DEBATS, FRANCIA

Saccage D’ Une Maternelle A Melun !

ecolemelun-300x190 (1)

Jean-François Chalot,
vous êtes un chacal

Trop c’est trop !
« Jean-François Chalot », un des membres de l’association familiale laïque de Melun (Cnafal) tente de justifier l’injustifiable et de surfer sur la vague de délinquance pour demander toujours plus de moyens au profit des casseurs et des voyous.
(http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/2015/08/c-est-arrive-a-melun-la-presse-en-parle-notre-association-melunaise-elle-est-au-coeur-desquartiers.html)

« Jean-François Chalot », vous êtes un « triste sire » qui prenez la France et les Français qui se lèvent tôt pour des vaches à lait :

« Chacun a son explication.
Certains évoquent le « laisser aller » de certains parents, certains parlent de la désespérance de personnes n’y arrivant plus….
D’autres expliquent la situation des familles qui sont en « sur-occupation » de logements….

« On ne peut pas garder nos enfants dans l’appartement trop petit, ils vont jouer en bas sous la surveillance du « plus grand » d’entre eux !? » »

Le laisser-aller de certains parents ?
Ça n’a pas l’air de trop vous émouvoir, « Jean-François Chalot ».
Aucun mot pour fustiger ceux qui font des gosses mais ne les élèvent pas.
C’est tellement plus simple de montrer du doigt les autres, les journalistes… qui s’alarment de la situation de Melun et osent en parler :

« La radio, la télé sont là pour s’intéresser à ces quartiers quelque peu en déshérence.

« Ils viennent, interrogent les habitants, les élus puis repartiront.« 

Comme si c’était à la presse de surveiller les parents, voire de les remplacer !

Ah ! Culpabilisation et victimisation, les deux mamelles du « CNAFAL »…

On comprend votre dépit, « Jean-François Chalot », pour une fois que la presse fait son boulot et informe des dérives dans les territoires perdus de la République…
Vous mangez votre chapeau.

La désespérance de personnes n’y arrivant plus ?
Vous auriez mieux fait de tourner votre langue 7 fois dans votre bouche, « Jean-François Chalot ».
Parce que, tout de même, qui a entendu parler d’agriculteurs ou chômeurs désespérés qui, avant de se suicider parce qu’ils n’y arrivent plus, auraient auparavant envoyé leurs jeunes enfants saccager une maternelle pour exprimer leurs difficultés ?

D’autres expliquent la situation des familles qui sont en sur-occupation de logements…. On ne peut pas garder nos enfants dans l’appartement trop petit, ils vont jouer en bas sous la surveillance du plus grand d’entre eux !?
Celle-là, c’est la meilleure…
« Jean-François Chalot », vous nous prenez vraiment pour des demeurés.

Sur-occupation de logements ?
Figurez-vous, que la contraception existe, que nombre de Français qui auraient voulu avoir 3, 4 ou 5 enfants ne les ont pas parce qu’ils n’en ont pas les moyens, parce qu’ils n’ont pas le logement nécessaire et pas de perspectives pour l’avoir.
Cela s’appelle la responsabilité, « Jean-François Chalot », et vos protégés, dont on devine qu’ils ne sont pas d’origine française n’en sont pas dispensés.
Ce sont des êtres humains ou des lapins ?
Ils vivent dans la brousse ou à Melun, où il y a force médecins susceptibles de délivrer des contraceptifs ?
Enfin, « ultima sed non minima », si l’appartement est trop petit pour garder la marmaille, qui empêche les parents d’être dehors avec elle pour la surveiller et s’en occuper ?
Qui, « Jean-François Chalot » ?
Je vous mets au défi de répondre.

Pire encore, je vous soupçonne de colonialisme rampant, monsieur « Chalot ».
Pourquoi traitez-vous cette population vraisemblablement d’origine immigrée comme si elle était constituée d’enfants immatures et irresponsables ?
C’est insultant pour eux, tout simplement.

