Archive | 23/10/2014

Médecin Juif et France Chrétienne !?!

sdf-300x205

Médecins du Monde aide la France à crever.

Il était impossible de louper l’exposition imaginée par Médecins du monde (du 16 au 19 octobre), sur le parvis de l’hôtel de Ville de Paris.
Elle se déclinait en 12 affiches de 6 mètres de haut sur 3 mètres de large chacune, sous le thème : « Regardons la réalité en face. »

« Médecins du monde », crée en 1980 par Bernard Kouchner, à la suite de « Médecins sans frontières », est une association type 1901 de solidarité internationale (c’est une ONG), basée sur le bénévolat de professionnels de santé, pour apporter une aide humanitaire de par le monde aux populations vulnérables.

Sur ces affiches, donc, des hommes, des femmes, des enfants, vivant dans des contrées lointaines touchées par la famine, les épidémies, les guerres.
Enfin, s’agissant d’une campagne de Médecins du monde, on le présume.

Et non, tous sont déjà en France.

Doroftei, 15 ans, vit avec sa famille dans un bidonville en région parisienne.
Il n’a pas été vacciné, MDM va les aider à obtenir l’AME.

Armelle, 22 ans, a laissé sa fille de 9 ans au Cameroun avec l’espoir de la faire venir et de l’inscrire à l’école.

Youssouf, 40 ans, d’origine inconnue, est chez un ami.
Malade, il espère bénéficier de l’AME.

Imre, 40 ans, atteint d’une pathologie grave est à la rue depuis 13 ans.

Diego, 15 ans, il est seul, il vient de République Dominicaine, et croyait trouver un avenir meilleur en France.
L’Aide sociale à l’enfance va bientôt le mettre à la porte, c’est dur.

Najat, la Marocaine, Azize qui vient d’Afrique, Zahid, le Pakistanais, Marco, l’ex toxico, Vidal, le Congolais, tous vivent en France et certains attendant des soins, soit impossibles à prodiguer dans leur pays, soit trop onéreux.

Enfin, il y a aussi Constantin – à qui il arrive de ne pas manger un jour entier – Pierre et Jean-Michel.
Une exposition sensée représenter le monde et ne pas y inclure des citoyens d’évidence française, cela aurait pu choquer…

http://17octobre.medecinsdumonde.org/#Doroftei

Najat, Azize, Youssouf et les autres cherchent aussi un logement.
Cela tombe bien, avec un peu de patience, ils pourront postuler pour un de ceux prévus d’ici 2020 :
Madame le Maire de Paris a promis de transformer 200.000 mètres carrés de bureau en habitations.
Une perspective qui incitera les uns à repartir chez eux, et les autres à ne pas venir chez nous, n’est-ce-pas…

En tout cas, de quoi faire regimber les Français de plus belle.
Pour preuve, un sondage Odoxa, réalisé les 11 et 12 septembre, montre que 68% des Français sont pour une suppression du système de regroupement familial (qui existe et perdure depuis 38 ou 40 ans), et que 67% d’entre eux, en terme d’allocations et d’aide sociales, sont pour la préférence nationale.

Cette exposition, qui a eu lieu en même temps que celle du « plug anal » place Vendôme, nous dit clairement ce qui nous attend et la façon dont  ils s’y prennent pour parvenir à leur fin.

Avec, d’un côté des immigrés dont certains sont clandestins ( tous, peut-être ?) revendiquant  leurs droits  alors que des Français n’obtiennent même pas l’équivalent, et de l’autre, le plug, sur l’une des plus belles places de Paris, qui nous la met bien profond, ce ne sont plus des impressions qui nous taraudent, mais bien des certitudes…

C’est égal, tout de même :
5 millions de chômeurs, des retraites non valorisées, 8,5 millions de pauvres, un minimum vieillesse de 792 euros pour une personne seule, une allocation adulte handicapé s’élevant à 800 euros, et des étrangers qui, en quelques semaines, quelques mois, aidés par toutes les associations droits de l’hommiste de France et de  Navarre, voient le tapis rouge se dérouler devant eux.

