Archive | 25/03/2015

Le Manque De Sécurité En Allemagne.

astrid-korten-300x200 (1)

Une écrivain Allemande
agressée et tabassée  !

Les douleurs, en particulier à l’estomac, s’estompent petit à petit.
Ca s’améliore.
Astrid Korten prend des analgésiques qui la soulagent.
Bien plus difficile est le rétablissement psychique, suite au choc et à la terreur qu’elle a dû subir il y a une dizaine de jours.

A la veille de l’ouverture du Salon du Livre de Leipzig, l’auteur fut agressée par deux hommes, peu après qu’elle ait tenu lecture de quelques passages de son nouveau livre, qui traitent du crime d’honneur.
Au cours de l’attaque, l’un des deux hommes hurle «qu’elle est l’ennemie d’Allah». « Astrid Korten » a dissimulée son agression durant une semaine.

« Je voulais passer ça sous silence afin de me protéger, ainsi que mes proches. »

déclare-t-elle

Après longue réflexion, des jours de doutes, elle s’est enfin décidée de rendre public cette agression.

« Je refuse de me laisser bâillonner »

lance-t-elle.
Elle sort désormais du silence et raconte pour la toute première fois ce qui s’est passé ce 11 mars 2015.

Lorsque la fiction devient réalité.

« Astrid Korten », 53 ans, est née aux Pays Bas à Heerlen et vit désormais à Essen. C’est à 13 ans, qu’elle écrit son premier roman policier : « Die Leiche im Brunnen » -Le cadavre dans le puits -.
L’écriture devient alors une passion.
Durant des années, elle travaille dans le marketing et fonde sa propre entreprise.
C’est en 2004, qu’elle change radicalement sa vie, pour se consacrer à sa passion.
Elle publie des romans, romans policiers, dont les plus récents sont :
-« Tödliche Perfektion » -Perfection mortelle-,
-« Eiskalter Schlaf » -Sommeil glacé- …
Son dernier ouvrage, parut en février :
-« Plan glacé, dans les filets de la vengeance ».

Elle confie :

« Jamais je n’aurai cru devenir victime à cause d’un thriller ».

Le personnage principal s’appelle Alma.
Alma, au creux de sa vie se remet en question.
Son travail, son mari et tout ce qui représentait sa vie privée.
Alma ne veut plus être la bonne fille.
Elle veut changer et rencontre, sur un chat internet, quatre femmes qui partagent ses instincts empreints de colères débridées.

Jusqu’à présent « le crime d’honneur » ne l’effrayait pas.

Les cinq protagonistes du livre perdent tout sens légal et se positionnent en tant que vengeresses des femmes.
La vengeance atteint son point culminant, lorsqu’elles planifient un meurtre de sang froid, contre un Afghan, « Farid Azraq », qui refuse la culture occidentale et décide un « crime d’honneur » contre sa fille.
Ce passage estime « Korten », est la mise en situation de deux systèmes.
D’un côté, la violence absolue masculine contre les femmes et de l’autre, la vengeance féminine de sang froid qui s’affrontent.
En thématisant le « crime d’honneur » aucun doute ne l’effleurait.
Depuis quelques semaines, « Astrid Korten », tient ses lectures, à partir de son livre, en particulier le passage sur le crime d’honneur, à Eschwege et Schweinfurt, les 9 et 10 mars.
Puis, elle se rend à la Foire du Livre de Leipzig qui commence le 12 mars.
Au soir du 11 mars, l’incroyable arrive.
« Astrid Korten », qui se rend à son hôtel se trouve soudain pressée par deux jeunes.

« Ils ont d’abord commencé par m’insulter.
Je n’ai pas réagi et continuais mon chemin vers l’hôtel, lorsque l’un d’entre eux me lance que je suis une ennemie d’Allah.
Il m’était alors devenu clair qu’ils en voulaient à mon nouveau roman. »

raconte-t-elle.

