Archive | 05/06/2014

Une Devise : Construire Sur Le Chaos !

attention-300x225 (1)

Le Nouvel Ordre Mondial à nos Portes

Le Nouvel Ordre Mondial (« N.O.M »)est officiellement un terme qui est employé pour parler de la mondialisation, mais pas la mondialisation économique du style « OMS », pas la mondialisation de la sécurité mondiale du genre « ONU », ou la mondialisation de la force genre « OTAN », mais bien une mondialisation politique, religieuse, avec des caractères économique, culturel, c’est ça le Nouvel Ordre Mondial.
Mais c’est aussi un plan, que les sociétés secrète tentent de mettre en application depuis des millénaires (depuis Babylone).
Certaines sociétés secrètes ont le même agenda et son nom est le Nouvel Ordre Mondial.

Le Nouvel Ordre Mondial est la mise en place d’une dictature internationale de type communiste déguisée sous le mot « humanisme », où les peuples seront soumis d’obéir à la loi internationale de force sous peine d’être nettoyé.

Pas d’indépendance = pas de résistance.
Dépendance signifie, en d’autres mots, plus de contrôle.

Le nouvel ordre mondial s’affiche publiquement.
Plusieurs leaders de différents pays, personnalités bien connues et grands médias ne se cachent plus pour annoncer publiquement leur agenda.

La globalisation par les marché financiers dérèglementés à la sauce capitaliste débridé complètement hors de contrôle et sans éthique nous ont mené tout droit à la grande dépression mondiale que nous connaissons aujourd’hui.
La bulle des produits dérivés, la cause réelle de la crise actuelle, est leur monstrueuse création qui va maintenant engloutir le reste de l’économie mondiale dans un immense trou noir sidéral !
A moins que nous décidions de la neutraliser immédiatement et de complètement la démanteler.
Néanmoins, il ne faudrait pas perdre de vue qu’il n’y aura pas plus d’issue, ni d’avenir viable dans un système fractionnaire bancaire où la création de l’argent ex-nihilo basé sur le crédit, la dette, est entre les mains de banquiers privés.

Mais que demandent tous ces politiciens, financiers et banquiers — ces grands philosophes gardiens du bien commun et sauveurs de l’humanité, en concert avec les médias ?
Un nouvel ordre mondial.
C’est-à-dire davantage de cette même globalisation qui a plongé le monde dans la dépression et le chaos à venir.

C’est exactement ce dont les chefs des pays membres du G-20 ont discuté ce 2 avril 2009, à Londres, alors qu’à l’extérieur, on se prépare à électrifier les protestants.
Une nouvelle monnaie mondiale, une banque mondiale, ainsi que de nouvelles institutions financières supranationales qui auront un pouvoir transcendant la souveraineté des nations de la planète.

Qui se propose d’être à la tête de tout cela ?
Les mêmes artisans de cette débâcle économique qui n’ont absolument pas manqué l’occasion, pour ne pas dire simplement prévu, de profiter énormément de celle-ci.
Ils ne seraient pas parvenus à vendre le concept de gouvernance mondiale aux populations du monde sans profondément déstabiliser le Système en créant le chaos et la confusion totale dans la matrice économique, engendrant ainsi la peur, l’insécurité et le désespoir.

Problème — Réaction — Solution.
C’est typique et vieux comme le monde.
On créé un problème qui causera alors une réaction, ensuite de quoi on apporte notre solution déjà préparée d’avance qui satisfait nos objectifs et notre agenda.
Le clou du spectacle, c’est qu’il y a des tonnes d’argent à faire à chaque étape du chemin vers le but ultime de consolidation et de concentration du pouvoir.

 

Image de prévisualisation YouTube

Gaetan antiNOM  sur   »Facebook »

france.eternelle.over-blog.com/  du 04/06/2014

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43