Islam, TABOU

Pas De Cela Dans Notre Europe !

muslimday

La «Muslim Day  Parade» de New York…
Une marche de soutien aux jihadistes !

Pour John Kerry, l’Amérique n’est pas en guerre avec l’islam, mais avec l’ennemi de l’islam : le califat islamique.
Par contre, l’islam est en guerre avec l’Amérique … et l’Occident.
Le thème de la parade, traditionnellement organisée en septembre – toujours planifiée, comme par hasard, quelques jours après la date anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, devait cette année se focaliser sur les valeurs communes à l’islam et à l’Amérique.

Ce thème me paraît assez surréaliste, les « valeurs de l’islam » étant totalement incompatibles avec nos valeurs démocratiques.

Seuls les doux rêveurs de la grande fraternité américano-musulmane peuvent encore se bercer d’illusions et se laisser duper par la « taqiya ».

Une marche politique de soutien aux Frères musulmans et aux djihadistes de l’EI

En lieu et place de célébrer les « valeurs communes », la « Muslim Day Parade » de dimanche 14 septembre dernier se révéla être une marche politique de soutien aux Frères musulmans, aux djihadistes de l’EI et aux terroristes de Gaza – « ces pieux musulmans qui partagent si bien nos valeurs, au Moyen Orient ».

Tous les ingrédients de la haine anti-occidentale et anti-israélienne étaient réunis, et cela se passait, non en Irak ou en Syrie, mais dans les rues de New York, dans la quasi-totale indifférence des citoyens, comme si les Américains avaient été conditionnés à tout accepter sans broncher, rapporte « Ezra Levant » de « Sun TV ».

Au cours de la parade, les Musulmans ont clairement exprimé leur perception de ce que l’Amérique devrait bientôt accepter de voir dans ses rues :

• des hommes masqués, armés, vêtus de noir, portant la couleur de l’Etat islamique,

• des femmes infidèles captives vendues comme esclaves et enfermées dans une cage comme à Mossoul, à Raqqa ou au Nigéria,

• l’anéantissement et la disparition d’Israël,

• la victoire de l’Etat islamique au Moyen Orient,

• et le retour de Morsi à la présidence de l’Egypte.

Les thèmes de cette parade ne partageaient, en fait, aucune des valeurs de l’Amérique. Il y a eu au contraire  :

• une violente propagande anti-juive,

• de gigantesques bannières, portées par des hommes, dans Madison Avenue, et représentant la nouvelle carte du Moyen Orient, aux couleurs du califat islamique, l’Etat d’Israël ayant été soigneusement effacé,

• des pancartes choquantes, favorables aux Frères musulmans,

• Un défilé d’hommes portant des T- shirts et chemises noires, posant avec des armes fictives, tirant en l’air et sur les gens, coutume festive très prisée par les Musulmans, pour exprimer leur joie,

• Des jeunes femmes vêtues d’un hijab blanc, enfermées dans une cage, promenées à travers les rues de New York, par allusion peut-être au futur marché d’esclaves, comme à Mossoul et à Raqqa,

• un mannequin représentant une femme pendue à une potence … symbole de l’Egypte du président Al-Sissi,

Bref, peut-être était ce un aperçu du radieux futur islamique réservé à l’Amérique, quand la communauté musulmane sera devenue majoritaire et la classe politique agenouillée devant ses nouveaux maîtres.
D’ailleurs, pour Obama, l’Amérique est déjà musulmane.

Lors des parades précédentes, les participants exprimaient leur soutien aux terroristes islamistes d’une façon plus discrète, juste en brandissant les drapeaux noirs du djihad, ce qui aurait déjà dû être interdit.
Cette année, ils le firent dans la provocation la plus effrontée et n’hésitèrent pas à l’exprimer sans complexe.
Et ce, toujours dans l’indifférence de la police, qui intervint seulement après une plainte, et confisqua alors les armes en plastique utilisées par les hommes en noir.
Ces derniers remplacèrent leurs armes factices, non par des bouquets de fleurs, pour s’excuser, mais par des bâtons.

