Archive | 09/09/2015

Nos Médias Censurés Par Les U.S.A. ?

censurea

Pourquoi nous le cacher ?

Aux Etats-Unis d’amérique, un crime de masse tous les jours en moyenne !

Les Etats-Unis détiennent de loin le triste record du plus grand nombre de fusillades :
31% des tueries de masse perpétrées dans le monde depuis 1966 se sont produites aux Etats-Unis !

Dans sa récente étude, le criminologue de l’Université de l’Alabama, « Adam Lankford » tente d’élucider les facteurs qui font des Etats-Unis un terrain si fertile pour les tueurs de masse.

Selon le chercheur, parmi ces facteurs figurent l’écart persistant entre les attentes des Américains sur le plan personnel et leurs réalisations dans la vie, ainsi que l’obsession du succès et de la gloire et, ce qui est plus évident, la densité de possession d’armes à feu dans le pays.
Accompagnés chez telle ou telle personne d’un problème de santé mentale mal soigné, ces éléments se combinent pour former un mélange explosif.

Des 178 pays inclus dans l’analyse, les Etats-Unis sont les premiers en termes d’armes à feu par habitant.
D’après une étude réalisée en 2007, les civils américains détiennent 270 millions d’armes à feu, soit 88,8 armes pour 100 personnes.

Le « Y E M E N » est deuxième avec 54,8 armes pour 100 habitants !

Monsieur « Lankford » indique que la « culture des armes » aux Etats-Unis est profondément enracinée dans l’idée selon laquelle une importante circulation d’armes à feu constitue un rempart contre l’émergence de la tyrannie, conception soutenue par 65% des Américains selon un sondage de l’opinion publique mené en 2013.
Cependant, cette volonté qui veut que les droits individuels soient protégés contre les abus des autorités se traduit par un prix à payer.

Le criminologue cite une autre étude qui démontre que les jeunes Américains continuent de nourrir le fameux « rêve américain » qui consiste notamment à réussir dans la vie mieux que ses parents.
Ceux qui échouent sont considérés comme des parias, ce qui provoque dépression, schizophrénie et narcissisme.

« La combinaison de ces troubles explique le niveau très élevé des tueries de masse aux Etats-Unis.
Lorsque des personnes confrontées à ce type d’environnement social ultra-compétitif mettent la main sur des armes, le résultat est prévisible »
,

explique le chercheur.

« Aux Etats-Unis, peut-être comme dans aucun autre pays du monde, la gloire est de plus en plus perçue et vénérée comme une fin en soi.
Certains tueurs de masse subissent de terribles désillusions de grandeur et cherchent donc la gloire grâce aux meurtres »
,

indique Monsieur « Lankford ».

http://fr.sputniknews.com/international  du 25/08/2015

§§§§§§

Entre Autres

Les États-Unis rapportent une nouvelle tuerie avec l’usage d’une arme à feu sur leur territoire.

En Virginie, dans la ville de Roanoke, un criminel a tiré sur un groupe de tournage constitué de la présentatrice « Alison Parker », 24 ans, et de l’opérateur « Adam Ward », 27 ans.

Le crime, qui a eu lieu en direct, a bouleversée toute l’Amérique.
Ces phénomènes sont devenus fréquents aux États-Unis.
Les spécialistes qui ont analysé les tueries sont arrivés à la conclusion que des crimes de ce genre se produisaient dans le pays au moins une fois par jour.
Ce double meurtre prémédité a été perpétré à Roanoke par « Vester Lee Flanagan », 41 ans, qui a filmé ses actes et a diffusé l’enregistrement des faits sur les réseaux sociaux après son crime, avant de se suicider.

Le tueur a expliqué ses motifs dans une lettre :
Il avait travaillé au sein de la même chaîne que les victimes, mais a été licencié après une lettre de « Ward ».

« Flanagan », « Afro-américain », a pris son renvoi comme une discrimination raciale.

Il accusait également « Alison Parker » d’avoir tenu des propos racistes.

« Flanagan » avait nourri tellement de haine envers ces deux journalistes qu’il avait même gravé les noms des victimes sur les balles.

