Archive | 04/08/2014

La Décadence, Ici, C’Est Maintenant !

djihad

Où vous cachez-vous Patriotes ?

Il faut sauver notre France !

Quand on naturalise 200.000 étrangers par an, pour la plupart inassimilables, que ceux ci imposent voile, halal, prières dans les rues, discriminent les femmes et insultent leurs hôtes, quand ils sèment des paraboles TV aux balcons pour mieux suivre la culture de leurs racines, qu’ils manifestent malgré les interdictions, vandalisent, incendient, partent combattre pour le djihad, fleur de jasmin à la kalachnikov, c’est la France qui devient petit à petit la fille aînée du prophète.

Quand l’opinion publique ne réagit plus au califat islamo-nazi de Mossoul qui a placardé sur les maisons des chrétiens d’Orient, un Ü discriminatoire, comme jadis les étoiles jaunes sur les biens juifs, quand on assassine des enfants dans les écoles ou des militaires dans les rues, que les forces de l’ordre se font caillasser et n’osent plus pénétrer dans certaines banlieues, que les habitants de souche fuient en zone périurbaine pour éviter un voisinage violent, que les jeunes bacs + 5 s’exilent et que des   « bacs + allocations » les remplacent, c’est le règne des communautés et l’agonie de la République.

Quand les églises sont le théâtre de scènes obscènes, quand en classe on incite les garçons à imiter les filles et à jouer à la poupée Barbie.
Quand on supprime note, sélection, que l’échec au bac devient miraculeux, que le peuple ne pense qu’aux jeux, aux défilés gays, aux loisirs et refuse tout effort au travail, quand il amnistie les condamnés politiques et élit toujours, menteurs, incapables et profiteurs, c’est la décomposition des valeurs d’une civilisation !

Quand 5 millions de chômeurs et 8 millions de pauvres pointent aux restos du cœur et aux bureaux d’aides vitales, alors qu’élus et hauts fonctionnaires s’agrippent à leurs confortables privilèges, que le ministre du budget, yeux dans les… poches, planque son magot en Suisse, que son successeur ne cherche qu’à déposer son postérieur dans une commission européenne, aux rentes à vie, que la droite s’étripe en querelles d’égos, plus soucieux du bien privé que du bien commun, qu’elle nage dans des magouilles sans fin où aucun électeur ne peut déceler qui a subtilisé la cagnotte UMP, quand le président normal se voit ridiculisé, par une gamine « rom », par une virée en scooter, par des affronts de chefs d’état étranger, qu’il prévoit le vote des étrangers, et assure l’indulgence pour les délits passibles de 5 ans, qu’il couvre sa garde des sceaux, arracheuse de dents notoire, qu’un mur des cons affiche des opposants plutôt que des délinquants, qu’on inflige 9 mois de prison ferme pour une caricature, que des agresseurs de personnes sont relaxés, c’est le signe que notre société a atteint un stade mortifère de déliquescence.

Notre civilisation comme les précédentes étant mortelle, et comme aucun Charles Martel ne chevauche à l’horizon politique, c’est bien un parfum lent d’incitation au suicide que nous sentons aujourd’hui.

Le tragique c’est que nous sommes, nous, victimes de ce drame de l’Histoire.

Guy d’U5D

http://www.les4verites.com/  du 04/08/2014

 

miege19 (1)

Les Dix Actions De Moïse Valls !

panique-163x109-e1374775571574

 

Les REVEs sont-ils REVElateurs ?

Les moins jeunes se souviennent encore de cette phrase inoubliable de Thierry Roland, à la 89e minute d’un match de football « Bulgarie-France, en 1976 :
« Monsieur Foote, vous êtes un salaud ! ».
Emporté par son élan, il voulait même le mettre en prison !
L’arbitre anglais ainsi appelé venait de siffler un penalty scandaleux contre l’équipe de France, après avoir, tout au long de la partie, arbitré à sens unique, et multiplié les décisions défavorables à nos couleurs.
(http://dai.ly/xrkfmp)

J’ai fait un curieux rêve, la nuit dernière.

