Médias, Politique

Cracher Sa Haine Des Blancs !

pensee (1)

Caniches d’Obama !

Messieurs les journaleux,  Aux U.S.A. 91 % des Noirs sont tués par des Noirs

Un jeune Américain, Dylann Roof, a tué, dans une église, 9 Noirs.
Il se prétend suprémaciste blanc.
Immédiatement, sous l’impulsion de « Barack Obama », une violente campagne stigmatisant le prétendu racisme des blancs, aux Etats-Unis, s’est développé, avec la bienveillance des médias occidentaux.
Au lendemain des émeutes de Ferguson, « Maxime Lépante », dans un article, avait répondu vigoureusement aux élucubrations de Taubira, qui osait, elle aussi, parler du racisme des Blancs.

href= »http://ripostelaique.com/ferguson-taubira-crache-sa-haine-des-blancs.html »

Si, naturellement, rien n’excuse le geste du tireur, la manipulation politicienne qui la suit, victimisant les Noirs et accablant les Blancs, est intolérable.
Faisons le parallèle entre ce drame, aux Etats-Unis, surmédiatisé, et l’incroyable silence qui a suivi les événements d’Autriche, où, selon un scenario bien rodé, un homme au volant d’un 4 X 4 a foncé dans la foule.
On ne saura pas la religion de l’assassin, qu’on dit Bosniaque, et on ne fera, naturellement, pas le parallèle entre ce mode d’action, très fréquemment utilisé en Israël par le « Hamas » et le « Fatah », et récemment en France, par des « déséquilibrés » criant « Allah Akbar » au moment d’écraser leurs victimes.

(http://www.directmatin.fr/monde/2015-06-20/un-forcene-fonce-en-voiture-sur-la-foule-en-autriche-3-morts-et-34-blesses-706289)

La seule information qui doit passer en boucle est que les Blancs sont très méchants et très racistes, et que ce n’est pas bien de posséder des armes.
Pour remettre un peu les pendules à l’heure, nous publions la fin de l’article de « Maxime Lépante », qui rétablit, en quelques chiffres, des vérités que les médias officiels ne veulent pas entendre, et encore moins colporter.

Jeanne Bourdillon

FALSIFICATIONS ET HAINE

ANTI-BLANCS DES MEDIAS 

Suite à la décision du grand jury, les médias se sont eux aussi lancés dans une violente campagne contre les policiers et les Blancs, parlant pêle-mêle de « racisme institutionnalisé », de « tyrannie policière », de « Noirs quasi déshumanisés », de « permis de tuer les Noirs ».

Un présentateur de « France-Info » n’a pas hésité à parler de « l’impunité des policiers blancs qui abattent des jeunes Noirs qui objectivement ne les menaçaient pas », au sujet de l’affaire de Ferguson.
(Le vendredi 5 décembre 2014, dans le journal de 15h30.)

Dans cette campagne haineuse contre les policiers et les Blancs, l’ »Humanité » s’est distinguée en calomniant de façon particulièrement abjecte « Darren Wilson », accusé (évidemment sans la moindre preuve) de faire partie du Ku Klux Klan !
(On peut lire ici ce chef-d’œuvre de la stupidité, mélange de complotisme et de délire paranoïaque : http://www.humanite.fr/ferguson-anonymous-accuse-le-policier-wilson-detre-membre-du-kkk-558750)

En somme, pour les journalistes de gauche, tout Blanc qui ne se laisse pas assassiner par un Noir est un méchant raciste qui rêve en secret de lyncher les Noirs !

Le journaliste et essayiste « Larry Elder » a scandalisé les bien-pensants en déclarant, sur « CNN », au sujet de l’affaire de Ferguson, que « le racisme n’est pas un problème majeur aux États-Unis ».
Il a accusé les Démocrates d’avoir dressé les Noirs américains à croire qu’ils sont victimes de racisme, afin de récupérer les 95% du vote monolithique des Noirs.

(http://en.wikipedia.org/wiki/Larry_Elder)
(http://www.larryelder.com)
(http://www.elderstatement.com)
(http://www.larryelderradio.com)
(Dans « The Ten Things You Can’t Say in America » (réédition 2001), « Larry Elder » dénonce le fait que le racisme dominant, aujourd’hui, aux États-Unis, est le racisme anti-Blancs des Noirs et non le racisme anti-Noirs des Blancs.
Dans « Stupid Black Men: How To Play The Race Card – And Lose » (2008), republié sous le titre « What’s Race Got to Do with It? : Why It’s Time to Stop the Stupidest Argument in America » (2009), il dénonce la mentalité victimaire et la discrimination positive, qu’il accuse d’avoir des effets négatifs pour les Noirs.)

Les émeutiers noirs
sont les vrais racistes

Dès la nouvelle de la mort de « Michael Brown » connue, le 10 août 2014, des émeutes ont éclaté à Ferguson, puis se sont étendues à d’autres villes.
(États-Unis : 61 arrestations à Ferguson après les émeutes de la nuit

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/emeutes-a-ferguson/direct-ferguson-le-policier-ne-sera-pas-juge-la-colere-gagne-la-rue_753649.html)

Le jour de la décision du grand jury de ne pas poursuivre « Darren Wilson », le 24 novembre 2014, les émeutes se propagent dans plusieurs États.