Selon la lettre laissée avant son suicide, le journaliste licencié n’a pas été poussé à déclarer la guerre à la société uniquement par rancune personnelle, mais aussi pour tous les Américains noirs qui, selon lui, continuent d’être opprimés aux USA.
La goutte qui a fait déborder le vase, écrit « Flanagan », fut l’assassinat de neuf paroissiens noirs d’une église de Charleston cet été, commis par un raciste blanc.
Une tuerie en a entraîné une autre.

Qui sait ?

Peut-être que cette réaction en chaîne pourrait également englober une autre tuerie de mercredi — une journée très chargée en meurtres de masse.
A trois heures des événements sanglants à Roanoke, un criminel a pénétré dans une maison résidentielle de Minneapolis et tué ses quatre résidents.
Dans la soirée, un autre crime a été commis en Louisiane, à Sunset.
Un certain « Harrison Riley » a d’abord blessé au couteau son épouse et deux autres femmes, dont une est décédée plus tard.
Puis il a tiré sur la voiture de police arrivée sur les lieux et s’est barricadé dans un magasin, où il a été arrêté après l’assaut de la police.
Trois tueries en une journée, c’est excessif même pour une Amérique folle des armes à feu.

L’organisation « Mass Shooting Tracker », qui enregistre minutieusement toutes les tueries, affirme qu’un crime de ce genre se produit en moyenne tous les jours en Amérique, plus exactement 247 crimes en 238 jours.

Néanmoins, d’après les sondages, le combat entre les défenseurs et les opposants à la vente libre des armes à feu penche pour l’instant à l’avantage des premiers.

http://fr.sputniknews.com/presse  du 28/08/2015

Nos caniches lustrés ont les dents (qu’ils nous ont arrachées) si nous osons réclamer !

Cela Se Passe Dans Notre République.

islam-france (1)

 France Terre de Guerre

Ils considèrent la France comme terre d’islam !

Le voile islamique est interdit dans l’espace public ?
L’enseignement dispensé dans les établissements du pays qui les accueille ne leur convient pas ?

Qu’importe !

Une enquête récente révèle que le développement de l’enseignement privé musulman est en plein essor en France.
Il y aurait déjà une quarantaine d’établissements confessionnels mais les projets se multiplient actuellement sur l’ensemble du territoire.
D’ailleurs, cette année, deux collèges sont passés – pour la classe de sixième – sous contrat d’association.
Ce qui signifie la prise en charge par l’État de la rémunération de certains professeurs.

Une Fédération nationale de l’enseignement privé musulman (« FNEM ») a été lancée en 2014 pour tenter de structurer ce réseau.
Pour son président « Makhlouf Mamèche »:

« la communauté musulmane est en train de rattraper son retard ».

Mais « Makhlouf Mamèche » est également l’un des dirigeants de l’ »UOIF » (Union des organisations islamiques de France), une organisation qui n’a pas hésité à reprendre publiquement la devise des Frères musulmans :

« Le Coran est notre Constitution. »

Tout un programme, donc, qui n’augure rien de bon sur l’enseignement dispensé dans ces établissements.

Ceux qui nous vendaient l’intégration à la française ont ainsi posé les conditions d’une fragmentation et d’une communautarisation de la société française.
C’est ainsi que certains parents expliquent qu’ils souhaitent pouvoir afficher leur appartenance à l’islam dans l’enceinte scolaire et voir leurs enfants suivre une « éducation saine ».

Ces établissements vont-ils donc devenir de nouveaux« territoires perdus de la République » ?

C’est d’ailleurs le message mis en avant par la nouvelle école privée musulmane qui vient d’ouvrir ses portes à Halluin, dans le nord de la France.
Le projet « Al Fitra » est on ne peut plus clair :

« D’après « Abou Hourayra » (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit :

“Chaque nouveau-né vient au monde selon la fitra”.

