INSOLITE

La Création D’ Un Etat Par L’ O.N.U. !

israel-

Pourquoi l’Etat d’Israël est-il situé à cet endroit ?

En résumé, on pourrait dire que l’Etat d’Israël s’est établi à cet endroit (en 1948) parce que la région est sacrée pour les principales religions monothéistes (Christianisme, Islam et, en ce qui concerne Israël, le Judaïsme).
C’est là, notamment à Jérusalem, qu’on trouve des lieux saints, comme le Mur des Lamentations, le Mont du Temple, etc…
Rappelons que le peuple juif était déjà établi dans cette région il y a des siècles de cela, avant son grand exode.
Les Anglais, qui étaient bien implantés dans la région, notamment par des protectorats en Palestine, ont plus ou moins promis aux Juifs de les laisser établir un Etat dans cette région.
Cette promesse est notamment écrite dans la Déclaration Balfour de 1917, par laquelle les Anglais cherchent à obtenir le soutien, pour leur effort de guerre, des banquiers américains et anglais :
La déclaration évoque la création en Palestine (alors sous domination ottomane) d’un Etat juif.
Voici un extrait de la déclaration Balfour (qui était en fait une lettre adressée au banquier Rotschild) :

 »Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les juifs jouissent dans tout autre pays. »

Evidemment, la création d’un Etat juif en cet endroit n’est pas allée sans son lot de problèmes, puisque d’autres peuples y était déjà établis, à commencer par les Arabes de Palestine.
D’où les problèmes actuels…
On notera qu’il a été question de créer un Etat juif dans d’autres endroits moins  »problématiques », au fin fond de l’Afrique par exemple, mais cette perspective n’enchantait guère les Juifs…
La Seconde Guerre Mondiale, (avec le massacre en masse des Juifs par les nazis), aura servi de déclencheur pour concrétiser cette promesse :
il devenait en effet difficile de ne pas donner aux Juifs un endroit où s’établir en sécurité.

Source : http://www.pourquois.com/

§§§§§§§§§§

La création d’Israël

La Grande Bretagne, fatiguée après sept ans de guerre, et voulant se débarasser de ses territoires coloniaux, demanda à l’ONU de s’occuper de la question sioniste, celle-ci, afin d’en finir avec le problème, décida de diviser la Palestine comme elle l’avait déjà proposé.
La décision se prit au sein de l’ONU avec votes contre.
En Palestine, les protestations brutales éclatèrent avec violence :
Des convois et colonies juives fûrent attaqués et Jérusalem bloquée.
Cette lutte fut marquée par des atrocités comme le massacre des villageois de Deir Yassin et celui des habitants du Kibboutz par des arabes.
Le 18 mai 1948, le conseil national décida proclamer l’indépendance d’Israel qui avait comme politique d’accueillir tous les juifs du monde, tout spécialement ceux qui étaient des sans-abri à cause de la guerre.

La guerre d’indépendance

Dès que l’état juif fut créé, l’Egypte, la Jordanie, l’Irak et le Liban décidèrent alors de s’unir à la cause Palestine et ils l’envahirent alors.
Les armées arabes affrontèrent d’abord la milice juive, la Haganah, mais les Israéliens mirent rapidement en place une armée composée de la « Haganah » et de toutes les organisations paramilitaires.
En décembre, les forces juives avaient une armée, composée de 80 000 combattants (hommes et femmes), à laquelle il ne lui fallut que quelques jours pour venir à bout des armées arabes.
Les pays arabes signèrent l’armistice, mais Israél conserva une partie de ses conquêtes.
En 1949, l’état juif occupait 78% de l’ancienne Palestine et contrôle Jérusalem Ouest.
Le reste de l’ancienne Palestine : Cisjordanie et Jérusalem Est furent annexés par la Transjordanie qui, en 1950, prit le nom de Jordanie.
La plupart des arabes vivant dans les territoires occupés migrèrent vers les états de l’Est.

C’est ainsi que l’état qu’avait prévu l’ONU pour le peuple palestinien ne fut point instauré et la Palestine a cessé d’exister en tant qu’état.

L’état d’Israël

Les institutions de l’état s’inspirèrent en grande partie des démocraties occidentales.
Ben Gourion dirigea le pays de 1948 à 1953, puis de 1955 à 1963 pendant son mandat il s’assura d’avoir une armée moderne et toujours prête pour affronter des attaques.
Avec la loi du retour, votée en 1950, qui donne a tout juif la possibilité d’obtenir la citoyenneté d’Israël, des nouveaux migrants arrivèrent, mais cette fois ils ne venaient pas d’Europe mais des pays arabes, après avoir étés chassés à cause du conflit.
Ces migrations fûrent si importantes que la population juive augmenta trop vite.
De plus, les nouveaux venus étaient en majorité des gens avec peu de préparation, donc ceux-ci devinrent une charge pour l’état.
En 1981, Begouin fut réélu, mais il démissionna en 83, ce qui eut comme conséquence que Shamir resta comme dirigeant, jusqu’à l’année suivante durant laquelle, Simon Peres prit en charge le pays.
en 86, Shamir fut élu, à nouveau, premier ministre, jusqu’en 92, où Isaac Rabin lui succèda. Malheureusement, Rabin fut assassiné en 95 et celui qui resta à la tête du gouvernement ce fut Benjamin Netanyahu.
Enfin de 98 jusqu’à nos jours c’est Barak le premier ministre de l’état juif.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, la création d’un état comme celui d’Israël est quelquechose d’impensable, si cet état a pu être créé en 1949, ce fut à cause du jeune âge des états arabes et du contrôle auquel était soumise la Palestine.

Le peuple palestinien

A partir de la proclamation de l’état d’Israël, de 1,5 millions d’arabes sur lesquels comptait l’ancienne Palestine, 750 000 quittèrent le territoire juif pour aller, la plupart, dans des camps de réfugiés.
Les raisons de ce départ massif de gens créa, non sans raison, une grande polémique, pour Israël, ce peuple avait été incité par les états arabes à partir, pour les arabes, ce sont les juifs qui les avaient chassés.
En fait c’est surtout la peur des représailles qui provoqua leur fuite, en plus d’une certaine pression de la part des juifs puisque lorsque, en décembre 1948, l’ONU exigea le retour ou l’indemnisation des palestiniens réfugiés, exigence qui fut rejetée par les autorités d’Israël, avec l’excuse que c’était une occasion pour en finir avec une population arabe hostile.
À ce moment-là on aurait pu se demander :

- »Mais, où est donc restée cette fraternité arabe, pourquoi les palestiniens sont-ils marginés dans des camps ? ».

Camps qui, en 1950, recevaient près de 539 000 hommes(selon Israël), 957 000 hommes(selon les Nations Unies).
Nombre qui augmenterait avec la guerre des six jours.
La réponse est assez facile à comprendre :
Si les pays arabes naturalisaient et intégraient cette population palestine, un des plus gros problèmes serait donc résolus, ce qui ne leur convenait pas.
Laisser les palestiniens dans des camps de réfugiés se fut un moyen pour faire pression diplomatiquement sur l’ONU et Israël, en faisant parler l’opinion mondiale.

Source : http://persocite.francite.com/conflit/creation/creation.htm

Depuis le lendemain d’une décision bureaucratique, cet état d’Israël a toujours été en alerte ou en guerre !
Belle terre promise !

Notre vieille France n’a pas besoin d’un Sàrkôzy dont ce pays explosif est le combat.

 

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43