« Astrid Korten » appelle à l’aide et se trouve jetée au sol par un troisième agresseur qui la frappe violemment à coups de pieds dans l’estomac en criant :

« Chaque homme a le droit de vous frapper à coups de pieds, puisque vous affirmez que les musulmans tuent leurs filles ! »

Puis, ces hommes ont pris soudain la fuite.
L’écrivain titubant, rencontre un couple, les prie de l’aider, mais ils passèrent leur chemin sans aucun commentaire.

Dans un premier temps, « Astrid Korten », renonce à appeler la police et rentre à l’hôtel.

« Je n’ai rien dit à personne. J’étais comme paralysée, ne voulais pas faire d’histoires et j’avais peur.
J’ai essayé d’évacuer tout ça et n’ai pas changé mon programme de lectures. »

Le 14 mars, elle inscrit un post sur sa page Facebook :

« Malgré mon état nauséeux, brûlante de fièvre, bourrée de médicaments, je me suis remise en état et ai pu me rendre à la Mädlervilla, aujourd’hui chez « Victor ».
J’ai fait le plein.
Un public fantastique et une très bonne ambiance. »

Elle ne dit mot sur l’agression subie.
Jusqu’à maintenant.

« Une telle agression laisse des traces et me laisse stupéfaite, car j’ai dû vivre dans ma propre chair les idées qui animent de jeunes hommes, dont l’esprit est empoisonné par l’extrémisme. Cela me laisse profondément marquée en tant qu’être humain, mais aussi en tant qu’écrivain, d’un livre, dont le « crime d’honneur » n’est même pas le sujet principal, mais un des sujets. »

estime « Korten »

Terminée, l’innocence !

Elle ne peut plus passer sous silence cette affaire.
Jeudi soir, huit jours après l’attaque, elle se prononce pour la première fois publiquement :

« Il me paraît aujourd’hui totalement inapproprié de garder le silence, car l’intimidation aurait eu de l’effet.
Je méprise cette lâcheté à laquelle j’ai été confrontée et la condamne profondément.
Personne n’arrivera à me bâillonner.
Je respecte la loi fondamentale, ainsi que mes concitoyens et leur droit d’expression, c’est ce en quoi l’écrivain que je suis croit. »

« Astrid Korten » se soigne et prend des tranquillisants.

Entretemps elle a enfin porté plainte, mais les agresseurs n’ont toujours pas été arrêtés.

« Je ne pourrai plus me rendre à des lectures en toute innocence.
Désormais je me sentirai mal ».

dit-elle.
Ses prochaines lectures doivent se tenir en avril et mai.
Malgré la terreur éprouvée, « Astrid Korten » déclare :

« J’espère que cette agression ne sera pas montée en épingle pour criminaliser globalement les concitoyens musulmans.
Cela me tient beaucoup à cœur, que l’on rapporte les faits objectivement et non de manière tendancieuse. »

« Astrid Korten » travaille à un nouvel ouvrage qui traite de la criminalité économique.
Cela va durer quelques temps jusqu’à ce que le livre soit terminé, comme le travail sur elle-même, qu’elle doit mener sur son agression du 11 mars.

A sa place, j’aurais eu la haine, je n’hésite pas à le dire.
Que de bons sentiments …, dont je suis incapable  !
Surtout contre ce couple de passants indifférents.
(Et si ces passants étaient musulmans aussi, pourquoi s’étonner qu’ils n’aient pas réagi ? – pelosse) 

Source traduite : http://www.welt.de/

Sylvia Bourdon

http://ripostelaique.com/  du n° 400, le 25/03/2015

 

musulman-extremiste-et-musulman-modere-300x152

Il n’y a qu’un seul islam

On A Le Devoir De Ne Pas S’ Abstenir.

VOTE-BLANC

Au pire votez blanc…

Contre ceux qui ne font rien et ceux qui n’ont rien fait !

Pour la première fois, le ministre de l’Intérieur ne s’est pas présenté devant les médias pour officialiser les résultats définitifs du premier tour des élections du 22 mars 2015.

