Archive | 04/09/2015

La Toxicité Virulante De Nos Médias !

medias-300x152-1 (1)

Sévère intoxication
dûe à nos médias

 

Selon un sondage « Elabe », les Français sont à une large majorité (56%) opposés à l’accueil d’immigrés supplémentaires sur le territoire national.

En juillet dernier, un sondage de l’IFOP donnait des chiffres encore plus importants :
64 % des personnes interrogées se déclaraient alors contre l’accueil d’une partie des étrangers en provenance principalement de Libye et de Syrie.

Depuis quelques mois, nous sommes confrontés à une accélération sans précédent de l’immigration massive et incontrôlée.
Pour quelques véritables réfugiés, ce sont des centaines de milliers de clandestins qui cherchent à rejoindre le continent européen pour des raisons strictement économiques et même sociales, le travailleur immigré ayant cédé depuis longtemps la place à l’allocataire immigré.

Il ne faut cesser de rappeler à nos compatriotes la responsabilité directe de Sarközy, ayant déstabilisé la Libye et donc l’ensemble du secteur, et de Hollande, qui a soutenu les « rebelles » en Syrie fussent-ils djihadistes.
Des chrétiens persécutés aux morts en mer ou dans des camions de passeurs, les drames survenus incriminent directement les choix des gouvernements UMPS en matière de politique étrangère mais aussi bien sûr en matière de politique d’immigration.
Les uns et les autres s’émeuvent tout à coup, mais cela ne suffira pas à les exonérer de leurs responsabilités:
Ceux qui ont déstabilisé le Moyen-Orient, ceux qui laissent penser qu’il existerait un Eldorado européen pour les clandestins, sont les premiers responsables des tragédies actuelles.

Les Français subissent déjà les conséquences de l’immigration massive, ils n’ont pas à subir en plus l’intense campagne médiatico-politique de culpabilisation !

Le chaos migratoire en cours nécessite du courage politique.

La France doit d’urgence quitter l’espace Schengen,
retrouver sa souveraineté territoriale,
réduire drastiquement l’immigration légale en mettant fin au laxisme dans l’attribution des visas,
réformer le droit d’asile,
et expulser tous les clandestins présents sur son sol.

Puisqu’une majorité de Français est opposée à la poursuite de cette déferlante migratoire, nous devons leur montrer que seuls Marine Le Pen et le Front National sont prêts à mener la politique de salut public qui s’impose.

Nicolas Bay
Secrétaire Général
du Front National

http://www.frontnational.com/  du 04/09/2015

Les médias autorisés n’ont pas évoqué ces sondages !
Toute cette presse alarmiste nous ment et n’a même pas eu un mot pour nos éleveurs qui sont repartis bien déçus…mais ils n’ont pas dit leur dernier mot.
L’immigration ne fait pas partie des « Droits de l’Homme » !

L’ Invasion Migratoire Est Actuelle !

migrations (1)

Quelles solutions face à
cette marée noire ?

« Le Camp de saints », la prophétie de « Jean Raspail », se réalise nos yeux.

Sans réactions rapides, les peuples européens et leur civilisation multimillénaire seront engloutis.

1. Disons les choses :
Un « réfugié » cela s’accueille, un « migrant »cela se contrôle, un envahisseur cela se repousse.
Et c’est bien d’une invasion qu’il s’agit, c’est-à-dire « d’une irruption soudaine » et non désirée de populations venues d’ailleurs.
Et dont beaucoup d’individus ont déjà un comportement revendicatif sinon hostile.

2. Posons le bon diagnostic :
Le problème n’est pas franco-français, il est européen.
La solution ne viendra donc pas d’un paléo républicanisme « vintage » mais de la recherche d’alliances : avec les gouvernements qui résistent (hongrois, tchèques, slovaques, polonais, baltes, notamment)… avec les partis et les formations qui s’opposent (sans trop faire la fine bouche)… et les peuples trahis par des dirigeants sous influence étrangère, les Merkel, les Hollande, les Renzi et les Tsipras.

3. Osons affirmer les ruptures nécessaires :
Des pays qui refusent l’asile politique à « Assange » et « Snowden » ne doivent pas l’accorder à des affabulateurs.
La convention sur les réfugiés n’est plus adaptée au temps actuel.
Et il faut dénoncer la Convention européenne des droits de l’homme dont la Cour de Strasbourg, le Conseil constitutionnel, le Conseil d’État et la Cour de Cassation font une interprétation idéologique délirante.

4. Coupons les pompes aspirantes, débranchons notre système économique et social du monde entier.
Mettons en place la préférence nationale et européenne sans demi-mesure :
Pour l’accès à l’emploi et au système de protection sociale.
Affirmons aussi la préférence pour notre civilisation et cessons les accommodements DÉSraisonnables avec l’islam.

