Archive | 07/06/2015

Les Zones De Non-Droit Explosent !!!

tourcoing- (1)

Emeutes à Tourcoing.

Pour Anne Hidalgo, les zones de non-droit en France n’existent pas.

Est-ce la preuve à Tourcoing ?
Littéralement en état de siège depuis le début de la semaine – les émeutes de la ville ayant gagné Roubaix et Wattrelos, on ne peut plus ni y entrer ni en sortir – à tel point que la frontière avec la Belgique est fermée, Tourcoing a explosé.

Depuis lundi, donc, le quartier de la Bourgogne est mis à feu et à sac.
Une soixantaine de véhicules et de poubelles incendiés, des véhicules de police et des bus endommagés, selon la préfecture.
Des commerces, aussi.
Des actes de vandalisme en représailles à la mort du passager d’un véhicule que les policiers poursuivaient pour avoir grillé trois feux rouges – le conducteur conduisant sans assurance – avant de terminer sa course folle encastré dans un arbre.

La réaction du *Républicain* « Gérald Darmanin », le député-maire de la ville ?

« D’abord, je voudrais exprimer, une nouvelle fois, mes condoléances et pensées aux familles du jeune homme décédé et des jeunes blessés dans ce dramatique accident de la route. »

La faute à pas de chance, à une virée entre potes qui aurait mal tourné, en somme.
Voiture non assurée, feux grillés, têtes cagoulées ?
Des broutilles !

Mais vous ne connaissez pas la meilleure !
Si « Darmanin » s’est « exprimé une nouvelle fois », c’est parce que la première s’est tenue le jour même de la mort de l’acolyte cagoulé chez…les parents de ce dernier ! Même que Monsieur  »Zighem » lui a offert un thé qu’il a depuis du mal à digérer.
En effet, Monsieur le maire a eu le toupet de lui demander si son fils « avait un casier ».
De fait, « Pierre-Eliott », que son père avait « du mal à canaliser », élevé pourtant « dans la droiture », en avait un.
Ce qui, en tant que passager du véhicule, ne le rend pas responsable de l’accident, s’est emporté le père.
Et d’affubler le maire du délicieux nom de « Républicon » !

Des condoléances donc, mais pas d’excuses aux contribuables qui vont casquer pour la remise en état des biens publics.

Pas davantage pour les commerçants dont le gagne-pain est détruit, dont les tarifs d’assurance vont s’envoler, pire, qui ne seront plus couverts par leurs compagnies.

Pas un mot aux habitants qui ne dorment plus de la nuit.
Avec ces victimes-là, pas question de causette autour d’un café, mais des expressions usées jusqu’à la corde :

« Aucune violence n’est excusable, aucune » , « l’ordre républicain doit être respecté »,

et patati et patata…

Le quartier de la Bourgogne, l’un des nombreux à faire l’objet de multiples encadrements avec des médiateurs de rue qui reviennent de tout, « trop compliqué de faire de la médiation », impossible de « créer les conditions de dialogue entre les jeunes et les forces de l’ordre »« quand le désordre et la violence sont là, c’est trop tard », avouent-ils, désenchantés, habitants d’une ville où la moitié des ménages provient largement de l’immigration et vit sous le seuil de pauvreté.

Trop tard en 2015 quand le phénomène inquiétait déjà en 1990.
L’immigration, l’intégration,

« c’est un problème permanent et gigantesque »,

reconnaissait « Alain Juppé » dans « Lui », cette même année.
Eh bien, 25 ans plus tard, il exhorte à ne pas comparer les situations !

En attendant, vendredi soir, deux hélicoptères survolaient Roubaix.

De combien d’hélicoptères aurons-nous besoin pour la France entière ?

Quand ?

Pendant combien de temps ?

Ne pas comparer 1990 avec 2015 ?

Parce que c’est terrifiant !

Caroline Artus

 

http://www.bvoltaire.fr/  du 07/06/2015

Mais les télés ne doivent surtout pas en parler !
Il faut apitoyer le peuple sur ces « pauuuvres immigrés » délogés, surtout pas évoquer ces émeutes qui durent depuis une semaine !

Réveillez-Vous, Le Temps Passe Vite.

dominique-venner (1)

Le Chevalier, la Mort et le Diable.

