Archive | 28/02/2015

Imaginons Le Septième Jour Fin Mars.

peuple-france

Dimanche 23 mars 2015.

Le Front National arrive en tête des élections départementales.
Le parti qui représente une majorité d’ouvriers, de jeunes et d’habitants de la France périphérique confirme sa place :
Il est le premier parti de France.
Mais aussi la première cible de la classe dirigeante de ce pays.

«Coup de semonce»,«avertissement», titre la presse officielle :
Dans une «élection sans enjeu national», les Français ont adressé un «signal» au pouvoir.

Relativisant, espérant encore et toujours qu’une pirouette leur permettra de se rétablir avant 2017.
Même si les sondages confirment au fil des mois la présence du candidat FN au second tour, en position de le remporter à 5 % près.
En 1985-86, la mort de « Coluche », le chantre du « tous pourris », a eu un curieux écho : la franche montée du FN.
À la mort des figures de « Charlie Hebdo » en 2015 correspond une seconde marche.
Eh oui, ceux qui rigolent des grosses blagues lourdes votent aussi Le Pen.
Ainsi est le Gaulois.

Jamais ils ne partageraient le pouvoir avec ce peuple gouailleur.
Pendant 40 ans, ils ont exclu, claqué la porte à tour de rôle sur les doigts des Français en hurlant :

«Pacte républicain !»

Le bon peuple a pris son mal en patience en regardant ses mains sanguinolentes.
Si nous étions au XIXe siècle, les Français auraient déjà dressé des barricades et pris les armes.

Depuis déjà deux mois, ils fourbissent les arguments et aiguisent les éléments de langage.
Les discours sont en place dans les cabinets ministériels.
Ils ont décuplé les efforts, exploitant chaque événement, le moindre chiffre, tous les faits divers, du plus sordide au plus scandaleux.
–Profanation ici :

«Ce sont des Français de souche.»

–Statistique du jour :

« Le chômage baisse. »

–Attentat là-bas :

« Il faut lutter contre l’islamophobie. »

Dans un salon professionnel, la consigne de vote claque comme un ordre donné d’un coup de menton :

Pas de vote FN !

Et à chaque fois, la même menace, le même ignoble chantage :
Ce sera nous ou le chaos.
Ce sera nous ou la ruine.
Si vous votez FN, vous aurez le désordre.
Si vous votez FN, vous n’aurez plus de sous.
La menace ne prend plus.

La menace ne prend plus, la ruine est déjà consommée.
Cette clique tape honteusement dans la caisse depuis 40 ans pour financer sa gabegie.
Chaque année, ce sont 3 ou 4 % de découvert qui se cumulent.
Ouf ! Bruxelles leur a donné jusqu’en 2017 pour descendre à 3 % !
Tétanisés sur les commandes, ils vont continuer de nous précipiter en vrille, comme drogués à l’adrénaline de la chute vertigineuse.
Ils ne lâcheront le manche qu’au dernier moment pour sauter en parachute doré juste avant que l’avion ne percute la planète.
Après la catastrophe, ils atterriront comme des fleurs pour constater le désastre et admonester les quelques survivants :

« On vous l’avait bien dit ! »

La menace ne prend plus, car le désordre des mœurs et le chaos urbain sont votés. Doucement, comme une infiltration d’eau, ils ont envahi la France d’en bas, celle des quartiers désertés devenus des ghettos à l’envers, qui excluent les petits Blancs, les Français.
Ces zones où s’imposent petit à petit un salmigondis de lois et de règles disparates, celles de l’étranger, celles de l’islam, celles de la jungle.
Ces petites villes délaissées, appauvries, désindustrialisées, où l’on ferme les hôpitaux et les gares, où survit un sous-prolétariat exclu, loin de tout, de Paris, de ses mariages homos, et de sa riche banlieue, qui offre des vacances au ski à des dealers et des vice-présidences de parti politique à des sans-papiers.

Alors, oui,
la menace et le chantage ne fonctionnent plus
et la France vote Front National massivement.

Maxime de La Devèze

http://www.bvoltaire.fr/  du 28/02/2015

Les Caniches Toujours Aux Ordres.

ane

Notre oligarchie politico-médiatique.

S’il fallait avancer une preuve évidente du crétinisme qui contamine une grande partie de notre oligarchie politico-médiatique, on se souviendrait sans peine de « l’obamania » qui avait déferlé en 2008, soulevant l’enthousiasme des journalistes et des politiciens, y compris de ceux qui se font élire à droite.
Aujourd’hui encore, le prix Nobel de la paix par anticipation a l’art de tresser de beaux discours pour tenter de cacher la réalité du monde que son incurie laisse au bout de six ans de présidence.
Il se voulait visionnaire et se révèle aveugle !

