FRANCIA, SECURITE

Nos Médias Aux Ordres De L’Etat.

la-presse

Liberté de la presse
ou héroïsme inutile ?

On ne peut accuser les Japonais de dédaigner les actes héroïques.
Ils font partie de leur culture, de leur histoire, et du « hara-kiri » aux « kamikazes », les mots illustrant leur courage extrême sont passés dans le vocabulaire courant des nations.
Pour autant, la barbarie des fous islamistes ne les a pas épargnés :
L’État islamique a décapité fin janvier l’un de leurs ressortissants, Haruna Yukawa (湯川 遥菜), actif dans l’humanitaire, puis, une semaine plus tard, Kenji Goto (後藤 健二), un reporter nippon qui avait entrepris de rechercher son ami disparu.

Les Japonais n’aiment pas avoir le couteau sous la gorge.
Tout juste tolèrent-ils celui qui leur ouvre le ventre, parce qu’ils l’ont décidé.

Le gouvernement nippon affirme qu’il refuse et refusera toujours de payer des rançons pour ses otages.
La France l’affirme également mais chacun sait qu’elle ment.
Il se peut, en revanche, que les Japonais disent à ce propos la vérité.
Ils prennent donc des mesures en conséquence.

C’est pour éviter de devoir encore affronter l’horreur de la sauvagerie djihadiste que le MOFA, le ministère des Affaires étrangères, a confisqué son passeport à Yuichi Sugimoto, un journaliste photographe indépendant qui voulait absolument se rendre en Syrie pour effectuer un reportage sur les populations réfugiées en Turquie, et « dans les zones reprises par les combattants kurdes, notamment à Kobané ».
Les autorités ont tenté de l’en dissuader, mais sans succès, comme elles l’avaient fait également auprès d’Haruna Yukawa avec le résultat que l’on sait aujourd’hui.

Le porte-parole du gouvernement s’est justifié :

Nous estimons que le plus grand respect doit être accordé à la liberté de la presse et à la liberté de voyager, qui sont garantis pas la Constitution.
Dans le même temps, il s’agit d’un devoir extrêmement important pour le gouvernement que d’assurer la sécurité des Japonais voyageant à l’étranger et de ceux qui y résident.

Nos médias qui n’aiment rien tant que les grand-messes pour « la-libération-de-nos-confrères-nous-ne-les-oublions-pas » sont indignés.
Ils rejoignent Yuichi Sugimoto qui clame :

« Qu’en est-il de ma liberté de voyager et de la liberté de la presse ? »

Certes, la question vaut d’être posée, mais celle des conséquences est un peu trop aisément balayée.
J’ai rencontré de jeunes militaires qui étaient en Afghanistan quand « Hervé Ghesquière », « Stéphane Taponier » et leur traducteur ont été enlevés.
Ils n’étaient pas tendres, accusant les journalistes d’avoir pris, volontairement et en dédaignant les conseils de l’armée, des risques considérables pour leur vie et celle de ceux qui allaient plus tard les rechercher (certains y ont laissé la vie).

À son retour, « Hervé Ghesquière » n’avait pourtant pas hésité à qualifier le lieutenant-colonel « Jackie Fougereau », alors porte-parole des forces françaises en Afghanistan, de « lâche ».
Ce qui lui a valu en août dernier une condamnation par la cour d’appel de Douai à 2.000 euros d’amende avec sursis pour diffamation.
Une micro-goutte d’eau en regard des millions d’euros versés pour sa libération quand « Claude Guéant », alors ministre de l’Intérieur, dénonçait « une course au scoop à tout prix ».

Marie Delarue

http://www.bvoltaire.fr/  du 12/02/2015

Je ne sais pas si nos armées ont toujours un service de presse, cela simplifierait les choses, de toutes façons, « la grande muette » comme nos médias autorisés ne disent que ce qu’ils veulent.
D’un autre côté, quand on étale les mouvements d’argent, il faut le faire complètement et y inclure les frais de déplacement, de séjour, etc, de ces journalistes.
Enfin, nous avons nos problèmes et n’avions rien à faire là-bas.
Combien d’argent (et de vies surtout) cela a-t-il coûté pour rien ?

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43