Aujourd’hui, près de 3 semaines après cette décision du grand jury, des manifestations continuent à travers les États-Unis.

Pour les émeutiers, tous les prétextes sont bons pour vandaliser, détruire, piller, incendier des voitures, des commerces, des bâtiments publics, tout en se présentant comme d’innocents Noirs victimes de méchants Blancs.

Ce que les médias ne disent pas, c’est que les voitures et commerces vandalisés ou incendiés appartiennent pour beaucoup à des Noirs, car la plupart des émeutes ont lieu dans des quartiers à majorité noire.
Ce qui prouve, comme le dit « Larry Elder », que les pires ennemis des Noirs américains, ce sont les Noirs.

Évidemment, personne ne sera surpris de constater que la racialiste Taubira n’a pas eu un seul mot pour dénoncer ces innombrables crimes commis par des émeutiers noirs racistes.

L’ultra-criminalité
des Noirs américains

L’un des buts de la propagande anti-Blancs des médias est de masquer le fait que les Noirs américains ont un taux de criminalité beaucoup plus élevé que les Blancs.

Selon le Ministère de la Justice américain (US Department of Justice), de 1980 à 2008, 52,5% des homicides ont été commis par des Noirs et 45,3% par des Blancs.
Rapporté à la population des États-Unis, le taux d’homicide a été 8 fois plus élevé chez les Noirs que chez les Blancs durant cette période.
(http://en.wikipedia.org/wiki/Race_and_crime_in_the_United_States#Homicide)

Homicide-Offending-by-race-1976-2005-FBI-Crime-Statistics

Nombre d’homicides commis par les Noirs (en bleu) et par les Blancs (en rouge), sur 100.000 habitants, aux États-Unis, de 1976 à 2005.

91% des Noirs
sont tués par des Noirs

Selon les données officielles du FBI pour l’année 2012, les Noirs ont commis cette année-là 2896 meurtres et les Blancs 2875, alors qu’il y a 6 fois plus de Blancs que de Noirs aux États-Unis.
(http://www.fbi.gov/about-us/cjis/ucr/crime-in-the-u.s/2012/crime-in-the-u.s.-2012/offenses-known-to-law-enforcement/expanded-homicide/expanded_homicide_data_table_6_murder_race_and_sex_of_vicitm_by_race_and_sex_of_offender_2012.xls)
Sur les 2648 Noirs tués en 2012, 2412 l’ont été par des Noirs (soit 91%) et 193 par des Blancs (soit 7%).
(Selon le rapport du Bureau des Statistiques de la Justice américain (Bureau of Justice Statistics), 93% des Noirs tués de 1980 à 2008 l’ont été par d’autres Noirs.)

Les Noirs commettent 14 fois plus de meurtres interraciaux que les Blancs

Face à ces 193 Noirs tués par des Blancs, on dénombre 431 Blancs tués par des Noirs cette année-là.

Or il y a 6,22 fois plus de Blancs que de Noirs aux États-Unis, selon les données de la CIA.
(https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/us.html)

Rapporté à l’ensemble de la population, les Noirs ont donc commis près de 14 fois plus de meurtres interraciaux que les Blancs en 2012.

Quand donc Christiane Taubira condamnera-t-elle cette ultra-criminalité des Noirs ?

La police américaine tue
2,5 fois plus de Blancs que de Noirs

Une recherche dans la base de données du Center for Disease Control and Prevention (CDC), pour l’année 2012, révèle que, cette année-là, 386 Blancs et 140 Noirs ont été tués lors d’une intervention de la police.
(http://webappa.cdc.gov/sasweb/ncipc/mortrate10_us.html)

Ainsi, en 2012, la police américaine a tué 2,75 fois plus de Blancs que de Noirs.

Si l’on étend cette recherche aux années 1999 à 2012 (les seules disponibles pour le moment), on découvre que, pendant cette période, 3892 Blancs et 1603 Noirs ont été tués par la police, soit 2,5 fois plus de Blancs que de Noirs.

Bref, malgré ce que des obsédés raciaux comme Christiane Taubira et les journalistes de gauche aimeraient faire croire, les policiers américains ne s’acharnent pas sur les Noirs, bien au contraire.

Taubira, l’obsédée raciale

Tout ce qui précède prouve à quel point les déclarations de Christiane Taubira, après la décision du grand jury de ne pas poursuivre le policier blanc « Darren Wilson », sont remplies de clichés et de préjugés anti-Américains et anti-Blancs, plus erronés les uns que les autres.

Mais à quoi d’autre s’attendre, de la part de la suprémaciste racialiste anti-Blancs qu’est Christiane Taubira ?

Quand donc Taubira sera-t-elle repue ?

Combien de Blancs doivent se laisser attaquer sans se défendre, pour faire plaisir à Taubira ?

Combien de Blancs doivent se laisser assassiner, pour que Taubira assouvisse sa haine anti-Blancs et qu’elle cesse de vouloir détruire tout ce que les Blancs ont fait (mariage, démocratie, justice, droit de manifester, droit de légitime défense…) ?

Combien de Blancs innocents doivent être massacrés par des Noirs criminels pour que l’obsédée raciale Taubira soit enfin repue ?

Maxime Lépante

http://ripostelaique.com/  du 22/06/2015

 

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43