Thierry Roland était ressuscité,  et revenait au micro.
Mais au lieu de s’indigner contre les arbitres hostiles à la France, il commentait les prestations de Manuel Valls, et concluait toutes ses actions politiques par la même phrase, mais adressée à l’actuel premier ministre :
Manuel Valls, vous êtes un salaud !

Le rêve ayant eu lieu au petit matin, j’ai pu, en me concentrant fortement, restituer les principales actions dans lesquelles l’hôte de Matignon, hier ministre de l’Intérieur, était impliqué.
Et, avant de prendre mon petit déjeuner, je me précipite sur mon ordinateur, pour ne rien oublier…

PREMIERE ACTION : AFFAIRE MERIC

Une bagarre entre jeunes antifas et jeunes nationalistes tourne mal.
Les agresseurs antifas laissent un des leurs (par ailleurs d’une santé fragile), « Clément Méric », sur le carreau.
Bien qu’en possession d’une vidéo qui confirme que l’auteur du coup de poing, « Esteban Morillo », était agressé par plusieurs personnes, dont la victime, qui a essayé de le frapper par derrière, Manuel Valls n’en révèle l’existence qu’un mois après.

Dans la foulée, au prix d’un véritable mensonge d’Etat, et d’une grossière manipulation médiatique de militants se disant journalistes, il a orchestré la dissolution de quatre groupuscules, Troisième Voie, les JNR, l’œuvre Française et les JN, qui n’avaient pourtant pas grand-chose à voir avec le drame.
Il ira encore plus loin dans l’arbitraire, en dissolvant l’association « Envie de Rêver » qui gérait le Local de Serge Ayoub, faisant fermer ce bar qui était un lieu de rencontres et de débats.

Plus sordide encore, il laissera « Samuel Dufour », proche d’ »Esteban », qui n’a pas donné un seul coup lors de la bagarre, en prison pendant un an, lieu où croupit toujours le jeune homme auteur du coup de poing mortel.
Ces deux jeunes garçons étaient d’origine modeste, ouvriers, et n’avaient jamais eu affaire à la justice, contrairement à nombre de racailles multirécidivistes, qui, en liberté, agressent nos compatriotes.
Ecoutons le réquisitoire de « Serge Ayoub » contre le ministre de l’Intérieur, dans une vidéo de « Guy Sauvage », intitulée : « J’accuse ».

 

Image de prévisualisation YouTube

 

DEUXIEME ACTION : ARRESTATIONS SELECTIVES

Lors des manifestations contre le mariage homosexuel, alors qu’à deux reprises, il y plus d’un million de personnes, le ministre de l’Intérieur ordonne à ses policiers de minorer le nombre, de manière ridicule, à 300.000.
Tandis que ces démonstrations se déroulent dans un climat bon enfant, sans aucune vitrine brisée, sans aucune voiture incendiée, il ordonne à des équipes de police de multiplier les provocations, de gazer des familles sur les Champs-Elysées, de faire du chiffre au niveau des arrestations, pour mieux discréditer un mouvement qui, par son ampleur, met ce régime en difficulté.
Le sommet sera atteint lors de Jour de Colère, où, alors que tout se déroulait pour le mieux, 250 personnes tomberont dans une véritable souricière, et seront arrêtées.
A comparer avec l’impunité totale dont bénéficient les islamoracailles du Trocadéro, les antifas de Nantes ou les Femen à Notre-Dame.
Cela n’empêche pas Valls de faire un grand numéro de claquettes sur la République, et de cibler l’extrême droite…
(http://dai.ly/x1asbz7)

TROISIEME ACTION : L’ISLAM RELIGION D’ETAT

Valls fait un grand numéro sur la laïcité et la République.
Dans les faits, dès sa nomination, il va inaugurer les mosquées de Cergy et de Strasbourg, en violation avec la loi de 1905.
Il multiplie les ruptures du jeûne du ramadan, ce qu’il continuera, comme Premier ministre, à Courcouronnes.
Là, il tiendra ces propos hallucinants :

« En partageant ce repas de rupture du jeûne, je veux dire, avec force, que les musulmans de France, c’est la France.
Il y a aujourd’hui trop, beaucoup trop, de paroles, d’actes, qui visent les musulmans de France
 ».

