Archive | 14/06/2015

Il Etait Grand et La Chute Fut Mortelle.

arc-de-triomphea (1)

Commémoration nationale
et Haine de soi

Le 29 mai 2016, la France célébrera le centenaire de la bataille de Verdun, dont le premier coup de canon fut tiré le 21 février 1916 et le dernier le 19 décembre et qui, selon l’historien « Antoine Prost », « résume et symbolise toute la Grande Guerre pour les Français ».

Néanmoins, la préparation de cet événement, qui devrait réunir dans une même communion l’hommage à nos anciens morts pour la patrie et la fierté nationale d’une victoire chèrement acquise, laisse la place à des tergiversations politiques qui annoncent un risque de ratage historique à la hauteur de ce minable quinquennat.
En effet, si la date du 29 mai a été retenue, c’est parce qu’elle avait déjà été choisie pour le cinquantenaire par le général De Gaulle, dernier géant de l’histoire et éternel repère pour nos nains politiciens.

Mais la teneur des commémorations, elle, est encore largement discutée :
incapable de se décider entre un scénario franco-allemand, européen ou mondial, Hollande espère en faire une vaste kermesse à la gloire du vivre-ensemble et du mondialisme, mettant en avant les 80 nationalités qui se sont battues ici, et occultant le principal sacrifice, celui des 378.000 victimes françaises, symbolisant l’horreur et la véritable saignée dont notre pays eut tant de mal à se remettre.

Il ne serait pas de bon ton qu’un président de la République promût la fierté tricolore, sentiment suranné depuis longtemps abandonné à des partis rappelant les heures les plus sombres de notre histoire…

Les Anglais, eux, n’ont jamais eu ce genre de problèmes pour célébrer leur histoire.
Ils ont déjà prévu les festivités du centenaire de la bataille de la Somme, qui aura lieu le 1er juillet 2016 à Thiepval avec la présence de la reine d’Angleterre et plus de 50.000 personnes de tout le Commonwealth.
Nul doute qu’ils n’auront aucune gêne à rendre hommage à leurs soldats et à travers eux à leur pays, et le risque est grand que cette célébration anglaise sur notre propre sol éclipse celle de la plus grande bataille de la Grande Guerre.

Ce n’est pas la première fois que la France rate l’opportunité de commémorer en grande pompe son histoire, pourtant glorieuse.
Du 18 au 21 juin prochain, une bonne partie de l’Europe, dont nos « meilleurs amis » anglais, sera réunie pour le bicentenaire de Waterloo, défaite française qui clôture 20 années de célébrations des grandes victoires de la République et de l’Empire.

Pourtant, avons-nous le souvenir d’une seule commémoration à cette occasion ?
Un seul grand titre de la presse ?
Une seule déclaration publique ?

Nous avons passé ces vingts années dans un silence embarrassé voire dans la repentance quand des associations communautaires ont obligé des politiciens lâches à ne pas fêter Austerlitz à cause de Napoléon le terrible esclavagiste…

À l’heure où la nation se déchire, il eut été judicieux de rappeler que la France fut grande et digne d’être aimée, au lieu de nous asséner sans cesse qu’elle est petite et détestable.

Eric Maudroyx

http://www.bvoltaire.fr/  du 14/06/2015

Il Y A Longtemps Que C’Est Déjà Fait !

USA (1)

Les USA remettent ça !

Les Etats-Unis pourraient « renforcer » leur présence militaire dans plusieurs pays baltes et d’Europe de l’Est pour contrer une éventuelle agression russe, en envoyant des armes lourdes, y compris des chars, et jusqu’à 5 000 hommes supplémentaires, affirme samedi 13 juin le « New York Times ».

Si la proposition du Pentagone est acceptée par l’exécutif américain, les Etats-Unis entreposeront pour la première fois des armes lourdes dans ces pays qui ont récemment adhéré à l’OTAN et qui, avant la chute du mur de Berlin, appartenaient à la sphère d’influence de l’Union soviétique, affirme le quotidien qui cite des sources américaines et alliées anonymes.

Inquiétudes autour
de la réaction de la Russie

Il s’agit de rassurer les pays baltes et d’autres pays d’Europe de l’Est qui sont très inquiets depuis l’annexion de la Crimée et les combats en Ukraine, où des séparatistes pro-russes contestent l’autorité de Kiev dans l’est du pays.
Kiev et les Occidentaux accusent la Russie d’armer les séparatistes et d’avoir déployé des troupes régulières pour les aider.