Les voici, enfin, selon la source du ministère de l’Intérieur :

departmentales-tour1

Si les Français savent encore compter, ils seront suffisamment lucides pour enregistrer, contre tout ce qui est affirmé sur les médias et par les politiciens :

Le Front national est bien le premier parti de France, n’en déplaise à tous les autres !

Fi donc de ces débats ridicules qui opposent ceux qui savent tout ce qu’il faut faire et ne font rien et ceux qui n’ont rien fait lorsqu’ils étaient au pouvoir, et qui savent à présent tout ce qu’il faudrait faire et ne le feront pas s’ils reviennent au pouvoir (j’espère que vous m’avez suivi).

Débats politiciens où la seule certitude affirmée par tous est que le premier parti de France n’est pas un parti républicain !
Il y a donc plus de 5 millions de Français antirépublicains puisqu’ils votent pour ce parti qui, toujours d’après tous les autres, doit nous entraîner directement à la catastrophe si, par malheur pour la France, il arrivait un jour au pouvoir !
Il y a donc plus de 5 millions de Français suffisamment stupides qui souhaiteraient cette catastrophe.

Pour leur éviter ce cataclysme inéluctable, tous les partis de gauche seront unis sur un front républicain et voteront pour l’UMP contre le Front National.

L’UDI, unie à l’UMP, votera également pour les socialistes contre le Front national.

L’UMP ne votera ni pour les socialistes ni pour le Front National.
Les 4.246.149 sympathisants feront donc la grasse matinée.

Il ne nous reste plus qu’à attendre le deuxième tour du 29 mars, pour vérifier si les partis politiques sont propriétaires des voix des électeurs ou si ces derniers sont suffisamment adultes pour décider pour qui ils voteront :

– Pour ceux qui ne font rien ?
– Pour ceux qui n’ont rien fait, et ne feront rien ?
– Pour ceux qui n’ont encore rien pu faire puisqu’ils n’ont jamais été au pouvoir ?

Manuel Gomez

http://www.bvoltaire.fr/  du 25/03/2015

Votez La Ligue Du Sud A Bollène !

ligue-du-sud-300x300 (1)

La Ligue du Sud à Bollène !

Le Front national a décidé de ne pas présenter de candidats au second tour des élections départementales à Bollène (Vaucluse) où devait avoir lieu une triangulaire avec la gauche et la Ligue du Sud, a-t-on appris auprès de son secrétaire général, « Nicolas Bay ».

Ce désistement pourrait faire les affaires du Front national en vue d’une majorité départementale si le binôme Ligue du Sud, parti créé par le maire d’Orange Jacques Bompard, ancien du FN, l’emporte au deuxième tour, dimanche prochain.

Au premier tour, les candidats de l’union de la gauche sont arrivés en tête avec 36,45% des voix devant la Ligue du Sud, représentée notamment par Marie-Claude Bompard, maire de Bollène et épouse de Jacques Bompard, avec 32,66% et le FN avec 30,89%.

Lundi, Jacques Bompard avait adressé un appel à l’union au FN.

« A Orange comme à Bollène, nous devons faire l’union sur l’enracinement et le bilan d’une méthode qui fonctionne.
Pas sur une étiquette »,

avait-il écrit sur son compte Twitter.

Le FN peut espérer conquérir le Vaucluse à l’issue d’un premier tour qui lui a été très favorable.
Il est arrivé en tête dans 11 cantons sur 17, a gagné celui du Pontet dès le premier tour et sera présent partout au second tour.

Il doit encore en remporter huit pour s’offrir la direction du département, mais sept lui suffiront sans doute désormais si la Ligue du Sud gagne à Bollène, puisque ni la droite ni la gauche n’auraient alors de majorité, même associées.

Les candidats FN sont en ballottage très favorable dans les cantons de Carpentras, Cavaillon, Monteux, alors que le second tour à Orange opposera le binôme Front national au binôme Ligue du Sud.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

http://www.bvoltaire.fr/  du 25/03/2015

Les Livres De Classe Sont Nuls.

coran-islam

Et pourtant, c’est notre Histoire De France !