5. Utilisons ce qui reste des armées et des marines européennes pour ce qu’elles sont faites : Protéger les frontières et non aller chercher des envahisseurs.

6. Méditons enfin ce point de vue du géopoliticien et ancien ministre des Affaires étrangères « Hubert Védrine » (« Le Monde », 13 mai) :

« Un recours à la force sera, à un moment ou à un autre, inévitable. ».

Le plus tôt sera le mieux.

Jean-Yves Le Gallou

 

http://www.bvoltaire.fr/  du  03/09/2015

 

Image de prévisualisation YouTube

« Un raz-de-marée de la misère se développe »

Qui Donc Est Le Vilain Petit Canard ?

discrimination

Lutter contre les discriminations ?

Pour mieux faire reculer la liberté et progresser l’hypocrisie !

La « discrimination » est l’un de ces mots-pièges que vénère la novlangue du politiquement correct.
Elle occupe une place privilégiée au coeur du dispositif qui transforme ce vecteur de liberté qu’est le langage en moyen d’oppression, lorsque des mots se chargent du pouvoir ambivalent des tabous.
Son emploi, selon les cas, stigmatise le délit, la mauvaise pensée, l’ombre du crime ou fait resplendir l’icône de l’égalité.
D’ailleurs, il a suffi d’un adjectif, « positive », pour en redorer l’image. Cet oxymore apparent a fait le bonheur de la gauche idéologique :
Pour passer de l’égalité formelle des droits à l’égalité réelle en fait, il faut donner plus à ceux qui ont moins et « privilégier » les minorités.
C’est ce genre de trouvaille imbécile qui mine nos démocraties,
ruine la liberté et paralyse la parole et la pensée.

Désormais tout se vaut.

Il est suspect voire criminel d’établir des hiérarchies.
Il est au contraire plus juste de les renverser ou de les inverser.
Toutes les religions se valent.
Tout ce qui se dit art a droit de l’être.
Tous les hommes sont égaux, certes, mais certains plus que d’autres, ceux justement que les préjugés défavorisaient.
Comme il faut traiter le mal à sa racine, on commence par l’école,
en arrachant l’enfant le plus tôt possible au déterminisme familial,
en éliminant les filières sélectives,
les options valorisantes comme les langues anciennes,
et les notes après les classements qui pénalisent scandaleusement ceux qui travaillent moins ou moins bien.

L’ombre du péché plane désormais sur tout ce qui divise et qui sépare.

La ségrégation est une tache indélébile au front de l’Amérique.
La sélection évoque sournoisement les camps nazis.
L’idée d’opérer un choix, un tri parmi les personnes à contrôler sombre dans le délit de faciès condamné par le « MRAP ».
Pourquoi un barbu portant un sac lourdement chargé serait-il plus suspect qu’un cadre cravaté muni d’un porte-documents ?
Celui qui aurait le mauvais goût de souligner l’identité commune d’origine ou de religion des auteurs d’attentats se ferait justement taxer d’amalgame raciste insupportable.
Déjà la discrimination a fait son entrée dans le code pénal et dans la loi sur la « liberté » de la presse.

Le choix d’une personne plutôt que d’une autre est toujours susceptible de poursuites et de condamnations dès lors qu’en dehors de critères légitimes, il se sera appuyé sur l’un des 21 motifs jugés discriminatoires.
Le nombre de ceux-ci a sans cesse augmenté faisant reculer la liberté et progresser l’hypocrisie.

Le Défenseur des Droits veille !

Toute tentative de justification de ces critères illégitimes pourra, quant à elle, être poursuivie en tant qu’incitation à la discrimination avec l’appui des inquisitions privées que sont devenues certaines associations.
La confusion généralisée, le refus de distinguer, la chasse aux sorcières discriminantes, sont des menaces entretenues contre la liberté de penser, contre la pensée elle-même !

Pauvre Descartes !
Le bon sens n’est plus la chose du monde la mieux partagée.
Distinguer, diviser, séparer, mettre de l’ordre, classer, hiérarchiser sont essentiels à la pensée humaine.
On dira que cela demeure vrai pour les choses ou les idées, mais devient odieux lorsqu’il s’agit des hommes.
La séparation en groupes inégaux en droits, la ségrégation est bannie.
La discrimination qui est sa survivance dans les faits doit aussi être pourchassée.
Certes, mais cette obsession devient absurde à force d’excès.
Il est juste et nécessaire de séparer le bon grain de l’ivraie.
C’est le principe même de tout jugement.
La Justice, que ce soit celle des tribunaux, ou celle que doivent appliquer l’enseignant, l’employeur, toute personne exerçant un pouvoir ou une responsabilité, exige le recours à une hiérarchie, un classement, un choix.
Celui-ci ne doit pas être fondé sur des préjugés, mais on ne peut lui interdire de s’appuyer sur le raisonnement.