 Des dirigeants qui portent toute leur attention sur la misère venue d’ailleurs et sont sourds et aveugles à celle qui est là, juste devant leur porte, c’est dégueulasse, c’est inhumain, et c’est une trahison.

Qu’à cela ne tienne, la photo de l’Hôtel de Ville, avec ses affiches décrivant la misère, est « magnifique« , écrivait la dame Hildalgo, sur sa page facebook.

Regarder la précarité en face, c’est bien.
Mais l’augmentation de 84% en 10 ans du nombre de « SDF », à Paris – 28.800 en 2012 – Hidalgo la regarde-telle en face, elle ?

Caroline Corbières

http://ripostelaique.com/ du n° 378, le 23/10/2014

La France, Poubelle Du Tiers-Monde !

fiscalpark- (1)

Justice sociale ou préférence étrangère ?

La baisse ciblée des allocations familiales est une mesure inique.
Une fois de plus les “riches”, éternelles victimes de la justice sociale à la sauce gauchiste, devront passer à la caisse.
Au mépris du principe de l’universalité des allocations familiales, le gouvernement a encore décidé de taper sur les ménages qui gagnent plus de 6000 euros par mois.
Après la suppression du quotient familial, cette nouvelle ponction sur les familles “aisées” n’est rien d’autre qu’un nouvel impôt déguisé, qui décourage un peu plus ceux qui ont réussi par leur travail et leur volonté à s’élever dans l’échelle sociale.
C’est encore la négation du mérite et de l’effort au profit de l’assistanat.
Car dans notre société modèle, un polygame avec quatre femmes et vingt enfants et percevant beaucoup plus que 6000 euros par mois, peut vivre entièrement des aides sociales sans travailler ni être imposé.
Situation loin d’être exceptionnelle en France, devenue le premier pays polygame d’Europe.
La juste réforme eut été, au contraire, de fiscaliser les allocations familiales pour responsabiliser l’ensemble des bénéficiaires, sans exception.
Tout citoyen devrait payer des impôts directs, même minimes.

Combien de temps encore les “riches” accepteront-ils de payer pour ceux qui bénéficient de tous les avantages sociaux sans la moindre contrepartie ?

Faudra t-il qu’ils financent leur retraite alors qu’on accorde 780 euros par mois à tout étranger de 65 ans, qui arrive en France sans jamais avoir travaillé ni cotisé ?

Faudra t-il qu’ils financent leurs soins alors que chaque année 280000 sans papiers sont mieux soignés que les cinq millions de Français qui n’ont pas de mutuelle ?

Faudra t-il qu’ils financent les études de leurs enfants alors que nous accueillons 60000 étudiants étrangers par an, dont beaucoup ne parlent même pas français et s’empressent de rejoindre le flot des clandestins dès leur arrivée en France ?

Voilà des années que la France partage son social avec toute la planète au détriment des Français qu’on accable chaque jour d’impôts et de taxes supplémentaires.
Notre pays est devenu l’hôpital du tiers monde et la caisse de retraite de milliers d’étrangers, alors que tous nos comptes sociaux sont dans le rouge.
Cette inique préférence étrangère, élevée au rang de dogme incontournable par nos dirigeants de gauche comme de droite, est devenue de plus en plus insupportable pour ceux qui en paient le coût démentiel.

En fait notre modèle social, dont la gauche se gargarise à longueur de temps, est un contre modèle de justice sociale, qui spolie les plus méritants au profit des assistés.
La solidarité version socialiste, c’est avant tout aider ceux qui abusent et profitent du système.
Cette politique contre productive, qui décourage les créateurs de richesses, ne peut que mener à l’appauvrissement généralisé.
Pas étonnant que notre dette augmente de dix milliards par mois.

Jacques Guillemain

http://ripostelaique.com/  du n° 377, le 18/10/2014

Le Trottoir Est Source D’Information!

Cochon

Un papier qui traîne sur un trottoir…

 

caf (1)

Ce peut être un journal, une publicité…

Non c’est un document égaré…de plusieurs mois dejà mais instructif !

Autre Que Réseau Social.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43