SANTE, TABOU

Les Laboratoires Savent Depuis 2009 !

ndm-1-300x144 (1)

La SUPERBACTÉRIE,
vous en a-t-on parlé ?

Un homme est victime de la « superbactérie » « NDM-1″ dans la Marne !

Un homme victime d’une infection par la superbactérie NDM-1, résistante aux antibiotiques, et qui a séjourné en juillet 2015 à l’hôpital de Châlons-en-Champagne, a été placé à l’isolement au centre hospitalier universitaire de Reims, a-t-on appris lundi 3 août de source médicale.
Le patient, qui revenait du Vietnam, avait été hospitalisé à Châlons-en-Champagne avant d’être admis au service de réanimation du CHU de Reims mi-juillet 2015 où il a été diagnostiqué porteur de la bactérie et placé en isolement.
Selon les protocoles nationaux en vigueur, le centre hospitalier de Châlons-en-Champagne a adressé un courrier à toutes les personnes ayant été en contact avec lui pour les inviter à passer des tests de dépistage.

Pas de danger immédiat
pour les porteurs

« À ce jour, l’ensemble des dépistages réalisés chez les patients présents dans l’établissement n’a pas retrouvé la présence de cette bactérie »,

a indiqué la direction de l’hôpital de Châlons dans un communiqué.

« Le risque d’être porteur pour les patients contacts est faible.
Le fait de devenir porteur n’a pas de conséquence sur l’état de santé des patients »
,

a précisé l’hôpital.
Communément appelée « superbactérie », la NDM-1 (« New Delhi metallo-beta-lactamase ») fait l’objet d’une surveillance internationale.

Elle est en effet considérée comme une bombe à retardement par les experts.

Il s’agit en fait d’un gène de résistance qui s’est diffusé à des espèces de bactéries pathogènes, responsables de la dysenterie, mais aussi du choléra.
En d’autres termes, « NDM-1″ est une enzyme qui confère aux bactéries qui la synthétisent une résistance aux antibiotiques de la famille des  »carbapénèmes » (habituellement réservés au traitement des infections multi-résistantes).
C’est en 2009 qu’une entérobactérie produisant une enzyme de type « New Delhi metallo-beta-lactamase » est identifiée pour la première fois chez un patient suédois ayant été hospitalisé en Inde.
Un an plus tard, elle est retrouvée chez des patients au Royaume-Uni dont certains avaient effectué des voyages en Inde et au Pakistan.

Rédacteur

http://www.sciencesetavenir.fr/sante  du  04/08/2015

danger (1)

Une bombe à retardement

 

Entre notre système immunitaire qui a diminué, la défense des bactéries qui a augmenté, nos médias qui est aux ordres de nos oligarques et se taisent pour ne pas « nous paniquer », voilà une nouvelle épée de Damoclès au-dessus des têtes de notre peuple !
Pas de fric, pas de CMU, pas d’AME, pas d’hôpital… ce n’est plus le grand remplacement !

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43