FRANCIA, TROQUET

Fils De Pu.B Payés Avec Nos Taxes…

publicite-3 (1)

Mais laissez donc notre religion catholique en paix !

La religion catholique est décidément une source d’inspiration inépuisable mais perverse pour nos publicitaires.
Naguère, de bons gros moines enluminaient les boîtes de camembert et des Dom Camillo de réclame vantaient une marque de pâtes.
Rien de quoi choquer les bigotes si chères à « Brel ».
C’était au temps où la France ressemblait encore un peu aux films de « Fernandel ».

Et puis l’utilisation de la religion catholique dans la publicité s’est faite de plus en plus agressive.
Choquer, scandaliser est devenu une manière d’attirer un chaland gavé d’images :
prêtre embrassant sur la bouche une religieuse, parodies érotiques de la Cène…

Tolérerait-on de la même manière que soit détourné ce qu’il y a de plus sacré dans les religions israélite ou mahométane ?
Imaginerait-on par exemple une publicité pour un décapant, reproduisant une cuisinière incrustée dans un mur de pierres avec ce slogan :

« Ne vous lamentez plus.
Pour décaper votre cuisinière, utilisez Décapor  ? »

Evidemment et heureusement, non.
Ou encore, oserait-on détourner l’image de la « Kaaba », cet édifice cubique, ô combien sacré pour les musulmans, situé au cœur de La Mecque, pour venter la qualité gustative de cubes apéritif ?
Evidemment et heureusement, non.

En revanche, avec la religion chrétienne, « et principalement catholique », on peut tout se permettre.
Doit-on comprendre que le sens de l’humour est l’apanage des seuls catholiques et qu’en conséquence, ils peuvent tout encaisser ?
Ce serait faire une terrible injure aux fidèles des autres religions.
Il est vrai aussi que les évêques de nos temps modernes sont souvent plus à l’aise pour raser les murs que pour processionner ou protester.
Alors, pourquoi se gêner ?

La dernière utilisation de la religion catholique a été commise par le Stade Français pour son match du Top 14 contre Brive, ce dimanche, au stade Jean Bouin.
Un slogan publicitaire :

« Pour passer un sacré dimanche ! »

Jusque-là, rien de méchant, l’adjectif « sacré » ayant perdu depuis longtemps de sa force. Ce « sacré dimanche » pourrait d’ailleurs être un clin d’œil à la regrettée « Sacrée soirée » de l’inoxydable « Jean-Pierre Foucault », la culture du bon peuple étant plus télévisuelle que cultuelle.

Là, où cela se gâte, c’est que ce slogan est associé à l’image d’un ciboire sur lequel est gravé le blason du Stade Français.
Autour du ciboire, des ballons de rugby qui ressemblent diablement, ou diaboliquement, je ne sais, à des hosties.
Bernard Antony, président de l’Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne (AGRIF) a protesté auprès du Stade Français dans une lettre ouverte contre cette utilisation de ce qu’il y a de plus sacré pour les catholiques, les orthodoxes et les luthériens.

Le Stade Français a répondu que ce visuel a été imaginé « sans une once de malveillance ou d’ironie ».
On atteint là sans doute, soit des cimes d’hypocrisie, soit des abîmes d’ignorance, je laisse le lecteur face à ce paysage contrasté.

Georges Michel

http://www.bvoltaire.fr/  du 30/11/2014

 

burka

Pour jouer au foot !

 

Ca ne passerait pas, pourquoi un ciboire ?

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43