FRANCIA, Médias

Le Racisme Est Bien A Combattre…

france-565x250 (1)

…mais combattons «tous» les racismes !

Le racisme en France a un nom : « Souleymane ».
Ce Franco-Mauritanien est devenu en 48 heures le symbole de la France pourrie, cette France profondément xénophobe qu’il faut rééduquer et remettre dans le droit chemin.

De quoi parle-t-on ?

D’une poignée de supporters « anglais » passablement alcoolisés.
De fans de foot probablement fichés pour hooliganisme.
Ils ont beau s’étaler dans les médias pour tenter de dire que les images sont trompeuses, qu’en fait la rame était bondée et que « Souleymane » ne pouvait pas monter pour cette seule et unique raison, il n’en demeure pas moins que le caractère raciste est avéré.
Dont acte.

Quand on a dit ceci… on n’a rien dit !

Ou comment monter en épingle une affaire qui n’en est pas une.
Oui, malheureusement, il s’agit de racisme ordinaire comme il y en a tous les jours.
Les images sont consternantes et, en 2015, de tels actes se déroulent encore, je le déplore.
Il convient, ceci dit, de relativiser ce qui est présenté comme étant l’affaire abominable du siècle.

Pourquoi diable « Souleymane » insiste-t-il alors que, dès la première seconde, il comprend qu’il a affaire à un groupe hostile ?
On pense que le « dérapage » physique va arriver alors qu’il tente, pour la troisième fois, de monter et pourtant il n’en est rien.
La raison lui aurait recommandé de passer son chemin comme on le fait tous en tombant sur des cons, qui plus est quand ils sont en surnombre.

Ce qui me semble insupportable, par contre, c’est que « Souleymane » s’épanche dans les médias pour stigmatiser une nouvelle fois la France, ce pays dans lequel «il ne se sent pas en sécurité».
D’abord, il ne s’agit pas de ressortissants français.
Ensuite, et sans vouloir créer une hiérarchie entre les agressions, il peut s’estimer « heureux » d’avoir juste été refoulé.

Des dizaines de Franciliens n’ont pas cette chance et se font agresser chaque jour dans les transports en commun.
Dernièrement encore, c’est de viols qu’on a parlé, et dans l’indifférence générale.

Oui, « Souleymane », c’est grave d’être refoulé d’une rame de métro en raison de sa seule couleur de peau et je m’associe naturellement à votre douleur.
Mais ce fait divers ne doit pas occulter pour autant les agressions que je viens d’évoquer, bien physiques, elles, et souvent aussi en raison de la couleur de peau, mais dans l’autre sens.
J’aimerais que les médias mettent autant d’ardeur à dénoncer les «sale blanc» ou autres «nique ta race» entendus et vécus quotidiennement dans ces mêmes transports.
Le racisme est à combattre, mais combattons tous les racismes et pas uniquement ceux qui permettent une nouvelle fois de braquer les projecteurs sur le méchant oppresseur «français de souche».

Il me semble qu’en ces temps troubles, et hormis des incidents ponctuels comme celui qui vous est arrivé, il fait quand même meilleur être Franco-Mauritanien que juif, catholique au Proche-Orient ou blonde aux yeux bleus à 22 heures dans le RER.

Non, la bête immonde n’est pas de retour.

C’est juste que les abrutis ne cesseront jamais d’exister,
mais les abrutis n’ont pas de couleur de peau, de sexe ou de religion.

Thibaut Ronet

http://www.bvoltaire.fr/  du 20/02/2015

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43