Par ces mots, le Premier ministre, par une inversion des faits grossière, oublie les soldats d’Allah, responsables de trop d’agressions, trop souvent mortelles, trop souvent au couteau, trop souvent au niveau de la gorge, que subissent de leur part nos compatriotes, accusés de malmener les malheureux musulmans.
Par cette forfaiture, Valls, qui est favorable au financement public des mosquées, encourage les associations musulmanes à multiplier les attaques judiciaires contre les esprits libres qui refusent l’islamisation de notre pays.
Par sa politique migratoire, lui qui se déclare lié pour la vie à Israël, met en danger les juifs de ce pays, en implantant sur notre territoire des milliers de « Merah-Nemmouche » potentiels.
Il osait le dire devant les islamo-collabos socialistes, à La Rochelle, en 2013…

QUATRIEME ACTION : MENSONGES SUR SON PASSE

Notre premier ministre a fait toute sa carrière sur le mythe d’un père résistant au franquisme, ayant fui la dictature du caudillo.
Il s’est présenté au Parti socialiste comme l’enfant d’une famille modeste immigrée.
Il a fallu une enquête serrée d’Emmanuel Ratier, dans le livre « Le vrai visage de Manuel Valls », pour découvrir que l’homme a grossièrement menti sur son passé.
Il est d’abord né à Barcelone, en 1962, ce qui est curieux quand on se dit l’enfant d’un réfugié politique espagnol, quand on connaît ce qu’étaient les méthodes de Franco.
Il est à noter qu’aucun journaliste n’évoquera ce livre, sauf l’ineffable « Domenach », en service commandé, qui en profitera pour essayer de le démolir en deux coups trois mouvements… sans rien prouver.
Voilà l’intégralité de l’interview accordée à « TV-Libertés » par l’auteur du livre, qui fera, par ailleurs, de croustillantes révélations sur l’engagement pro-palestinien de Manuel Valls, jusqu’en 2009. Nous avons donc un premier ministre, qui rêve d’être président de notre pays, naturalisé français en 1981, qui se permet de mentir grossièrement, sans vergogne, sur son passé, s’inventant, pour avoir une bonne image de gauche, un père résistant qu’il n’a jamais eu, et des origines modestes bien éloignées de la réalité de la plus riche famille de Catalogne…

Image de prévisualisation YouTube

CINQUIEME ACTION : COMPLICE DU GRAND REMPLACEMENT

Les chiffres sont effrayants.

On annonce officiellement 3.398.300 chômeurs de catégorie A.
Au total, quand on ajoute d’autres catégories (A, B, C, D, E), cela représente 5.719.400 demandeurs d’emplois, soit une augmentation de 5,7 % sur une année.
C’est dans ce contexte que plus de 250.000 étrangers nouveaux s’installent en France chaque année, et que 16.000 clandestins de plus qu’en 2012 ont été régularisés en 2013, soit un total de 50.000 clandestins régularisés.
Le nombre de demandeurs d’asile a explosé, atteignant 60.000 demandes.
Ce régime, dans ce contexte, ose accorder davantage de visas aux pays de l’Afrique du Nord.
Il a fait voter, symboliquement, le retrait de la franchise de 30 euros aux étrangers pour pouvoir disposer des soins gratuits, AME et CMU.

