INSOLITE, TROQUET

Que Penserait Le Défunt Ian Fleiming ?

 moore (1)

Un « James Bond »
mélanoderme !

Conséquence d’une mondialisation galopante ?

La niaiserie des ligues de vertu antiracistes ne connaît plus de frontières.
Ainsi, l’acteur « Pierce Brosnan » qui, à quatre reprises, endossa le smoking de l’agent 007, assure, dans un entretien accordé au magazine américain « Details », qu’il verrait d’un assez bon œil un James Bond noir ou gay.
Il a même son idée sur l’éventuel casting :
l’Anglais « Idris Elba ».

Interrogé sur la question, un autre « James Bond », « Roger Moore », estime qu’un tel personnage ne saurait être incarné que par un « Anglais anglais », avant de se rétracter devant le tollé médiatique qu’on imagine.
Il est un fait qu’ »Idris Elba » est Anglais, mais aussi un peu fruit des amours d’un père sierra-léonais et d’une mère ghanéenne…
Ce qui n’est pas un crime en soi, mais qui nous éloigne singulièrement des origines helvético-écossaises du plus célèbre agent de Sa Gracieuse Majesté.

Bref, tout cela est très con.

Un peu comme si, au nom de la diversité heureuse, on proposait à « Steevy Boulay » de reprendre le rôle de « Shaft », naguère immortalisé par « Richard Roundtree » dans « Les Nuits rouges de Harlem », de « Gordon Parks », symbole de la « blaxploitation » des seventies du précédent siècle.
Ou à envisager un remake du « Blacula » de « William Crain » avec un « Justin Bieber » endossant la cape vampirique de « Mamuwalde », le suceur de sang africain…

Ça serait effectivement tout aussi con.

Après, un « James Bond » qui serait de la jaquette flottante, comme on aurait dit au bon temps d’ »Audiard » ?
Voilà qui ne serait pas forcément raccord avec les épisodes précédents.
Adieu, James Bond girls ?
Bienvenue aux James Bond boys !
Remarquez que, de par sa lignée écossaise, 007 est déjà adepte de la jupe…pardon, du kilt.
Nonobstant, il y a sûrement un concept à creuser :
Louboutin à réaction, rouge à lèvres avec missile intégré, plug anal piégé et sac à main plein à ras bord de gadgets de destruction massive (crème de nuit au polonium, gloss façon Gloc  et pince à épiler transformable en canon à confettis.)
(Le pistolet Glock, de fabrication autrichienne, est une des armes favorites des espions et terroristes en tous genres, puisque réputée indétectable aux rayons X.)
Avec un tel arsenal, « James Bond » ne sera jamais trop aidé et pourra donc exceller à défendre ce Commonwealth, dont « Her Majesty The Queer » demeure l’emblématique symbole.

Ces choses dites, ce révisionnisme « jamesbondesque » flaire un peu le lobbying à petit bras.
On nous parle de compétitivité et d’économies d’échelle ?
Pourquoi ne pas fusionner ?
Cette simple idée, en passant :
Pourquoi pas un 007 présentant un surcroît de mélanine et qui jouerait aux jeux de l’amour tout en inversant les rôles ?

On dit qu’un « Magloire » ou qu’un « Vincent Mc Doom » auraient quelques trous dans leur actuel planning.
Cela permettrait, effectivement, de faire d’une pierre deux coups.
Et aux « bondophiles » hexagonaux de pouvoir enfin applaudir aux exploits d’un 007 français.

Qu’en penserait le défunt Ian Fleming ?

C’est une autre histoire.

Nicolas Gauthier

http://www.bvoltaire.fr/  du 28/08/2015

A propos de pelosse

Française née de parents Français, sur le sol Français, d'identité Française ! e-mail obsolète. consulter le blog.

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43