Archive | 22/10/2014

La « Dèche » Islam Envahit L’Ardèche !

maroc (1)

Une nouvelle mosquée inaugurée vendredi à Tournon sur Rhône !

En Ardèche, dans l’arrondissement de Tournon-sur Rhône, sur les terres du sous-préfet Michel Crechet, mosquées et centres cultuels islamistes intégristes poussent plus vite que les cèpes et bolets.
Après la naissance annoncée d’un centre cultuel musulman intégriste à Saint Alban d’Ay (lire Ardèche : ce qui se cache derrière le centre d’éducation islamique de Saint-Alban-d’Ay ) déguisé en société d’éducation, le Consulat du Maroc à Lyon annonce, sur sa page Facebook, l’inauguration d’une nouvelle mosquée à Tournon sur Rhône, le vendredi 24 octobre à partir de 10 h.

Le royaume du Maroc semble bien être derrière cette implantation, ou la suivre de près.

Coïncidence ?
Cette nouvelle inauguration de mosquée, en Ardèche, intervient dans une zone ayant perdu près de 6 000 emplois ces dernières années (le groupe Aoste ferme son usine « Calixte » à Boffres en Ardèche), dans une zone où certains fonctionnaires déroulent même le « tapis rouge » aux musulmans, en facilitant par exemple, dans l’affaire de Saint Alban d’Ay, les expulsions agricoles, sans que les élus des cantons concernés (les Pierre Giraud, etc) ou des communes concernés (les André Ferrand, Gérard Buche, etc) ne bougent « le petit doigt ».
Cette nouvelle inauguration intervient dans un arrondissement où la principale ville (Annonay) affiche la particularité d’avoir 3 077 de ses habitants inscrits à l’agence Pôle Emploi sur une population totale de 16 780 habitants, car peu d’entreprises innovent, créent des emplois et beaucoup disparaissent .
Cette nouvelle inauguration de mosquée intervient dans une circonscription électorale tenue d’une main de fer par un des lieutenants de Martine Aubry, le député-maire PS d’Annonay Olivier Dussopt (dont la suppléante est conseillère municipale de Tournon).

Polémique : qui a financé l’achat du terrain et la construction de la mosquée ?

Sur sa page Facebook, le consulat du Maroc à Lyon affirme que « l’association culturelle arabo-islamique de Tournon a dû acheter le terrain grâce aux dons des fidèles…. ».

Dont acte !

Mais, dans un reportage paru en page 5 du quotidien Le Dauphiné Libéré du lundi 20 octobre 2014, le journaliste « Etienne Gentil » écrit :

« Le 9 février 2006, le conseil municipal Tournonais a voté la signature d’un bail emphytéotique, et par la suite, la vente du terrain à l’association arabo-islamique.
Ce n’est que cet automne, soit 35 ans après la création de l’association, que le projet de mosquée voit le jour ».

Qui dit la vérité ?

En effectuant un certain nombre de recherches, notamment du côté du tribunal administratif de Lyon, on découvre que le conseil municipal de Tournon-sur-Rhône avait voté une délibération en février 2006 au profit de « l’association culturelle arabo-musulmane de Tournon » et que les élus municipaux attribuaient à l’association arabo-islamique deux parcelles (242 et 243) d’une valeur de 75.000€.

Saisi par le citoyen « Jean-Claude Durieux » et par « Maître Bonnefoy-Claudet », le tribunal administratif a estimé que la délibération municipale «contournait les règles légales et le principe selon lequel la République ne salarie, ni ne subventionne aucun culte ».
Dans ses attendus, le tribunal administratif a relevé qu’il s’agissait d’une association cultuelle qui se proposait d’édifier une importante mosquée.
Ne pouvant pas faire cadeau du terrain, la municipalité de Tournon l’avait loué à bail emphytéotique moyennant un loyer symbolique d’un euro par an.
C’est cette pratique qui a été censurée par le tribunal.

Le maire de Tournon n’a pas fait appel de cette décision concernant la mosquée Nour.
Voilà qui éclaire sur les différentes interprétations circulant sur le financement de l’édifice.
Un édifice qui va servir de base, dès le 24 octobre 2014, à partir de 14 h 30, à une série de conférences placées sous le thème :
« Qu’est-ce que l’islam de France ? Musulmans de France et la Laïcité ».
Elles seront animées par « Rachid ID Yassine », qui se présente comme docteur de l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales) de Paris et enseignant au centre d’étude des religions de l’université de Saint Louis (UGB-Sénégal) et au département de sociologie de l’université de Perpignan.

Quel est le risque autour de la mosquée Nour de Tournon ?

L’inauguration de vendredi, dont la partie officielle est prévue à 11 h, permettra aux observateurs avisés (les policiers des anciens RG de Privas, dirigés par « Charles Roure ») de prendre la température autour de l’absence ou de la présence possible d’islamistes intégristes n’ayant rien à voir avec les adhérents de l’association arabo-islamiste de Tournon.

Le principal initiateur du projet de centre islamiste à Saint Alban d’Ay (Ardèche), Omar Erkatdemandeur d’asile, recherché par la police égyptienne, sera-t-il présent à cette journée ?
Ou attendra-t-il le vendredi suivant pour venir faire du recrutement à la mosquée Nour de Tournon ?

Le Préfet de l’Ardèche « Bernard Gonzalez » (http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20060928.OBS3970/un-sous-prefet-prend-la-fuite.html) et le sous-préfet de Tournon « Michel Crechet », qui facilitent l’implantation des musulmans et des islamistes intégristes dans le Nord Ardèche, cautionneront-ils ces implantations très contestées par une présence physique à l’inauguration de la mosquée Nour ?

D’autres islamistes intégristes seront-ils présents, en toute discrétion, pour évaluer le potentiel en terme de fréquentation, l’âge des musulmans présents, leurs motivations, pour lancer quelques amorces verbales ?
Des universitaires français, issus des universités de Perpignan et de Strasbourg feront-ils le déplacement ou ont-ils été invités ?

La question cruciale de vendredi aurait pu être posée, en son temps, par le camarade Staline : « L’islam en Ardèche, combien de divisions ? ».
Les premiers articles, écrits par les journaux locaux, qui se veulent « religieusement corrects » et qui recueillent les annonces légales payantes auprès des villes et auprès de la sous-préfecture -donc qui sont dépendants financièrement- témoignent d’un certain embarras dans leur style et dans les explications confuses fournies à leurs lecteurs.

Une enquête de Francis GRUZELLE

http://ripostelaique.com/  du n° 378, le 22/10/2014

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43