TABOU, TROQUET

Orage A Poitiers Sur Le Congrès P.S. !

rose-aux-epines-300x288 (1)

Un invité au congrès du PS.

L’ancien ministre socialiste publie une tribune dans le «Journal du dimanche», avec Mathieu Pigasse, dénonçant la politique de François Hollande.
A Poitiers, certains élus y voient une «insulte aux militants», d’autres un «esprit libre».

Il leur a pourri leur dernière journée de congrès.
A Poitiers ce dimanche matin, les hauts responsables du Parti socialiste pensaient n’avoir qu’à couronner leur premier secrétaire « Jean-Christophe Cambadélis » et faire croire que le PS était enfin rassemblé derrière François Hollande et Manuel Valls direction 2017…
Absent de ce 77e congrès et en retrait depuis qu’il s’est fait virer du gouvernement fin août 2014, l’ex-ministre de l’Economie s’est invité à Poitiers, via une tribune dans le « Journal du dimanche », avec le banquier d’affaires « Matthieu Pigasse ».

«Vous auriez vu la tête hier soir des Vallsistes !
Je suis hilare…»

se marre un jeune cadre PS, proche de Montebourg.

Dans leur texte, « Montebourg » et « Pigasse » cartonnent François Hollande et sa politique… Française, comme européenne.
Ils écrivent :

«Hébétés, nous marchons droit vers le désastre.
C’est la démocratie qui est cette fois menacée.»

Ils dénoncent :

«l’absurde conformisme bruxellois […] devenu une gigantesque fabrique à suffrages du Front national».
«Au fil des alternances, les Français votent en conscience pour la « rupture » ou le « changement » mais s’aperçoivent que la politique économique – donc européenne – qui s’ensuit est toujours la même.»,

poursuivent-ils.

«Tout président élu commence par aller faire ses génuflexions à Berlin puis à Bruxelles, enterrant en 72 heures ses engagements de campagne.»

La charge est lourde :

«Ceux qui nient l’existence de l’austérité en prétendant que les salaires n’ont pas baissé (heureusement !) doivent ouvrir les yeux sur les pertes réelles et sérieuses de revenus pour les Français moyens :
cette politique répand la colère, le dépit, la violence chez des millions de nos concitoyens qui s’estiment bernés, trahis et abandonnés

Ils prônent une :

 «coalition des pays européens favorables à une stratégie européenne de baisse d’impôts en faveur des ménages».

«C’EST PETIT»

«C’est lamentable…»

Accoudé à une table haute à l’extérieur du Parc des expositions de Poitiers, « Didier Guillaume », patron des sénateurs PS regrette de voir « Montebourg » «faire ça aujourd’hui».

«C’est petit, c’est fait pour péter le congrès mais il n’y arrivera pas, et puis faire une tribune avec « Pigasse », je suis pas sûr que ça plaise à l’aile gauche.»

dit-il
Au contraire, son ex-compagnon de route, « Christian Paul », désormais un des chefs de file de l’opposition interne au PS, se montre heureux de cette invitation surprise :

«Qu’il y ait des esprits libres, qui viennent en renfort, c’est une très bonne chose !

explique-t-il.
« Sinon, le sujet du jour, c’était la « Camba story ».
Depuis des jours, on n’entend que le ronron de la pensée unique.»

«On ne voulait pas sortir de ce congrès avec cette fausse unité qu’on nous vend depuis deux jours,

justifie-t-on dans l’entourage de Montebourg.

Arnaud considère que le PS est mort, le déroulé de ce week-end valide sa thèse.»

Sauf que l’ex-ministre de l’Economie a toujours sa carte à la fédération PS de Saône-et-Loire et envoie régulièrement quelques cartes postales à ses ex-camarades du gouvernement.

«A Poitiers, il y a le PS.
Dans le 
« JDD », il y a « Arnaud Montebourg »»,

a lancé le porte-parole du gouvernement, « Stéphane Le Foll » assailli par les caméras.

«Il est bon en com’,

s’amuse le sénateur maire d’Alfortville, « Luc Carvounas », proche de Valls.

Mais j’aurais préféré qu’il vienne le dire ici, à Poitiers.»

Pas content de se voir voler sa journée par « Montebourg », « Cambadélis » a dénoncé, lui, une «insulte aux militants».
Valls y voit une sortie pour occuper «une partie de la presse qui a besoin de la castagne».

Un responsable parisien glisse, résigné sur l’état du PS : 

«C’est là que tu te rends compte que le débat n’a plus lieu ici.»

Lilian Alemagna

http://www.liberation.fr/politiques/2015/06/07/hebete-montebourg-s-invite-au-congres-du-ps_1324681  le 07/06/2015

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43