Archive | 04/03/2014

Nous Sommes Corvéables A Merci !

francais-de-souche(1)

Les Français financent les innombrables recours des clandestins

Un article paru dans Nice Provence Info s’émeut du « tsunami » du nombre de demandes d’aides juridictionnelles par les clandestins, sous lesquelles croulent les tribunaux administratifs, et particulièrement celui de Nice proche de la frontière italienne, au détriment forcément des affaires courantes.
Lors d’une audience qui s’est tenue fin janvier, la Présidente de ce Tribunal a déclaré que le contentieux des étrangers, en hausse constante, représentait 41 % de l’ensemble des contentieux sur Nice, allant même jusqu’à parler de « croissance exponentielle », d’autant que cette hausse spectaculaire s’ajoute à celle liée au « DALO »( droit au logement opposable) montant elle aussi « en puissance », a t-elle précisé.

Un rapport de l’ »IGA » (Inspection Générale de l’Administration), titré « L’évolution et la maîtrise des dépenses de contentieux » et mis en ligne à la fin de l’année 2013, indique que les demandes ont augmenté de plus de 25% en 3 ans, et qu’entre 2008 et 2012 les litiges spécifiques aux ressortissants étrangers ont fait doubler les frais des préfectures, passant de 8,5 à 15,6 millions d’euros.
Et ce, d’autant plus que ces étrangers peuvent cumuler une dizaine de contentieux les uns à la suite des autres.

Les frais engagés sont considérables (frais de contentieux, charge de travail des employés de préfectures, frais de policiers et de gendarmerie, frais d’hébergement, etc), mais outre le coût exorbitant, sur un plan strictement pratique les préfectures peinent à suivre « l’explosion du contentieux », et doivent « dédier des moyens supplémentaires à la défense juridictionnelle, ce qui est préjudiciable au reste de leur activité », nous explique le rapport.

Parmi les postes financiers les plus coûteux, est pointée du doigt l’aide juridictionnelle apportée aux clandestins au prétexte des « droits » qu’ils sont habilités à réclamer, grâce à l’action fervente des associations grassement subventionnées par l’Etat, et par les collectivités territoriales.

Les contribuables financent donc des associations autorisées par l’Etat à exercer, afin de permettre aux étrangers illégaux (donc hors-la-loi) d’être aidés financièrement dans leurs démarches par ces mêmes contribuables.
Autrement dit, les citoyens légaux ouvrent par deux fois leur porte-monnaie pour aider financièrement des gens non autorisés afin qu’ils contreviennent à leurs lois et portent finalement plainte contre eux, par administration interposée !

Bienvenue en France !

En tapant les mots « étrangers en situation illégale » sur internet, j’ai eu la surprise de constater que le mot-clé « illégale » était remplacé d’office par « irrégulière », ce qui transforme évidemment tout le sens de la formule.
Car dans l’illégalité il y a bien la notion d’être hors-la-loi (« contre la loi » dit le Quillet), alors que l’irrégularité sous-entend une anomalie à corriger.
On use du même artifice abusif avec le terme « sans papiers » désignant les clandestins illégaux, afin là encore de les considérer comme de malheureuses victimes d’une anomalie administrative à laquelle il faudra pallier plus ou moins urgemment.

Comme il est d’usage de le rappeler, le clandestin (terme jugé trop stigmatisant par les « aficionados » de la « novlangue orwelienne », et donc tombant peu à peu en désuétude malgré sa justesse sémantique) bénéficie de droits, malgré l’illégalité notoire de sa présence, sans toutefois qu’il soit prévu pour lui de devoirs envers le pays qui l’accueille.

Par le principe bien connu des vases communicants, nous avons donc nous, en tant que Français légaux, des devoirs envers eux, et donc de moins en moins de droits.