Selon le « New York Times », la proposition doit encore recevoir l’aval du secrétaire américain à la défense, « Ashton Carter », et de la Maison Blanche.
Le quotidien souligne que certains alliés de l’OTAN s’inquiètent de la réaction de la Russie.

Un porte-parole du Pentagone cité par le quotidien souligne qu’aucune décision n’a encore été prise.

Les responsables qui ont parlé au quotidien estiment que le Pentagone devrait avoir le feu vert avant une réunion des ministres de la défense de l’OTAN, ce mois-ci à Bruxelles.

En l’état actuel des plans du Pentagone, de l’équipement pour quelque 150 hommes (une compagnie dans l’armée américaine) serait stocké dans chacun des trois pays baltes.
De l’équipement pour une compagnie ou un bataillon (750 militaires environ) serait entreposé en Pologne, Roumanie, Bulgarie et peut-être en Hongrie, ont précisé ces sources.

https://histoireetsociete.wordpress.com  du 14/06/2015

§§§§§§

Nos médias nous le cachaient !

Washington prépare l’Europe pour la guerre contre la Russie ! ! !

Selon le commandant des forces armées américaines, en Europe, les Etats-Unis accumulent des armes et des équipements militaires, dans l’union européenne.
Dans une conférence de presse, aux Etats-Unis, le général « Frederick Ben Hodges » a annoncé que le Pentagone est en train d’envoyer des armes et des équipements militaires, (chars, canons, équipements logistiques,… ), en Europe, notamment, dans les pays, comme la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, la Pologne, la Roumanie et la Bulgarie . Le général « Hodges », qui a visité, récemment, les unités de commandos de l’armée américaine, en Europe, au cours d’une manœuvre, en Lettonie, a déclaré, au cours d’une conférence de presse, aux Etats-Unis, que son pays est en train d’accumuler des armes et des équipements militaires, dans plusieurs pays de l’Europe de l’Est, mais aussi, en Allemagne.

Que signifie cette nouvelle décision du Pentagone ?

Les experts et les analystes américains disent qu’autrefois, l’envoi d’armes et d’équipements militaires, en Europe, faisait partie de la stratégie des Etats-Unis, pendant la guerre froide, qui opposait le bloc occidental au bloc communiste, avant l’effondrement de l’ex-Union soviétique.
Ces experts américains disent qu’à cette époque-là, cette décision était la meilleure mesure que Washington pourrait prendre, face aux menaces soviétiques.
A cette époque-là, les stratèges américains croyaient que la présence d’un nombre élevés de soldats américains, sur le continent européen, empêcherai le déclenchement de guerres, en Europe.
En outre, même si une guerre éclatait, les Etats-Unis n’auraient plus besoin d’envoyer des armes et des soldats vers l’Europe.
Par contre, l’armée américaine pourrait entrer tout de suite en action.

La guerre froide a pris fin, en 1989.
Maintenant, les experts confirment que le volume des armes et équipements militaires « occidentaux » (?) accumulés dans les pays de l’Europe de l’Est est beaucoup moins élevé qu’à l’époque de la guerre froide.
Cependant, l’existence de ces armes et équipements militaires, sur place, permet aux forces armées américaines de se mettre, plus rapidement, en posture défensive.
Les experts militaires américains soulignent que cette mesure n’a pas été prise, dans des buts offensifs, mais augmentera la puissance défensive des Etats-Unis et de leurs alliés européens, face aux menaces de la Russie concernant une intervention militaire éventuelle contre les pays de l’Europe.

Autres utilités ?

Les experts militaires américains disent que l’accumulation d’armes et d’équipements militaires américains, dans les pays de l’Europe de l’Est, a, aussi, un autre résultat :

« Cela les rassure, en ce qui concerne le soutien militaire des Etats-Unis, face aux menaces grandissantes de la Russie »,

disent-ils.

http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/357938

du 03/02/2015

Et les caniches sont contents et applaudissent !
Tout ça se fomente dans le dos du peuple et ils polluent notre sol !