Etrangement, aucun grand média n’estima nécessaire de filmer la parade …

Ci-après, quelques photos de la parade, sur le thème, il faut le rappeler, du partage des valeurs communes à l’islam et à l’Amérique.

A vous de juger…

« Longue vie à l’islam. Nous étions les gens les plus humiliés sur terre et Allah nous a rendu l’honneur via l’islam. Si nous devions chercher l’honneur ailleurs que dans l’islam, Allah nous humiliera à nouveau. »
(Umar ibn Al Khattab.)

Le mannequin d’une femme pendue à une potence symboliserait l’Egypte du président Al-Sissi. Des photos représentant les massacres des partisans des Frères musulmans par l’armée de Sissi décorent le pick-up.

 la-Muslim-Day-Parade.doc-500x369

Femmes musulmanes habillées aux couleurs du R4BIA, signe symbolisant les manifestations contre la destitution du président Morsi et leur répression par l’armée du Général Al- Sissi.
Ce symbole, pro-frères musulmans, rend hommage aux « martyrs » d’Egypte.
Il représente « l’Umma », appelle à la fin du sionisme, s’oppose aux valeurs décadentes de l’Occident, et appelle à la domination du monde par l’islam.

la-Muslim-Day-Parade2-500x331

Musulmans portant des armes factices dans Madison Avenue.
Ces hommes en noir s’amusaient à faire semblant de tirer en l’air avec des armes factices, avant que la parade ne débute.
La police, suite à une plainte, leur interdit de porter ces armes.
Qu’à cela ne tienne, ils les remplacèrent par des bâtons.
Ne sont-ils pas rassurants, ces citoyens musulmans « modérés » participant à une parade dont le thème est le partage des valeurs communes à l’islam et à l’Amérique ?

Screen-Shot-2014-09-14-at-7.37.14-PM1-500x661

Trois hommes défilent, portant les masques des grands amis et admirateurs des Frères musulmans, « John Kerry », « Barack Hussein Obama » et « John Mc Cain ».
En arrière plan, le char doré du pharaon Al-Sissi, l’homme à abattre.

Screen-Shot-2014-09-14-at-8.04.11-PM-500x373

Autre image choc de cette parade bon enfant :
Jeunes femmes exhibées dans une cage.
La symbolique est laissée à l’appréciation du lecteur.

Screen-Shot-2014-09-14-at-8.03.19-PM-500x351

Et voici la touche antisémite de la « Muslim Day Parade » de New York :
Israël est supprimé de la nouvelle carte du Moyen Orient, aux couleurs de l’Etat islamique, et remplacé par la Palestine.

 CIMG0058-500x375

Et pour terminer, une photo illustrant le GRAND respect, par les musulmans d’Amérique, de la bannière étoilée.
Déjà une tradition !

Screen-Shot-2014-09-14-at-8.04.38-PM-500x379

Vous pouvez voir d’autres images de cette parade respectueuse des valeurs de l’Amérique.
Pendant que les Musulmans “modérés” s’amusent à tirer en l’air avec des armes (pour l’instant) factices dans Madison Avenue devenue l’espace d’une journée une gigantesque mosquée à ciel ouvert, les radicaux de l’Etat islamique exhortent les “loups solitaires” américains à traquer les soldats américains de retour du Moyen Orient, à rechercher sur « Facebook » et « LinkedIn » leurs adresses et leurs photos, afin de se rendre à leur domicile pour les massacrer… (« Fox News »)

Mais l’Administration Obama continue à affirmer que « l’EI » ne pose aucune menace immédiate à l’intérieur des USA !

Or, nos « Boys » sont en danger, non seulement à l’étranger, mais également sur le sol américain.
Et cette menace s’amplifiera à l’avenir.

L’islam, véritable fléau pour l’humanité

Car contrairement à ce que déclare « l’imam Obama », soutenu par ses acolytes à la Maison Blanche, l’islam n’est pas « cette belle et grande religion » qui enseigne la paix, la justice, la tolérance, et l’équité … mais un véritable fléau pour l’humanité !

Rosaly pour « Dreuz.info ».

http://www.dreuz.info/  du 23/09/2014

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43