Archive | 09/02/2015

Petits Voeux Et Grandes Maximes.

hollande-21 (1)

Mes promesses n’engagent que ceux qui m’écoutent.

De la platitude « royale » des vœux du président, on retiendra que les Français doivent lui faire confiance, qu’il défendra son trône en 2017, et que le seul gravissime danger, serait le FN et non les égorgeurs.
Devant son manque de vision et son naufrage, je suggère qu’il remplace ses fameuses lunettes noires par un bon périscope.

Inquiet de l’avenir, j’ai recherché les pensées d’illustres écrivains, pour savoir si elles avaient servi de leçons en pareil marasme, et me suis risqué à les mettre en parallèle.

Ainsi:

« Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté doit commencer par leur garantir l’existence » (Léon Blum).
5 millions de chômeurs, 8 de pauvres, la survie ne tient plus qu’à un fil…. d’aides sociales !

« Le courage, c’est d’aller chercher la vérité et de la dire » (Jean Jaurès).
Depuis 3 ans, mensonges, pirouettes et usines à gaz !

« L’essentiel est de dire quelque chose de très gros et de le répéter souvent, c’est comme cela qu’on fait une vérité » (Jean Anouilh)
Inversion du chômage, choix des régions, fin de crise !

« La plus grande couardise consiste à éprouver sa puissance sur la faiblesse d’autrui » (Jacques Audiberti)
Matraquages des retraités, familles, artisans, ouvriers, automobilistes !

« La puissance ne consiste pas à frapper fort ou souvent mais à frapper juste » (Honoré de Balzac)
2 millions de fonctionnaires de trop, retraites injustes, pléthore d’élus aux salaires juteux, armée de médias et syndicats assistés !
La justice n’est plus qu’un lointain mirage républicain.

« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde » (Paul Valéry).
La proportionnelle attendra, l’opposition on s’en tape « royalement » !

«Les lois sont dangereuses quand elles retardent sur les moeurs. Les lois sont dangereuses quand Elles le sont davantage lorsqu’elles se mêlent de les précéder » (Marguerite Yourcenar).

Mariage pour tous, genre, GPA, PMA, crèches, cheminées…etc.

« Un idéologue, c’est quelqu’un qui s’est donné pour tâche de rendre l’homme meilleur que l’humanité » (George Bernard Shaw)
Tsunami de charités sur : quartiers, AME, hôtels pour clandestins !

« Le véritable progrès démocratique n’est pas d’abaisser l’élite au niveau de la foule, mais d’élever la foule vers l’élite » (Gustave Le Bon)
Pilonnage sur les professions libérales et les notes en classe !

« Penser contre son temps, c’est de l’héroïsme, mais le dire, c’est de la folie » (Eugène Ionesco)
Camisole de force à Zemmour, l’empêcheur de penser en rond !

« Qu’est-ce que gouverner le monde ?                                                              

Sinon faire croire à des imbéciles qu’ils pensent d’eux-mêmes, ce que nous leur faisons penser » (Jean Anouilh)
Mentalité incurable des « élites » envers les populistes ignares.

Devant un tel panier de crabes roses me revient :
« Jamais tu ne feras qu’un crabe marche droit » (Aristophane)

Enfin, je conclurai en complétant celle d’Alfred Capus  :
« L’hirondelle (« Macron ») ne fait pas le printemps, mais le chameau (« Hollande ») fait le désert. »

Guy Gonzalvez

http://www.les4verites.com/  du 09/02/2015

Ce Commerce De La Toile !

colere-cochon-283x300 (2)

Quelles conséquences pour les clients piratés d’Orange ?

Tout a commencé le 16 janvier quand un pirate informatique a réussi à pénétrer dans des serveurs d’Orange.
Le ou les intrus sont parvenus à dérober les e-mails, numéros de mobile et coordonnées postales de quelque 800.000 clients de l’opérateur historique.
Orange a rapidement stoppé l’intrusion et déposé plainte, mais le mal était fait.
L’opérateur a rapidement tenu informé ses clients de l’intrusion et de ses conséquences.

Ces informations en soi n’ont rien de confidentiel.
Mais, pour les pirates informatiques rompus à cette pratique, cela peut devenir un sésame pour dérober d’autres informations bien plus précieuses.
Munis des nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de leurs futures victimes, les hackers leur envoient ensuite un mail ou un SMS pour leur demander d’autres informations confidentielles, comme leurs codes secrets ou des numéros de carte bancaire.
Faisant du consommateur le «maillon faible» de la sécurité informatique !
Plutôt que d’essayer de pénétrer dans les coffres-forts virtuels qui stockent les données dites sensibles, il est bien plus simple d’aller les demander directement à leur propriétaire.
On parle alors de «phishing».

Le pirate se faisant passer pour l’opérateur utilise différents prétextes pour justifier sa demande :
Il peut évoquer un problème technique, une vérification de données personnelles ou une mise à jour d’informations.

Quelle que soit la teneur de ce type de messages, il n’y a qu’un principe à retenir :
Il ne faut jamais transmettre de coordonnées bancaires, de numéro de cartes de paiement, de codes confidentiels (comme un code client) ou de mot de passe par e-mail ou par texto.
Et ce quel que soit l’auteur du mail

En effet, les clients d’Orange ne sont pas les seuls à faire ou à avoir fait l’objet de telles attaques.
Les grands fournisseurs de services (EDFGDF…), les établissements bancaires, les sites qui détiennent des coordonnées bancaires (PayPalApple…) sont régulièrement la cible de tentatives d’extorsion.
Pour le consommateur, le risque est modéré, à condition d’être vigilant.
Si, par mégarde, la personne ciblée a répondu à l’un de ces mails malveillants, le plus urgent est de changer tous ses mots de passe, y compris ceux utilisés sur d’autres sites.
Comme on changerait toutes ses serrures après avoir perdu un trousseau de clés.

Une infraction sur un compte peut en entraîner d’autres.
C’est aussi pour cela que les sites recommandent l’utilisation de mots de passe complexes.
Il vaut mieux éviter d’utiliser les «123456», «mot­depasse», son prénom ou sa date de naissance.
Il vaut aussi mieux multiplier les mots de passe sur les différents sites dont on peut être client, pour éviter les effets dominos.
Avec un simple mot de passe, un pirate peut réaliser des achats sur certains sites de vente en ligne.

Il faut aussi surveiller ses relevés bancaires pour contrôler les dépenses.
Si le titulaire du compte note une dépense frauduleuse, liée à l’utilisation du numéro de la carte sur un site marchand, la marche à suivre est simple.
Il faut contester le paiement dans un délai de treize mois auprès de sa banque, sans qu’un dépôt de plainte préalable soit nécessaire.
La banque est alors tenue de rembourser immédiatement le montant de l’opération non autorisée.

Elsa Bembaron

http://www.lefigaro.fr/  du 03/02/2015

Pour commencer Orange n’a du prévenir que ses clients importants !
Je n’ai été informée que pour le blocage de mes boîtes courriels en raison de piratage.
Une semaine sans disposer des services qui sont néanmoins facturés, toujours pas revenus à la normale, il y a de quoi être mécontent.
Ils ne connaissent plus le courrier postal, non ?

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43