« Cette mort, nous lui devons d’en faire un point de non-retour.
Qu’elle nous aide à nommer ce qui survient, pour commencer – à nommer vraiment :
conquête, contre-colonisation, lutte pour le territoire, choc des civilisations, guerre de religion, changement de peuple.
Puis à nous unir, malgré nos divisions, pour empêcher ce qui survient de survenir plus longtemps. »

C’est par ces mots que « Renaud Camus » prononçait, le 31 mai 2013, l’éloge funèbre de « Dominique Venner », dénonçant  :

« le Grand Remplacement, le changement de peuple et le changement de civilisation qu’il implique nécessairement, comme la raison principale de son geste, à la fois, et comme la plus grave, de très loin, des menaces qui pèsent sur nous et sur notre histoire ».

Son sacrifice est :

« un hommage à la place immense que tiennent l’Église et la foi, le christianisme, dans notre culture et notre civilisation menacées, pour nous alerter, nous réveiller, nous tirer avant qu’il ne soit tout à fait trop tard de l’hébétude où nous gisons ».

Et le philosophe « Alain de Benoist » de poursuivre, ce même jour :

« son geste dicté par le sens de l’honneur au-dessus de la vie,
cette façon de mourir est l’issue la plus honorable lorsque les mots deviennent impuissants à exprimer ce que l’on ressent, […]
et les béotiens et les lilliputiens qui rédigent ces bulletins paroissiaux de la bien-pensance que sont devenus les grands médias ont été incapables de comprendre le sens même de ce geste. »

Il n’était ni un extrémiste, ni un nihiliste, ni un désespéré.
Il s’est donné la mort dans la cathédrale Notre-Dame de Paris pour :

« réveiller les consciences assoupies, un appel à agir, à penser, à continuer; […] les peuples qui oublient leur passé, qui perdent la conscience même de leur passé se privent d’un avenir. »

Depuis lors :
le peuple s’est mué en « Charlie »,
il y eut les frères « Kouachi », « Coulibaly »,
le changement de peuple par les mers et les ventres des mères voilées,
les églises profanées,
les « déséquilibrés »,
l’Ukraine,
le racolage transatlantiste,
la GPA fruit des entrailles de la République,
le Grand Orient,
la christianophobie institutionnalisée,
l’amour, la tolérance et la paix, l’islam, la désinformation,
le mensonge et la calomnie,
Zemmour viré,
« Le Suicide français »,
les djihadistes avortés du ventre laïque de la République féconde,
les zones de non-droit,
les territoires perdus,
si le FN passe je quitte la France,
Robert Ménard, sa crèche, son « fichage »,
la bave et la meute,
la loi sur le renseignement,
Valls, la rage, l’amalgame,
la stigmatisation,
la cristallisation des discours,
les valeurs de la République,
la novlangue, le plug anal,
la déconstruction de l’éducation,
de l’Histoire,
le genre,
Belkacem,
la haine,
le doublement du nombre des mosquées,
la destruction des églises,
le changement,
le remplacement,
Taubira, le fiel,
Les Républicains, la démagogie,
les Femen, l’antiracisme,
BHL, la propagande, la cinquième colonne…

Réveiller les consciences assoupies d’un peuple de zombies, de « Charlie », un non-peuple de l’oubli, léthargique, de morts-vivants, avachis, titubant à peine étourdis vers l’abattoir du multiculturalisme.
Plus belle la vie.
Avant la mort.

Le 21 mai 2013, à 14 h 42, Dominique Venner offrait ce qui lui restait de vie dans un acte de « protestation et de fondation », devant le maître-autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris, son Panthéon à lui.

« Il sera nécessairement toujours là aux côtés des cœurs rebelles et des esprits libres, confronté depuis toujours à l’éternelle coalition des « Tartuffes », des « Trissotins » et des « Torquemadas ». »

Pierre Mylestin

http://www.bvoltaire.fr/  du 07/06/2015

Le PS Est A Poitiers, Le Peuple Danse !

islamophobie (1)

Nous jouons en Français,
nous sommes en France.

 

 

Image de prévisualisation YouTube

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

§§§§§§

Image de prévisualisation YouTube

§§§§§§

Notre soutien à Christine Tasin et son long combat !

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43