n’a plus rien à perdre et que l’on ne pourra plus jamais écrire comme avant…

Dans une France peluchée, ankylosée, aphone, redevenons suspects, radicalement suspects, en colère viscéralement.

« La colère, ça fait vivre… », assure mon compatriote Richard Bohringer :
« Quand tu n’es plus en colère, t’es foutu ! »

José Meidinger

http://www.bvoltaire.fr/  du 02/03/2014

 

 

télé

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43