FRANCIA

Les « Charlie » Vont Dans Le Mur !

gauche-300x133 (1)

Fin de la grande illusion
à Gauche  ?

Nombreux sont les sentiments de satisfaction que nous pouvons – enfin ! – éprouver après la mobilisation historique de ce dimanche 11 janvier.
Et historique, elle l’est à plusieurs titres.
Par son ampleur : du jamais vu, même à la Libération.
Par sa dignité.
Par sa motivation :
Dire non au terrorisme islamiste.
Et aussi par des réactions que l’on n’était guère habitué à voir dans les slogans et les manifestations de gauche de ces dernières décennies :
Des policiers applaudis, des CRS longuement ovationnés…
On ne peut s’empêcher de se rappeler le trop célèbre CRS=SS de Mai 68…
Dimanche, dans la foule, c’était « Je suis la police », aussi.
Pour la gauche, c’est une nouvelle étape sur le chemin salutaire de la désillusion.
C’est une trop longue parenthèse qui se referme.

Ironie de l’histoire :
C’est après un attentat perpétré contre les irréductibles soixante-huitards de « Charlie Hebdo » par les barbares de l’islamisme radical que l’on a assisté à ce grand renversement.
La gauche, dimanche, a enfin enterré son idéologie antipolicière et antimilitariste. Il était temps !

Elle semble aussi avoir enfin perdu son illusion sur le danger totalitaire de notre siècle :
L’extrême droite, ce n’est pas le patriote de droite, frontiste ou non, qu’elle coudoyait sans le savoir dans la manifestation, mais c’est bien le djihadiste qui fourbit ses armes dans sa banlieue en ayant épinglé les photos des frères Kouachi dans sa chambre.
Le propagandiste mortifère, ce n’est pas Zemmour, mais Dieudonné.
Le nouveau danger planétaire, ce n’est pas la montée des populismes en Europe, c’est l’avancée encore résistible d’un ordre islamiste en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie, qui a jeté ses têtes de pont en Europe depuis longtemps.

Ce peuple de gauche, enfant prodigue de la France, qui a longtemps erré loin de la République et de la Nation, semble les avoir retrouvées toutes les trois, dimanche, sur les places de Paris.
Et on peut parier que le peuple du 11 janvier demandera des comptes à son Président, à ses élus et à ses élites qui, il y a quinze jours encore, s’acharnaient à nier ou minimiser l’ampleur du danger.

Le 11 janvier 2015, c’est d’abord un tournant pour la gauche :

En escortant les rescapés de « Charlie Hebdo », elle a enterré ses dernières illusions.

Quant à nous, patriotes de droite depuis longtemps lucides sur l’islam radical installé sur notre sol, nous sommes heureux d’accueillir ces ouvriers de la onzième heure.
Espérons seulement que cette désillusion et ces repentirs de la gauche seront sincères, profonds, durables.

Car la guerre dont la France
de gauche
a pris tardivement
conscience
le 7 janvier 2015
vient de loin et sera longue.

Pascal Célérier

http://www.bvoltaire.fr/  du 14/01/2015

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43