Dans le même temps, il restreint l’accès aux soins des Français, au nom des nécessaires économies.
Perdant le vote des classes populaires, il a tout fait pour donner le droit de vote aux immigrés, espérant ainsi se constituer un électorat de secours.
La dernière ignominie du gouvernement Valls concerne la politique familiale.
En diminuant la part fiscale du quotient familial, la limitant à 1500 euros, dans un contexte où ceux qui travaillent sont pressurés d’impôts pour nourrir les parasites politiciens et ceux qui ne travaillent pas (de plus en plus de nationalité étrangère), ce message est fort clair.
Les familles françaises des classes moyennes qui veulent faire des enfants n’auront plus les avantages fiscaux qui les aidaient à mener à bien ce projet, tandis que les familles étrangères, qui vivent pour beaucoup des allocations familiales, continueront à le faire, de plus en plus nombreux.
Et bien évidemment, les agressions, dont seront majoritairement victimes nos compatriotes, augmenteront.
Valls et son gouvernement ont sur les mains le sang de nos compatriotes, et sur leurs consciences les cris des femmes violées (200 par jour !), trop souvent pas des multirécidivistes d’origine étrangère.
Quant aux caisses solidaires, elles seront de plus en plus en déficit, et les Français seront contraints de se serrer la ceinture, pour financer l’assistanat.
Conclusion, comment ne pas aller dans le sens de Renaud Camus, et de parler d’accélération du Grand Remplacement.

Image de prévisualisation YouTube

SIXIEME ACTION : LES PASSE-DROITS DE SON EPOUSE

Notre nouveau Premier ministre n’a que le mot République à la bouche.
Son président (pour combien de temps encore ?) parlait même, durant la campagne, de « République irréprochable ».
En tant que ministre de l’Intérieur, il n’a cessé de nous marteler que les automobilistes devaient être davantage verbalisés, qu’il fallait réduire la vitesse sur les nationales, les départementales et les autoroutes, sans oublier les centres-villes.
Bref, toujours plus de radar, toujours plus de répression.
Pourtant, il se dit que lors de ses déplacements, systématiquement, son chauffeur, sous ses ordres, multiplie les excès de vitesse et les entorses au code la Route, en toute impunité.
Encore plus grave, l’épisode de son épouse, « Anne Gravoin », usant de son autorité d’épouse du ministre de l’Intérieur pour faire sauter une contravention d’une amie (17 euros), venue lui rendre visite dans le 11e arrondissement, aurait dû, dans un pays normal, lui valoir de devoir remettre immédiatement sa démission, pour abus de pouvoir.
En effet, comment peut-on rester au pouvoir quand on rackette sans vergogne les automobilistes, qui se prennent des amendes de 90, 135 euros ou plus, pour rouler à 52 à l’heure sur une deux voies limitée à 50, ou pour un défaut de ceinture quand on va acheter un pain à 300 mètres de chez soi, et qu’on absout une copine de son épouse, pour la somme de 17 euros, tout en engueulant le malheureux policier qui a osé ce crime de lèse-copine du ministre ?
On se croirait revenu sous l’Ancien Régime, et ses privilèges, voire dans une république bananière.
Ecoutons, pour mieux savourer comment il se moque de la figure des Français, ce passage où Valls ose réclamer la démission de Claude Guéant…
(voir riposte Laïque)

SEPTIEME ACTION : UN DANGEREUX LIBERTICIDE

Valls est un spécialiste pour faire le coup de l’extrême droite à tout bout de champ.

Il utilise cela pour remettre en cause la liberté internet.
Il veut mettre le CSA sur le dos de sites qui lui déplaisent.
Il multiplie les demandes de censures contre « youtube », « dailymotion » et « twitter ».
Lors de l’affaire Dieudonné, il a gravement remis en cause les libertés publiques, se permettant d’instrumentaliser l’Etat, au service de sa croisade.
Remarquons que pendant ce temps là, Taubira ne disait rien.
L’homme qui a déjà dissous cinq associations classées à l’extrême droite, lors de l’affaire « Méric », parait obsédé par l’idée de faire disparaître tout ce qui le dérange.
Il montre ainsi son vrai visage de petit totalitaire, déguisé en socialiste.
Lors de deux vidéos, Marine Le Pen, puis, lors d’un débat contradictoire, Florian Philippot, assènent quelques vérités sur ce dangereux personnage.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

HUITIEME ACTION : COMPLICE DES MUSULMANS RACISTES

Valls se prétend l’ami des juifs.
Personne n’a oublié sa célèbre phrase :

« Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à Israël ».