Depuis 1er janvier 2014, le timbre à 35 euros payable par toute personne saisissant la Justice, n’est plus en vigueur, Mme Taubira ayant estimé cette mesure inéquitable et trop peu rentable puisqu’il n’a rapporté pour l’année 2013 que 60 millions d’euros.
Or, l’aide juridictionnelle coûte aux contribuables 379 millions d’euros annuels et ce timbre permettait d’éviter les plaintes abusives engorgeant les tribunaux pour pas grand-chose.
Pour compenser le manque à gagner, c’est donc désormais à l’ensemble des Français de financer ces frais de justice, et notamment ceux des étrangers qui vont « contre la loi ».
C’est la version « équitable » de Mme Taubira…

Lorsqu’un citoyen « lambda » remplit son dossier de demande d’aide, il lui est demandé divers documents obligatoires, faute de quoi sa demande est purement et simplement refusée.
Un étranger illégal, n’ayant officiellement ni emploi, ni existence « légale » en France, ne peut pas fournir ces documents justifiant de ressources minimales.
Il est donc considéré d’emblée que du fait de son étrangéité (sur quelles preuves ?), il n’a pas de revenus suffisants pour se payer un avocat.
A contrario, à vous, on vous demandera la preuve tangible de vos revenus pour votre dossier, sinon c’est niet !

On le voit, même en période de crise, les cordons de la bourse de la France rancie et raciste restent toujours lâchés à tous les vents et à tous les droits.
Et pendant ce temps-là, le nombre de Français n’ayant pas les moyens de partir en vacances est lui aussi en pleine « croissance exponentielle »…

Caroline Alamachère

http://ripostelaique.com/  du 04/03/2014

 

affiche9mars-723x1024

A tous les droits…sauf  les nôtres !

L’ Histoire N’Est Jamais Ecrite.

soljenitsine

Vladimir Poutine &
Alexandre Soljenitsyne

Pendant que l’armée russe était occupée à restaurer la puissance du monde orthodoxe en Crimée, l’Amérique en était réduite à focaliser son attention sur la cérémonie des Oscars.

C’est une actrice d’origine africaine qui a reçu la récompense suprême pour un obscur film sur l’esclavage.
On ne saurait mieux résumer tout le fossé qui sépare l’Europe du cloaque que sont les ploutocraties occidentales, les USA actuels en étant le coeur nucléaire.

La semaine dernière, nous avons vu ce qu’était un empire blanc mené par un homme doté d’une vision et d’une volonté.
La fin de l’histoire en laquelle les élites occidentales veulent nous faire croire, à grand renfort de loisirs et autres artifices spectaculaires, a brièvement cessé ces derniers jours par l’apparition de quelques milliers de troupes de choc russes.

Les sociétés avachies d’Occident, avec leurs plaies électoralistes et leurs politiciens perclus de bavardages, ont soudain vu surgir à l’Est les visages anonymes de la force pure.
Ces encravatés, gavés d’argent et confits d’arrogance, sont soudain partis se planquer sous leurs lits.
Les troupeaux du parlementarisme ont ravalé leur suffisance pour guetter avec angoisse les mouvements des cohortes du nouveau Tsar.
Les rares audacieux hurlaient au pacifisme, après avoir soufflé sur les braises à grand renfort de mantras droits-de-l’hommistes.

La violence, c’est l’histoire.
Qu’à Dieu ne plaise de faire rapidement advenir un changement de paradigme aussi radical pour les peuples d’Europe de l’Ouest, afin qu’une élite nouvelle prenne en mains leur destinée.

On a vu aussi, qu’en 2014, il était possible en 48 heures de renverser du tout au tout une situation à l’échelle d’un continent, et au delà.

Les esprits chagrins diront que la Russie est loin d’être sauve de la corruption, des enrichissements oligarchiques, d’injustices sociales.
C’est vrai.
Mais nous avons là un pays qui s’extrait de 70 ans de totalitarisme.
En face, les “démocraties” de l’Ouest sombrent progressivement dans un nihilisme de plus en plus brutal, de plus en plus loufoque, mettant en oeuvre une nouvelle forme de totalitarisme.
L’Ouest, comme disait le grand « Soljenistyne », affronte une crise plus grave que la Russie soviétique.
C’est une crise spirituelle.

Poutine a amorcé la grande contre-révolution que nous appelons de nos voeux en Europe.
Elle n’en est qu’à ses débuts.
Mais l’histoire s’accélère.

Soyons prêts, nous aussi.