La “fitra”, ce n’est autre que la saine nature avec laquelle l’homme a été créé : l’islam.
Ainsi, c‘est avec la double intention de préserver et honorer les préceptes islamiques qu’a été pensé le projet d’école « Al Fitra ». »

L’école doit assurer seule son fonctionnement – pendant cinq ans – avant de pouvoir espérer passer un contrat avec l’État qui, le cas échéant, prendrait en charge le salaire des professeurs.
En attendant, l’école « Al Fitra » recrute des enseignants pour les options « langue vivante arabe » et « éducation islamique » pour les classes allant du CP au CM1.

Pendant ce temps-là, dans un autre registre, la société « Noorassur » vient d’ouvrir à Chelles une première agence de finance islamique avec, en bonus, la présence d’une salle de prière.
« Noorassur », pour qui « les banques traditionnelles sont haram », se veut un établissement financier conforme à la charia.
Spécialisée dans le « crowdfunding halal », cette agence propose également des produits d’épargne mariage ainsi qu’une assurance annulation voyage du pèlerinage à La Mecque.
D’autres établissements de ce type devraient rapidement voir le jour en France.

De la finance à l’enseignement, en passant par l’alimentaire (marché du halal) et la construction de nouvelles mosquées, l’islam tente progressivement de poser son empreinte – voulue comme indélébile – sur le sol européen.

L’islamisation n’est pas une rumeur mais une réalité tangible à laquelle il convient de mettre un terme.

Fabrice Robert
(Président du Bloc identitaire)

http://www.bvoltaire.fr/  du 09/09/2015

Hollande sème le chaos !

Tempête De Sable Toxique Sur Israël.

tempete-toxique1 (1)

Une tempête toxique
s’abat sur Israël

Le conflit en Syrie et en Irak entraîne des dommages collatéraux inattendus :

Les usines détruites au cours des affrontements viennent de transformer une simple tempête de sable – phénomène courant au Proche-Orient – en tempête toxique.

Hier, cette dernière s’est abattue sur Israël.
Des minuscules particules de sable suspendues dans l’air ont coloré le monde extérieur en jaune.
La visibilité s’est brusquement réduite et il a été prescrit aux conducteurs de circuler uniquement avec leurs phares allumés.

Les médias ont immédiatement appelé les citoyens à ne pas quitter leur domicile et à garder les locaux fermés dans la mesure du possible.
Heureusement, pratiquement tous les établissements, maisons, centres commerciaux, magasins et écoles d’Israël sont climatisés.

En l’occurrence, le danger ne se cachait pas seulement dans la chaleur, mais aussi dans le sable.
Les tempêtes de sable arrivent généralement jusqu’à Israël et jusqu’aux autres pays du Moyen-Orient depuis l’Afrique.
La tempête de sable actuelle, elle, soufflait de l’est — de Syrie et d’Irak.
La directrice du bureau de surveillance du ministère de l’Environnement « Levana Kordoba » a expliqué que, contrairement aux tempêtes « africaines », celle-ci avait apporté, hormis la poussière et le sable fin, des particules toxiques et cancérigènes depuis les zones et les déchèteries industrielles en Syrie.

« Ce n’est pas une simple tempête de sable mais une intoxication, qui n’est pas dangereuse pour la vie mais très désagréable »,

affirme-t-elle.
Le climatologue et spécialiste en physique de l’atmosphère « Leonid Dinevitch », professeur à l’université de Tel-Aviv, pense que la formation de tels nuages de poussière pourrait être liée au réchauffement inégal du sol lors de la formation des cyclones.

« En principe ces phénomènes sont rares, mais il n’y a rien d’anormal à cela.
J’ai observé de telles tempêtes dans les années 1960 à Odessa et dans les années 1990 en Argentine »
,

explique le professeur.
Néanmoins, il est possible, selon lui, que les affrontements en Syrie et en Irak aient enfreint l’équilibre climatique dans la région.
On sait d’ailleurs que l’usage intensif de l’artillerie et de l’aviation entraîne une augmentation temporaire de la température dans la zone de conflit.
Ce qui peut provoquer, ensuite, divers cataclysmes naturels.

