SANTE, TROQUET

Pas De Crise Pour Les Latrines A Paris.

pointwc-300x133 (1)

Le socialisme,
c’est maintenant !

« L’escale bien-être » n’aime pas les « dames-pipi » !
Aux touristes qui se plaignent du manque de toilettes dans Paris, et subséquemment de l’odeur de latrines qui flotte aujourd’hui dans maints quartiers de la capitale, madame Hidalgo répond « Lavatories ».
Ce sont six haut lieux touristiques – Notre-Dame (IVe), Lamarck (XVIIIe), Joseph-Bouvard (VIIe), Ambassadeurs, Étoile et Madeleine (VIIIe) -, véritables monuments historiques jusqu’au personnel qui ne l’était pas moins, mais dont nos édiles ont confié la gestion depuis le 1er juillet à la société hollandaise « 2theloo », via sa filiale française « Sarivo PointWC ».

« PointWC », c’est chic et classieux.

Cher, aussi, pour déposer son obole, mais attention, comme dit leur pub :

« Boudoir du XXIe siècle, c’est un lieu magique où il fait bon se ressourcer. »

De fait, c’est une expérience dont on sort changé,
et quand vous serez passé par là,
vous verrez votre derrière autrement.

À côté de cela, péter dans la soie ou plus haut que son cul n’est rien.
C’est comme vouloir comparer une promenade en barque sur le lac de Vincennes et une sortie en yacht dans le golfe de Saint-Tropez.

Jugez-en :

« On est accueilli dans un salon-boutique, un espace shopping qui éveille nos sens par ses subtiles fragrances et la mise en scène d’objets décoratifs autour de l’univers des toilettes.
La visite de ce salon est faite de plaisirs et de surprises. »

Pas faux.
Et puis ce n’est pas tout.
Si vous avez oublié le cadeau d’anniversaire de votre épouse, ou pas eu le temps de faire vos achats de Noël, « PointWC » est là pour vous dépanner :
à vous « le high-tech avec les WC japonais et les cuvettes et la robinetterie de luxe ainsi qu’un vaste choix d’accessoires et d’idées cadeaux ».
Par exemple un joli balai à chiotte « Main de Fatima » à 209 euros,
ou bien un abattant « Istanbul » à 480 euros et son robinet-mitigeur à 805 euros,
ou pourquoi pas, soyons fous, la cuvette « Combiné japonais » à 10.335 euros.
Croyez-moi, quand on s’est assis là-dessus, on ne voit plus le monde de la même manière !

D’autant que :

« avec l’aide du « Personal Shopper » chacun peut bénéficier de conseils d’expert pour que son projet se réalise en fonction de ses besoins, de ses envies, de ses contraintes ».

Le projet, on voit à peu près ce qu’il peut être, mais il est vrai que les modalités peuvent changer… Alors, que vous souffriez d’une diarrhée passagère ou d’une incertitude sur le choix du papier toilette (motif tour Eiffel ou billet de 100 euros à 5,50 euros le rouleau), il y a toujours quelqu’un pour vous assister.

Mais tout cela a un prix, et je ne parle pas, là, des euros mais du personnel.
Pour pouvoir nettoyer les chiottes chez « PointWC », il faut réussir le casting, car chez ces gens-là, on passe la serpillière en smoking.
Pour les dames, c’est 95-65-95, chignon, tailleur noir et souliers plats.
Alors, forcément, la grosse Suzon, Germaine, Muguette et les autres ont dû aller se faire voir vers d’autres sanisettes.
Elles sont ainsi six dames-pipi à être passées mercredi devant les prud’hommes.
Elles ont réclamé la reprise de leur contrat de travail par le nouveau prestataire, et leur réintégration sur le site, en application de la convention collective.
Réponse de l’avocat de « PointWC » :

« Nous n’entretenons pas des toilettes publiques comme notre prédécesseur mais nous portons un nouveau modèle économique.
Nous avons un espace boutique où nous vendons des toilettes japonaises à 4.000 euros, des brosses à 1.000 euros et nous offrons un service d’accompagnement à une clientèle internationale qui peut avoir d’autres pratiques que nous. »

« PointWC », « l’escale bien-être », là où l’on ambitionne de :

« transformer en escales VIP les haltes quotidiennes aux cabinets de toilette »

a été récompensé par « Paris Initiative Entreprise ».

Le socialisme, c’est maintenant.

Marie Delarue

http://www.bvoltaire.fr/  du 28/08/2015

Mais où vont pisser…et le reste cette foule de gens fauchés qui vivent dans notre capitale ou déferlent jour après jour ?
Ca commence vraiment à ne plus sentir « la rose » !

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43