Poellgor skridaozan

http://breizatao.com/  du 03/03/2014

L’ Eglise Tolère Mais L’ Islam Tue !

notre-dame1-e1383329371452

Les chrétiens ont tout à perdre avec l’immigration débridée actuelle

Les Suisses nous ont montré la voie.
On leur avait promis 8 000 immigrés par an, ils en reçoivent 80 000 et ni eux ni l’économie ne peuvent suivre.
Ils ont donc voté pour avoir le droit de choisir qui peut s’installer chez eux, de qui ils ont besoin et de qui ils n’ont pas besoin.

Nous aimerions nous aussi avoir ce droit et c’est pourquoi nous manifesterons dimanche prochain 9 mars pour réclamer un referendum sur l’immigration.
J’aimerais aujourd’hui expliquer aux lecteurs de « Nouvelles de France » en quoi les chrétiens sont concernés, peut-être même plus que les autres, par l’immigration et par cette manifestation.
Et si nous insistons sur l’islamisation, ce n’est pas pour faire entrer notre préoccupation majeure dans le thème de l’immigration mais parce que, comme l’a reconnu Nicolas Sarkozy pendant le débat entre les deux tours de la présidentielle, 80% des immigrés viennent de pays musulmans.

Pourquoi, donc, les chrétiens sont-ils peut-être encore plus concernés que les autres ?
Certes, les chrétiens, comme les athées, les juifs, les bouddhistes… se battent pour défendre leurs emplois menacés par la concurrence déloyale et les bas salaires véhiculés par l’immigration, certes ils se battent pour défendre un bien fondamental, la liberté de croire ou de ne pas croire et en tout cas de choisir leur Dieu et leur religion ou non religion, certes ils tiennent à la liberté d’aimer qui ils veulent, chrétien, athée, juif, bouddhiste ou musulman, certes ils se battent pour l’égalité des hommes et des femmes, ou encore parce qu’ils ne veulent pas manger sans le savoir et sans le vouloir la viande sacrifiée au nom d’Allah d’un animal qu’on a fait délibérément souffrir.
Ils se battent pour qu’à l’école on ne manipule pas leurs enfants, qu’on ne leur fasse pas apprendre l’histoire des pays africains mais celle de leur pays, celle de Clovis comme celle d’Henri IV , celle de Napoléon comme celle de Clémenceau, ils se battent pour qu’on leur fasse découvrir le sens du beau par la fréquentation de Molière ou de Hugo…
Bref, nous avons mille raisons de nous opposer au remplacement de peuple et de civilisation que nous voyons à l’œuvre, quelles que soient nos convictions, nos éthiques, nos philosophies, nos choix sociétaux.

Mais les chrétiens ont sans doute quelques raisons supplémentaires parce qu’ils ont bien plus à perdre encore.
-Non seulement parce que la réalité du christianisme, actuellement, dans les pays musulmans, c’est l’assassinat des chrétiens, la destruction des églises ou même la réhabilitation de l’ancien impôt (jizia) payé par les non musulmans comme c’est le cas en Syrie dans une des zones tenues par les rebelles.
-Non seulement parce que les chiites iraniens, auxquels Dieudonné fait de la propagande en France n’ont qu’une idée en tête, la conversion des chrétiens à l’islam afin de préparer le retour de Jésus qui serait là pour convertir tous les musulmans…
-Mais surtout, parce que l’islam est un système hégémonique qui ne supporte aucune concurrence, aucune comparaison, et que, déjà, dans trop d’écoles ou de mairies, on a fait disparaître la crèche, (que respectent pourtant et installent bien des athées) et même parfois le sapin de Noël… même les couronnes accompagnant les galettes des rois ont été bannies à Brest en 2013… parce qu’elles portaient le nom d’Epiphanie !
Et tout cela pour ne pas choquer les adeptes d’une soi-disant religion qui voit dans le christianisme un culte païen,
les chrétiens, appelés « gens du Livre » étant également appelés dans le coran « les associateurs » parce qu’ils adoreraient 3 divinités, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Le verset 29 de la sourate 9 est d’ailleurs très explicite :
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier, n’interdisent pas ce qu’Allah et son prophète ont défendu, et ceux des Gens du Livre, qui ne professent pas la vraie religion, combattez-les jusqu’à ce qu’ils payent la « jizia » de leurs propres mains, alors qu’ils soient humiliés. »