 

http://fr.sputniknews.com/presse   du 09/09/2015

L’ Europe Bradée Par Les Mondialistes

syrienne- (1)

Une Syrienne dénonce les faux réfugiés
et les manipulations occidentales

Voici un discours percutant à faire circuler. !

Une Syrienne prend la parole à Belgrade pour dénoncer les faux réfugiés et l’Occident lors de la manifestation organisée par le Mouvement national serbe « Obraz » de dimanche dernier.

Quelques phrases choc 

 Les personnes que vous voyez dans les rues de Belgrade en route pour l’Allemagne ou la Hollande, ne sont pas de vrais Syriens.

Laissez-moi vous poser cette question :
Si l’Occident ne veut pas que ces réfugiés périssent en mer, pourquoi ne lèvent-ils pas les sanctions qui pèsent sur le peuple Syrien qui ont déjà coûté 143 milliards de dollars à la Syrie ?

Si ce n’est pas dans l’agenda de l’Occident, pourquoi n’aide-t-il pas les Syriens à rester [chez eux] en aidant l’armée syrienne à se débarrasser des terroristes et faire de la Syrie un pays sûr de nouveau ? 

Pourquoi le reste des Syriens reste et résiste ? 

Il dépouille la Syrie des gens qui peuvent reconstruire le pays.
Il veut briser la Syrie et le peuple Syrien.
D’un côté, il veut voler les docteurs Syriens et leurs meilleurs étudiants et cela entraînera une fuite des cerveaux.
Et d’un autre côté, les multinationales veulent une main d’œuvre bon marché de façon à baisser les salaires.

Jusqu’à maintenant, nous avons perdu cent mille soldats qui se battaient contre les extrémistes.
Je n’ai pas entendu l’Occident pleurer sur ceux qui ont donné leur vie pour défendre la nation et laissant derrière eux des familles éplorées qui ont besoin d’aide.

Et d’un autre côté il s’efforce d’aider  des personnes qui fuient leur pays.
Beaucoup d’entre eux sont des djihadistes et, qui plus est, ils sont payés des milliers d’euros pour cela.

Laissez-moi vous dire que l’argent qu’ils dépensent pour venir est suffisant pour acheter une maison dans un endroit sûr en Syrie pour une famille de cinq personnes, et entreprendre un petit boulot et bien vivre.

Ce ne sont pas des réfugiés.
Ce sont des migrants économiques.

Nos côtes sont très bien gardées, et pas un seul bateau de migrants ne part d’ici.
Un autre motif est de faire sortir les chrétiens de Syrie, historiquement, l’une des premières terres chrétiennes.
Ce que nous avons aujourd’hui en Syrie est similaire à ce que vous aviez en Serbie avant.
Leur but : notre identité, notre unité et notre souveraineté.

Image de prévisualisation YouTube

Voici un discours percutant
à faire circuler

Traduction de son discours
en anglais par Denis

Chers amis, je suis là ainsi que le fier peuple Syrien pour vous parler à propos de la situation de mon pays, ce qui est important aussi pour la Serbie.
Nous étions un peuple aimé et respecté.
Avant cette guerre, notre plus gros problème était la Palestine.
En regard de ce que nous avons aujourd’hui,  nos problèmes étaient minces :
nous voulions alors trouver une solution à la bureaucratie, la corruption dans certains domaines.
Nous ne connaissions pas l’injustice, le terrorisme ou la criminalité.
Nous avons beaucoup travaillé ces 10 dernières années avant cette guerre et nous avions fait de gros progrès.
Il y avait des choses importantes que la Syrie n’avait pas avant cette guerre.

Nous avions une profonde identité nationale.
Les personnes que vous voyez dans les rues de Belgrade en route pour l’Allemagne ou la Hollande, ne sont pas de vrais Syriens.
Ne vous méprenez pas sur ce que je dis, j’aime mon peuple, ceux qui se battent, pour la Syrie, pour notre patrie.