Le 4 juin 2009, à l’Université du Caire, tapissée de rouge, Barack Hussein Obama prononçait un de ces discours qui font se pâmer tous les bobos du monde.
Il annonça le départ des soldats américains de leurs zones d’opération en Irak et en Afghanistan, le retour des « boys » à la maison, histoire sans doute de dire à tous les talibans et autres djihadistes qu’il suffisait d’attendre un peu.

Il tança Israël pour sa politique d’extension des colonies en Palestine.

Il proclama combien l’humanité était redevable à l’islam, qu’il ne fallait pas confondre avec les extrémistes.

Il alla jusqu’à rappeler que le saint Coran enseigne que « quiconque tue un innocent tue l’humanité entière ».
Il évita soigneusement le mot « terrorisme » et évidemment ne s’interrogea pas sur le sens qu’un djihadiste pouvait donner aux mots « innocent » ou « coupable »…

Six ans plus tard, jeudi dernier, il a parlé, cette fois, à Washington pour conclure une conférence de 72 heures qui a réuni 60 pays, consacrée à la lutte contre… le terrorisme.
Le message a bien sûr évolué, mais il insiste toujours sur la distinction à faire entre le terrorisme et l’islam.
Les démocraties occidentales ne sont pas en guerre avec lui.
L’État islamique n’a aucune légitimité à représenter la religion musulmane.
Dans les événements de Paris, l’orateur oppose – un regard à gauche – le vrai musulman « Lassana Bathily », qui a sauvé des clients juifs de l’hyper cacher, au terroriste – un regard à droite – « Amedy Coulibaly », le tueur.
Cette coulée de bons sentiments bien sirupeux se termine par un moment de contrition.

Nos sociétés n’accueillent pas assez généreusement les jeunes musulmans qui se sentiraient des citoyens de seconde zone.
Au lendemain du 7 janvier meurtrier, ce donneur de leçons patenté avait déjà rejeté la faute sur l’incapacité de l’Europe à intégrer « ses » musulmans.

« Notre principal avantage est que notre population musulmane n’a pas de mal à se sentir américaine.
Il y a certains points de l’Europe où ce n’est pas le cas »
,

avait-il osé déclarer.
C’était oublier un peu vite les attentats de Boston du 15 avril 2013 commis par les frères Tsarnaïev, les cousins américains des Kouachi.
C’était méconnaître la réalité des chiffres :
Les musulmans représentent 0,8 % de la population américaine et 8 % de la population française.

Il y a quelques jours, trois étudiants musulmans ont été tués en Caroline du Nord.
Le président turc « Erdoğan », ce grand allié des Américains et de l’État islamique, a exigé des explications du président Obama, qui s’est empressé de s’exécuter.
L’intégration à l’américaine rencontrant manifestement des problèmes, des programmes de déradicalisation sont mis en œuvre dans des villes comme Boston, Los Angeles ou Minneapolis.

Madame « Hidalgo », qui ne voulait pas manquer ce sommet, en a profité pour annoncer que 10 millions d’euros seraient consacrés à traiter cette question dans les quartiers parisiens.

Christian Vanneste

http://www.bvoltaire.fr/  du 28/02/2015

Que Disent Les Mécréants D’ En Bas ?

politik-300x177 (2)

2/2

img0 (1)

!!!

img19 (1)

!!!

img20 (1)

!!!

img21 (1)

!!!

img22 (1)

!!!

img23 (1)

!!!

img24 (1)

!!!

img25

!!!

img26 (1)

!!!

img27 (1)

!!!

img28 (1)

!!!

img29 (1)

!!!

img30 (1)

!!!

img31 (1)

!!!

img32 (1)

!!!

img33 (1)

!!!

img34 (1)

!!!

img35-1

!!!

img36 (1)

!!!

img37 (1)

Ce ne sont pas des Mécréants, on ne peut pas !

img38 (1)

!!!

img39 (1)

!!!

img40 (1)

 Nous sommes de pauvres Mécréants!

Autre Que Réseau Social

Que Disent Les Mécréants D’ En Bas ?

politik-300x177 (2)

1/2

img0 (1)

!!!!

img1-1

!!!

img2-2

!!!

img3-2

!!!

img4-2

!!!

img5 (1)

!!!

img6-1

!!!

img7 (1)

!!!

img8 (1)

!!!

img9 (1)

!!!

img10 (1)

!!!

img11 (1)

!!!

img12 (1)

!!!

img13

!!!

img14 (1)

!!!

img15 (1)

!!!

img16 (1)

!!!

img17 (1)

!!!

img18 (1)

Tu sais bien que « La Marseillaise » des Mécréants est sifflée par les français !

A ce soir
Nous allons faire la sieste !

Autre Que Réseau Social

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43