Christian Vanneste

http://www.bvoltaire.fr/ du 03/09/2015

Sa Famille Morte Que Pour Des Dents.

dent-or (1)

La manipulation médiatique !

Le père, soi-disant, voulait se faire refaire les dents en Europe !

Je suis très mauvais en anglais, donc je me fit à la présentation !

Image de prévisualisation YouTube

Ses enfants et sa femme sont morts
pour que monsieur ait de belles dents !

Naturellement cela n’empêchera pas tous les islamo-compassionnels européens
de continuer à surfer sur la vague des pauvres réfugiés
fuyant massacres et violences en Syrie…

Jean-Paul Saint-Marc

§§§§§§
enfantsyrienmort (1)

Au père de l’enfant mort

« Je ne vous jette pas la pierre,
« monsieur Kurdi »,
vous risqueriez de couler cette fois »

« Je suis désolé de la mort de votre enfant.
Perdre un fils est abominable.
Je vous ai vu et entendu à la télévision nous expliquer que le bateau s’était retourné et que tout le monde avait coulé.
Sauf vous.
Je vous vois encore nous dire que vous aviez tenté de rattraper votre fils qui vous avait glissé des mains.
N’importe quel père aurait immédiatement plongé pour sauver son fils quitte à périr avec lui.
Sauf vous.
N’importe quel père aurait mis un gilet de sauvetage à son enfant avant d’embarquer dans ce canot de malheur.
Sauf vous.
Votre femme, votre autre fils sont morts noyés.
Vous non.
Je ne vous jette pas la pierre, « Monsieur Kurdi », vous risqueriez de couler cette fois.
Avec mes condoléances. »

Hoplite

resistancerepublicaine.eu  du 04/09/2015

Ce mari et père est retourné à Kobané en Syrie pour enterrer les siens.
Le « Grand Remplacement » est décidement une opération fort onéreuse à la longue et tout ne se déroule pas comme prévu !
A-t-il payé les frais et le voyage ?
Qui payera s’il fuit de nouveau CET ENFER où il semblait pourtant heureux ?

L’ Anémie Falciforme Nous Submerge !

drepanocytose-enfant (1)

La France et
l’invasion drépanocytaire !

En 2025, la moitié des naissances en France ne seront pas d’origine européenne !

Oui, je sais le chiffre fait frémir.

Il montre l’ampleur du Grand Remplacement.
La première fois que j’ai découvert ce chiffre – sur le site de Desouche – j’ai été effaré et eu de la peine à le croire.
Je n’ai donc pas repris l’étude.
Mais il ne sert à rien de se voiler la face.
Il faut examiner les faits.

« André Posokhow », consultant pour « Polémia », et le démographe indépendant « Bruno Gabriel » se sont donc penchés sur ces chiffres, c’est-à-dire sur les statistiques de dépistage de la « drépanocytose », une maladie héréditaire qui touche les enfants d’origine africaine, maghrébine, moyen-orientale ou indienne qui sont donc les seuls à être dépistés.
Ces statistiques médicales sont robustes et les gynécologues interrogés ont confirmé qu’il n’y avait pas de sur-dépistage.

Vous pouvez d’ailleurs vérifier autour de vous :
Même nés dans des hôpitaux d’Ile-de-France (à Poissy ou à Argenteuil, par exemple), les enfants de souche européenne ne sont pas dépistés.

L’explosion du nombre d’enfants dépistés traduit donc bien la substitution de population en cours.

Rappel de quelques faits :
– le dépistage a commencé en 1994 en Ile-de-France :
Il a progressivement été étendu à toutes les régions et les concernent toutes depuis 2001,
-la progression du taux de dépistage est très rapide :
De 20% en France métropolitaine en 2000 à 35% en 2012, un quasi doublement,
-le taux de dépistage dépasse 40% en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse,
-le taux de dépistage dépasse 60% en Ile-de-France,
–les projections conduisent à penser que la moitié des nouveau-nés en France ne seront pas d’origine européenne en 2025.

Il sera d’ailleurs peut-être difficile de le savoir car pour cacher la réalité aux Français certains commencent à militer pour un dépistage systématique :
médicalement non justifié,
financièrement déplorable
mais si pratique idéologiquement !

ehpsaaf

Source : http://www.polemia.com/

en-2025-la-moitie-des-naissances-en-france-ne-seront-pas-dorigine-europeenne

 

http://civilwarineurope.com

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43