Mais depuis quand la Russie a-t-elle menacé l’Union Européenne ?
Nos gouvernants ne se rendent-ils pas compte que nos états seront le champ de bataille de cette guerre à laquelle aspirent les USA ?
Très utile pour finaliser notre génocide et le grand remplacement !

La DGSE Fait-Elle Bien Son Travail ?

manipulation-mentale- (1)

Le père  ’Merah’ aurait-il
fait chanter la « DGSE » ?

« Sihem Souid », cette ancienne policière qui s’est fait remarquer en publiant« Omerta dans la police ».
C’est un livre dénonçant des manquements graves à l’éthique et à la déontologie de la Police nationale et l’auteur qui vient de se signaler d’une manière abjecte en accusant « Philippe Bilger » d’être le fils d’un « collabo » condamné, prétend, via le magazine « Le Point » auquel elle collabore, que les services de sécurité intérieure de la « DGSE » auraient payé pour obtenir le silence du père de « Mohamed Merah » concernant l’assassinat de sept personnes, dont deux soldats français et trois enfants juifs (Français ou non ? pas de nom mais la religion ! drôle de République Laïque ! – pelosse)lors de l’attaque meurtrière d’une école juive à Toulouse, en mars 2012.

« Mohamed Benalel-Merah » aurait détenu deux vidéos, d’une durée de 20 minutes chacune, dans lesquelles son fils expliquerait sa collaboration avec les services de renseignement français.
En l’échange, de ces vidéos, « Mohamed Benalel-Merah » aurait perçu de la « DGSE » une somme de 30.000 euros grâce à laquelle il aurait fait l’acquisition d’un terrain en Algérie.

Ce même magazine indique que « Mohamed Benalel-Merah », qui se trouvait en Algérie à l’époque de la tuerie, aurait menacé les autorités françaises de dévoiler les preuves à l’aide des vidéos postées sur le Net par son fils.

Ces accusations émanant d’une proche collaboratrice de la Garde des sceaux, Christiane Taubira, au ministère de la Justice, où elle est chargée de mission au service de l’accès au droit et de l’aide aux victimes, sont d’une portée extrêmement grave puisqu’elles mettent en accusation la « DGSE » et les services de renseignement français.

Il s’avère que le père de « Mohamed Merah » se trouvait en France, à Toulouse, début juin 2015.

Pourquoi est-il venu en France et comment a-t-il pu entrer avec une carte de résidence périmée ?
Mystère.
Pas si mystérieux que ça, nos frontières sont des passoires et un maître-chanteur ne s’arrête jamais dès lors que l’engrenage a déjà fonctionné – pelosse )

Mais il était sur notre sol et pour les avocats de Monsieur  »Albert Chennouf-Meyer », père de l’un des deux soldats assassinés par « Merah », il paraissait impératif qu’il soit entendu au sujet de ces deux vidéos enregistrées par son fils et qui auraient été monnayées en échange de son silence.

Alors que l’on attend de longs mois les expulsions d’illégaux, « Mohamed Benalel-Merah » a été mis dans le premier avion en partance pour Oran (Algérie), dès le 5 juin, avant même qu’il puisse être interrogé.

« Albert Chennouf-Meyer » estime que le père de « Merah » aurait dû être entendu par la justice et par ses avocats, ne serait-ce que pour apporter des éclaircissements sur les suppositions obscures qui entourent le parcours et l’exécution de « Mohamed Merah ».

Il a déposé plainte pour destruction de preuves et le parquet de Paris a décidé de l’entendre sur l’ensemble des faits.

Saurons-nous un jour la vérité ?

Personnellement je ne le pense pas…et vous ?

Source :« El Watan »

Manuel Gomez

http://www.bvoltaire.fr/  du 14/06/2015

Ce ne sont que magouilles, versements occultes alors que notre état est plus endetté !
Nous ne le sauront pas car le peuple n’a pas à savoir ce qui mijote dans la marmite infernale de notre oligarchie !
Le peuple doit se contenter d’être pressuré d’impôts, d’applaudir à leurs promesses mensongères, de voter sous anesthésie (la lobotomie n’est pas encore terminée), surtout en silence, bref de ne pas faire de vagues avant que les rejetons d’allogènes aient remplacé tous nos autochtones.
Qu’attendons pour réagir et demander des comptes ?

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43