Archive | 13/01/2015

Revenons Aux Problèmes Sérieux.

helric-fredou-jpg

Son suicide ne fait pas
CHIALER !

« France3 national » aurait pu trouver deux minutes pour en faire part au peuple Français puisque « France3 limousin » en a donné l’information ! NON ! Les médias Français ont décidé, ou bien ont reçu l’ordre, de ne pas évoquer l’événement.

§§§§§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

§§§§§§§§§§

« Helric Fredou » est mort à cause de Charlie-Hebdo.

Le commissaire « Helric Fredou », à la tête du commissariat de Cherbourg de 2010 à 2012, s’est donné la mort dans la nuit de mercredi 7 à jeudi 8 janvier.
« Helric Fredou », ancien commissaire central de Cherbourg, a été retrouvé mort dans la nuit de mercredi 7 à jeudi 8 janvier, dans les locaux de la police judiciaire de Limoges, où il était en poste.
Il avait dirigé le commissariat de Cherbourg de septembre 2010 jusqu’à l’été 2012, au moment où il avait été nommé directeur adjoint du Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ) de Limoges, dans le Limousin.
Lors de son passage sur la « CUC », il avait particulièrement axé son actions sur la prévention routière.
Originaire de Limoges, il avait débuté sa carrière à Versailles en 1997, avant de rejoindre la Haute-Vienne.
Agé de 44 ans, il était célibataire et sans enfant.
Selon les premiers éléments, Helric Fredou se serait tué avec son arme de service.
C’est un collègue qui a découvert son corps vers 1h du matin.
Au moment du drame, il travaillait sur l’attentat de Charlie Hebdo, auprès de la famille de l’une des victimes, selon nos confrères de France 3 Limousin.

En 2013, « Helric Fredou » avait lui même découvert le corps du n°3 de la SRPJ de Limoges, qui s’était donné la mort par balle, à l’âge de 44 ans également.

http://www.tendanceouest.com/  du 09/01/2015

§§§§§§§§§§

Pourquoi n’en parler que maintenant ?

L’attaque chez « Charlie-Hebdo » a fait une treizième victime:
« Helric Fredou », un policier âgé de 45 ans qui enquêtait sur l’affaire.

Commissaire de Limoges, « Fredou » aurait retourné son arme contre lui dans la nuit de mercredi.
Son corps a été retrouvé par un collègue à 1h du matin.
« France 3″ rapporte que l’enquêteur aurait rencontré des membres de la famille d’une des victimes quelques heures avant de se donner la mort.
Policier à la feuille de route exemplaire, « Helric Fredou » a entamé sa carrière à Versailles en 1997 et notamment dirigé le commissariat de Cherbourg entre 2010 et 2012 avant d’être nommé directeur adjoint du service régional de police judiciaire de Limoges.
Il était célibataire et sans enfant.

http://www.journaldemontreal.com/  du 12/01/2015

 

Mais il avait son père et sa mère !

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43