Déclaration curieuse de la part du plus Palestinien des socialistes jusqu’à 2009.
Il n’a pas de mots assez forts pour stigmatiser l’extrême droite, jugée bien évidemment raciste.
Mais curieusement, on ne l’entend jamais, et pas davantage les associations dites antiracistes, dire un mot sur les violences des enfants de l’immigration d’Afrique du Nord contre les juifs, alors qu’elles en sont l’unique origine.
Quelle crédibilité accorder à sa prétendue lutte contre l’antisémitisme quand on introduit sur le territoire français, tous les ans, des dizaines de milliers de nouveaux musulmans qui, statistiquement, ne peuvent qu’aggraver les menaces d’agressions contre les juifs, comme on l’a vu lors des dernières manifestations (pourtant interdites) de Barbès, de Sarcelles et place de la République ?
Chose inouïe, alors qu’on était dans une logique de pogrom, le ministre de l’Intérieur du gouvernement Valls envisage de dissoudre la Ligue de Défense Juive, qui, sur le terrain, courageusement, permet d’éviter des ratonnades plus nombreuses contre les juifs.
Message de Valls aux musulmans :

« Votez pour nous, et on vous laisse régler vos comptes avec les juifs en dissolvant leur principal groupe de défense ».

Et après les juifs, ce seront les Français de souche.
Il suffit de regarder cette vidéo pour comprendre qu’effectivement, le danger, en France, c’est la « LDJ »…

Image de prévisualisation YouTube

NEUVIEME ACTION : FEU SUR LES IDENTITAIRES A POITIERS

Ce 20 octobre 2012, 73 jeunes militants de Génération Identitaire se retrouvent sur le toit de la mosquée en construction de Poitiers.
Ils ne se livrent à aucune dégradation, et réclament simplement un référendum sur les constructions de mosquée et l’immigration.
Ils scandent le nom de « Charles Martel ».
C’est immédiatement le lynchage médiatique. Valls n’est pas le dernier, il dénonce « la provocation haineuse et inadmissible »et « les amalgames douteux » du Bloc identitaire. M. Valls « garantit que l’Etat fera preuve de la plus grande fermeté face aux manifestations d’intolérance qui déchirent le pacte social« . Il tiendra parole. Quatre responsables seront placés en garde à vue tout le week-end, et se verront mis sous contrôle policier. Il leur sera interdit de contacter, jusqu’à nouvel ordre, des militants de leur mouvance, et de quitter leur département. Récemment, deux autres responsables nationaux du mouvement seront également mis en examen, alors que l’un d’entre eux était à l’étranger au moment des faits. A comparer avec l’impunité totale dont bénéficient les Femen, qui pourtant, elles, ont vandalisé plusieurs édifices religieux, toujours catholiques, et les antifas, qui ont cassé tout le centre-ville de Nantes et de Rennes. Ecoutons le témoignage de Damien Rieu, président de Génération Identitaire, après sa mise en examen.

 

Image de prévisualisation YouTube

DIXIEME ACTION : L’EUROPEISTE QUI DIT AIMER LA FRANCE

En 2005, Manuel Valls est bien ennuyé.
Il ne sent pas bien cette histoire de référendum sur le TCE, que son parti a demandé à Jacques Chirac, et obtenu, à sa grande surprise.
Dans un premier temps, il s’affirme partisan du non, à un moment où les sondages pour ce vote progressent.
Mais au dernier moment, il se ressaisit, prétendant vouloir défendre l’unité de son parti.
Traduction, pour lui les intérêts du PS sont supérieurs à ceux de la France.
Naturellement, en 2008, au moment du vote du traité de Lisbonne, bafouant le suffrage des électeurs français, il est en première ligne, du côté socialiste, pour voter et faire voter ce texte.
Depuis, ce membre des grandes instances comme « Le Siècle », « Bilderberg », ancien « Young Leader », se montre un des plus farouches européistes, comme s’il voulait se faire pardonner son moment d’égarement de 2005.
Lors de son discours d’investiture, comme premier ministre, à l’Assemblée nationale, il répétera six fois, évoquant une possible sortie de Schengen, qu’il fallait être sérieux.
Traduction :
Il condamne la France à être submergée par l’immigration.
Alors, quand dans son discours d’investiture, il nous fait d’abord le coup des jeunes des quartiers à qui la République n’a pas assez donné l’amour de la France (comment ont fait les immigrés européens ?), pour finir, les trémolos dans la voie, par le coup de l’enfant d’immigré fier de la France et d’être devenu français, dites-vous bien, chers compatriotes, qu’il se fout ouvertement de votre gueule, et qu’il ne peut aimer une France à laquelle il n’est pas charnellement attaché, et militer pour sa dissolution dans une Union fédérale européenne, elle-même servile relais du mondialisme qui implique la disparition de nos frontières…