Parce que, tout de même, qu’est-ce qui pourrait rapprocher musulmans et chrétiens ?
RIEN, j’ose le dire.
Tout les sépare.
-Le Dieu chrétien est un Dieu d’amour, si plein de bonté qu’il a préféré offrir son propre fils en sacrifice au lieu de punir les hommes.
-Le Dieu musulman est un Dieu de haine, de colère et de violence envers tout ce qui n’est pas musulman et même envers les musulmans eux-mêmes :
« La guerre vous est prescrite, et cette prescription vous l’avez en horreur.
Mais il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose qui constitue pourtant un bien pour vous ; et il se peut que vous chérissiez une autre alors qu’elle constitue un mal pour vous.
Allah le sait et vous ne le savez pas
. » Verset 216, sourate 2.
-Le Dieu chrétien est un Dieu de pardon qui respecte les femmes, l’attitude de Jésus envers Marie-Madeleine est édifiante.
-Le Dieu musulman met les femmes parmi les sous-êtres, éternelles mineures, et ne parle que punitions, flagellations et lapidations…
Jamais de pardon.
D’ailleurs on ne peut mieux montrer ce qui sépare musulman et chrétien qu’en comparant deux fêtes extrêmement importantes :
-Les chrétiens ont choisi de faire de la naissance du Christ LA FETE par excellence.
Regardons ses symboles :
Un bébé innocent et pur, qui jamais ne tuera et ne sera que bonté et amour.
Un père et une mère démunis qui acceptent leur situation et se contentent de la crèche, de l’âne et du bœuf sans avoir même l’idée de supplier ou de menacer pour avoir autre chose.
Des cadeaux amenés par des rois mages qui symbolisent l’acceptation de tous les peuples de la terre de Jésus mais aussi l’acceptation par Jésus de tous les peuples de la terre et de toutes les différences.
-Les musulmans (ou plutôt leur prophète Mahomet, parce que, en islam, il n’y a aucune liberté, aucun choix possible, l’homme doit obéissance à un homme mort il y a 1400 ans… ) ont choisi de faire de l’Aïd LA FETE par excellence.
Regardons le symbole :
On tue, on égorge, on laisse de jeunes enfants se repaître de cette vue, de ces odeurs…
On mettra ici encore en parallèle la marche vers le progrès du christianisme qui a transformé la bête sacrifiée des origines, la victime (hostia en latin) en une hostie riche en symboles qui élève l’homme en lui demandant de ne pas répondre de façon bestiale mais de sublimer ses actes.

Bref, l’islam est bien ce qui menace de façon durable et profonde les chrétiens.
D’ailleurs, un certain nombre des 57 pays musulmans que compte la planète étaient chrétiens, avant d’être conquis par le glaive…

Que reste-t-il du christianisme à Byzance renommée Constantinople par le très chrétien Constantin et devenue Istambul, dans les anciennes provinces romaines d’Egypte et d’Afrique du Nord, au Nord du Moyen Orient où se trouvait pourtant le tombeau de Jésus-Christ ou dans les Balkans… ?

Le rapprochement islam-christianisme qu’une partie de la hiérarchie catholique et certains responsables associatifs catholiques voudraient imposer n’est qu’un jeu de dupes dans lequel les chrétiens sont instrumentalisés pour mieux être mangés, l’histoire le prouve.
Certains croient que l’islam pourrait ramener Dieu en Europe, comme l’a affirmé le Cardinal « Tauran », ils n’ont pas compris qu’en islam, il ne peut y avoir qu’un Dieu et qu’une seule obéissance.

Il faut écouter le père Boulad, un des prêtres les plus lucides sur l’islam, qu’il connaît parfaitement puisqu’il vit en Egypte, pour ne pas croire aux mirages qu’on agite en permanence devant les yeux de celui qu’on veut tromper.

Il a fallu 7 siècles à l’Espagne catholique pour chasser les occupants musulmans…
J’aimerais, quant à moi, que l’on arrête, simplement, cette immigration massive, qu’on donne le temps aux immigrés installés non seulement de s’intégrer mais de s’assimiler comme l’ont fait avant eux et avec le succès que l’on connaît Italiens, Espagnols, Polonais, Portugais… et que l’on impose sans pitié et sans restriction le respect de nos lois afin que nos enfants et petits-enfants vivent en paix et libres.

Est-ce trop demander ?

Christine Tasin

http://www.ndf.fr/  du 03/03/2014

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43