Oui, les civils souffrent de cette guerre, mais qui n’en souffre pas ?
Pourquoi le reste des Syriens reste et résiste ?
Si ils étaient de vrais réfugiés, ils auraient choisi de rester dans des endroits sûrs les plus proches de façon à ne pas entrer en conflit avec la police hongroise pour aller en Allemagne.

Laissez-moi vous poser cette question :
Si l’Occident ne veut pas que ces réfugiés périssent en mer, pourquoi ne lèvent-t-il pas les sanctions qui pèsent sur le peuple Syrien qui ont déjà coûté 143 milliards de dollars à la Syrie ?

Si ce n’est pas dans l’agenda de l’Occident, pourquoi n’aide-t-il pas les Syriens à rester [chez eux] en aidant l’armée syrienne à se débarrasser des terroristes et faire de la Syrie un pays sûr de nouveau ?

Pourquoi n’aide-t-il pas à la reconstruction des maisons détruites avec l’argent qu’il dépense pour les réfugiés ?

Il dépouille la Syrie des gens qui peuvent reconstruire le pays.
Il veut briser la Syrie et le peuple Syrien.
D’un côté, il veut voler les docteurs Syriens et leurs meilleurs étudiants et cela entraînera une fuite des cerveaux.
Et d’un autre côté, les multinationales veulent une main d’œuvre bon marché de façon à baisser les salaires.

Jusqu’à maintenant, nous avons perdu cent mille soldats qui se battaient contre les extrémistes.
Je n’ai pas entendu l’Occident pleurer sur ceux qui ont donné leur vie pour défendre la nation et laissant derrière eux des familles éplorées qui ont besoin d’aide.
Et d’un autre côté il s’efforce d’aider  des personnes qui fuient leur pays.
Beaucoup d’entre eux sont des djihadistes et, qui plus est, ils sont payés des milliers d’euros pour cela.

Laissez-moi vous dire que l’argent qu’ils dépensent pour venir est suffisant pour acheter une maison dans un endroit sûr en Syrie pour une famille de cinq personnes, et entreprendre un petit boulot et bien vivre.
Ce ne sont pas des réfugiés.
Ce sont des migrants économiques.

Après quatre ou cinq ans, notre nation respecte toujours ses engagements internationaux.
Nos côtes sont très bien gardées, et pas un seul bateau de migrants ne part d’ici.
Un autre motif est de faire sortir les chrétiens de Syrie, historiquement, l’une des premières terres chrétiennes.
Ce que nous avons aujourd’hui en Syrie est similaire à ce que vous aviez en Serbie avant.
Leur but : notre identité, notre unité et notre souveraineté.

Longue vie à la Serbie !

Je veux souligner que les nations serbe et syrienne ont toujours été amies.
Nous avons une communauté orthodoxe grande et respectée.
La Syrie n’a pas reconnu l’indépendance du Kosovo et nous avons beaucoup d’ennemis communs.
Vous devriez savoir que quand vous combattez les politiciens qui œuvrent pour le nouvel ordre mondial, les intérêts des USA et les migrations massives, vous sauvez en même temps beaucoup de vies humaines.
Nous sommes alors plus liés.
Ce sont les mêmes terroristes albanais qui se battaient au Kosovo qui sont aujourd’hui en train de tuer des civils en Syrie.
Et ceci est rendu possible par l’intermédiaire des mêmes politiciens corrompus aux USA, leurs alliés de l’UE, et leurs affidés ici en Serbie.
Et faites attention que la vague de migration ne revienne pas en Serbie un de ces jours.

Chers amis, ce que je vous demande aujourd’hui, c’est d’être à nos côtés en tant que peuple. En nous défendant, vous vous défendez vous-mêmes.
Soyez avec nous dans notre armée et dans notre cause juste parce que, si nous perdons cette guerre, les djihadistes ne s’arrêteront pas à la Syrie.

Ensemble, nous résisterons jusqu’à la victoire.
Merci.

Source : https://m.youtube.com/watch?

Christine Tasin

Le blog de Christine Tasin  du 08/09/2015

Pelosse |
Viedeswagg |
Humouramourmode |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BrookTV
| Lesdlirentoutgenrebotchok
| Fares43