Image de prévisualisation YouTube

Il est intéressant d’écouter ce qu’ânnonait, dans les années 1980, un jeune boutonneux socialiste, déjà tête à claques, qui n’a jamais fini ses études, n’a jamais bossé, et n’a fait toute sa vie que de la politique politicienne au service des Rocard, Jospin, Royal, Hollande, tous des fossoyeurs de notre France…
(voir Riposte Laïque)

J’ai reconstitué mon rêve, de manière assez complète.
Je trouve que j’ai bien mérité mon café du matin, avec mes tartines beurrées.
Que Thierry Roland et ses inoubliables formules reposent en paix.
Quant à moi, bien évidemment, il ne me viendra jamais à l’esprit de qualifier aussi grossièrement que se le permit, lors de mon rêve, l’ancien journaliste sportif, un homme comme Manuel Valls, forcément membre du camp du bien, puisque de gôche, donc tout le contraire d’un salaud…

Paul Le Poulpe

http://ripostelaique.com/  du n° 367, le 04/08/2014

Une Manifestation Quasi Encouragée !

braguette1-300x147

Marche des fiertés ou de l’indignité et de la dégénérescence ?

J’aimerais revenir sur un « événement » récent, qui, tout comme le Ramadan, revient chaque année à la même époque, témoigner du recul indéniable de notre société, qui se dit pourtant « évoluée » par comparaison aux pays prétendus « sous-développés ».

Il m’arrive parfois d’avoir quelques « blancs de mémoire » comme dit une de mes amies, sans doute dus à la fréquentation insidieuse de monsieur Al(oïs) Zheimer qui se plaît à roder sournoisement dans ma résidence de seniors.

Donc il y a quelque temps, lorsque j’ai entendu parler de la « marche des fiertés homosexuelles », dont j’ignorais l’existence, j’ai forcément eu peur d’une crise d’oubli plus grave que les autres … jusqu’à ce que sidérée, j’apprenne qu’en fait ce n’était que le nom français de ce qu’on nous a vendu depuis des années sous la version américaine de « Gay Pride ».

En France c’est souvent ainsi, on nous gave d’anglicismes pendant des années, tels que « e-mail » … pour finir, une fois que nous sommes bien habitués à la version anglo-américaine, par employer la version en bonne langue de Molière : « courriel » exacte traduction de l’abréviation française de courrier électronique .

Chaque année donc, à l’initiative du grotesque ex-ministre de l’inculture « Jack Lang », un des plus dangereux prédateurs ayant sévi sous l’ère Mitterrand… et bien après la fin de son mandat de ministre (il pensait que comme ses émoluments traduits en retraite, le titre lui resterait également à vie), défile dans Paris d’abord, puis au fil du temps également dans les grandes villes, ce qu’il est convenu d’appeler la communauté gay, ou plus exactement ce qui est à mes yeux et à ceux de beaucoup de mes concitoyens, la lie de la communauté homosexuelle !

Car devrais-je lasser, je redirai une nouvelle fois qu’ayant côtoyé au cours de ma carrière professionnelle, plusieurs homosexuels, je serai toujours la première à défendre ceux qui, hormis des goûts différents des miens quant à leurs partenaires de câlins, sont parfaitement identiques à nous quant au savoir vivre, la culture et les bonnes manières.