On passera vite, ensuite, sur le couplet attendu des moyens, des associations qui verraient leurs moyens diminuer….

« Nous avons quelques propositions comme celles-ci :

  • L’implication renforcée du club de prévention ;
  • Une intervention d’animateurs de rue ;
  • Le renforcement du nombre de gardiens disposant d’une formation de médiation ;
  • Une consultation des associations de quartiers….

La décision prise par la Municipalité de Melun de réduire le montant des subventions allouées aux associations est lourde de conséquences, on risque d’en voir les effets négatifs or c’est le renforcement du lien social qui contribue le mieux à développer le « VIVRE ENSEMBLE »… »

Depuis des années que tout ce petit monde s’engraisse sur notre dos avec des résultats inexistants, vous osez, encore, réclamer toujours plus ?

Oui, « Jean-François Chalot », le bilan des actions des associations, éducateurs et autres animateurs c’est toujours plus de dégâts,
toujours plus d’insécurité,
toujours plus de voitures brûlées,
toujours plus de voiles imposés à des femmes qui n’en peuvent mais,
toujours plus de dealers,
toujours plus de caillassage des forces de l’ordre et des pompiers,
toujours moins de commerces et de médecins parce qu’ils s’enfuient tous devant le traitement réservé aux non musulmans dans les Territoires perdus de la République…
Et vous osez demander plus ?
Avec un tel bilan ?
Cachez ce visage rougissant de honte, « Jean-François Chalot ».

Enfin, « ultima sed non minima », vous mériteriez le goudron et des plumes, « Jean-François Chalot », d’oser écrire ceci :

« Notre association familiale laïque de Melun, implantée depuis peu sur ces quartiers avaient alerté les autorités municipales de Melun sur la question de la peur de nombreuses familles devant l’agressivité de « bandes » d’adolescents….
Une de nos militantes a même été menacée par des jeunes adultes parce qu’elle avait sermonné des plus jeunes qui détérioraient les jeux installés par la ville et l’office d’HLM ! »

Vos propres amis sont agressés, des familles se plaignent et vous n’avez pas un mot pour pourfendre les fauteurs de trouble et dire qui ils sont, bien que vous le sachiez pertinemment ?

Vous osez une fois encore renvoyer la responsabilité à la Mairie au lieu de mettre en cause les familles ou communautés responsables de l’insécurité et des incivilités et vous attaquer, entre autres, à l’immigration et au communautarisme musulman ?

Qu’attendez-vous ?
Que le contribuable paye un « grand frère » pour surveiller chaque délinquant potentiel ?
Que le contribuable paye des salariés de vos associations prétendument « droitdelhommistes » pour faire semblant de discuter et calmer le jeu, en vain ?

Prétendument « droitdelhommistes », « Jean-François Chalot », oui, je pèse mes mots.
Vous savez que ces associations méprisantes et colonialistes qui considèrent celui venu d’ailleurs comme un attardé à qui il faut tout mâcher tirent leurs raisons d’exister et leurs moyens de l’existence de territoires perdus de la République et du malheur de ceux qui y vivent.

Nous avons les yeux ouverts, monsieur « Chalot ».
Et nombre de Français nous rejoignent chaque jour.
Vous ne ferez plus illusion très longtemps.
A ce moment-là, à ce moment-là seulement, les familles qui habitent les quartiers sensibles, de Melun ou d’ailleurs, devront se prendre en charge, évoluer et faire grandir leurs enfants en ne comptant que sur elles-mêmes.
Ou aller vivre ailleurs.

La face de la France pourrait en être changée.

Et ce ne sera pas grâce à vous et ceux qui vous ressemblent, qui réclamez régularisation des clandestins, immigration débridée etc.

Le résultat de vos efforts, c’est la maternelle brûlée de Melun.

Christine Tasin

 

Le blog de Christine Tasin  du 04/08/2015

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43