Un important rappel  très intéressant, car jamais étudié en classe dans sa chronologie.
Les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans sur ce qui était appelé à devenir la France quelques années plus tard.
Ils se sont emparés de Narbonne, qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué des razzias méthodiques.
Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu’à Sens.

En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par  »Eudes », le duc d’Aquitaine.
« Charles Martel » envoya des troupes pour aider  »Eudes ».
Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l’armée musulmane, qui se replia en désordre sur l’Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.
On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu’Eudes était mérovingien.
Les Capétiens étaient en train de devenir rois de France et n’avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.

Les musulmans ont conclu alors qu’il était dangereux d’attaquer la France en contournant les Pyrénées par l’est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l’ouest des Pyrénées.
15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.

Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué à ravager l’Aquitaine.
De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages.
(Ces bandes n’ont finalement été éliminées qu’en 808, par Charlemagne)
Les ravages à l’est ont continué jusqu’à ce qu’en 737 Charles Martel descend, au sud, avec une armée puissante, et reprend successivement Avignon, Nîmes, Maguelone, Agde,Béziers et met le siège devant Narbonne.
Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la France obligea Charles Martel à quitter la région.

En 759 enfin,  »Pépin le Bref » reprit  »Narbonne » et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans.
Ces derniers se dispersèrent en petites bandes, comme à l’ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les femmes pour les introduire dans les harems d’Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans (Vous trouvez parfois des Arabes aux yeux bleus…..dûs à ces métissages forcés).
La place forte des bandes se situait à Fraxinetum, l’actuelle Garde-Freinet (le massif des maures).
Une zone d’environ 10.000 kilomètres-carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.

provence

En 972, les bandes musulmanes capturèrent  »Mayeul », Abbé de Cluny, sur la route du Mont Genèvre.
Le retentissement fut immense.
« Guillaume II », « comte de Provence », passa 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983, chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.
En 990, les dernières furent détruites.

Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles……
La pression musulmane necessa pas pour autant.

Elle s’exerça pendant les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la mer.
Les hommes capturés étaient emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dar al islam, et les femmes d’âge nubile dans les harems.
Les repaires des pirates musulmans se trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d’Espagne et celles de l’Afrique du Nord.

Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197, les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.

Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, du sud de l’Italie et de la partie nord de l’Espagne, les attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles continuèrent sur mer par des actions de pirateries.

Ce n’est qu’en 1830 que la France , exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête !
Et à aller en afrique du nord  détruire définitivement  les dernières bases des pirates musulmans.
Ils débarquent à « Sidi Ferruch », dans la régence d’el djezaïr, dépendance turque.

Aujourd’hui, les biens pensants de la Politique nous bassinent en nous parlant de colonisation, en nous culpabilisant d’atrocités souvent mensongères.
Ce n’était pas du tout de cela qu’il s’agissait mais de notre survie à l’époque de l’intervention…

Vous savez ce qu’est devenue ensuite l’Algérie, et l’histoire ne s’est pas figée……

Ce qu’il y a de frappant, c’est qu’entre  »714″, la première entrée, et 1830, l’écrasement définitif des pirates barbaresques, il s’est écoulé  »plus d’un millénaire« , ce qui montre qu’ils ne renoncent jamais….

Et aujourd’hui, effectivement, ils reviennent en masse, par le biais  »pacifique » d’une immigration de peuplement,
qui exploite à fond les failles de nos lois,
de nos principes démocratiques,
et de nos avancées sociales…!

Autre Que Réseau Social

 

Ce n’est pas de la suite dans les idées, c’est porter une burqa !
Ils ne savent pas créer par eux-même, seulement exploiter ce qu’ils pillent sur toutes les « terres de guerre » qu’ils n’envahissent que depuis l’existence de leur coran !


Si on regarde bien,
l’islam a toujours été en djihad
depuis que le coran a pris racine. 

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43