Beaucoup en effet sont des personnes raffinées, aimant la bonne cuisine, la bonne musique, la bonne littérature… tout comme vous et moi.
Ils sont comme nous, capables de sentiments amoureux et certains sont en couple, discrètement, sans avoir jamais éprouvé le besoin de chambouler les bases de notre civilisation sous prétexte d’égalité.
Leur particularité sexuelle n’est pas toujours évidente.
Les grandes folles comme on les appelait jadis, au temps de l’homophobie, étant plutôt à chercher du côté des gays, cette engeance extravertie, excentrique et sans aucune mesure.

Jamais il ne viendrait à ceux-là (les homos « normaux »), l’idée de défiler les fesses à l’air, bardés de cuir, ou de dentelle, la plupart du temps dans des tenues ou attitudes provocantes et vulgaires…

L’homophobie rendue discrète voire invisible ces dernières années, compte tenu de l’évolution de la société, la plupart de ces homosexuels respectables vivent leur différence sans plus en souffrir, ne font de tort à personne et se lient d’amitié durable avec des hétéros sans que leurs mœurs nuisent à leurs relations.

On ne peut plus en dire autant de nos jours, puisque l’indigne gouvernement qui mène la France à la ruine a urgemment décidé de prêter l’oreille aux revendications d’une minorité, irresponsables, souhaitant contraindre l’ensemble de la société à adopter leur façon de voir la vie, fut elle totalement dégénérée.

Et malheureusement, ce qui devait arriver, arriva :
les bas de plafond, racistes primaires pour tout ce qui est différent, toujours prompts à réagir violemment, se sont crus autorisés à combattre l’indigne L.G.V.(Loi à Grande Vitesse) Taubira (passée en douce et nuitamment) en s’attaquant directement à ce qu’ils croient être la racine du mal, les homosexuels, sans la moindre nuance, incapables de trier le bon grain de l’ivraie.
Ajoutez à cela les autres « amis » du pouvoir, ceux qui prévoient ni plus ni moins que de pendre ceux qu’ils méprisent de ne pas se conduire en violeurs de sous-êtres-impurs : les femmes…
Et nous voici avec une recrudescence d’actes homophobes … venus dans la majorité des cas des pratiquants de la religion d’amour de tolérance et de paix, mais que par une perversion des médias sans honneur, « on » attribue ces actes indignes à l’infernale « essstrême droâte » !

Pendant ce temps, tous les déjantés, se sentant soutenus par le pouvoir et ses satellites, se croient autorisés à laisser libre cours à leurs vulgarités, grossièretés, bas instincts …
Ce qui donne certaines scènes ignobles, au nom de la soi-disant égalité !

Pardon votre honneur, quand je vois cet affligeant tableau, l’indignation m’étouffe devant la vulgarité de l’exhibitionnisme de certains, ne pouvant même pas être désignés comme homos, mais simplement comme tarés !

exhibition-autorisee-200x300

exhibition autorisée

Le plus scandaleux étant, comme le dit l’ami qui m’a transmis cet ignoble cliché, que l’individu n’a pas fait l’objet d’une arrestation musclée par les forces de l’ordre… sans doute jugé moins dangereux que les manifestants aux subversifs tee-shirts arborant le logo de LMPT !

Le navire France prend eau de tous côtés, sous les coups-bas des traîtres qui le vendent par morceaux contre des pétro-dollards, et ce genre d’exhibition est à l’image de l’infamie et de la grossièreté de nos dirigeants !

Mais à trop vouloir en faire, à trop exagérer leur sales besognes, ils se sont, dans l’esprit de bien des citoyens, totalement décrédibilisés… le meilleur étant que même ceux qui hier leur ont permis d’accéder au pouvoir, commencent à se retourner contre eux …
Oh ! pas par civisme bien sûr ! La France et les Français sont le cadet de leurs soucis à ceux-là, mais tout simplement parce que eux aussi sont pressés d’obtenir la reddition totale du pays, enivrés par les victoires remportées grâce au soutien des indignes, ils perdront la tête, au sens propre, lorsque le Peuple de France aura retrouvé sa fierté et son honneur, et les combattra alors avec vigueur pour les bouter hors nos murs !

 

umps-ils-desinstallent-la-france

 

Josiane Filio 

http://ripostelaique.com/  du n° 366, le 03/08/2014

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43